Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
12Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Chapitre 3 - Les Acteurs Politiques

Chapitre 3 - Les Acteurs Politiques

Ratings:

4.0

(1)
|Views: 2,906 |Likes:
Published by Kelly
Université de VERSAILLE ST QUENTIN
ANNEE 2008 2009
LICENCE 1 PROMO 1
DROIT EUROPE COURS DE SCIENCE POLITIQUE XAVIER CRETTIEZ
Université de VERSAILLE ST QUENTIN
ANNEE 2008 2009
LICENCE 1 PROMO 1
DROIT EUROPE COURS DE SCIENCE POLITIQUE XAVIER CRETTIEZ

More info:

Published by: Kelly on Oct 27, 2008
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/13/2013

pdf

text

original

 
2éme partie : L’espace politique.Quels sont les acteurs de la vie politique, quels sont ceux qui agissent ?Viennent presque tous de formations politiques appelés partis. Emergent en Europe vers findu 19è siècle. Ces partis s’institutionnalisent jusqu’à crée champ politique très clair.Ce qui est caractéristique de l’époque contemporaine, c’est cette professionnalisation dela politique.Il y a d’autres groupes, d’intérêts, syndicats.Zone précise de l’Europe de l’ouest, pour Rokkane cette zone correspond a la formationdes grands clivages politiques du continent européen.Partis de masse, partis de cadre.Parti indirect : structure non homogène.Ils sont rares.Mêmes les partis très homogènes sont traversés de courants, peut être moins visibles.Les partis sont traditionnellement organisé en 4 :
comité :
souvent partis de cadres. Groupe fermé. Chaque membres est censé avoir uneinfluence importante. Ils fonctionnent dans une ère géographique relativement large. Ex :Peuvent être a base régionale. Comité direct, indirect, d’expert.Direct : comité ou les gens sont choisis sur leur notoriété.Indirect : ceux qui réunissent des élus des branches locales du parti.D’expert : comité ou les gens sont choisis non pas sur leur notoriété mais en fonction deleur compétence propre.
Section :
structure opposée a celle du comité. Caractère large, cherche a avoir toujoursplus d’adhérents, de militants. Comité formé de notable, la section cherche a attirer lesmasses, le plus grand nombre. Base géographique étroite. Section d’arrondissement, voiremême quartier. Objectif : être en contact avec la population.Hiérarchie et structure complexe. Dans chaque section, bureau, trésorier, président,différents responsables. Parti très professionnalisé.
Cellule :
système tout a fait propre a certains partis communistes ou d’extrême gauche. 2traits caractéristique.Base professionnelle (cellules d’administration…) vise intégration du parti dans le mondeprofessionnel.Nombre de militants : différent des sections. Elle ne cherche pas a dépasser une dizaine ouune quinzaine de membres. Activisme beaucoup plus fort. Evite le phénomène du freerider. (assez facile, dans un très grand groupe, de ne pas participer.)
milice :
plus rare. C’est une sorte d’armée privée du parti donc les membres sont des civilsmilitants avec souvent formation para militaire.Les partis ont différentes ressources :FinancièreNon financièreLa figure du dirigeantl’idéologieLes militants. Pourquoi devient-on militant ?Quelles sont les rétributions du militantisme ?Elles sont nombreuses : certaines sont matérielles, possibilité de faire carrière dans unparti (postes d’élus locaux…), logement…Rétribution en matière de pouvoir escomptable. Rétribution d’ordre psychoaffectif. On
 
