Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Notions Fugaces

Notions Fugaces

Ratings:
(0)
|Views: 71|Likes:
Published by Cantatrice Chauve

More info:

Published by: Cantatrice Chauve on Dec 27, 2011
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/30/2012

pdf

text

original

 
LA MÉCHANCETÉ ET LA JALOUSIE NE SONT QUE DES NOTIONS FUGACES POUR MOI
Même si un individu peut trouver une signification concrète à certains concepts qui servent àcatégoriser les gens
, ces mêmes concepts ne renvoient à rien de tangible lorsqu’il s’agit de lui
-même. Il ya donc une amb
iguïté dans l’idée de l’identification à soi. En effet, les gens nou
s renvoient une certaine
image qu’
ils ont de nous et même si nous ne reconnaissons pas cette image, nous affirmons
que c’est
nous.
CONNAÎTRE ET RECONNAÎTRE
Est-ce équivalent de
dire qu’on n’a pas un accès privilégié
à notre « moi », postulat de lapsychologie elle-même? En effet, le/la psychologue est censé(e) avoir plus
d’
outils que l
individu pourcomprendre l
interaction des facteurs derrière ses actions. D
autre part, remarquons que les genss
auto-attribuent des étiquettes ou se classent dans un type de personnalité seulement après s
êtreobservés commettre les actions correspondantes. «
Je ne savais pas que j’avais cette qualité
en moi, jeme surprends. » ; «
J’ai parlé violemment avec mon enfant, je
dois être une personne méchante alorsque je croyais être une personne douce. » La connaissance des individus sur eux-mêmes est déductive,hypothétique et approximative. Plusieurs recherches en psychologie sociale tendent à démontrer que leprocessus en jeu est similaire lorsqu
il s
agit des valeurs. Les valeurs ne déterminent pas nécessairementles conduites; celles-ci seraient au contraire antérieures et serviraient plutôt à renforcer la théorieexistante que l
individu a sur ses propres valeurs. Il semble donc que l
individu est un étranger pour lui-même. Cependant, est-ce essentiel de se connaître pour se reconnaître?
« [C]es qualités de « méchant », de « jaloux », de « sympathique ouantipathique », etc., ne sont pas de vains songes : lors
que j’en use pour qualifier autrui, je vois bien que je peux l’atteindre en son être. Et pourtant je ne puis les
vivre comme mes propres réalités : elles ne se refusent point, si autrui me lesconfère, à ce que je suis pour-moi; lorsque autrui me fait une description de moncaractère, je ne me « reconnais » point et pourtant je sais que «
c’est moi
». Cet
étranger qu’on me présente je l’assume
 
aussitôt, sans qu’il cesse d’être un
étranger.
[…] Même lorsque le langage m’aura révélé qu’autrui me tient pour méchant ou pour jaloux, je n’aurai jamais une intuition concrète de ma
méchanceté ou de ma jalousie. Ce ne seront jamais que des notions fugaces,
dont la nature même sera de m’é
chapper ; je ne saisirai pas ma méchanceté,
mais, à propos de tel ou tel acte, je m’échapperai à moi
-même, je sentirai monaliénation et mon écoulement vers un être que je pourrai seulement penser à videcomme méchant et que pourtant je me
sentirai
être, que je vivrai à distance parla honte ou la peur. » EN, p. 314.
Dans ce passage extrait de l’Être et le Néant, Sartre
 
affirme qu’il n’
y a aucune
façon qu’une
personne puisse se saisir. Il explique que la conséquence de cette aliénation (être étranger à soi-même)est l
échappement à soi. Échappement puisque le « moi » en tant qu
objet perçu par les autres est un« moi » hors du contrôle du sujet. Non seulement, il ne peut pas décider ce que les autres voient en lui,

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->