Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Vers La Sobriete Heureuse- Pierre Rabhi

Vers La Sobriete Heureuse- Pierre Rabhi

Ratings: (0)|Views: 201 |Likes:
Published by scalpel1
Pierre Rabbi a en effet vingt ans à la fin des années cinquante, lorsqu'il décide de se soustraire, par un retour à la terre, à la civilisation hors sol qu'ont largement commencé à dessiner sous ses yeux ce que l'on nommera plus tard les Trente Glorieuses. Après avoir dans son enfance assisté en accéléré, dans le Sud algérien, au vertigineux basculement d'une pauvreté séculaire, mais laissant sa part à la vie, à une misère désespérante, il voit en France, aux champs comme à l'usine, l'homme s'aliéner au travail, à l'argent, invité à accepter une forme d'anéantissement personnel à seule fin que tourne la machine économique, point de dogme intangible. L'économie ? Ce n'est plus depuis longtemps qu'une pseudo-économie qui, au lieu de gérer et répartir les ressources communes à l'humanité en déployant une vision à long terme, s'est contentée, dans sa recherche de croissance illimitée, d'élever la prédation au rang de science. Le lien filial et viscéral avec la nature est rompu ; elle n'est plus qu'un gisement de ressources à exploiter - et à épuiser. Au fil des expériences de vie qui émaillent ce récit s'est imposée à Pierre Rabhi une évidence : seul le choix de la modération de nos besoins et désirs, le choix d'une sobriété libératrice et volontairement consentie, permettra de rompre avec cet ordre anthropophage appelé "mondialisation". Ainsi pourrons-nous remettre l'humain et la nature au coeur de nos préoccupations, et redonner, enfin, au monde légèreté et saveur.
Pierre Rabbi a en effet vingt ans à la fin des années cinquante, lorsqu'il décide de se soustraire, par un retour à la terre, à la civilisation hors sol qu'ont largement commencé à dessiner sous ses yeux ce que l'on nommera plus tard les Trente Glorieuses. Après avoir dans son enfance assisté en accéléré, dans le Sud algérien, au vertigineux basculement d'une pauvreté séculaire, mais laissant sa part à la vie, à une misère désespérante, il voit en France, aux champs comme à l'usine, l'homme s'aliéner au travail, à l'argent, invité à accepter une forme d'anéantissement personnel à seule fin que tourne la machine économique, point de dogme intangible. L'économie ? Ce n'est plus depuis longtemps qu'une pseudo-économie qui, au lieu de gérer et répartir les ressources communes à l'humanité en déployant une vision à long terme, s'est contentée, dans sa recherche de croissance illimitée, d'élever la prédation au rang de science. Le lien filial et viscéral avec la nature est rompu ; elle n'est plus qu'un gisement de ressources à exploiter - et à épuiser. Au fil des expériences de vie qui émaillent ce récit s'est imposée à Pierre Rabhi une évidence : seul le choix de la modération de nos besoins et désirs, le choix d'une sobriété libératrice et volontairement consentie, permettra de rompre avec cet ordre anthropophage appelé "mondialisation". Ainsi pourrons-nous remettre l'humain et la nature au coeur de nos préoccupations, et redonner, enfin, au monde légèreté et saveur.

More info:

Published by: scalpel1 on Feb 22, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/21/2012

