Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
4Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Elearning en Egypte

Elearning en Egypte

Ratings:

5.0

(1)
|Views: 378|Likes:
Published by delkassas

More info:

Published by: delkassas on Nov 01, 2008
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/23/2011

pdf

text

original

 
Méthodologie et politique de la e-formation - Fiche de synthèse1
Université Paris III Sorbonne Nouvelle Année 2007 2008
Etat de l'art de l'e-formation en Egypte
Dina El Kassas et Anne-Charlotte ChaputPlan
1.
 
Contexte politique et économique ........................................................................................ 2
 
2.
 
Différents acteurs de l’e-formation en Egypte ..................................................................... 2
 
2.1.
 
Secteur éducatif ........................................................................................................ 3
 
2.1.1.
 
Le secteur public ..................................................................................................... 3
 
2.1.2.
 
Le secteur privé ....................................................................................................... 5
 
2.2.
 
Secteur commercial .................................................................................................. 5
 
2.2.1.
 
Une plate-forme d’apprentissage de l’arabe moderne en ligne proposée parl’entreprise égyptienne Arab Academy ................................................................................ 5
 
2.2.2.
 
Un partenariat entre le Ministère de l’Education (MOE) et l’entreprise CentraSoftware, partenaire égyptien de la société Siemens ........................................................... 6
 
2.2.3.
 
eKnowledge, fournisseur de solutions en gestion des connaissances et e-formation............................................................................................................................ 6
 
2.3.
 
Organismes internationaux ....................................................................................... 6
 
2.3.1.
 
AUF (L’agence Universitaire de la Francophonie) ................................................. 6
 
2.3.2.
 
UNESCO ................................................................................................................. 6
 
3.
 
NELC et ELEG .................................................................................................................... 7
 
3.1.
 
NELC (National E-Learning Center) ....................................................................... 7
 
3.2.
 
ELEG ........................................................................................................................ 8
 
4.
 
Bilan et perspective .............................................................................................................. 8
 
4.1.
 
Difficultés ................................................................................................................. 8
 
4.2.
 
Perspectives .............................................................................................................. 8
 
5.
 
Liens ..................................................................................................................................... 9
 
 
Méthodologie et politique de la e-formation - Fiche de synthèse2
1.
 
Contexte politique et économique
Avec 75 millions d'habitants, l’Egypte représente un enjeu géostratégique majeur auMoyen-Orient ; c’est un partenaire incontournable du monde arabe. Néanmoins, son poidséconomique est en retrait. Son PIB par habitant est assez bas par rapport à la grande majoritédes pays de la région, puisque 40 % de sa population vit avec moins de 2 USD par jour.Parlant de la situation économique paradoxale que vivent les Egyptiens, le grand journalégyptien Al Ahram dit : «
de longues files devant les boulangeries et devant les coopérativesde consommation que l'on croyait oubliées depuis des années ; mais d'autres queues se forment devant les musées et les sites touristiques ; images contradictoires d'une économiequi ne cesse d'intriguer.
» Les enseignements scolaire et universitaire témoignentmalheureusement de cette disparité, avec d’une part des établissements privés bien chers pourla grande majorité de la population ; d’autre part des établissements publics à prix abordablemais qui n’offrent pas une éducation de bonne qualité. Le gouvernement se trouve face à desdifficultés de taille : la détérioration du niveau économique et professionnel des professeurs,ce qui accroît le recours aux leçons particulières y compris au niveau des étudesuniversitaires ; les classes surchargées, les prix relativement élevés des ouvragespédagogiques, un réseau et des moyens de transport insuffisants.Conscient de l’essoufflement de son modèle de développement qui persiste depuisplusieurs décennies, le gouvernement entreprend dès 2001 de mettre en œuvre un ambitieuxmodèle réformateur. Cette volonté de réforme a été réaffirmée par les orientations du nouveaugouvernement établi en 2004. La nature des réformes envisagées semble tout à fait suivre laconjoncture régionale et mondiale. Dans le domaine de l’enseignement, une politique deréforme de l’éducation a été mise en place visant à faire évoluer la situation alarmante du paysen matière d’éducation. La question de l’utilisation des TIC dans l’enseignement et plusparticulièrement de la mise en place de plate-formes d’enseignement à distance au niveaunational s’inscrit dans cette politique.C’est à la place de l’e-formation dans le système éducatif égyptien que nous nousintéresserons dans cette étude. En particulier, quelle est la vision du gouvernement en matièrede FOAD au niveau scolaire et universitaire ? En parallèle des programmes nationaux, quelleplace tiennent le secteur privé et les organismes internationaux dans le domaine de la FOAD ?
2.
 
