Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
INRA Magazine n°19 - décembre 2011

INRA Magazine n°19 - décembre 2011

Ratings: (0)|Views: 232 |Likes:
Published by basco
Sommaire

6e cérémonie des Lauriers de l'Inra.
Recherches et innovations, quelques exemples récents parmi lesquels :
. Les sols français à surveiller.
. Du labo à l'industrie, un transfert réussi pour les "plantes à traire".

Troupeaux sous les tropiques : dossier central tiré à part
. Systèmes durables de production et de transformation agricoles aux Antilles et en Guyane : vidéos et documents du Colloque organisé conjointement par l'Inra et le Cirad dans le cadre des Carrefours de l'innovation agronomique (Ciag).
. Trans-FAIRE : la recherche agronomique Antilles-Guyane s’affiche sur le web
- Reportages, parmi lesquels "Canard aux herbes, une recette 100 % bio"
- Présentations d’ouvrages récents et d’événements à venir
Sommaire

6e cérémonie des Lauriers de l'Inra.
Recherches et innovations, quelques exemples récents parmi lesquels :
. Les sols français à surveiller.
. Du labo à l'industrie, un transfert réussi pour les "plantes à traire".

Troupeaux sous les tropiques : dossier central tiré à part
. Systèmes durables de production et de transformation agricoles aux Antilles et en Guyane : vidéos et documents du Colloque organisé conjointement par l'Inra et le Cirad dans le cadre des Carrefours de l'innovation agronomique (Ciag).
. Trans-FAIRE : la recherche agronomique Antilles-Guyane s’affiche sur le web
- Reportages, parmi lesquels "Canard aux herbes, une recette 100 % bio"
- Présentations d’ouvrages récents et d’événements à venir

More info:

Categories:Types, Research, Science
Published by: basco on Jan 09, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/13/2014

pdf

text

original

 
magazine
AlimentationAgricultureEnvironnement
INRA
19- DÉCEMBRE 2011
RECHERCHES
Les sols françaisà surveiller
HORIZONS
6
e
cérémoniedes Lauriers de l’Inra
DOSSIER
Troupeaux
 sous les tropiques
REPORTAGE
Canard aux herbes,une recette 100% bio
Troupeaux
 sous les tropiques
 
I
NRAMAGAZINE
N
°19 •
DÉCEMBRE
2011
sommaire
Directrice de la publication :
Marion Guillou.
Directeur éditorial :
Jean-François Launay.
Directeur de la rédaction :
Antoine Besse.
Rédactrice en chef :
Pascale Mollier.
Rédaction:
Brigitte Cauvin, David Charamel, Nicolas Chauty-Bacchetta, Christine Espinoza, Evelyne Lhoste, Ana Poletto, Cécile Poulain, Gérard Simonin.
Photothèque:
Jean-Marie Bossennec, Julien Lanson,Christophe Maître.
Couverture:
Photo : © Jared Wilson/ Fotolia.
Maquette:
Patricia Perrot.
Conception initiale:
Citizen Press - www.citizen-press.fr.
Impression:
Imprimerie CARACTERE.Imprimé sur du papier issu de forêts gérées durablement.
Dépôt légal:
décembre 2011.
03
HORIZONS
Penser au-delà de l’assiette6
e
cérémonie des Lauriers de l’Inra
06
RECHERCHES
& INNOVATIONS
Les sols français à surveillerDu labo à l’industrie : transfert réussipour les « plantes à traire »La reprogrammation du noyau,une affaire de cytoplasmeLait fermenté et protection de l’intestin :une piste à creuserSimuler le fonctionnement des agro-écosystèmes
25
REPORTAGE
L’architecture végétale décryptéeCanard aux herbes, une recette 100% bioEconomiser en achetant :les 10 ans du Service Achats de l’Inra
31
IMPRESSIONS
34
REGARD
Poissons OGM, un puzzle disciplinaire
ISSN :
1958-3923
P
our clore 2011, déclarée « annéedes Outre-mer» au niveau français, nousvous proposons un dossier sur l’élevage enrégions chaudes qui fait la part belle aux recherchesconduites à l’Inra des Antilles-Guyane. Ce centre adu reste accueilli, les 3 et 4 novembre, un Carrefourde l’innovation agronomique (CIAG) consacréà l’«Innovation pour des systèmes agricolesdurables». En organisant des contacts directs entreles chercheurs et les professionnels, ces CIAG sontdes catalyseurs d’innovation dans les deux sens :car si la recherche ouvre des pistes pour lesagriculteurs, elle s’inspire aussi de leurs pratiquesnovatrices, comme le montre notre dossier...Des échanges fructueux pour cultiver l’avenirdans un contexte d’incertitude.Qui dit « agriculture » dit « sol cultivé» : le mondeen perd entre 6 et 12 millions d’hectares par an,soit par artificialisation (villes, routes, etc.) soit pardégradation (érosion, salinisation, etc.). La Frances’est dotée d’un réseau de surveillance de ses solsqui a produit un premier état des lieux aprèsdix ans de mesures (voir en pages 6 et 7).Vous trouverez aussi dans ce numéro des canardsdans les rizières (p. 27-28) et des «plantes à traire»(p. 8-9)…Bonne lecture et bonnes fêtes de fin d’année !
La rédaction
Chers lecteurs,
INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE
147 rue de l'Université • 75338 Paris Cedex 07
www.inra.fr
13
DOSSIER
Troupeaux sousles tropiques
2
Renseignements et abonnement :
inramagazine@paris.inra.fr 
Erratum
Une erreur s’est malencontreusement glissée dans le numéro 18 d’Inramagazine, page 8.La photo présentée ne montre pas une abeille mais un syrphe, insectede l’ordre des diptères. Nous nous en excusons auprès de nos lecteursqui ont été nombreux à réagir.
 
