Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Intégrer la durabilité environnementale dans l’analyse de pays et le Plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement - Note d'orientation (UNDG - 2009)

Intégrer la durabilité environnementale dans l’analyse de pays et le Plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement - Note d'orientation (UNDG - 2009)

Ratings: (0)|Views: 93|Likes:
Published by HayZara Madagascar
L’intégration de la durabilité environnementale sera toujours propre au pays, en fonction des défis auxquels est confronté chaque pays ainsi que des capacités des partenaires et de l’équipe de pays des Nations Unies. Une intégration réussie s'appuiera sur l'engagement continu et le partenariat. Cette note d'orientation permettra aux équipes de pays des Nations Unies de choisir les moments opportuns et la bonne combinaison de mesures et d'outils pour assurer la réussite.

Préserver l'environnement est l’un des cinq principes interdépendants de la coopération pour le développement1. La raison d’être de cela est puissante, étant données les preuves croissantes quant à l'utilisation non durable de l'environnement et des ressources naturelles de la planète. L'incapacité à agir au niveau des pays infligera des dommages irréversibles sur les écosystèmes qui appuient les moyens de subsistance et le bien-être. Mais un point plus convaincant est la contribution potentielle d’une plus forte politique et gestion environnementale à la réalisation des objectifs de développement national et des Objectifs du Millénaire pour le développement.

Préserver l'environnement consiste à satisfaire les besoins humains sans compromettre la capacité de la planète à soutenir la vie. Cependant, il n'existe aucune orientation commune sur ce que cela signifie au niveau opérationnel. Dans une enquête sur l'utilité des directives pour l’élaboration du Plan-cadre des Nations Unies pour l'aide au développement (PNUAD)2, plus de la moitié des équipes de pays des Nations Unies ont indiqué qu'elles n'étaient pas suffisantes pour mieux intégrer les questions environnementales. La présente note d'orientation contribuera à y remédier. Elle présente 15 points d'entrée ainsi que des mesures et outils connexes qui permettront aux équipes de pays des Nations Unies et aux partenaires des pays de mieux intégrer les opportunités et les préoccupations en matière environnementale dans le cadre des efforts visant à renforcer les analyses de pays et à préparer et mettre en oeuvre le PNUAD.
********************************
UNDG - 2009
L’intégration de la durabilité environnementale sera toujours propre au pays, en fonction des défis auxquels est confronté chaque pays ainsi que des capacités des partenaires et de l’équipe de pays des Nations Unies. Une intégration réussie s'appuiera sur l'engagement continu et le partenariat. Cette note d'orientation permettra aux équipes de pays des Nations Unies de choisir les moments opportuns et la bonne combinaison de mesures et d'outils pour assurer la réussite.

Préserver l'environnement est l’un des cinq principes interdépendants de la coopération pour le développement1. La raison d’être de cela est puissante, étant données les preuves croissantes quant à l'utilisation non durable de l'environnement et des ressources naturelles de la planète. L'incapacité à agir au niveau des pays infligera des dommages irréversibles sur les écosystèmes qui appuient les moyens de subsistance et le bien-être. Mais un point plus convaincant est la contribution potentielle d’une plus forte politique et gestion environnementale à la réalisation des objectifs de développement national et des Objectifs du Millénaire pour le développement.

Préserver l'environnement consiste à satisfaire les besoins humains sans compromettre la capacité de la planète à soutenir la vie. Cependant, il n'existe aucune orientation commune sur ce que cela signifie au niveau opérationnel. Dans une enquête sur l'utilité des directives pour l’élaboration du Plan-cadre des Nations Unies pour l'aide au développement (PNUAD)2, plus de la moitié des équipes de pays des Nations Unies ont indiqué qu'elles n'étaient pas suffisantes pour mieux intégrer les questions environnementales. La présente note d'orientation contribuera à y remédier. Elle présente 15 points d'entrée ainsi que des mesures et outils connexes qui permettront aux équipes de pays des Nations Unies et aux partenaires des pays de mieux intégrer les opportunités et les préoccupations en matière environnementale dans le cadre des efforts visant à renforcer les analyses de pays et à préparer et mettre en oeuvre le PNUAD.
********************************
UNDG - 2009

More info:

Published by: HayZara Madagascar on Dec 13, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/13/2014

pdf

text

original

 
 
