Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Liberation - Lundi 16 Janvier 2012

Liberation - Lundi 16 Janvier 2012

Ratings: (0)|Views: 290 |Likes:
Liberation - Lundi 16 Janvier 2012
Liberation - Lundi 16 Janvier 2012

More info:

Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/21/2013

pdf

text

original

 
     P     E     T     E     R     N     I     C     H     O     L .   «     T     H     E     T     I     M     E     S .     S     I     P     A
AUNGSANSUUKYI:«ILYATOUJOURSUNRISQUEDECOUPMILITAIRE»
INTERVIEW,PAGES6-7
AprèslaperteduAAA
PAGES2-5
Enseignerdansle9-3:difficile,passesré
O
ui, enseigner en Seine-Saint-Denisn’estpastou- jours une sinécure. Non,lesélèvesn’arriventpasarmésenclasse, des boules de shit dansleurstrousses.Lesprofspeuventmême aimer y travailler… Tellessontlesprincipalesconclusionsdelapremièreenquêtemenéesurlaviolence et le climat scolaires àl’échelle d’un département. Fi-nancée par le conseil général,cette étude, que
Libération 
s’estprocurée en exclusivité, tord lecou à des clichés et renvoie uneimageplusnuancéedesétablisse-mentsdeSeine-Saint-Denis.
PAGE12
Lesnouveauxvisagesduchômage
Jeunesnonqualifiés,précaires,seniors,surdiplômés…AdeuxjoursdusommetsocialconvoquéparSarkozy,«Liberation»estallérencontrerleschômeurs.
PAGES16-17
Lesgagnantsdelamauvaisenote
Présidentielle
FrançoisBayrou,MarineLePenetJean-LucMélenchon,lesmieuxplacéspourprofiterdelagradationdelaFrance.
Faceàface
BrunoLeMaireetMichelSapin,figuresclésdesprogrammesdeSarkozyetHollande,répondentdans«Libé».
1,50 EURO. PREMIÈRE ÉDITION N
O
9542LUNDI16JANVIER2012 WWW.LIBERATION.FR
IMPRIMÉ EN FRANCE / PRINTED IN FRANCE
Allemagne
2,20 €
, Andorre
1,50 €
, Autriche
2,80 €
, Belgique
1,60 €
, Canada
4,50 $
, Danemark
26 Kr,
DOM
2,30 €
, Espagne
2,20 €
, Etats-Unis
5 $
, Finlande
2,60 €
, Grande-Bretagne
1,70 £,
Grèce
2,60 €
,Irlande
2,35 €
, Israël
19 ILS
, Italie
2,20 €
, Luxembourg
1,60 €
, Maroc
16 Dh
, Norvège
26 Kr
, Pays-Bas
2,20 €
, Portugal (cont.)
2,30 €
, Slovénie
2,60 €
, Suède
23 Kr
, Suisse
3 FS
, TOM
410 CFP
, Tunisie
2,20 DT
, Zone CFA
1 900 CFA
.
 