I
NRAMAGAZINE
N
°19 •
DÉCEMBRE
2011
3
Penserau-delà de l’assiette
Comment va se structurer votre action ? 
Christine Cherbut :
La grande originalité de l’Inra est sa capacité àexplorer l’ensemble de la chaîne ali-mentaire, de la production à laconsommation des aliments, lefameux «de la fourche à la four-chette». Je pense qu’en s’appuyantsur les acquis, nous devons égalementremonter la chaîne en sens inverse,du consommateur au producteur.Nous devons, d’autre part, repenserla transformation des agro-ressour-ces et mieux prendre en compte lesqualités intrinsèques des produitsagricoles et l’ensemble de leur itiné-raire de production, en faisant rimer«économie» et «écologie».Dans cette optique les recherches vonts’articuler en trois chantiers prioritaires:
chantier 1
: « les com-portements des consommateurs»;
chantier 2
: «la nutrition et la san»,et enfin
chantier 3
: «l’éco-concep-tion des aliments et les bioraffineries»
Dans chaque chantier, quelle sera votre approche ? 
C. C. :
J’essaye d’apporter une visionintégrative avec la conviction que noustrouverons de nouvelles réponses enexplorant les systèmes (régimes ali-mentaires, systèmes physiologiques ousocio-économiques). D’autre part, jesoutiens fermement la transdiscipli-narité qui se construit progressivementgrâce aux métaprogrammes.Dans le
chantier 1
, nous devonsexplorer au-delà de l’assiette, parexemple comprendre comment l’offrealimentaire affecte les choix desconsommateurs. C’est d’ailleurs undes métaprogrammes de l’Inra.Pour le
chantier 2
, en nous focalisantsur quelques systèmes bien maîtrisés àl’Inra - comme le microbiome intesti-nal, le stress oxydant, etc.- nous nousattacherons à démontrer les liens entrel’alimentation et la santé. Pour cela, ilnous faut identifier des indicateursobjectifs d’effets, de prédisposition auxmaladies et d’exposition au risque.Enfin, dans le cadre du
chantier 3
,nous nous appuierons sur la connais-sance des mécanismes de transforma-tion des matières premières pourfavoriser l’élaboration d’aliments sainset goûteux, tout en restant économesen énergie et en eau, et économique-ment réalistes. Ces mêmes connais-sances favoriseront le développementde bioraffineries pour générer non seu-lement des biocarburants liquides maisaussi des matériaux et molécules pourla chimie, sans accroître la compéti-tion avec les productions alimentai-res, ni les impacts environnementauxde l’agriculture.
Que tirez-vous de votreexpérience dans le privé ? 
C. C. :
Cette expérience m’a apportéune vision systémique des enjeux et j’ai pu constater que changer de pointde vue sur un sujet peut faire émer-ger de nouvelles solutions. En creux,cela m’a permis de voir que certainsgrands enjeux ne sont pas repris parl’industrie et que la recherche acadé-mique doit s’en emparer.Enfin, cela m’a donné une vision inter-nationale. L’Inra a ainsi des forces etdes atouts précieux à valoriser. Noussommes leader au niveau internationaldans certains domaines, par exemplesur les microorganismes. Et nous avonsles compétences nécessaires pour ledevenir dans d’autres domaines,comme les comportements desconsommateurs, avec nos chercheursen économie, sociologie, psychologie,physiologie, neurobiologie, physico-chimie de l’aliment...
Comment voyez-vousl’héritage de Xavier Leverve*
C. C. :
Il nous a laissé un héritage trèsriche, dont un des exemples est la pro-motion du microbiome intestinal. Savision, dans la continuité de laquelle jem’inscris, était déjà très engagée dansla direction d’une alimentation dura-ble accessible au plus grand nombre. Saformation de médecin l’a orienté for-tement vers la santé. J’espère complé-ter ses acquis en intégrant lesaspirations hédoniques, sociales et éco-nomiques de l’alimentation.
Propos recueillis par Antoine Besse 
Christine Cherbut, 51 ans, a été nommée directricescientifique Alimentation le 1
er
octobre 2011.Cette ancienne directrice-adjointe du centre de rechercheen nutrition humaine de Nantes va promouvoir lesrecherches autour de l’alimentation à l’Inra avec l’ambitionde contribuer à la sécurité alimentaire mondialeet au développement de systèmes alimentaires durables.
          ◗
    H    O    R    I    Z    O    N    S
   I  n  r  a   /   C   h  r   i  s   t  o  p   h  e   M  a   î   t  r  e
* DS alimentation de 2004 à 2010.

Activity (3)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Dhikrane Nafaa liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->