Nations Unies
Intégrer la durabilité environnementale dans
l’analyse de pays et le Plan
-cadre des Nations
Unies pour l’aide au développement
 
Note d'orientation à l’intention des équipes de pays desNations Unies et des partenaires d’exécution
 
Groupe des Nations Unies pour le développement, 2009
Final, juillet 2009 
 
Intégrer la durabilité environnementale dans l’analyse de pays et le PNUAD
 
i
Introduction à la note d'orientation
L’intégration de la durabilité environnementale sera toujours propre au pays, en fonction des défisauxquels est confronté chaque pays ainsi que des capacités des partenaires et de l’équipe de
pays des Nations Unies. Une intégration réussie s'appuiera sur l'engagement continu et lepartenariat. Cette note d'orientation permettra aux équipes de pays des Nations Unies de choisirles moments opportuns et la bonne combinaison de mesures et d'outils pour assurer la réussite.
Préserver l'environnement est l’un des cinq principes interdépendants de la coopération pour le
développement
1
. La raison d’être de cela est puissante, étant données les preuves croissantes
quant à l'utilisation non durable de l'environnement et des ressources naturelles de la planète.L'incapacité à agir au niveau des pays infligera des dommages irréversibles sur lesécosystèmes qui appuient les moyens de subsistance et le bien-être. Mais un point plusconvaincant est la contributio
n potentielle d’une plus forte politique et gestion environnementale
à la réalisation des objectifs de développement national et des Objectifs du Millénaire pour ledéveloppement.Préserver l'environnement consiste à satisfaire les besoins humains sans compromettre lacapacité de la planète à soutenir la vie. Cependant, il n'existe aucune orientation commune surce que cela signifie au niveau opérationnel. Dans une enquête sur l'utilité des directives pour
l’élaboration du
Plan-cadre des Nations Unies pour l'aide au développement (PNUAD)
2
, plus dela moitié des équipes de pays des Nations Unies ont indiqué qu'elles n'étaient pas suffisantespour mieux intégrer les questions environnementales. La présente note d'orientation contribueraà y remédier. Elle présente
15 points d'entrée ainsi que des mesures et outils connexes
quipermettront aux équipes de pays des Nations Unies et aux partenaires des pays de mieuxintégrer les opportunités et les préoccupations en matière environnementale dans le cadre deseffort
s visant à renforcer les analyses de pays et à préparer et mettre en œuvre le PNUAD.
 
Structure de la note d'orientation
Un
guide rapide pour intégrer la durabilité environnementale
fait suite à la présenteintroduction. Ce guide utilise les principales étapes de la programmation par pays des NationsUnies, et met en exergue les points d'entrée ainsi que les mesures et outils connexes, afin
d’intégrer la durabilité environnementale. Ces points d’entrée, mesures et outils sont décrits
plus en détail dans la note d'orientation, qui comprend quatre sections :
La section 1 décrit l'objectif et la portée de la note, son public cible et des options
permettant d'organiser le travail de l’équipe de pays des Nations Unies. Elle se conclut sur d’importantes questions
concernant les résultats et la responsabilisation;
La section 2 présente les raisons détaillées pour intégrer la durabilité environnementaledans le travail de l'UNCR et des partenaires de pays;
1
,ONU, février 2009.
2
GNUD,
Résumé des réponses, Étude sur l’utilisation et l’utilité des Directives BCP/PNUAD 2007
. Septembre 2008.
 
Intégrer la durabilité environnementale dans l’analyse de pays et le PNUAD
 
ii
La section 3 décrit les éléments du cadre de gouvernance environnementale du pays,
fournissant la base normative et politique de la coopération de l’équipe de pays des Nations
Unies;
La section 4 est la partie centrale de la note d'orientation. Celle-ci utilise les principalesétapes de la programmation par pays des Nations Unies, et décrit des points d'entrée
spécifiques ainsi que des actions, des mesures et des outils connexes, afin d’intégrer ladurabilité environnementale. L’accent est mis sur la préparation du PNUAD. Cependant,
pour les pays qui viennent juste d
e commencer la mise en œuvre du PNUAD, ou qui sont a
mi-chemin, l'examen annuel du PNUAD (voir la section 4.6) est un point d'entrée important.
Deux icônes sont utilisés dans les marges de cette note pour attirer l’attention :
 
Points d’entrée
Questions importantes sur les résultats et la responsabilisation

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->