Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Garantir l’accès aux services de garde et d’éducation de la petite enfance

Garantir l’accès aux services de garde et d’éducation de la petite enfance

Ratings: (0)|Views: 184|Likes:
Published by PeggyNash

More info:

Published by: PeggyNash on Jan 26, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/13/2014

pdf

text

original

 
Garantir l’accèsaux servicesde garde etd’éducationde la petiteenfance
Inspirer. Rassembler. Gagner.
 
2
Campagne de Peggy Nash
à la chefferie du Nouveau Parti démocratique du Canada
Inspirer. Rassembler. Gagner.peggynash.ca
L’enjeu
Un programme de garde universelle est reconnu depuis 40 ans comme un élémentondamental pour l’égalité des emmes. De plus, il est aujourd’hui reconnu que garantirl’accès à l’éducation de la petite enance et à la garderie pour tous et toutes comporteplusieurs bénéfces individuels et sociaux, tout en contribuant à construisant uneéconomie orte et prospère. Les experts considèrent ces programmes comme un acteurclé vers l’équité et la justice sociale dans plusieurs sphères de la société, incluant la lutte àla pauvreté.L’expérience montre que l’accès aux services de garde et d’éducation de la petite enance(SGEPE) peut générer des bénéfces économiques et sociaux à court et long terme en :
•
Supportant la participation des emmes à l’emploi, aux études et à la ormation;
•
Aidant les amilles à s’éloigner de la pauvreté;
•
Renorçant l’inclusion et le respect de la diversité;
•
Construisant une économie locale orte et en créant de bons emplois;
•
Contrant la diminution de la main-d’œuvre causée par le vieillissement de lapopulation;
•
Augmentant la prospérité Canadienne en investissant dans les compétences et lesavoir;
•
Renorçant les compétences cognitives et sociales des enants tout en portantattention à leur santé et leur bien-être dans les premières années afn de leur ournirune base solide pour apprendre et vivre dans les années utures;
•
Renorçant l’équité, la citoyenneté, l’insertion sociale et les possibilités decoopération, de participation et de collaboration qui orment les bases d’une sociétécivile orte;
•
Évitant que le Canada se dirige vers une société avec encore plus d’inégalités.Ces bénéfces sociaux et économiques ne peuvent être atteints que si les services de gardeet d’éducation de la petite enance (SGEPE) sont accessibles et d’une grande qualité.Les données indiquent aussi que, plutôt que de s’appuyer sur « le marché », le Canadadoit passer à une approche planifée qui repose sur des services à but non-lucrati axéessur le bénéfce des enants, des amilles, de la société et de l’économie.
 
3
Campagne de Peggy Nash
à la chefferie du Nouveau Parti démocratique du Canada
Inspirer. Rassembler. Gagner.peggynash.ca
Le contexte
Le Canada reste sans plan national de garderies, sans collaboration ou fnancementpancanadien, et sans leadership politique sur cette question. Bien que des progrèssignifcatis aient été aits par le Québec, de açon générale, les provinces et les territoiresn’ont pas encore développé d’approche adéquate, dotée de ressources adaptées etsufsantes pour l’accès aux SGEPE.Le manque de fnancement et de politique en la matière crée un vide important dansle flet de sécurité sociale des canadiens et canadiennes. Il en résulte un impact négati direct sur les enants et les amilles et, plus globalement, sur les communautés, la société,la main-d’œuvre et l’économie d’aujourd’hui et de demain.Depuis les années 1980, plusieurs tentatives pour créer un programme national deservices de garde ont été abandonnées avant qu’elles ne se concrétisent de quelque açon.En 2007, les conservateurs de Harper sont revenus sur une initiative instaurée en2005 avorisant l’accès aux SGEPE. Ils ont unilatéralement annulé les ententes avecles provinces et territoires qui auraient pu ournir le cadre nécessaire à une approcheproactive, coordonnée et fnancée pour les amilles canadiennes. Les conservateurs deHarper ont ensuite présenté la Prestation universelle pour la garde d’enants (PUGE),un chèque mensuel imposable aux amilles pour chaque enant de moins de 6 ans. Les2,5 milliards de dollars annuellement alloués au PUGE avorisent majoritairementles amilles biparentales avec un seul parent sur le marché du travail. Ce programme aété largement critiqué comme de l’argent mal dépensé que ce soit en matière de garded’enants ou de lutte contre la pauvreté.Les onds édéraux pour l’accès à l’éducation de la petite enance et à la garderie ontdepuis été coupés aux provinces et aux territoires ainsi que toute discussion entre legouvernement édéral et les gouvernements provinciaux/territoriaux sur la question.Pendant ce temps, les amilles, les enants et les diverses organisations communautairestravaillant dans le domaine de l’éducation à la petite enance subissent les conséquencesd’une réduction de leurs options et de leur fnancement. La disponibilité, l’accessibilité etla qualité des services sont menacées et les services de garde à but non-lucrati erment auproft du secteur privé qui bénéfcie du manque de disponibilité des services à but non-lucrati et de l’absence de fnancement public

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->