Par
VINCENTGIRET
Intrusion 
Lamauvaisenouvellenousavaitétéannoncéesilongtempsàl’avance,quecertainsontcrupouvoirlaqualifierd’undédaigneux
«non-événement».
C’estfairefausseroute:ladégradationdelanotedelaFranceparl’agenceStandard&Poor’sbouleverselestermesdel’électionprésidentielle.Ellesonned’abordunbrutalretourauréel,aprèsquelquessemainesl’oncrutlacampagnesabotéeparlafollenoriadespetitesphrasesempoisonnées.Elleaffaiblitensuitesanscontesteleprésidentsortantdontlaposturedegrandprotecteurdelanationenadésormaisprisunsérieuxcoup.Encinans,loindeserelever,laFrances’estdéfaiteunpeuplus.Cetteaffairedonneaussiduventdanslesvoilesdescandidatsautoproclamés
«antisystème»,
mêmesichacund’entreeuxconfèreàcequalificatifquiclaquecommeunslogan,unedéfinitionsingulière:FrançoisBayrou,Jean-LucMélenchonetMarineLePendéfendent,chacunàleurmanière,l’idéequ’ilfaut«renverserlatable»,changerradicalementlapolitiqueetl’artdegouverner.Enposantaussiviolemmentlaquestiondespossibles,l’intrusiondesagencesdenotationmetaudéfilescandidatsdeselivrerdavantagesurlesconditionsetlestermesd’unretourdupolitiquepartempsdecrise.Dansunautremomentdramatiquedel’histoiredeFrance,PierreMendèsFranceavaitfixélecappourtouthommedegauchelorsd’undiscours«surlacrisedeladémocratie»restécélèbre:
«Le premier devoir, c’est la vérité, l’information loyale de l’opinion, le contact direct avec elle.»
C’estàceprixquelesFrançaispourronttrancher.Souverainement.
ÉDITORIAL
Lagradationdelanotefrançaisemarquedéjàlaprésidentielle.Certainspolitologuesvoientlescandidatsdits«antisystème»enbénéficier.
AquiprofitelapertedutripleA?
45millionsd’électeurs:
«Cettecrisedeladettest entrée par capillarité dans toute la société  française.»
Toutlemonde(oupresque)sesentconcerné.Cequeconstatentnombred’élus,degauche comme de droite, dans leurscirconscriptions.
«Ilyauneénormeen-vie de pédagogie et d’explication sur cettecrise»
,confirmeleradicalvaloisienYvesJégo,députédeSeine-et-Marne.L’autreenseignement,luiaussiconsensuel,estquecettenouvellenefaitpaslesaffairesdeNi-colasSarkozy.PourMiquet-Marty,ladégrada-tionvafatalementfragiliserlacandidatureduprésident sortant sur au moins deux points.D’abord,
«sursonpotentielvolontarismeetsa difficulté réelle à transformer les choses»
. En-suite,
«sursonambitionàprotégerlesFrançaidelacrise»
.DirecteurdesétudesdeBVAOpi-nion,GaëlSliman(1)souligneque
«ceserapro-bablementperçucommeunelignedeplusdansonpassi
.Surtout,ilaffirmequelanouvellen’est pas assez grave et arrive bien trop tôtpourquelePrésidentpuisse,paradoxalement,enprofiter:
«Danssonquinquennat,lechefde l’Etatatoujoursussiàrebondirjusteaprèsde trèsmauvaisesnouvellesquiproduisentunétat dechocsurl’opinion
C’étaitvraidanslafouléedelafaillitedeLehmanBrothersen2008,sa cote de popularité avait brusquement re-monté, ou, plus récemment, au sommet duG20àCannes,oùlePremierministregrecPa-pandréoumenaçaitd’organisersonréféren-dum.Pareffetdecontraste,ilestdoncpossibleque François Hollande puisse tirer quelquesavantagesdelafaiblessedesonprincipalcon-current.MêmesipourDominiqueReynié,
«la dénonciationd’unbilannepeutpassuffirepour créerunedynamiquepourlagauch
.
«DÉFIANCE».
Restent«
lescandidatsantisys-tème»
