Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
"Quand les dieux et les hommes étaient des planètes, des étoiles ou des constellations", Extrait du tome II

"Quand les dieux et les hommes étaient des planètes, des étoiles ou des constellations", Extrait du tome II

Ratings: (0)|Views: 41|Likes:
Published by Claude Gétaz
Auteur : Claude Gétaz, chercheur indépendant ****
Ci-après figure un extrait du volume II de l’ouvrage susmentionné, volume intitulé « Le Nouveau Testament à l'aune du sabéisme; sa place parmi les autres livres sacrés de l'Antiquité »
**** La totalité du volume est vendue sur le site internet http://lesdieux.comeze.com

Auteur : Claude Gétaz, chercheur indépendant ****
Ci-après figure un extrait du volume II de l’ouvrage susmentionné, volume intitulé « Le Nouveau Testament à l'aune du sabéisme; sa place parmi les autres livres sacrés de l'Antiquité »
**** La totalité du volume est vendue sur le site internet http://lesdieux.comeze.com

More info:

Published by: Claude Gétaz on Jan 15, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/14/2013

pdf

text

original

 
 Ouvrage intitulé« Quand les dieux et les hommes étaientdes planètes, des étoiles ou desconstellations »
Auteur : Claude Gétaz,chercheur indépendant****
Ci-après figure un extrait du volume II de l’ouvragesusmentionné, volume intitulé
« Le Nouveau Testament à l'aune dusabéisme; sa place parmi les autres livressacrés de l'Antiquité »
****La totalité du volume est vendue sur le site internethttp://lesdieux.comeze.com 
 
Section V : un retour à la lecture des Evangiles
5.1. La rencontre de Jésus avec les apôtres / Critères permettant dedater la crucifixion de Jésus
Pour en revenir à notre discours d’ordre général, et plus précisément à la vie deJésus, on peut déjà conclure, de ce qui précède, que la religion des Evangiles était lesabéisme.Quant à la datation des événements, on peut distinguer, à propos de la vie de Jésuset de ses disciples, deux grandes périodes : la première allant de la naissance deJésus jusqu’au baptême de Jésus (expression du soleil) par Jean (expression de laplanète Mercure) au Jourdain (un Jésus qui avait environ trente ans au moment dubaptême), et la seconde allant de cette période-là à la crucifixion de Jésus.Et parce que l’Evangile de Matthieu nous apprend, au chapitre 4, que Jean avait déjàété livré (sous-entendu : à Hérode Antipas) quand Jésus se retira en cette Galilée oùil rencontra Pierre et André en train de pêcher, et, un peu plus loin, Zébédée,Jacques et Jean, on peut considérer que nous avons changé d’année, et que noussommes désormais en l’année +27.En réalité si nous sommes bel et bien en 27 lorque le soleil rencontrait, tour à tour,une planète Saturne qui était représentée par Zébédée, une planète Mars qui étaitreprésentée par Jacques, et une planète Mercure qui était représentée par Jean (quiest ici le fils cadet de Zébédée), on peut considérer que nous sommes encore enl’année +25 lorsque le soleil rencontrait une planète Mars qui était représentée alorspar André, et une planète Mercure qui était représentée, elle, par Simon Pierre.****Tout cela s’explique par le fait qu’en l’année 27 le soleil ne précédait pas les planètesMars et Mercure durant leur avancée, depuis les deux Poissons, en direction de lapartie non dense de la Voie Lactée située côté Taureau.De plus, si l’on sait qu’en l’année +25, Jean baptisait, sous les traits de la planèteMercure, les autres planètes, dont le soleil, dans la constellation des deux Poissons,on peut considérer que Jean Baptiste et Simon Pierre étaient la même figuresabéenne - à savoir la planète Mercure - ce qui revient à dire que les Evangiles ontamalgamé ici deux histoires différentes : a) celle d’un Jean qui vivait comme unermite au désert, et qui, comme tel, était le représentant type des Esséniens, ou desEbionites (si ceux-ci étaient des baptistes)et b) celle d’un Jésus qui, parce qu’il étaitde Nazareth en Galilée, appartenait à la tribu des Nazaréens/Nazôreens.
«Quand les dieux et les hommes étaient des planètes, des étoiles ou des constellations»Tome II : « Le Nouveau Testament à l’aune du sabéisme ;
 
sa place parmi les autres livressacrés de l’Antiquité »par Claude Gétaz, chercheur indépendanttexte protégé par ©copyright, certification IDDN 2009(cf. http://www.legalis.net/cgi-iddn/certificat.cgi?IDDN.CH.010.0113217.000.R.A.2009.035.40100)
520
 
Et ainsi en était-il également d’André et de Pierre.Quant à la représentation sabéenne de ces deux personnages, on peut considérerqu’André jouait le même rôle, sur le plan sabéen, en tant qu’expression de la planèteMars, que Jacques le Majeur, le fils aîné de Zébédée.****Maintenant imaginons que tous les personnages mentionnés ici appartenaient à unmême ensemble.Dans la mesure où nous sommes en l’année +25, il se trouve que cette année-là laplanète Mercure (représentée ici par Jean Baptiste) baptisait les autres planètes,dont le soleil, dans les deux Poissons; et il se trouve également que le soleil(représenté par Jésus) rencontrait la constellation d’Orion (représentée ici à la foispar son bras gauche et par un personnage qui était Satan) au moment de traverserun désert qui était lui-même représenté par la partie dense de la Voie Lactée situéecôté Taureau.Mais là est la subtilité. : l’auteur de l’Evangile attribué à Matthieu (un Matthieu quiétait, en son expression sabéenne, la planète Mars) va reprendre les mêmes cartescélestes que celle de l’annèe +25, au moment de mettre Jésus en relation avecAndré et Simon.Car le soleil, cette année-là, précédait les planètes Mars (représentée par André) etMercure (représentée par Simon Pierre) durant leur avancée en direction de la partienon dense de la Voie Lactée située côté Taureau.Ce qui n’était pas le cas en l’année +27.En 27, en revanche, les planètes Mars et Mercure étaient représentées par Jacqueset Jean, tous deux fils d’un Zébédée qui était lui-même représenté par la planèteSaturne.****Et nous devrions normalement être en l’année +29 quand Jésus avait été crucifié encompagnie des deux brigands qui l’entouraient sur la croix en pareille circonstance.Et pourquoi cette année-là et pas une autre ?Car cette année-là, la planète Saturne était représentée par Elie, ou, ce qui revientau même, par Dieu le Père en personne.Ou alors, si ce même Jésus, en prononçant, sur la Croix, le nom d’Elie, voulaitsignifier par là que Son Dieu, en l’ayant abondonné, incarnait une planète Saturne
«Quand les dieux et les hommes étaient des planètes, des étoiles ou des constellations»Tome II : « Le Nouveau Testament à l’aune du sabéisme ;
 
sa place parmi les autres livressacrés de l’Antiquité »par Claude Gétaz, chercheur indépendanttexte protégé par ©copyright, certification IDDN 2009(cf. http://www.legalis.net/cgi-iddn/certificat.cgi?IDDN.CH.010.0113217.000.R.A.2009.035.40100)
521

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->