Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Résumé de l’étude de facteurs de vulnérabilité des filles et des femmes face aux IST/SIDA dans la région Atsinanana (ONUSIDA, SECNLS - 2011)

Résumé de l’étude de facteurs de vulnérabilité des filles et des femmes face aux IST/SIDA dans la région Atsinanana (ONUSIDA, SECNLS - 2011)

Ratings: (0)|Views: 153 |Likes:
Published by HayZara Madagascar

Depuis la crise politique à laquelle le pays est confronté, les contributions des partenaires pour soutenir les actions de lutte contre le VIH et le sida ont été nettement réduites, entraînant un ralentissement des initiatives loco-régionales. Par conséquent, la plupart des planifications stratégiques élaborées par les structures de coordination de la lutte n’ont pas pu être mises en oeuvre faute de ressources. Cependant, les enjeux sont de taille car en fixant l’objectif de maintenir la prévalence du VIH en dessous de 1% La région Atsinanana suscite des soucis à cause des impacts possibles du grand projet minier d’Ambatovy qui expose les filles et les femmes aux risques de forte propagation des IST et du VIH.

C’est dans ce contexte que l’ONUSIDA, en collaboration avec le SECNLS et la région Atsinanana, a redynamisé les efforts de lutte contre l’épidémie de VIH-SIDA par la conduite d’une analyse de vulnérabilité dans l’ensemble de la région Atsinanana, pour laquelle il est prévu une redynamisation des structures de planification et de coordination.

L’objectif global de cette étude est d’appuyer les parties prenantes dans la région à identifier les mesures adéquates pour limiter les risques de propagation du VIH/sida, particulièrement au sein des groupes vulnérables. Pour réaliser cet objectif, l’ONUSIDA a mandaté l’ONG MAMIZO pour réaliser l’étude pour une durée de 02 mois et demi (le 20 janvier 2011 pour se terminer le 31 mars 2011).
********************************
ONUSIDA, SECNLS - 2011

Depuis la crise politique à laquelle le pays est confronté, les contributions des partenaires pour soutenir les actions de lutte contre le VIH et le sida ont été nettement réduites, entraînant un ralentissement des initiatives loco-régionales. Par conséquent, la plupart des planifications stratégiques élaborées par les structures de coordination de la lutte n’ont pas pu être mises en oeuvre faute de ressources. Cependant, les enjeux sont de taille car en fixant l’objectif de maintenir la prévalence du VIH en dessous de 1% La région Atsinanana suscite des soucis à cause des impacts possibles du grand projet minier d’Ambatovy qui expose les filles et les femmes aux risques de forte propagation des IST et du VIH.

C’est dans ce contexte que l’ONUSIDA, en collaboration avec le SECNLS et la région Atsinanana, a redynamisé les efforts de lutte contre l’épidémie de VIH-SIDA par la conduite d’une analyse de vulnérabilité dans l’ensemble de la région Atsinanana, pour laquelle il est prévu une redynamisation des structures de planification et de coordination.

L’objectif global de cette étude est d’appuyer les parties prenantes dans la région à identifier les mesures adéquates pour limiter les risques de propagation du VIH/sida, particulièrement au sein des groupes vulnérables. Pour réaliser cet objectif, l’ONUSIDA a mandaté l’ONG MAMIZO pour réaliser l’étude pour une durée de 02 mois et demi (le 20 janvier 2011 pour se terminer le 31 mars 2011).
********************************
ONUSIDA, SECNLS - 2011

More info:

Published by: HayZara Madagascar on Dec 14, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/13/2014