.AvecuneprimeàMarineLePen.PourDominique Reynié, cette affaire du triple Avientporteruncoupviolentàlaprésidentielle.
«Elleestdevenueimpossible,carondemandeà unpeupledechoisirsouverainementunchefdont lapolitiquevaêtredéterminéepardesinstitutionsurlesquellesnousn’avonsaucuneinfluence.Il  yaunecontradictionmajeuredontvontsenourrir les candidats antisystème de gouvernement,comme François Bayrou, ou protestataires,commeMarineLePenouJean-Luclenchon.»
Selon lui, l’expression même de
«note»
est
«catastrophique»
,carellelaisseentendrequele destin du pays est maintenant entre lesmains d’un maître sur lequel 45 millionsd’électeursn’ontaucuneprise.DirecteurdelasociétédeconseilCAPetensei-gnantàSciences-Po,StéphaneRozèsabonde.Ladécisiondel’agencedenotationaméricaineva
«renforcerl’antilibéralismeconsubstantielà laFrance».«Lacrisedeladettedevraitproduirunevaguededéfiancevis-à-visdelaconstruc-tioneuropéenne,jugéeincapabledenousproté-ger»,
poursuit-il.Pourlui,MarineLePen–etsonprogrammedesortiedel’euroetdepro-tectionnismenational–devraitêtrelaprinci-pale bénéficiaire de ce climat. Mais FrançoisMiquet-Martyymettoutdemeunecondi-tion:
«Les Français n’ont pas trop envie de s’aventurerdansdessolutionsquileurapparais-senttroprisquéespourleursituationfinancière  personnelle.»
Lapeurcontrelacolère.
(1)Auteurde«lePompierouleMaçon?»,éditionduMoment,enlibrairiele16février.
Par
GRÉGOIREBISEAU
L'ESSENTIEL
LECONTEXTE
Ceweek-end,lescandidatsàlaprésidentielleont touscommentélaperteparlaFrancedesontripleA.
L'ENJEU
Capterl’électoratpopulaireetdelaclassemoyenne,inquiètetencolère.
E
tsi,demain,letrioimprobableBay-rou-LePen-Mélenchonallaitprofiterde la perte du AAA? De la réponse àcette question va probablement dé-pendrelesprincipalesdynamiquesélectoralesdesjoursetsemainesquiviennent.Etpeut-êtredessiner,sicen’estlerésultatfinaldelaprésidentielle,dumoinsuneesquisseduse-condtour.Deuxmouvementsparallèlessem-blentsefaireconcurrence,notammentdanslesclassesmoyennesetpopulaires:l’inquié-tudedevoirsasituationpersonnellesedété-rioreraveclacriseetunressentimentcontreles élites politiques qui gouvernent et disentvouloirprotégerlesFrançais.Cequirevientàsedemandersiladégradationdelanotefran-çaise va renforcer les candidats desdeuxgrandspartisdegouvernement(Nicolas Sarkozy et François Hol-lande),aunomd’uncertainréalismepolitiqueetéconomique.Ouaucontrairesicelavaen-couragerlesélecteursàvoterpourlescandi-datsquisedéfinissenteux-mêmesenopposi-tion avec le système (Jean-Luc Mélenchon,FrançoisBayououMarineLePen)pourtenterautrechose.Parprotestationouconviction.
«ÉTATDECHOC».
Silespolitologuesetspécia-listes de l’opinion interrogés par
Libération 
avancentavecprudence,tousreconnaissentqueladécisiondeStandard&Poor’svalaisserdestracesdanscedébutdecampagne.Fran-çoisMiquet-Marty,deViavoice,faitremarquerqueletripleAestmaintenantuneexpressionentréedanslelangagecommun.Endécembre,lesFrançaisétaient77%àsedéclarerpréoccu-pésparlapertedelanote.Et,surtout,49%àcraindrequecettedégradationpuisseavoirdesconséquencesnégativessurleursituationfi-nancière.DirecteurdeFondapol,unthinktankproche de l’UMP, Dominique Reynié est luiaussiconvaincuquelaperteduAAAparleaux
Hollande,vendrediàsonQG.
PHOTOSEBASTIENCALVET
ANALYSE
LIBÉRATION
LUNDI
16
JANVIER
2012
2
EVENEMENT
 
