Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Programme Transition Syrie

Programme Transition Syrie

Ratings: (0)|Views: 24|Likes:
Published by Ghayath Naisse

More info:

Published by: Ghayath Naisse on Mar 31, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/31/2012

pdf

text

original

 
Programme du courant de la Gauche Révolutionnaire de Syrie
Le Programme de Transition de la GaucheRévolutionnaire de Syrie.
 
Table des matières
Introduction..........................................................................................................................................1Les défis du processus révolutionnaire en Syrie. ............................................................................2La construction de la gauche révolutionnaire et les tâches de transition. .......................................2Premièrement : Les libertés démocratiques et l'indépendance de la justice. .......................................3Et dans le contexte de cette opération, il y a parmi les tâches que contient ce programme : .........3Deuxièmement : la séparation entre la religion et l'Etat dans le cadre de la liberté du croyant et lagarantie des droits des minorités ethniques..........................................................................................4Troisièmement : la situation économique-sociale et la libération de la femme. .................................4Les tâches du programme de transition posées par les révolutionnaires Syriens en réponse à cetteréalité sont les suivantes : ...............................................................................................................5Quatrièmement : Les questions nationales et ethniques.......................................................................71- Au niveau national :.....................................................................................................................72- Au niveau ethnique :....................................................................................................................7Conclusion ...........................................................................................................................................8
Introduction
Depuis la mi-mars 2011, notre pays connaît un processus révolutionnaire. Dans le contexte desrévolutions qui traversent la région arabes, la révolution populaire Syrienne cherche à se débarrasser du dictateur. Et pour la liberté, la dignité, l'égalité et la justice sociale. Et elle donne en retour les plus grandes souffrances et sacrifices à cause de la violence et des meurtres qui prédominent chez ladictature qui affronte les contestations et les luttes pacifiques des masses Syriennes.Malgré la grandeur de ces sacrifices et la sauvagerie de la violence de la dictature, les masses populaires Syriennes continuent leur révolution pacifique pour réaliser leurs objectifs cités de fairechuter le régime de junte au pouvoir.Il est superflu d'insister sur l'importance de la gauche révolutionnaire Syrienne dans la coalition desforces démocratiques et sociales en général dans la lutte contre la dictature. Cela avec ce qui est enaccord avec la période présente et de la vue des intérêts généraux et historiques des massesSyriennes dans le contexte de la dynamique révolutionnaire continue. La gauche révolutionnaireSyrienne affirme adopter les grands objectifs de la révolution populaire de Syrie pour la liberté, ladémocratie, la dignité et la justice sociale. Elle s'engage à participer à toutes les luttes populaires pour ces objectifs. Elle voit que la dynamique révolutionnaire consiste à construire la démocratied'en bas. Donc elle n'hésite pas, dans la période actuelle de transition, à adopter l'appel à laconstruction d'un Etat démocratique civil et pluraliste. En affirmant que nous adoptonsidéologiquement l'appel aux plus larges formes de démocratie participative et de démocratie directe.Pour que l'écrasante majorité de gens puisse diriger les affaires de sa vie par elle-même et de façondirecte. Et en même temps, les révolutions arabes en cours et liées ont démontré sans laisser dedoute la réalité sur le lien entre la lutte populaire démocratique d'en bas et la lutte pour lechangement social radical d'en bas aussi.
 
