Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
La toilette mortuaire en images

La toilette mortuaire en images

Ratings: (0)|Views: 19|Likes:
Published by Califat

More info:

Published by: Califat on Feb 04, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/07/2013

pdf

text

original

 
 
Page 1 sur 13
FF
Le Prophète a dit : « Quiconque lave le corps d'un défunt musulman en ne divulguant rien de ce qu'il a vu, Allah lui pardonnera 40 fois. Celui qui creuse la tombe d'un mort d'un mort et l'enterre,sera récompensé comme s'il l'avait logé (le défunt) jusqu'au jour de la Résurrection.Celui qui enveloppe un mort dans son linceul,Allah l'habillera de soie et de brocard du Paradis. »Rapporté par Al-Hâkim,Al-Bayhaqî,Al-Abâhânî 
La toilette mortuaire estune Sunna depuis l'époquedu Prophète Mohammedet ce, jusqu'à nos jours.Certains savants disentmême
qu’elle
était connueà l'époque d'Adam.Elle renferme denombreuses moralesparmi lesquelles le fait derendre les honneurs aumusulman qui décède ens'acquittant des droits quela religion lui a conféréstels que le fait de le laver,parfumer, embaumer,envelopper, prier pour luiet de l'enterrer.Tout cela fait partie deshonneurs qui lui sontrendus car la dignité dumusulman qui décède estla même que celle duvivant car Allah l'a honoréet anobli avec cettereligion. Dès qu'unepersonne embrasse cettereligion, elle mériteaussitôt ces honneurs ettout le reste.
Origines
 
Il est bien connu que detelles sagesses ne sont pasliées à une époque donnéeou à un endroit précis,mais ces dispositionss'appliquent à tous lesmusulmans, en tout tempset en tout lieu.La toilette mortuaire d'undéfunt est une obligationqui incombe à une partiede la communauté (FardKifaya). Dans un hadith leProphète a dit :
« Lavez-leavec de l'eau mélangéeaux feuilles de jujubier »
 Cette narration renfermeun ordre explicite. Leprincipe, en matière
d'injonction c’
estl'obligation. Ceci est doncune preuve que la toilettemortuaire est uneobligation.La toilette mortuaire fait
 partie des œuvres qu'Allah
regarde et récompense caril s'agit de mettre enexécution le droit d'unmort, celui de le laver, del'envelopper, de prier pourlui et de l'enterrer.Celui qui accomplit cettetâche pour prétendre à Sarécompense et pour serapprocher de Lui, aura larécompense pour son acte.Mais celui qui s'occupe dela toilette mortuaire sanscette intention alors cette
œuvre ne fait pas partie de
celles qu'Allah regarderaet récompensera.La rétribution se fait sur labase du travail apparent etde l'intention nouée en sonfor intérieur.
 
La toilette mortuaire
Juillet 2011
 
 
Page 2 sur 13
condoléances et discutercalmement avec lafamille du défunt.En effet, les proches setrouvent dans unesituation assez confuse,les sentiments étantmêlés de tristesse et destress.Pour ce « dernierinstant » passé aux côtésdu défunt, la famille vasouhaiter imposercertaines particularitésdans la toilette ou la posedu linceul
 – 
desparticularités pas toujoursconformes à la sunna.Il est important de garder
en mémoire l’injonction
prophétique qui nous
enseigne qu’il n’y a pasd’obéissance à avoir dans
une créature lorsque cetteobéissance consiste enune désobéissance àAllah.Cela ne nous dispensepas de faire preuve dedouceur à
l’égard de
lafamille. Il est doncrecommandé que cemoment tendu soit gérépar les personnes les plussages.
Le défunt et la prière
Une des questionsdélicates que se posetoute personne qui
s’apprête à laver un mort
est de savoir si le défuntétait de ceux quipratiquait la prière oupas.
La veille des toilettes :lieu, horaire, etc.
La toilette mortuaire peut
se faire à l’hôpital, au
funérarium ou à domiciledans certains cas.Dès que le décès estconstaté, la famille faitrapidement appel à unorganisme ou directementà un(e) laveur(se) afin depresser la toilette et ainsi
de respecter l’injonction
prophétique qui consiste àenterrer le mort sous 3ours.
Dès qu’on est appelé pour 
une toilette mortuaire, ilfaut être prêt pour pouvoirse rendre le lendemain aulieu du RDV qui peut êtretrès éloigné du domicile.
L’heure de RDV est en
général fixée à de trèsbonne heure du matin etce, afin de permettre la
 prière funéraire à l’heure
de Dhor et le rapatriementou enterrement dans lamême journée.La trousse de toilettemortuaire sera doncpréparée la veille et lestissus peuvent êtreparfumés et prédécoupés à
l’avance si on
peut obtenirdes renseignements quantà la taille et corpulence dudéfunt.
Première rencontre
A l’arrivée
sur le lieu de latoilette mortuaire, il estimportant de prendre letemps de présenter ses
Le Jour J 
Cheikh Ibn Baz répond àcette question endisant ceci : « Tant que ledéfunt est connu pour êtreun musulman et que ceuxqui l'ont amené sontmusulmans, il n'a pasbesoin de demander cela àsa famille ».Quant à ceux qui nepriaient pas, les savants
divergent sur l’attitude àadopter. L’avis médian
des savants est le suivant :
il est permis d’effectuer la
toilette de ceux qui nepriaient pas parnégligence mais il estinterdit de le faire pourceux qui ne priaient pascar ils avaient rejeté cetteidée.
Le testament
Chaque musulman, quipossède quelques biensdont il souhaite léguer unepartie à un ou des tiersautre que ceux faisantpartie des héritiers, doit lementionner dans untestament. Il arrive aussique le testament renfermedes informations quant àla personne qui doiteffectuer la toilettemortuaire.Aussi, il est important derespecter la volonté du
défunt lorsqu’elle est
conforme à la sunna.Il convient donc dedemander à la famille si ledéfunt avait mentionnédans un testament
quelqu’un pour effectuer 
sa toilette mortuaire.
Umm 'Atya rapporte : « Quand sa fille est morte,le Messager de Dieu entra nous dire : 
«
Lavez-la trois ou cinq fois, ou même davantage si vous le jugez utile, avec de l'eau pure, puis avec de l'eau mêlée de feuilles de jujubier. Au dernier lavage,mettez dans l'eau un peu de camphre. Puis quand vous aurez terminé, appelez- moi ».Nous l'appelâmes donc lorsque nous eûmes terminé ; et alors il nous donna son propre manteau (haqw ou izâr) en disant : « Couvrez-en son corps 
» »
 
