Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
9Activity
×
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
L'approche culturelle de la globalisation

L'approche culturelle de la globalisation

Ratings:

5.0

(1)
|Views: 4,311|Likes:
« Les contradictions latino-américaines qui traversent et
soutiennent son intégration globalisée aboutissent
décisivement à la question du poids des industries
audiovisuelles dans tout le processus, puisque ces industries
agissent sur le terrain stratégique des images que ces
peuples se font d’eux-mêmes et par lesquelles ils se font
reconnaître des autres. Ainsi, la télévision et le cinéma
témoignent des défaites contradictoires amenées par la
globalisation du secteur des communications. Pendant que
l’Europe met l’exception culturelle au premier plan afin de
défendre les droits des cultures –incluant celles des Nations
sans États, ces identités diluées ou sous-évaluées dans le
processus d’intégration des État-Nations– en stimulant un
renforcement public de ses capacités de production
audiovisuelles, l’intégration latino-américaine, au contraire,
ne semble obéir qu’aux intérêts privés, provoquant un
mouvement croissant de neutralisation et d’effacement des
signes identitaires régionaux et locaux au sein de sa
production audiovisuelle.»
« Les contradictions latino-américaines qui traversent et
soutiennent son intégration globalisée aboutissent
décisivement à la question du poids des industries
audiovisuelles dans tout le processus, puisque ces industries
agissent sur le terrain stratégique des images que ces
peuples se font d’eux-mêmes et par lesquelles ils se font
reconnaître des autres. Ainsi, la télévision et le cinéma
témoignent des défaites contradictoires amenées par la
globalisation du secteur des communications. Pendant que
l’Europe met l’exception culturelle au premier plan afin de
défendre les droits des cultures –incluant celles des Nations
sans États, ces identités diluées ou sous-évaluées dans le
processus d’intégration des État-Nations– en stimulant un
renforcement public de ses capacités de production
audiovisuelles, l’intégration latino-américaine, au contraire,
ne semble obéir qu’aux intérêts privés, provoquant un
mouvement croissant de neutralisation et d’effacement des
signes identitaires régionaux et locaux au sein de sa
production audiovisuelle.»

More info:

Categories:Types, Research
Published by: Jesús Martín Barbero on Oct 28, 2008
Copyright:Attribution Non-commercial Share Alike

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See More
See less

04/04/2013

pdf

text

original

 
 
www.mediaciones.net
L’approche culturellede la globalisation
Une vision latino-américaine
Jesús Martín-Barbero
 (in: Mattelart A. et Tremblay G., (sld) : Bogues
Globalisme et pluralisme
, tome 4, Québec : LesPresses de l’Université Laval, 2001)
 
« Les contradictions latino-américaines qui traversent etsoutiennent son intégration globalisée aboutissentdécisivement à la question du poids des industriesaudiovisuelles dans tout le processus, puisque ces industriesagissent sur le terrain stratégique des
images que ces peuples se font d’eux-mêmes et par lesquelles ils se fontreconnaître des autres
. Ainsi, la télévision et le cinématémoignent des défaites contradictoires amenées par laglobalisation du secteur des communications. Pendant quel’Europe met
l’exception culturelle
au premier plan afin dedéfendre les droits des cultures –incluant celles des
Nationssans États,
ces identités diluées ou sous-évaluées dans leprocessus d’intégration des État-Nations– en stimulant unrenforcement public de ses capacités de productionaudiovisuelles, l’intégration latino-américaine, au contraire,ne semble obéir qu’aux intérêts privés, provoquant unmouvement croissant de neutralisation et d’effacement dessignes identitaires régionaux et locaux
 
au sein de saproduction audiovisuelle.»
Département des Études Socio-Culturelles,
ITESO
, Guadalajara Mexique.
 
 
L’approche culturelle de la globalisation…
2
Introduction
Nous vivons aujourd’hui dans un monde qui oscilleentre de multiples directions et non plus seulemententre l’Orient et l’Occident, le capitalisme et le socia-lisme, le Nord et le Sud. Plutôt que de passer d’unepériode de guerre à une période de paix, nous vivonsla transition entre une guerre retenue, avec des objec-tifs définis, à une guerre explicite et mondialisée.Peut-être est-il difficile de percevoir la fin d’une étapeoù les diverses confrontations pouvaient être vécuessous formes relativement séparées et le début d’unenouvelle période dans laquelle toutes les luttes, cellesque j’ai mentionnées ainsi que plusieurs autres, secroisent et se fortifient
1
.
García Canclini 
 
Il est impossible de laisser le texte suivant tel qu’il était écritavant le 11 septembre 2001: les événements qui eurent lieu àcette date, ou plutôt le sens qu’a pris le monde suite à ceux-ci, ont introduit des processus qui menacent d’autant plusl’horizon déjà sombre des peuples latino-américains. Plu-sieurs nations, poussées par le déracinement culturel et larécession économique que provoque l’implacable logique dela globalisation mercantile, souffrent depuis le mardi noir du 11 septembre de la plus archaïque peste de la peur qui
1
 
N.García Canclini, “Pensar en medio de la tormenta”, in: J.Martín-Barbero (coord.)
 Imaginarios de nación,
p.12, Ed. Mincultura, Bogotá,2001.
 
 
www.mediaciones.net 
3
nourrit la sécurité et transforme toutes les frontières et lesvoies de communication –terrestres, aériennes, physiques etvirtuelles– en des lieux de légitimation de la méfiance mé-thodique et de la violation des droits à la vie privée et laliberté civile. Et ce, comme comportement officiel des “au-torités” avec l’appui conséquent des préjugés raciaux, desapartheids ethniques et du fanatisme religieux. Circulantaussi vite que les transactions financières, ces virus imagi-naires menacent aujourd’hui l’ordre global, qui réagit enarmant ses frontières et en regardant comme des ennemissuspects les flux migratoires de populations elles-mêmespoussées par cet ordre des périphéries, paupérisées, vers lespays du centre prospères mais aujourd’hui déconcertés...pendant que l’élite nationale de nos pays se gave jusqu’àl’écœurement. C’est entre autres ce que démontre le cas del’Argentine. Le pays est en effet passé par la déconstructionsystématique de ses institutions et de sa mémoire nationalepolitico-culturelle, par les dictatures militaires du milieu desannées ‘70, par l’hyper-inflation des années ’80 qui fit sortir de ses gonds tant la vie personnelle que la vie collective,pour arriver au néolibéralisme pur et dur des années ’90 quidéfit les derniers bastions de l’État social, précipitant le paysdans la dépression économique la plus brutale et la plusdémoralisatrice jamais vécue. À cette débauche s’ajoute lepassage d’une identité nationale argentine –composée, selonB. Sarlo, des priorités “être alphabétisé”, “être citoyen” et“posséder un travail”– au démantèlement politique et cultu-rel de cette identité avec toutes les implications morales etpolitiques que provoque l’implosion de l’ordre social, en cesens qu’elle dissout “les raisons de l’appartenance à unesociété nationale et l’idée de responsabilité qui tissait, mêmede manière précaire, la toile de soutient des communau-tés”
2
.
2
 
B.Sarlo, “Ya nada será igual”,
 Punto de vista
N° 70, p. 28, BuenosAires, 2001.

Activity (9)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Florin Ionita liked this
LMSquijote liked this
Soufiane Jaber liked this
little_face liked this
MelanneB liked this
Avinash Singh liked this
amaliadesena liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->