pdf

text

original

 
1
Résumé de l’étude de facteurs de vulnérabilité des filles et des femmesface aux IST/SIDA dans la région Atsinanana
Depuis la crise politique à laquelle le pays est confronté, les contributions des partenaires poursoutenir les actions de lutte contre le VIH et le sida ont été nettement réduites, entraînant unralentissement des initiatives loco-régionales. Par conséquent, la plupart des planificationsstratégiques élaborées par les structures de coordination de la lutte n’ont pas pu être mises en œuvrefaute de ressources. Cependant, les enjeux sont de taille car en fixant l’objectif de maintenir laprévalence du VIH en dessous de 1% La région Atsinanana suscite des soucis à cause des impactspossibles du grand projet minier d’Ambatovy qui expose les filles et les femmes aux risques de fortepropagation des IST et du VIH.C’est dans ce contexte que l’ONUSIDA, en collaboration avec le SECNLS et la région Atsinanana, aredynamisé les efforts de lutte contre l’épidémie de VIH-SIDA par la conduite d’une analyse devulnérabilité dans l’ensemble de la région Atsinanana, pour laquelle il est prévu une redynamisationdes structures de planification et de coordination.L’objectif global de cette étude est d’appuyer les parties prenantes dans la région à identifier lesmesures adéquates pour limiter les risques de propagation du VIH/sida, particulièrement au sein desgroupes vulnérables. Pour réaliser cet objectif, l’ONUSIDA a mandaté l’ONG MAMIZO pour réaliserl’étude pour une durée de 02 mois et demi (le 20 janvier 2011 pour se terminer le 31 mars 2011).Les approches adoptées durant l’étude sont l’approche genre et l’approche participative par le biaisdu MARP :
La documentation sur les études similaires
Identification des communes fortement vulnérables
Enquêtes qualitatives et complément d’informations en matière de facteurs de vulnérabilité pourles communes identifiées
Enquêtes quantitative ou statistiques en matières des IST pour le groupe cible vulnérable
Mini atelier communal de diagnostic sur les facteurs de vulnérabilité
Atelier régional regroupant les services techniques, acteurs régionaux de lutte, les associationsde femmes, les chefs religieux et traditionnels, les service de santé et les différentes plateformesrégionales de lutte en vue de la redynamisation des parties prenantes à prendre des mesurescorrectrices pour réduire la vulnérabilité des filles et des femmes face aux IST/SIDA dans larégion.
Compilation et rédaction du document de l’étude proprement dite.Dix communes les plus vulnérables sur les 84 communes de la région Atsinanana ont fait l’objet del’étude.L’enquête sur terrain par l’interview individuel a pu regrouper 246 répondants sur les facteurs devulnérabilité des filles et des femmes, 100 personnes pour les 10 mini ateliers et 65 personnes pourl’atelier régional.Les résultats de l’étude sont les suivantes :1.
Les groupes vulnérables identifiés :
Jeunes collégiennes de 10 à 20 ans qui habitent loin des parents au chef lieu de la communepour étude secondaire
 
2
Jeunes collégiennes et lycéenne de 10 à 24 ans pour les communes urbaines
‘’Les femmes de ménage’’ de 13 à 24 ans dans la ville de Tamatave
Les filles mères célibataires ou abandonnées de 13 à 18 ans
Les femmes célibataires ou abandonnées de 18 à 32 ans
Jeunes filles TDS de 10 à 18 ans
Les TDS de 18 à 32 ans
 
2.
Les facteurs de vulnérabilités de la région
La prostitution
o
mineure
o
élève et collégienne (loin des parents)
o
fille mère
o
femme célibataire
Les activités économiques
o
Le tourisme
o
Le chantier des entreprises
o
L’extraction minière et la migration
o
le transport routier
o
le transport maritime
o
le transport fluvial (bac)
o
les bars et vente d’alcool
o
collecte de produits locaux (litchis,maïs,riz,banane..)
o
Le marché hebdomadaire
Les activités socio-culturelles
o
La période de vacances
o
projection vidéo et film X
o
la Jiromena
Evénement à forte mobilisation sociale
o
Les cérémonies traditionnelles
o
les spectacles artistiques
o
Les fêtes de l’année
o
Les festivals
o
THB tour
 
3
Non fréquentation de service de santé
o
Service de santé non à la portée de la population (médicaments)
o
automédication en cas d’IST
o
ignorance des IST.SIDA et SRA pour les filles
o
non motivation pour le dépistage
o
enclavement de service de santé (rupture de stock médicament)
o
manque ou insuffisance de prise en charge pour les victimes des IST
o
Le garçon fréquente le CSB en cas de maladie
o
Répétition des IST car les deux partenaires ne se soignent pas en même temps
L’aspect juridique de vulnérabilité des IST : Non application des textes sur les IST, droit desenfants, droits de la femme etc…
Relâchement des interventions des organismes de projets sur la prévention des IST/SIDAdepuis 2008.Les facteurs de vulnérabilité pour chaque commune sont :
Commune Facteurs de vulnérabilitéMahela
Enclavement, sans information, commune inaccessible pendant toutel’année, cérémonies traditionnelles à forte mobilisation sociale, fréquenterupture de stock médicament, taux élevé de déperdition scolaire
Manampontsy
Enclavement, sans information, commune inaccessible pendant toutel’année, cérémonies traditionnelles à forte mobilisation sociale fréquenterupture de stock médicament, taux élevé de déperdition scolaire
Betsizaraina
Video, jiromena, passagers du bac, collecteurs de produits
Foulpointe
Dimension touristique et forte migration provenant de l’exode rural descommunes voisines, prostitution de mineure, taux élevé de déperditionscolaire, les événements à forte mobilisation sociale (THB tour, festivalde musique…)
Ranomafana Est
Commune à multiple facette : produits agricole, touristiques et surtout
site de pipeline
du projet Ambatovy, vidéo,jiromena
Tsarasambo
Commune à vocation de produit agricole commercial : banane, maïs,manioc, riz. Plusieurs collecteurs qui se déplacent pour la collecte, lesévénements à forte mobilisation sociale
Ilaka Est
commune à vocation de pêche (continentale et marine) et touristique
Mahanoro
Ville qui représente toute activité socio économique. Chef lieu de district,vendredi joli, karaoke, cabaret, prostitution des mineure, les événementsà forte mobilisation sociale, les vacanses..(festival de bassessa,kokamboetc…)

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->