pdf

text

original

 
DUMf.MEAUTEUR
tnr
SAllAlIAAWlct~HIVNIi.1011LA
RICGNqul:r'nO.IONGE.{TIN.tRAlRE
DIJ,YH01>JNFAU5£iWIC"t'm:iA
"(P.IIP.£.Mi:II£,
Outdid.,
l.avilt.dieu.1')83;
AlbinMiclod.19~5;c!(Ii,i<monrorm"d.
]><><1.<,
AlbinMichd.2002
PMOlEDETtlI.JW,lJ"'E{,VlruTIONAFRICAINi'
(prCf=:
d.
Y,h~di
/1-\<;-
nuhin).AlbinMidJeI,1996.
URFWUI'SAI.ATFRR£."1~<I.duci<l.
L)"'n.
WO.1999.
l"OI'FJ/ij,vMAIJ,.RlI'vs<.vl.£(prbLdascitrlce<soci..I">g,ia>lc.dlloni-
:~~<k
l"A);"c\lhwe).
(".andidc.l:ovm.di~ll,1989;
l'Harm",,"
l.E'OJIJID/E..~'DUFEI.;,...~~EDE!.1GESSEDESPEUPU"S'llIAIJIJ1()IIiNEI5,
AlbiRMidJ.d,2003
~:~llINiPaWHUS"RIG1N)SC/IOJSlSS(!lIl.1!U>1{J';Jl;,C"JmanR'Uvj."
I'Hn~
MONDESDELAF,,~B'I']....
Pcti«,.agu.,.di,iom,2007
M~N/FF.I'TEf'()UHL-!TERREETH/jMANlSM~'.
Act<>Sud,2008
CACTESOUP.2~IO
I.IH~9~a·2·7427·~%7.~
PIERRERABH!
VERS
LASOBRIETE
HEUREUSE
ACTESSUD
 
Dbmnais,
fa
plushaffft,
ftr
plusbrll"p'-"formanaq.urtk,,.-a
rbl/im
l'human;te
sem
tk
../j>OndY'/'
J
trt
h<"fojn.'
vitilWC
(Wet-
te,)
moyms
to
pLussim-pk"rot
b
plmsains.
Cu!ti~'"
I'",n,i"'-
dill011
admmera
n'impllrtt
q:.:dle
lftti~jli
aialri((
"auto--
/10m;"S~Td_omidlrt{;I)mmc
u.J
1i.·lefJfJlitiqlU,un
(ute
dellgitimt'
~l5irranr.e"
la:Jlpmd4!lU
et
it
l'aJserviS!(111(nr
k
fa
pt'fSonnehumam~.
AVANT-PROPUSDepuisquarurue.cinq
HIl~
j'ai
engagernavie,avecIesourienet[a
cnnnivence
deMichelectdenotre
fa-
mille,
dansla
voie
.1.,
la
Sl,\.Jrien!.
Je
pretere
parconsc-
quent,
phnot
quedemepl~nlred~nsdesconsiderationsoudes
theories
generales,t~mnignerdes
reflexions.
des
decisions,
desinitiative<>qnO':,d>tntin
faisalu,
cc
choix
d61ibere
rnainspireo-.."'.iIlSi,It:principe"faireccque
ron
die
etdireceque1'011rail~donneraunpcudecoherenceei.]el'espere,de
rn:uibilire~
monmodesteremoignage.Celui-cin'ad'autreambilionquede
contribucra
uee
[cHexion
propre
aeclairer
del
decisionsquinc
pourront
sanscesseerreajoumeessansprejudicegrav1;dansl'avenlrimmediar,erplus
encore
it
moyencclongrerme,Cependant,quelleque
soit
la
manieredoneonabordc
Ia
moderationentam
t.J.u!::ecessireincnntournablc,uriccertitude
demeure;le,limite,qu'irnpose-patsaconstitutionrcerne-.laplarl~I"T",rrerendenrirrcalisrccrabsurdeleprin-cipe
.10':
croissanceeccnomiqueinfinie.Irrcalisrcsil'onappliquelesoutilsIts
plus
tlJemenraircs
d'ana-
lyse,
SUI
1<:
planranrphysiquequebtologiqoc.
a
l'or-ganisaciondelavie
ell13'"
'-jut:
ph~nombtc;
absurdc,deslarsquel'on
1CC<)IIr!
i.
1:.
simplelogiqued'unepcnseelibredetomemnnipularinn.
Lesysreme
do-
minant,
quiset:ugue
degrundes
performances,
Sem-
ploie
surtout,en
realile,
iI
dissimulersoninefficaciTe,
qu'un
simple
bilan,notammenr
ene.rgerique,
"'':II'roll,

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->