 
 
Page 3 sur 13Préambule
Qui peut laver le mort ?
Cheikh Ibn Baz dit que « la prioritérevient à la personne qui a étédésignée dans le testament du défunt.
Si personne n’a été désigné, il n’est
pas nécessaire que la personne quilave fasse partie de la famille, du
moment qu’elle
soit une personnedigne de confiance, bonne etexpérimentée. »Ibn Mâja rapporte que le Messager deDieu a dit :
« Que vos morts soient lavés par des gens de confiance »
 Cheikh Ibn Baz ajoute que leshommes peuvent laver les hommes,leurs propres épouses et les filles demoins de sept ans,
qu’elles soient des
 Mahârim
ou pas. Quant aux femmes,elles peuvent laver les femmes, leurspropres époux et les garçons de moinsde sept ans,
qu’ils soient des
 Mahârims
ou pas.
Combien de personnes sontnécessaires ?
Les savants de l’Ifta disent qu’il neconvient qu’aux personnes chargéesde la toilette mortuaire d’assister au
lavage. Cheikh Ibn Baz dit que deuxpersonnes suffisent : celle qui lave et
celle qui l’as
siste.
Les conditions liées à ceux quilavent le mort
Les savants de l’Ifta disent que le faitd’avoir ses menstrues ou lochies
« n
’est pas un obstacle
» à la toilettemortuaire et «
n’influe en rien sur lecaractère vertueux de l’acte
».
La tenue du laveur
On ne sait pas toujours si le défuntétait porteur de maladie infectieusetelle que le VIH ou autre. Aussi, il estimportant de se prémunir et de veillerà une bonne hygiène dans lefunérarium. Pour répondre à cetteexigence, on recommande le fait dene pas avoir de contact direct avec lapeau du défunt (en mettant des gants)et
l’Islam
encourage à avoir recours àun bain rituel à la fin de la toilette.Il est donc vivement conseillé de serendre au funérarium avec desustensiles de protection jetables telsque : tablier/blouse/combinaison,gants en plastique, sur-chaussures,serviettes
, gants de toilette… A défautde pouvoir se munir d’un tel
équipement, il est important de laverses habits à haute température unefois rentré chez soi.
Le positionnement du corps
Le défunt doit être placé sur une tablesurélevée et légèrement inclinée. Onlui retire tous ses habits
(à l’aide de
ciseaux si besoin) en prenant soin aupréalable de recouvrir
d’une serviette
(non transparente une fois mouillée)la 3awra du défunt afin de ne pas lavoir.Pour les hommes, la 3awrah va dunombril, inclus,
 jusqu’au
-dessous desgenoux. Pour les femmes elle va de lapoitrine, inclue,
 jusqu’au
-dessous desgenoux.
Les outils indispensables
En plus des protections jetables, ilconvient de se prémunir de camphre,feuilles de jujubier (ou à défaut de
savon et shampooing), d’un seau
et
d’un drap de 8m/2.5m. D’autres outils
sont recommandés et sont détaillésci-après.
 Le Prophète a dit :« Briser l'os d'un mort est pareil àle briser de son vivant. »

Activity (2)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 hundred reads

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->