Différents acteurs de l’e-formation en Egypte
L’Egypte se classe sur l’échelle mondiale comme un pays émergent. Dans le domainede la FOAD, l’Egypte fait ses premiers pas. Parmi les réformes proposées par legouvernement, l’Egypte a adopté une politique d’introduction des TIC dans l’enseignement.La carte ci-dessous montre les différents types d’acteurs de l’e-formation en Egypte. Il nes’agit pas d’une liste exhaustive de tous les acteurs de l’e-formation en Egypte, travail quinécessiterait davantage de temps. Nous présenterons ici les projets et les acteurs que notrerecherche a révélés comme significatifs par rapport à d’autres.
 
Méthodologie et politique de la e-formation - Fiche de synthèse3Obéissant à des motivations diverses, chacun des acteurs tend à exploiter les moyenstechnologiques et les appliquer dans le domaine éducatif et pédagogique. Certains des projetsentamés ont abouti à des résultats concrets, d’autres pas.
2.1.
 
Secteur éducatif 2.1.1.
 
Le secteur public
 
Le Ministère de l’éducation
Le Ministère de l’éducation
1
a pour ambition la conversion des livres scolaires endes CD-ROMs interactifs ainsi que la mise en place de classes virtuelles et de plate-formeséducatives. Pour atteindre ce but, le Ministère a fait appel à des fournisseurs
2
de solutions d’e-formation en ce qui concerne l’aspect technologique. Mais les résultats effectifs sontdécevants. D’une part, le lien duportail de l’e-formationproposé sur le site du ministère nefonctionne pas. D’autre part, les sites Internet des écoles qui ont été créés, et dont les liensfigurent sur la page du ministère, se contentent de donner quelques informations sur legouvernorat, l’école, ses corps administratif et professoral. En revanche, aucune activitépédagogique n’est proposée : ni sous forme de cours, ni sous la forme d’espace d’échangesentre enseignants et étudiants ou de forums pour les étudiants. Quelles questions de fond lesresponsables de ce projet se sont-ils posés, concernant le contenu et la gestion d’un site. Ils sesont apparemment arrêtés à la phase de la construction d’un site Web informatif, sansrépondre à des objectifs pédagogiques clairs.
1
Il existe en Egypte deux ministères chargés de l’éducation : le ministère de l’éducation chargé del’enseignement scolaire et le ministère de l’enseignement supérieur chargé de l’enseignement universitaire
2
Nous avons trouvé que le ministère de l’éducation a eu recours à deux entreprises: Siemens Solution et EMSSolution (Egyptian for Modern Systems) selonune présentationtrouvée sur le net. Mais nous doutons de la fiabilité de cette présentation, vu qu’on n’a pas trouvé de trace effective de certains sites et projets signalés.
 
 Les acteurs de l’e-formation en Egypte
Secteur Educatif Organismes internationauxSecteur commercial
 
Fournisseursde logiciels
 
Fournisseursde CD-ROMs
 
AUF
 
UNESCO
Privé Public
 
AUC
 
GUC
 
UFE
 
Ministère de l’éducation
 
Ministère del’enseignement supérieur
o
 
ICTP>NELC
o
 
ELEG
 
TEMPUS (EU)Banque mondiale

Activity (4)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
elearner7 liked this
Walid_Sassi_Tun liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->