Minimieoucre,laperteduAAAafaitréagirl’ensembledescandidats.
Unweek-endpolitiquericheenStandard&Poor’s
P
asquestiondemodifierl’agendapourcausededégradationdelanotefran-çaiseparl’agenceStandard&Poor’s.Hier,NicolasSarkozys’estrendu,commeprévu,àAmboise(Indre-et-Loire)pourren-drehommageàl’ex-PremierministreMi-chelDebréàl’occasionducentièmeanni-versaire de sa naissance.
«Je parlerai aux Françaisàlafindumois,jeleurdirailesdéci-sionsimportantesqu’ilfautprendresansperdrdetemps,
adéclarélechefdel’Etat.
Depuis 2008,onatravercettecriseabsolumentsans  précédent,[…]j’aichoisidedirelavéritéaux Françaissurlagravitédelacrise.Jeleuraidit qu’ils’agissaitd’uneépreuvequ’ilnefallaitni sous-estimernidramatiseràl’excès.»
Letonétait solennel. Manière de planter l’am-biancedu
«sommetsocial»
–rebaptisé
«de crise»
prévumercrediàl’Elyséeaveclessyndicats
(lirepage16-17).
«Ajustements».
Après les critiques deFrançoisHollandesamedimatinàl’encontredesapolitique
«dégradée»,
lechefdel’Etatn’adoncpasvoulupondreaux
«polémi-ques».
IllesalaisséesàsonPremierminis-tre.Dansunentretienau
Journaldudiman-che,
FrançoisFillonafaitune
«suggestion»
au socialiste:
«Soumettre son programme électoralàStandard&Poor’s»
pour
«savoir cequ’uneagencedenotationpensed’unpro-grammedanslequeliln’yaquedesaugmenta-tionsdedépensesetdeshaussesd’impôt».
Sa-medi, Fillon évoquait des
«ajustements»
possibles de la politique économique dugouvernement.Hier,dans
leJDD,
ilaassuré
«qu’iln’yaura[pas]deconséquencesimmé-diatespourlaviequotidiennedesFrançais».
EnponseauPremierministre,lecandidatsocialisteestrestéferme.PourHollande,iln’apasétéquestionuneseconded’annulersa tournée aux Antilles et en Guyane:
«Je suisicienFrance»,
a-t-iltonnésamedisoirlorsd’unmeetingenGuadeloupe.Mais,iné-vitablement,savisites’estdérouléesouslesnoirsnuagesdeS&P.Aupointquecertainesétapesonttoutbonnementdisparudesonagenda.
«Noussommesobservés,
glisseledé-puté de Corrèze après une courte nuit àPointe-à-Pitre.
La situation est difficile, les Françaisnesontpasdanslate«Ilyaun respectpoursondiscourscourageux.Ilyaun rapport rationnel à sa démarche»,
démineHarlemDésir,quiestduvoyage.Avantdes’envolerpourlaMartinique,Hol-lande répond à Sarkozy. Son courage, cesera
«de demander plus à ceux qui ont plus  pourdonnerplusàceuxquiontmoins»
.Ilsaitquelesmargesdemanœuvre,déjàlimitées,serontplusdifficilesàtrouveret,mêmes’ils’endéfend,onfrôlelarigueurdegauche.
«L’austérité ne peut pas être la sortie de la crise»,
assure-t-il,promettantdesréformesstructurelles,lajusticefiscale,lesoutienàlacroissancedèslespremièressemainesduquinquennatpourdesserrerl’étaubudgé-taire.Avantdelâcher:
«Jenesuispasdans cettecampagnepourdirequ’avecmoitoutse-raitpossible.JenevaispasdireauxFrançais quenousallonsdistribuercequenousn’avon pas.»
«Antisystème».
Laveille,FrançoisBayrouavaitrelancésesappelsà
«tournerlapagesur nosfaiblessesetsurlapremièred’entreelles,ladivisiondupays».
MarineLePenneveutpas du centriste dans la liste descandidats
«antisystème»
:
«Ilyadéjà deuxmondialistes:FrançoisHollandetFrançoisBayrou,ilyenaurauntroi-sième, Nicolas Sarkozy ou un autre […].Ilsdéfendenttouslemêmemodèle économique»,
alancélacandidateduFNhiersurCanal+.Histoirederelancersacampa-gne,EvaJoly(EE-LV)apétésurFrance3que
«le système […] a failli»
et que
«nous sommesdansunmodèlequiestàboutdesouf- fle».
UnrefrainquirappelleJean-LucMé-lenchon.DeretourdeNantes,lecandidatduFrontdegauches’estrenduhiersoirdevantlesiègeparisiendeS&Ppourmanifester.Laveille,ils’étaitautoproclamé
«candidatde larésistancedesFrançaisauxagencesdeno-tations»
etavaitpromis,citantplusqueja-maislesexemplessud-américains,une
«ré-volutioncitoyenne»
enFrance.
LILIANALEMAGNAetLAUREBRETTON(auxAntilles)
Selonl’institutLH2,
FrançoisHollandeobtiendrait30%desintentionsdevoteenjanvier(-1,5pointparrapportàdécembre),contre23,5%àNicolasSarkozy(-2,5),17%àMarineLePen(+3,5),14%àFrançoisBayrou(+1),8,5%àJean-Luclenchon(+2),3%àEvaJoly(-1,5)et2%àDominiquedeVillepin(+1).(SondageréalisépourYahooles13et14janvierauprèsde966personnes).
LA DÉCISION DE S&P
Labaissedelanote
«reflètel’impactdel’intensificationdesproblèmes[…]danslazoneeuro,auseindelaquellelaFranceestétroitementintégrée[…].Sonéconomieestriche,diversifiéeetsolide,saforcedetravailhautementqualifiéeetproductive.Maisleniveaurelative-mentéledesadettepublique,etlesrigiditésdesonmarchédutravailcom- pensentenpartiesesatouts».
«[Lasituationactuelle]engagelaresponsabilidesdeuxforcesqu’onprésentecommeprincipales,l’UMPetlePS.»
FrançoisBayrou
samedi
«J’aibienétudlasituationenAmériqueduSud,àchaquefoisc’estunhommedusystèmequiromptavec.»
Jean-LucMélenchon
hier,à
Libération
dansleTGVNantes-Paris
REPÈRES
«Jenesuispasdanscettecampagnepourdirequ’avecmoitoutseraitpossible»
FrançoisHollande
hierenGuadeloupe
Bayrou,samediàlaMaisondelachimie.
THOMASSAMSON.AFP
Joly,envisitevendrediàAlizay(Eure).
KENZOTRIBOUILARD.AFP
Sarkozy,vendrediàl’Elysée.
CHARLESPLATIAU.AFP
Mélenchon,vendrediàNantes.
JEAN-SÉBASTIENEVRARD.AFP
LePen,vendrediàl’EuropeanAmericanPressClub.
JOELSAGET.AFP
LIBÉRATION
LUNDI
16
JANVIER
2012
3

Activity (3)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Benjamen Fred added this note
Vous êtes informé que M. Jame Crochet MD FONDATION donne actuellement des prêts aux particuliers, aux entreprises et organismes de coopérer à un taux d`intérêt abordables. Êtes-vous troublé ou financièrement fixer? Avez-vous été rejetée par les banques ou les victimes de ces voyous internet ou veut régler vos dettes une fois pour toutes, voici la grande opportunité, vous pouvez construire votre p

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->