milite parce qu’on veut avoir le sentiment de servir a une cause. On milite beaucoup poursoi au final.1. La typologie des partis politiques.(Celle de Porteli)1
ère
opposition :
partis anti système aux partis institutionnalisés.
Parti intégré aux institutions, et ceux qui évoluent a la marge des institutions : antisystème.« Des organisations qui fractionnent, qui ne représentent que des minorités actives,tournés vers la lutte. »Ils ont 3 principales fonctions :- Tribunicienne : expression des colères populaire- Relève politique : critique politique constante. Des autres partis, programmes.- Stabilisation politique : ils offrent en général un consensus contre eux.Refusent règles élémentaires du jeu démocratique. Opposition rarement frontale. Apologiede la violence.Partis institutionnalisés : Affirment jouer le jeu de la compétition politique. Conquête dupouvoir. Se déclarent respectueux des règles de la vie politique, discours modéré :- partis du gouvernement : habitude d’occuper le pouvoir régulièrement.- Grands partis d’opposition : Occupent le pouvoir plus rarement. Mais ambition.- Partis charnières : Vont s’allier a tel ou tel parti.2ème opposition entre
parti organisation et parti mouvement.
Opposition qui se définit non plus en fonction du système politique mais organisationstructurelle du parti.Parti organisation : parti de masse, partis ouvriers, libéraux nationalistes européenParti mouvement : N’existent qu’au moment des élections (ex : USA) reposentessentiellement sur 1 individu ou un groupe d’individu (ex : Italie)3
ème
opposition :
parti de militants et parti électoraux.
Distinction dans projet du parti.Militants : ambition de constituer une véritable contre société, un état dans l’état.Ambition de socialiser individus. (ex : alliance ethnique)Electoraux : Cherchent juste a obtenir des voies. Très peu d’idéologie. Fonctionnent auclientélisme.4
ème
opposition :
homogène et pluraliste.
Structure interne du parti. Un seul courant ou plusieurs mouvements.
Section 2 : Le rôle des partis politiques
.A) Des machines électorales :Presque tous les partis sont attachés a 3 principaux objectifs
- Conquérir pouvoir- Débattre sur champ politique- Convaincre les individus des bienfaits de la démocratie.
Des machines électorales, aspect le plus courant de la vie politique. Triples fonctions :
 
- Sélectionner candidats pour les élections
Fonction qui de plus en plus tend a être disputée au grand parti. Campagne électoral trèschère, les partis ont besoin de fond privés. Les fondateurs majoritaires peuvent obtenirune place au sein de la liste du parti.
- Mobiliser des soutiens :
pour affronter batailles électorales. Soutiens divers, d’ordrefinancier, d’ordre public : plus grande source de financement. Ressource militante. Lemilitant est une denrée rare en cette période. Parti politique se disputent les bonsmilitants.
- Choisir des dirigeants nationaux :
être choisi comme un dirigeant national c’est un desvraies conditions pour espérer obtenir un jour le pouvoir suprême, atteindre plus hautesfonctions de l’état.B. Des partis politiques : arènes de débats.- Rôle fondamental : organiser débats.Permettent de prendre en charge des attentes politiques qui sont soit expriméesclairement, soit la plupart du temps, nettement moins précises. Auxquelles les partis vontdonner du contenu pour en faire quelque chose d’acceptable. Prennent en charge attentesdes populations.- Poids des intellectuels dans le parti. Par préférence, ont tendance a travailler del’idéologie, a en proposer, produire.Grands atouts des partis de gauches dans les années après Guerre. (ex : Sartre.)- L’éloignement du pouvoir. Plus un parti est éloigné du lieu du pouvoir plus il auratendance a produire de la doctrine. Un parti a peu de chance d’être confronter a la réalitépolitique, plus il est facile de défendre de grandes idées.Travail idéologique.- Fonction programmatique : proposent un catalogue varié de mesures, d’intentions depratiques concrètes pour remédier aux maux de la société. Tous les grands partis ont desprogrammes. Dans les faits, tous les programmes ne sont pas tenus. Ils ne suffit pas nonplus qu’ils soient instaurés pour que ca marche.Assez peu d’influence sur politiques publiques de l’état.Vertu certificatives : Parti réfléchi au problème, pense a des solutions, propose moyens des’en sortir. Sérieux, recours a professionnels.Vertu pédagogique : Fidéliser militants sur base d’un programme particulier. Il s’agit ausside faire connaitre au grand public des mots d’ordres, des valeurs, et de les lier a desproblèmes concrets et des préoccupations pratiques quotidiennes.Vertu stratégique : Un programme politique n’oublie personne.Section 3 : Groupes d’intérêts, syndicats, mouvements sociaux.Politique : demande de la part de la rue.Groupe d’intérêt : A un intérêt commun, exprimer cet intérêt : groupe de pression.Conscience de son intérêt partagé. Doit être un minimum organisé.Groupe autonomes. Ne sont pas liés a un parti, ni a l’état. Exercent une pression sur lespouvoirs publics.Qu’Est-ce qui distingue les gpes d’intérêts des partis politiques ?- défendent intérêts privés, partis politiques eux défendent intérêts publics.

Activity (12)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
dipoun added this note
Merci beaucoup - et sans démagogie aucune - d'avoir pris le temps de porter à notre attention tes cours universitaires Dipoun pour INTELLECT TERRITORIAL (words in Google SEARCH ENGINE)
Cineclub_62 liked this
yohanuvsqdroit liked this
rachidahl liked this
betafo liked this
betafo liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->