Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Etude Business Model CrowdSourcing

Etude Business Model CrowdSourcing

Ratings: (0)|Views: 39 |Likes:
Published by eltonpickford
Etude du business model du crowdsourcing par le cabinet Elton-Pickford : www.elton-pickford.com
Etude du business model du crowdsourcing par le cabinet Elton-Pickford : www.elton-pickford.com

More info:

Categories:Types, Business/Law
Published by: eltonpickford on Jan 23, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

04/18/2013

pdf

text

original

 
Business Model
www.elton-pickford.com
Le crowdsourcing
 
Présentation du crowdsourcing
Le crowdsourcing (en français, externalisation ouverte) est un des domainesémergents du management de la connaissance
 
: c'est le fait d'utiliser lacréativité, l'intelligence et le savoir-faire d'un grand nombre de personnes(des internautes en général), en sous-traitance, pour réaliser certainestâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur.Ceci se fait par un appelciblé (quand un niveauminimal d'expertise estnécessaire) ou par unappel ouvert à d'autresacteurs. Le travail estéventuellement rémunéré.Il peut s'agir desimplement externaliser des tâches ne relevantpas du métier fondamental del'entreprise, ou dedémarches plusinnovantes.La traduction littérale decrowdsourcing est«
 
approvisionnement par la foule, ou par un grandnombre [de personnes]
 
»,mais l'expression ne reflète pas vraiment le sens anglo-saxon du terme
 
;«
 
Impartition à grande échelle
 
» ou encore «
 
externalisation distribuée àgrande échelle
 
» sont d'autres traductions plus précises.Pour le journaliste économiste Henk van Ess, en septembre 2010, lecrowdsourcing consiste à canaliser les besoins ou désirs d'experts pour résoudre un problème et ensuite partager librement la réponse avec tout lemonde. Google et Wikipédia sont pour H. Van Ess les plus gros utilisateurs decrowdsourcing1.
Business Model duCrowdsourcing
 « Quand les utilisateurs créentla valeur pour vous »
 
Il existe de nombreuses formes, outils, buts et stratégies de crowdsourcing
 
;Le travail peut être collaboratif ou au contraire s'effectuer purement enparallèle.Dans une approche économique, il peut s'agir de remplir une tâche aumoindre coût, mais des approches plus collaboratives, sociales ou altruistesexistent, faisant appel à des réseaux spécialisés ou au grand public.Certaines démarches de sciences participatives et sciences citoyennesl'utilisent, pour acquérir un plus grand nombre de données, à des échellesgéographiques qui seraient autrement inaccessibles à des chercheursinsuffisamment nombreux ou ne pouvant faire preuve d'ubiquité (par exemple dans le domaine de l'astronomie ou des sciencesenvironnementales).Le crowdsourcing peut être «
 
actif
 
» (des gens collaborent à trouver unesolution à un problème) ou «
 
passif
 
» (On peut par exemple déduire dunombre de recherches sur un thème sur internet la popularité d'un sujet et enfaire une information d'intérêt
 
; ex
 
: Google a «
 
observé une relation étroiteentre le nombre de personnes faisant une recherche sur le mot et le sujet'grippe' et le nombre de personnes ayant des symptômes grippaux
 
» ."
Crowdsourcing et économie
Volontariat, bénévolat et altruisme... ou prestation économique
 
?Dans certains cas, la «
 
foule
 
» des participants volontaires offre a priorigénéreusement ses compétences, ses données.Les participants peuvent estimer être en quelque sorte remboursés de leur travail par des résultats dont tout un chacun profiteront, ou estimer quel'intérêt général du projet justifie leur participation.C'est par exemple le cas pour lacommunauté des internautes quicontribue aux Wikis de typeWikipédia, Wikibook, Wikiversité,wikispecies, Wikinews, TelaBotanica, etc.C'est encore le cas quand lesinternautes se sont plus ou moinsformellement organisés autravers de forums pour poser desquestions sur les problèmesinformatiques qu'ils rencontrent,et partager et évaluer lessolutions proposées par d'autresinternautes.Autre exemple
 
: depuis la fin desannées 1990, des informaticiens

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->