Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword or section
Like this
53Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Droit des affaires ASSAS

Droit des affaires ASSAS

Ratings:

4.64

(14)
|Views: 7,838 |Likes:
Published by Bakor Al-tayar

More info:

Published by: Bakor Al-tayar on May 27, 2007
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/01/2014

pdf

text

original

 
Droit des affaires
Droit des affairesOral-écrit, pas de TD. Nouveau cours pour elle.Bases du droit des affaires
Introduction 
Qu’est ce que le droit des affaires ?
Pas de critère, ce n’est pas un droit homogène, ni une branche du droitcomme le serai le droit civil, pénal, international. c’est l’ensemble des règles dedroit qui régissent le droit des affaires. Pour certains auteurs, l’expression droitdes affaires n’est qu’un commodité de langage qui tend à fédérer un grandnombre de règles éparses. Il n’a pas de contour défini, il est constitué de tout oupartie d’autres branches du droit pourtant il présente une singularité certaine quise manifeste pour partie par rapport au droit civil et par rapport au droitcommerciale. La plus grande spécificité du droit des affaires est d’êtrepluridisciplinaire avec plusieurs matières intéressant la vie des affaires.Qu’elles sont les matières relevant du droit des affaires ?Les matières complètement incluses dans le droit des affaires et matièresqui intéressent le droit des affaires et dont une partie seulement implique le droitdes affaires.5 matières principales incluses :le droit commercialle droit des sociétésle droit de la concurrence et de la ditribution
 
le droit des instruments de payement et de crédit : droit des effets decommerce ou droit cambiaire.le droit des entreprise en difficulté ou droit de la faillite ou droit desprocédures collectivesAutres :droit du financement droit bancaire et droit des marchés financiersdroit comptabledroit du commerce internationaldroit pénal des affairesMatières à cheval :droit des contratsdroit du travaildroit fiscaldroit de la consommationLe champs du droit des affaires est très vaste, il ne peut être étudié demanière autonome, il fait en permanence référence au droit civil, lequel est sondroit commun (il s’applique à défaut de règles spéciales). Un bon juriste en droitdes affaires est avant tout un bon civiliste. C’est la limite des écoles decommerce.Le droit des affaires est le droit applicable à l’exercice des activitésprofessionnelles, à leur organisation, aux relations des professionnels avec leurspartenaires ( salariés et fournisseurs) mais également avec leur concurrents etleurs clients.
Pourquoi faire un cours de droit des affaires?
Situer les grandes orientations, avoir une introduction.Souvent on enseigne plutôt le droit commercial. Il est plus pragmatique,plus collé à la réalité actuelle. Il permet de donner le goût de cette discipline.
 
Quels sont les rapports entre droit commercial et droit des affaires ?C’est un droit pluslargeque le droit commercial, il l’englobe complètementtoutefois, le droit commercial ne doit pas être restreint au mot commerce dulangage courant : activité de vente et de distribution des biens opposé au secteurprimaire et secondaire. En droit, le mot commerce comprend un grand nombred’activité qui vont de la vente à l’industrie, aux services comme la banque, letransport. C’est la recherche spéculative, d’unprofit.Le droit des affaires était moinscohérentque le droit commercial. Le droitcommercial était une véritable branche du droit. Il avait ses propresqualifications, acte de commerce, commerçant, fond de commerce. Il sedégageait de ses qualifications des règles spéciales souvent dérogatoires audroit commun : règles de preuve (libre même pour les actes juridiques),sanctions (solidarité). Une juridiction spéciale : les Tribunaux de commerce, Leschambres commerciales des CA et ibid pour la Cours de Cassation. Il y avait desinstitutions juridiques propre aux commerçant au départ : les baux commerciaux,les sociétés commerciales et les règles relatives à la faillite. Mais le droitcommercial a perdu beaucoup de sa cohérence, c’est ce que l’on appelle la crisedu droit commercial. Petit à petit les règles et institutions propres au droitcommercial ont été étendues au delà du cercle des seuls commerçants. la faillites’applique aussi maintenant aux agriculteurs, c’est pourquoi, on préfère parleraujourd’hui de droit des affaires conçu comme un droit des activitésprofessionnelles.Le droit des affaires peut se définirnégativementpar rapport au droitcommercial qui était un droit de qualification avec des notions propres, desrégimes propres à cette institution et un droit d’exception. Hors ces deuxcaractéristiques ne sont pas celles du droit des affaires. Comme il estinterdisciplinaire, le droit des affaires ne se caractérise pas par un corps derègles homogènes. Il n’y a pas de qualification spécifique au droit des affaires quientraînerait application de règles spécifiques au droit des affaires. Il est difficilede dire que le droit des affaires est un droit d’exception, il n’est pas dérogatoireau droit commun. Il faut nuancer, dans certains domaines, le droit des affairesentraîne l’application de règles spéciales dont celles du droit commerciale et lasaisine de cette juridiction spéciale. Comme il inclue d’autres branches du droitspécial il se traduit pour partie par l’application des règles spéciales à sesmatières mais ces règles spéciales sont parfois dérogatoire au droit communmais ne sont parfois que des aménagements du droit civil et même parfois lesimple reflet du droit civil.Le droit des affaires n’apas totalement supplantéle droit commercial :l’évolution du droit commercial vers le droit des affaires n’est pas aboutit : le droitcommercial n’est pas complètement supplanté. Malgré l’évolution qui a conduit ledroit commercial à se noyer dans le champs beaucoup plus vaste des affaires, la

Activity (53)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Bedraoui Karim liked this
Mayalaaya liked this
Sandra Coelho liked this
Sami Moubarak liked this
Hicham Laidi liked this
Sami Moubarak liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->