Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Le rapport annuel de l'OCDE sur la Russie

Le rapport annuel de l'OCDE sur la Russie

Ratings: (0)|Views: 2,046 |Likes:
Published by Jean-Michel Cedro
L’OCDE dénonce le climat des affaires en Russie, et préconise de réduire l’interventionnisme de l’Etat et la corruption.
L’OCDE dénonce le climat des affaires en Russie, et préconise de réduire l’interventionnisme de l’Etat et la corruption.

More info:

Published by: Jean-Michel Cedro on Dec 12, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/12/2011

pdf

text

original

 
 
Études économiquesde l'OCDE
 
FÉDÉRATION DE RUSSIE
DÉCEMBRE 2011
SYNTHÈSE
 
 
Ce document et toute carte 
 
qu'il peut comprendre sont sans préjudice du statut de tout territoire, de la souveraineté s’exerçant sur ce dernier, du tracé des frontières et limites internationales, et du nom de tout territoire, ville ou région.Les données statistiques concernant Israël sont fournies par et sous la responsabilité des autorités israéliennes compétentes. L’utilisation de ces données par l’OCDE est sans préjudice du statut des hauteurs du Golan, de Jérusalem Est et des colonies de peuplement israéliennes en Cisjordanie aux termes du droit international.
 
 
 
©
OCDE 2011
 
1
 
Résumé
L'économie russe se remet de la grave récession de 2008/09
, mais l'activité reste en deçà dessommets atteints avant la crise. L'inflation est élevée, même si elle évolue de nouveau à la baisse,notamment en raison de l'excellente récolte de cette année. De l'ordre de 4 %, le taux de croissancetendanciel est insuffisant pour tirer pleinement parti des possibilités offertes par les ressourcesnaturelles dont est richement dotée la Russie et le haut niveau de qualification de sa population. Lesrecommandations formulées dans cette
Étude économique 
 
de l’OCDE 
sont axées sur un assortiment judicieusement équilibré de politiques macroéconomiques renforcées, sur des améliorations décisivesde l'environnement des entreprises – fondées notamment sur des efforts déterminés de réduction de lacorruption et de consolidation de l'état de droit – et sur un renforcement de l'efficacité énergétique. Unetelle combinaison pourrait se traduire par des synergies qui contribueront à accélérer le processus globalde convergence et à rehausser le niveau de vie de la population russe.
Ces dernières années, les dirigeants russes ont mis l'accent avec une insistance croissante surl'importance de la modernisation de l'économie,
en soulignant la nécessité de réduire la dépendance àl'égard des recettes pétrolières et de diversifier l’activité. Le processus d'adhésion à l'OCDE concorde toutà fait avec ces orientations. Il offre en effet une excellente occasion de faire le point sur l'évolution duprocessus de convergence en cours, en cernant à la fois les progrès accomplis et les domaines danslesquels la Russie accuse encore un net retard, et donc où les examens par les pairs et la mise à profit del'expérience de l'OCDE peuvent se révéler particulièrement utiles.
Le climat des affaires constitue un domaine dans lequel l'écart par rapport aux pays de l'OCDEreste considérable
. La Russie affiche des résultats médiocres à l'aune de divers indicateurs del'environnement des entreprises. L'implication de l'État dans l'économie est particulièrement prononcée,la corruption est endémique, l'état de droit est faible et les règles relatives au commerce extérieur et àl'investissement sont relativement restrictives. Ces déficiences transparaissent dans le manque deconcurrence, l'atonie de l'innovation, la faiblesse de l'investissement et une dépendance accrue à l'égarddes industries extractives. Bien que l'on puisse discerner des progrès sur différents fronts, des mesuressupplémentaires et des efforts plus soutenus de mise en œuvre s'imposent dans de nombreux domaines,notamment en ce qui concerne la simplification des formalités administratives, les privatisations, laréforme de la justice, l'élimination des subventions aux entreprises et la libéralisation des régimes decommerce extérieur et d'investissement.
L'efficacité énergétique est un autre domaine dans lequel la Russie est à la traîne des pays lesplus avancés
, ce qui explique en grande partie ses résultats médiocres en matière d'environnement et laforte intensité de carbone de l'économie. L'intensité énergétique du produit intérieur brut (PIB) russe estune des plus élevées du monde. L'impératif essentiel est de veiller à ce que le prix de l'énergie reflète lescoûts sociaux marginaux, ce qui passe par la suppression des subventions énergétiques et des droits surles exportations d'énergie, ainsi que par la mise en place de mécanismes permettant d'internaliser dansles prix les externalités négatives liées à l'utilisation des combustibles fossiles. L'installation decompteurs pour toutes les formes de consommation d'énergie devrait également être accélérée, et lamesure de la consommation d'énergie améliorée. Dans l'intervalle, en particulier, alors que les prixfacturés à de nombreux consommateurs d'énergie ne correspondent pas aux coûts sociaux marginaux, ilfaudrait également que d'autres mesures soient prises pour améliorer l'efficacité énergétique, telles quel'application de normes aux secteurs du logement et des transports, et la communication d'informationsaux entreprises et aux ménages.
Dans la plupart des autres domaines, la Russie n'affiche pas des résultats très différents deceux des pays de l'OCDE considérés dans leur ensemble
. Les marchés du travail sont relativementflexibles, même si davantage d'efforts pourraient être déployés pour hisser le pays au niveau de

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->