Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Institutions Administratives

Institutions Administratives

Ratings: (0)|Views: 59|Likes:
Published by Inarix

More info:

Published by: Inarix on Dec 18, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOCX, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/05/2012

pdf

text

original

 
Institutions judiciaires, institutions administratives et sources du droit 
 Examen :Institutions Judiciaires /4 3-4 questionsInstitutions Administratives /6 2 questionsAssiduité +
par cœur.
 Compléter par lectures : bibliothèque.M. Baumert, maître de conférences, 4 premières séances. Puis un autre.CHOPER LE DOC !!! -> Sur le site
Introduction
: Qu’est 
-
ce que l’administration
?
 A / L’approche fonctionnelle de l’administration
 
Tâche exécutive
Traditionnellement, exécute, appli
que, met en œuvre a loi.
 En réalité :
-> Les tâches des organes exécutifs
(Président de la République,gouvernement)
ne se limitent pas à l’exécution
 
: autres tâches, politiques,juridiques. Participent puissamment à la législation. La Constitution de 1958donne au gouvernement un contrôle sur la confection des lois (
art. ???
). Rôlepolitique (
art. 11, 12
). Relations internationales (prérogatives diplomatiques).
-> L
exécution à proprement parler se décompose en tâches différentes
:*
Publier
les lois, organiser
l’accès au droit 
 
* Exécution juridique
: émettre des actes administratifs réglementaires ou
règlements
, placés sous la loi et à fortiori sous la Constitution dans la hiérarchie.Noms divers selon autorité émettrice : décrets du président de la République, duPremier Ministre. Arrêtés du Premier Ministre, des ministres, du préfet, du maire.Circulaires (Premier Ministre, ministres).
Définition : Règlement 
Acte administratif unilatéral [1 émetteur] à caractère normatif [entraîne desobligations] dont la portée est générale et impersonnelle.Précise, détaille les lois générales (
règlement d’application de la loi
). Permet de les exécuter.
 
* Exécution matérielle
. Administratif doit 
fournir des prestations
en nature(ex : enseignement, soins, infrastructures) ou financières (allocs, bourses,remboursements), le tout de manière individuelle ou collective.
Plus on descend dans l’arbre juridique, plus il se concrétise
(du général auparticulier). Mais mêmes si elles doivent respecter la loi, les administrationsprennent une
marge de liberté
, donc les règlements ne sont jamais vraiment déductibles de la loi.
Tâche plus large
: exécuter l’ordre juridique
(par ex. la Constitution).
Domaine règlementaire autonome : des
actes réglementaires
peuvent être pris
sans loi préalable
. Cela découle de la Constitution (
articles 34, 37
notamment)
et la jurisprudence l’a largement admis.
 Il existe d
’autres manières d’exécuter l’ordre juridique.
 -
articles 13, 37
de la Constitution : prise
d’ordonnances [
actes réglementairessoumis au Parlement qui les transforme en actes administratifs].- certains organes (Président de la République, Premier Ministre) ont un
pouvoirde nomination
, ce qui est aussi un
e manière d’exécuter l’ordre ju
ridique.
B / Les missions de l’administration (approche finaliste ou
téléologique)
2 ordres :
->
Réglementer l’activité privée pour assurer aux citoyens la jouissance d’une vie
paisible
: la police administrative, qui garantit l’ordre public.
 
4 éléments :* Sécurité publique : prévention des atteintes aux personnes et aux biens* Tranquillité publique : permettre aux citoyens de se reposer (troubles sonores,attroupements)* Salubrité : assurer et sauvegarder la santé des citoyens.* Respect de la dignité de la personneNe relève pas seulement du Droit Administratif 
. La répression des atteintes à l’ordrepublic intervient après l’atteinte pour réparer ou punir et relève de la P
olice Judiciaire.Code de procédure pénale. La prévention des atteintes ci-dessus relève de la policeadministrative
. Les actes pris pour l’accomplir doivent donc être pris par le pouvoir
administratif.
 
->
Fournir aux citoyens des prestations et services jugés d’intérêt général
(mission de service public).
Notion de Service Public centrale en Droit Administratif.
Définition : Mission de service public
Mission
d’intérêt général
exercée sous le
contrôle de l’admin
istration
et comportant 
normalement la mise en œuvre de
prérogatives de puissance publique
.3 remarques à ce sujet.
*
L’intérêt général est la justification du S
ervice Public
. Il appartient à la puissancepublique de le définir. Il
évolue donc dans le temps
.
 
* Le
contrôle
 
de l’admin
istration peut prendre
plusieurs formes
: régie (contrôle direct du Service Public), contrat (acte administratif multilatéral) avec le privé tout en gardant un certain contrôle.
* Prérogatives de puissance publique
: capacités qui dérogent au droit commun au
nom de l’intérêt général. Généralement protège ou facilite
les tâches des administrationspubliques émettrices.
Quelques secteurs d’intervention, quatre pour simplifier
:- Activités régaliennes (justice, police, affaires étrangères, défense)- Activités économiques (finances, fisc, industrie, transport, télécoms, agriculture,commerce, artisanat, équipement 
…)
 - Activités sociales (logement, sécurité sociale, santé, urbanisme, environnement,réglementation du travail)- Activités éducatives et culturelles (sport, culture, enseignement supérieur
…)
 Modalités de gestion varient selon les cas.3 grands modes de gestion : Service Public en régie, personne morale de droit publicspécialisée (établissement public industriel ou commercial), ou privé.
C / L’approche organique de l’administration (les structures)
 
Ensemble d’autorités et d’institutions attachées au S
ervice Public.
L’admin
istration est surtout un ensemble de personnes morales de droit public.
Personne morale : sujet de droit distincte de la personne physique, généralement composée de plusieurs personnes physiques, mais jo
uit de l’unicité de la personne
publique. Ainsi elle est investie de doit et obligations : peut contracter, agir en droit,posséder un patrimoine, porter une responsabilité. Généralement conférée par une loipour les PMDP (ou « personnes publiques »).Elles sont :
*L’Etat 
, personne morale souveraine à vocation générale (donc pas spécialisée), il a la« compétence de sa compétence ».
*Les collectivités territoriales
dont la Constitution donne la liste (
article 72 : 1
:région > département > commune),
collectivités spéciales et d’outre
-mer (
article 74
)
*PP spécialisées
.
Etablissements publics
surtout. Ont une mission particulière :exemple,
établissement public d’enseignement.
 

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->