Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Fiche de Synthese de La Visioconf

Fiche de Synthese de La Visioconf

Ratings: (0)|Views: 289 |Likes:
Published by delkassas

More info:

Published by: delkassas on Nov 02, 2008
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/20/2010

pdf

text

original

 
 
Université Paris III Sorbonne Nouvelle Année 2007 2008
D0MF3 : Visioconférence: techniques et usages
 
Dina El Kassas et Anne-Charlotte Chaput
 
Page 2 sur 8
 
Fiche de synthèse de la visioconférence du lundi 19 mai 2008Plage horaire : 10h -12h (heure de Paris)Participants
Le Caire, Egypte (salle de la visioconférence à El Shourouq, UFE):Anne-Charlotte CHAPUTDina EL KASSASMahmoud Abd El Azim (technicien)
Paris, France (salle Las Vergnas 366 à Censier, Paris III) :Bruno CONTE (professeur et modérateur)Claudine MUHLSTEIN-JOLIETTE (responsable de la formation AIGEME etprofesseur responsable du module Techniques de la visioconférence)Olivier POURSAC (ingénieur responsable de la visioconférence à Paris 3)
Burkina FasoMichel Ilboudo (étudiant AIGEME)
1. Contexte1.1. La visioconférence en Egypte
Selon nos connaissances, la visioconférence à usage éducatif dans l'enseignementsupérieur n'est pas répandue en Egypte. Même si le développement de campusnumériques et la mise en place de dispositif FOAD fait partie des stratégies dedéveloppement et de contrôle de qualité du Ministère de l'enseignement supérieur,un plan d'action n'est pas encore en vigueur. Le nombre de salles de visioconférenceest très limité, et nous ne pensons pas que la situation changera prochainement. Lesaspects financiers, l'absence de plan d'action et le manque de conscience del'importance du dispositif présentent les facteurs influents. (En cas d'existence dematériel, il n'est jamais en libre service. Même si le matériel existe, il y a un problèmed'accessibilité non seulement pour les étudiants mais aussi pour les professeurs quivoudraient en profiter). Néanmoins, plusieurs accords avec des organismesinternationaux visant la promotion de la formation à distance ont déjà été signés,mais sans un plan d'action rigoureux, ces accords restent lettres mortes.Nous n'avons pas mené d'enquête incluant le secteur éducatif privé mais noussommes sûres que le manque de connaissances des TIC fait qu'une mise en placed'un dispositif FOAD n'inclut pas nécessairement l'installation d'un dispositif devisioconférence. Le dispositif de Télé-enseignement de l'université du Caire ne doitpas être incluse.L'AUF ou plutôt l'Université de Senghor possède une salle de visioconférence dontl'usage est plutôt limité aux réunions et aux séminaires. Nous ne pensons pas qu'ilexiste un suivi de l'évolution des outils sur le marché. Les aspects financiers jouentencore un rôle.Malgré un discours ouvert et encourageant, les politiques en vigueur ne favorisentpas une progression des technologies de l'enseignement. Il n’y a pas de réelengagement à long terme. Ainsi, le Ministère de l’Education bien qu’équipé de sallesde visioconférence très performantes, ne permet pas aux universités ni au Ministèrede la Recherche de profiter du dispositif. Il est quasi-impossible d’obtenir uneautorisation d’utilisation d'une salle de visioconférence. Les procéduresadministratives lourdes ne permettent pas un recours permanent à lavisioconférence. Aussi, l’achat de matériel ne suffit pas pour permettre ledéveloppement de nouvelles approches et pratiques dans l’enseignement et
 
Page 3 sur 8
 
l’utilisation des TIC. En effet, il faut également que des personnes en charge d’unecellule TICE ou rattachées au service informatique puissent accompagner cechangement.Les propos de l’ancien détaché en Egypte Bernard Platel dans unarticletout récentpublié sur le magazine électronique francophone d’Egypte
Alif 
, illustre notamment latendance actuelle de restrictions des budgets alloués à la coopération franco-égyptienne et la mauvaise gestion des investissements déjà fournis.Enfin, la visioconférence est également utilisée par les grandes organisationsinternationales et dans les grandes entreprises.
1.2. La visioconférence à l'UFE (Université Française d'Egypte)
La visioconférence du 19 mai 2008 a eu lieu dans la salle de visioconférence del’UFE, financée en 2007 par la faculté d’Ingénierie dans le cadre du Master ACSI(Architecture et Conception des Systèmes Intégrés) délivré par l’Université Paris 6Jussieu. En effet, les étudiants égyptiens de l’UFE inscrits à ce Master suivent tousles enseignements au 1
er
semestre par visioconférence et partent effectuer un stageà Paris pour le 2
nd
semestre ; ils sont encadrés par Paris 6.L’UFE a équipé une salle de classe d’une caméra
Polycom Viewstation (H.323)
etd’un
moniteur LCD Sony
depuis la rentrée 2007-2008. Un
PC
équipé du logicielMicrosoft
Netmeeting
est également utilisé pour le partage de documents et le chatpendant la visioconférence. À noter que ce logiciel client est désormais remplacé par
Microsoft Live Meeting
.Une ligne Internet dédiée à la visioconférence a été mise en place pour éviter lasurcharge.Depuis son installation en septembre 2007, cette salle de visionconférence a étéutilisée :
Quotidiennement au 1er semestre pour le Master ACSI
À une ou deux reprises pour des soutenances de thèse entre la France etl’Egypte
À l’occasion de la visioconférence sur le thème « Propriété intellectuelle et droitsd’auteur » donnée par M. Conte, le 19 mai au matinIl est possible de l’utiliser en adressant une demande écrite et en rencontrantquelques personnes.
Solution actuelle :
Aujourd’hui, l’UFE peut émettre et recevoir des appels de visioconférence avecun site distant selon le protocole H.323.
Elle ne peut pas gérer les appels multipoints.
Aucun système de gestion du streaming des appels (ni en direct, ni en différé).
Solution à envisager :
Si l’acquisition d’un pont soft pour la visioconférence en multipoint ne paraît pasencore indispensable dans la mesure où les échanges se font toujours entre deuxsites, elle devrait s’équiper d’un système permettant le partage de documents (chat,documents, whiteboard, etc.) et le streaming pour permettre la diffusion et l’archivagedes visioconférences (avec la permission des auteurs).

Activity (3)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Einfachlacm liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->