Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Une analyse de la Bhagavad-gita

Une analyse de la Bhagavad-gita

Ratings: (0)|Views: 110 |Likes:
Published by Rolant
Traduction française d'une analyse sommaire de la Srimad Bhagavad Gita, une oeuvre de A.C.Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Jay, Hari Krishna !
Traduction française d'une analyse sommaire de la Srimad Bhagavad Gita, une oeuvre de A.C.Bhaktivedanta Swami Prabhupada. Jay, Hari Krishna !

More info:

Published by: Rolant on Nov 23, 2008
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as RTF, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/09/2014

pdf

text

original

 
U
NE
A
NALYSE
D
E
L
A
G
ITA
Par le saint maîtreA.C. Bhaktivedanta Swamiji(Shrila Prabhupada)
Acharya-fondateur du Mouvement pour la Conscience de Krishna
 Traduit de l’anglais
(Un condensé des vérités philosophiques de la Bhagavad-gita…)
 
PREMIERE PARTIE :
La Relation Eternelle entre l’Homme et Dieu
1.La nature propre à tous les êtres vivants. (2.11-30)2.Parties intégrantes de Dieu, le Suprême. (15.4)3.Comparés au soleil et aux rayons du soleil. (2.24, 7.4-5)4.Leurs qualités sont les mêmes, identiques. (14.2)5.Dieu donne vie à tous les êtres vivants, en fécondant les matrices de laNature. (14.3-4)6.La Nature et les êtres vivants, tous sont subordonnés à Dieu, le Suprême.(9.10)7.Dieu le Suprême, sous Son aspect impersonnel, imprègne tout y comprisla nature matérielle et les être vivants. (9.3-4)8.La Nature est une puissance, une force. Toutes les existences sontproduites de Dieu, l’Être Suprême. (10.8-11)9.Dieu est omnipotent ; et donc Il est le maître de toutes les puissances, quisont nommées puissances matérielle, spirituelle et marginale. (8.22)10.La terre, l’eau, le feu, l’air, l’espace, le mental, l’intellect et l’ego, sonttous des produits de l’énergie matérielle. (7.4)11.Les êtres vivants sont des produits de l’énergie spirituelle. (7.5)12.Et au delà de ces deux puissances se trouve Dieu, le Tout-puissant, leSuprême. (7.6-7)13.Comme Il est omnipotent, Dieu, le Suprême Se manifeste comme la VéritéSuprême impersonnelle, qui tout pénètre ; décrit de cette façon. (13.13-17)14.La nature matérielle n’est pas permanente. (8.19)15.La nature spirituelle est permanente. (8.20)16.L’être vivant est né de la nature spirituelle, mais il tend à bénéficier desbienfaits de la nature matérielle. (13.21)17.L’être vivant et Dieu l’Être Suprême, étant qualitativement un, ils sontappelés tout deux
 purusha
, le bénéficiaire, et ils tirent bénéfice de lanature ; ainsi la nature est appelée
 prakriti
. (13.17-20)18.Dieu le Suprême est le réel bénéficiaire, et l’être vivant est le bénéficiaireconditionnel, au dessus des modalités de la nature. (13.29)19.La situation réelle des êtres vivant est donc qu’ils sont au bénéfice deDieu, le Suprême, qu’ils sont au service de Dieu. (9.27)20.L’oubli de cette nature véritable de l’être vivant est la cause de sesnombreux problèmes. (7.13-16)21.Dieu le Suprême vient Lui-même ou envoie Ses proches serviteurs pourreprendre ces êtres vivants oublieux. (4.7-8)22.Nul ne peut connaître Dieu le Suprême à moins qu’Il S’explique Lui-mêmeou qu’Il soit expliqué par Ses proches serviteurs. (4.1-3)23.Sa descente [
avatara
] ou pour ainsi dire naissance est différente de celled’un être ordinaire. (4.5-6, 9)24.L’erreur que fait l’homme en s’identifiant à la nature matérielle est une
 
maladie de laquelle est née la peur. (4.10-11)25.Ses tentatives de supprimer cette peur pour survivre, par le travail, lesavoir, ou les pouvoirs mystiques [surnaturels], sont toujours des échecs.(4.16-18)26.Les êtres vivants cherchent à être heureux en rendant service à une autrepersonne, guidés par un désir faux [un mirage, une illusion] pour lesbienfaits. (7.20-23)27.Lorsque le Suprême descend, les sots Le considèrent comme un hommeordinaire. (9.11-12, 7.24-25)28.Seuls ceux qui sont voués aux activités impies et illégales – seuls de telsimbéciles, qui ont des principes démoniaques – ne veulent pas servir Dieule Suprême. (7.15)29.Seuls ceux respectueux des lois, hommes de foi fidèles, ravivent leurconscience de Dieu quand ils sont en difficulté, ou ayant besoin d’argent,ou s’ils sont interrogatifs, ou cherchant à obtenir des connaissances.(7.16)30.La conscience de Dieu, transcendantale, n’est point ravivée à force detravaux, connaissances, ou pouvoirs mystiques, mais seulement par leservice dévotionnel. (8.22)31.Nul n’est empêché d’approcher le Suprême, car ayant la simple volontéde L’approcher, l’on est aussitôt purifié. (9.30-32)32.Les quatre castes sont disséminées à travers l’univers entier, selon lesqualités acquises par les modalités de la nature. (4.13)33.Les
brahmanas
, les
kshatriyas
, les
vaishyas
, les
shudras
. (18.41-44)34.Chacun de ces êtres humains peut ainsi atteindre la transcendance duservice rendu amoureusement à Dieu, le Suprême, par sa propre tâche etoccupation. (18.46-50)35.Sous ce genre de modalité transcendantale seulement, peuvent lestravailleurs ordinaires, les salutistes, ou les mystiques aussi, atteindreDieu le Suprême. (9.27, 7.19, 6.47)36.Le résultat du travail est de répondre aux demandes matérielles, lerésultat de la connaissance est d’atteindre le salut [d’être sauvé], et lerésultat du mysticisme est de voir Dieu qui pénètre tout, le Suprême dansSon aspect localisé. Tout cela peut être atteint indirectement par le seulservice rendu dans un amour transcendantal. (18.56-66)37.Dans toutes les écritures, donc, le seul point est de savoir commentatteindre le Suprême, qui est Shri Krishna, la Personnalité Divine, Dieu leSuprême. (4.11)38.Et, le Suprême est autant impersonnel que personnel. (13.13-17)39.Les hommes ordinaires sans aucune connaissance du Dieu Suprême (ShriKrishna) adorent de nombreux autres qui sont des êtres vivants investisde puissances matérielles, dans le but d’arriver rapidement au succèsdans leurs aspirations. (4.12, 7.20-23, 9.23-25)40.La présence de Dieu le Suprême est perçue comme impersonnelle dans lemonde matériel, mais Il Se manifeste en personne dans le mondespirituel. (7.24-28)

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->