Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword or section
Like this
1Activity

Table Of Contents

0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Antoine Francois Prevost - Manon Lescaut

Antoine Francois Prevost - Manon Lescaut

Ratings: (0)|Views: 1,561 |Likes:
Published by Ioan Gherghina

More info:

Published by: Ioan Gherghina on Mar 29, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/21/2013

pdf

text

original

 
Manon Lescaut
Prévost, Antoine François
Publication:
1731
Catégorie(s):
Fiction, Roman
Source:
http://www.ebooksgratuits.com
1
 
A Propos Prévost:
Antoine François Prévost, dit d’Exiles, plus connu sous son titre ecclé-siastique d’abbé Prévost [p
ʁ
evo], est un romancier, historien, journaliste,traducteur et homme d'Église français, né le 1er avril 1697 à Hesdin(dans le Pas-de-Calais actuel) et mort le 25 novembre 1763 à Courteuil.ils de Liévin Prévost, procureur du roi au bailliage d’Hesdin, Prévost faitdes études chez les jésuites de La Flèche et de Rouen, avant de s’engagerdans l’armée fin 1711. Après avoir commencé un noviciat chez les jé-suites, il s’enfuit en Hollande. En 1717, il commence un second noviciat àLa Flèche, puis s’engage à nouveau dans l’armée, cette fois comme offi-cier. En 1721, il entre chez les bénédictins de l’abbaye de Saint-Wandrille,avant de prononcer ses vœux à l’abbaye de Jumièges et de passer septans dans diverses maisons de l’ordre, en Normandie. À l’abbaye deSaint-Germain-des-Prés, en 1727, il travaille à l’ouvrage des bénédictins,Gallia christiana. Il est ordonné prêtre en 1726. En 1728, il obtient une ap-probation pour les deux premiers tomes des Mémoires et aventures d’unhomme de qualité qui s’est retiré du monde. Ayant quitté son monastèresans autorisation, il est frappé d’une lettre de cachet et s’enfuit à Londresoù il acquiert une large connaissance de l’histoire et de la langue an-glaise, dont témoigneront ses écrits futurs. En 1729, une aventure l’obligeà passer en Hollande où il se lie avec une aventurière du nom d’HélèneEckhardt, dite Lenki, et publie à Utrecht en 1731 et 1732 les tomes I à IVdu Philosophe anglais ou Histoire de monsieur Cleveland, fils naturel deCromwell, écrite par lui-même et traduite de l’anglais par l’auteur desMémoires d’un homme de qualité, qui font aussitôt l’objet d’une traduc-tion en anglais. Entre-temps, ayant pris le nom de Prévost « d’Exiles »par allusion à ses propres périples, il se plonge dans la traduction de laHistoria mei temporis du président de Thou et publie la suite en trois vo-lumes des Mémoires et aventures d’un homme de qualité dont le dernierrelate l’Histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut, peut-êtreinspirée d’une de ses propres aventures et que le parlement de Pariscondamnera au feu. Prévost ayant interrompu la composition du Philo-sophe anglais, son éditeur hollandais commissionne un cinquième vo-lume apocryphe (Utrecht, 1734) qui compromet son prétendu auteur parses attaques contre les jésuites. En 1733, criblé de dettes, Prévost retourneà Londres où il fonde le Pour et contre, journal principalement consacré àla connaissance de la littérature et de la culture anglaise, qu’il continueraà éditer de façon presque ininterrompue jusqu'en 1740. En 1734, il négo-cie son retour chez les bénédictins et effectue un second noviciat dequelques mois au monastère de La Croix-Saint-Leufroy, près d'Évreux,
 2
 
avant de devenir, début 1736, l’aumônier du prince de Conti, qui le pro-tège. Les trois derniers tomes du Philosophe anglais paraissent enfinclandestinement, à Paris, en 1738-1739. Il publiera plusieurs autres ro-mans, dont notamment Le Doyen de Killerine (1735-1740) et Histoired’une Grecque moderne (1740) ; la monumentale Histoire générale desvoyages (15 vol., 1746-1759) ; et deux traductions de romans de SamuelRichardson, Lettres anglaises ou Histoire de miss Clarisse Harlowe(1751) et Nouvelles Lettres anglaises ou Histoire du chevalier Grandis-son (1755). Il passe ses dernières années à Paris au no 12 de la rue Saint-Séverin et à Saint-Firmin (devenu plus tard Vineuil-Saint-Firmin), à côtéde Chantilly, où il avait récemment acquis une « solitaire habitation ».L'ancien abbé mourut d'une crise d’apoplexie. Selon les versions, son dé-cès eut lieu en forêt de Chantilly au retour d’une visite aux bénédictinsde Saint-Nicolas-d’Acy, sur l'actuelle commune de Courteuil ; ou bienprès de l'abbaye de Royaumont. À Courteuil, un calvaire porte mentionde son décès ; le lieu n'est pas en forêt mais dans la vallée de la Nonette.Sinon, près de Royaumont, il aurait été transporté au presbytère suite àson accident. Le bailli de l'abbaye aurait fait quérir le chirurgien del'abbaye pour ouvrir le corps afin qu'il puisse procéder à son procès-ver- bal ; or, Prévost n'était pas encore mort en ce moment mais décéda sousle scalpel.
Note:
This book is brought to you by Feedbookshttp://www.feedbooks.comStrictly for personal use, do not use this file for commercial purposes.
3

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->