Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
René Guénon le regne de la quantité et les signes des temps

René Guénon le regne de la quantité et les signes des temps

Ratings: (0)|Views: 159|Likes:
Published by gebourah

More info:

Categories:Types, Research
Published by: gebourah on Jan 20, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOCX, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/20/2012

pdf

text

original

 
René Guénon ± Le Règne de la Quantité et les Signes desTemps.
 Le Règne de la Quantité et les Signes des Temps
de René Guénon (1886-1951)comprend en tout 40 chapitres. L¶ouvrage a été publié pour la première fois sousforme de livre en 1945, en France. René Guénon étant décédé en 1951, son oeuvre estdonc entrée dans le domaine public au Canada en 2001, soit cinquante ans après le
 
décès de l¶auteur.Un article:
 Le Règne de la Quantité et les Signes des Temps
de René Guénon. 
 
 _Le Règne de la Quantité et les Signes des Temps
 
 Avant Propos de René Guénon 
 
Chapitres I à X [1 à 10]± ce qui comprend les chapitres suivants: Chapitre I [1] ±
 
Qualité et quantité; Chapitre II [2] ± «Materia signata quantitate»; Chapitre III [3] ±Mesure et manifestation; Chapitre IV [4] ± Quantité spatiale et espace qualifié;Chapitre V [5] ± Les déterminations qualitatives du temps; Chapitre VI [6] ± Leprincipe d¶individuation; Chapitre VII [7] ± L¶uniformité contre l¶unité; Chapitre VIII[8] ± Métiers anciens et industrie moderne; Chapitre IX [9] ± Le double sens de
 
l¶anonymat; Chapitre X [10] ± L¶illusion des statistiques.Chapitres XI à XX [11 à 20]± ce qui comprend les chapitres suivants: Chapitre XI [11]
 
± Unité et «simplicité»; Chapitre XII [12] ± La haine du secret; Chapitre XIII [13] -
 
Les postulats du rationalisme; Chapitre XIV [14] - Mécanisme et matérialisme;Chapitre XV [15] ± L¶illusion de la «vie ordinaire»; Chapitre XVI [16] ± Ladégénérescence de la monnaie; Chapitre XVII [17] ± Solidification du monde;Chapitre XVIII [18] ± Mythologie scientifique et vulgarisation; Chapitre XIX [19] ±Les limites de l¶histoire et de la géographie; Chapitre XX [20] ± De la sphère au cube.Chapitres XXI à XXX [21 à 30]- ce qui comprend les chapitres suivants: Chapitre
 
XXI [21] ± Caïn et Abel; Chapitre XXII [22] ± Signification de la métallurgie;Chapitre XXIII [23] ± Le temps changé en espace; Chapitre XXIV [24] ± Vers ladissolution; Chapitre XXV [25] ± Les fissures de la Grande Muraille; Chapitre XXVI[26] ± Chamanisme et sorcellerie; Chapitre XXVII [27] ± Résidus psychiques;
 
Chapitre XXVIII [28] ± Les étapes de l¶action antitraditionnelle; Chapitre XXIX [29]± Déviation et subversion; Chapitre XXX [30] - Le renversement des symboles.Chapitres XXXI à XL [31 à 40]± Ce qui comprend les chapitres suivants: Chapitre
 
XXXI [31] ± Tradition et traditionnalisme; Chapitre XXXII [32] - Le néo-spiritualisme; Chapitre XXXIII [33] - L¶intuitionnisme contemporain; ChapitreXXXIV [34] - Les méfaits de la psychanalyse; Chapitre XXXV [35] - La confusion dupsychique et du spirituel; Chapitre XXXVI [36] - La pseudo-initiation; ChapitreXXXVII [37] ± La duperie des prophéties; Chapitre XXXVIII [38] - De l¶antitraditionà la contre-tradition; Chapitre XXXIX [39] ± La grande parodie ou la spiritualité àrebours; Chapitre XL [40] - La fin d¶un monde.
Avant Propos ± Règne de la Quantité.
Le Règne de la Quantité et les Signes des Temps
 
 
 Avant Propos
 René Guénon1945 _____[La notation «Note de Loup K.», quand elle apparaît, signifie qu'elle n'est pas de RenéGuénon, elle est du transcripteur, Loup Kibiloki. Je ne cherche pas à imposer ces
 
notes. Le lecteur peut facilement les ignorer s'il le désire. Elles sont simplement
 
l'équivalent de ces notes qu'on prend souvent en marge, au bas, ou au haut des pages
 
quand on lit un livre, ou dans un carnet de notes. Il est vrai que le médiumélectronique permet des notes plus substantielles et plus longues que le «support
 
papier» d'un livre, ici les marges sont vastes ... ][La notation «note de René Guénon en bas de page», quand elle apparaît, désignesimplement les notes de René Guénon telles qu'elles apparaissent au bas des pages deson ouvrage; ces notes font partie de l'oeuvre originale. Là où de telles «notes en basde page» apparaissent ici, elles apparaissent entre [ ] à l¶endroit exact où elles sontindiquées par un chiffre dans le texte courant. ]
 
Par ailleurs, sans jamais modifier le texte ± ni le sens, évidemment ± j¶ai subdivisé lestrès longs paragraphes qu¶affectionnait René Guénon en paragraphes plus courtspour faciliter la lecture, surtout à l¶écran. J¶ai aussi, à l¶occasion, «allégé» laponctuation. Encore une fois, le texte original demeure absolument intact dans sonintégralité, ainsi que le sens des phrases, évidemment ± ça va de soi. _____*
 Avant Propos
 
 
Depuis que nous avons écrit
 La Crise du Monde Moderne
, les événements n¶ont
 
confirmé que trop complètement, et surtout trop rapidement, toutes les vues quenous exposions alors sur ce sujet, bien que nous l¶ayons d¶ailleurs traité en dehors de
 
toute préoccupation d¶«actualité» immédiate, aussi bien que de toute intention de«critique» vaine et stérile.Il va de soi, en effet, que des considérations de cet ordre ne valent pour nous qu¶entant qu¶elles représentent une application des principes à certaines circonstancesparticulières; et remarquons-le en passant, si ceux qui ont jugé le plus justement leserreurs et les insuffisances propres à la mentalité de notre époque s¶en sont tenusgénéralement à une attitude toute négative ou n¶en sont sortis que pour proposer desremèdes à peu près insignifiants et bien incapables d¶enrayer le désordre croissantdans tous les domaines, c¶est parce que la connaissance des véritables principes leurfaisait défaut tout autant qu¶à ceux qui s¶obstinaient au contraire à admirer leprétendu «progrès» et à s¶illusionner sur son aboutissement fatal.Du reste, même à un point de vue purement désintéressé et «théorique», il ne suffit
 
pas de dénoncer des erreurs et de les faire apparaître telles qu¶elles sont réellementen elles-mêmes; si utile que cela puisse être, il est encore plus intéressant et plus
 
instructif de les expliquer, c¶est-à-dire de rechercher comment et pourquoi elles sesont produites, car tout ce qui existe en quelque façon que ce soit, même l¶erreur, anécessairement sa raison d¶être, et le désordre lui-même doit finalement trouver saplace parmi les éléments de l¶ordre universel.C¶est ainsi que, si le monde moderne, considéré en lui-même, constitue une anomalieet même une sorte de monstruosité, il n¶en est pas moins vrai que, situé dans

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->