Les défis du processus révolutionnaire en Syrie.
Le nom de l'un des derniers rassemblements en Syrie est venu sous le titre de l'union del'opposition. Il est clair que cette question constitue une forte obsession d'entêtement dans le terrainSyrien comme si c'était la seule capable d'accélérer l'effondrement du régime et mettre fin auxmassacres sanglants affreux commis quotidiennement contre le peuple révolté. Ceux quidemandent cette union ne s'arrêtent pas devant les contradictions graves entre les parties de cetteoppositions et ses constituants. Les groupes révolutionnaires qui travaillent sur le terrain et quimènent le mouvement insistent sur leurs engagements pour les trous principes connus (le pacifismede la révolution, le refus absolu de l'intervention militaire extérieur, l'insistance sur la chute durégime et la non discussion avec lui). Mais nous observons qu'une partie de ceux qui s'opposent au pouvoir d'al Assad à l'intérieur sont intéressé par la discussion avec ce pouvoir et qu'une autre partieaussi (surtout l'opposition qui réside à l'extérieur) – et c'est plus dangereux- sont pour lamilitarisation du soulèvement populaire actuel pour trouver marchepied offert par l'extérieur. Et plus dangereux encore, ils aiment l'intervention militaire extérieur et y appellent. Les effets de leurs positions commencent à arriver à l'intérieur avec l'apparition de voix de coordinations locales quiavaient débuté en posant la protection internationale pour passer récemment à demander d'imposer l'embargo aérien !! C'est à dire la même chose qui a conduit en Libye à l'intervention directe del'ONU avec les conséquences plus que sévères. Cela appelle à revoir totalement le slogan d'union.Surtout que les trois principes cités plus haut s'exposent à la violation et pourraient avoir desimpacts dans les semaines et les mois prochains. Sachant qu'il y a un besoin, au contraire, decalomnier ceux qui appellent à la militarisation et mettent le blé dans le moulin d'un régime quiamortit maintenant pour faire pousser les choses dans ce sens ;avec des conséquences comme lescombats sectaires. Et avertir contre les dangers de l'intervention extérieur sur la révolution et à préparer l'opposition radicale elle-même à dépasser tout rôle militaire prochain sur les terresSyrienne de l'ONU ou de toute force réactionnaire arabe ou Moyen-Orientale (Israël, Turquie...).Cela bien sûr, sans abandonner la position déterminante en même temps contre la dictature Baasiste.
La construction de la gauche révolutionnaire et les tâches de transition.
Dans tous les cas, parmi les raisons de cette confusion sur la question de le commandement dumouvement révolutionnaire qui a lieu depuis six mois et demi en Syrie, il y a l'absence d'une gaucherévolutionnaire organisée et active sur place. Cela résulte du fait que le mouvement communistetraditionnel avait dans l'histoire rejoint bassement et de façon détestable le régime en place. Cedernier a réussi par la répression sauvage depuis les années 80 à écraser la gauche révolutionnaire ettoutes les forces d'opposition politique. Cela impose dans l'agenda des révolutionnaires dans leterrain Syrien de produire une gauche marxiste révolutionnaire organisée. A travers la participationsur le terrain à aux travaux du processus de lutte en ce moment. Et dans le même temps à travers lesurvol autour des tâches de transition actuelle et directe qui constitue une partie indivisible du programme de transition de la période historique ouverte par le processus révolutionnaire en cours. Nous fournirons dans ce qui suit, des éléments essentiels. Sachant que ce programme peut êtreenrichit ensuite selon le développement de ce processus. Nous pouvons estimer dès à présent que lavictoire des masses Syriennes dans la chute du pouvoir en place depuis plus de 40 ans et équipé jusqu'aux dents de tous les outils de répression et de domptage ne se fera pas du jour au lendemain.Le combat de cette masse peut être lent pour réaliser la revendication demandée. Cela prendra letemps nécessaire – dans le contexte de la vague révolutionnaire qui ne se limite pas à la Syrie maiscomprend plusieurs autres pays arabes et pourrait concerner ensuite tous les pays arabes – pour construire une gauche révolutionnaire active capable de lutter aux côtés du prolétariat et desopprimés et tous ceux dedans qui aspirent à la liberté, la dignité et la justice sociale, sur la base du programme qu'elle lève pour faire face aux programmes des autres forces politiques et sociales.
 
Ainsi, les tâches de transition actuelle et directe sont :A. La chute du régime et la mise en place d'un gouvernement révolutionnaire provisoire quitravaille à :1- Dissocier la structure sécuritaire de l'Etat.2- Appeler à élire une Assemblée Constituante, sur la base de la représentation relative, qui pose uneconstitution à un Etat civil démocratique et pluraliste. A condition que cette constitution intègre leslibertés générales, les droits de l'homme, réalise l'égalité totale entre citoyens sans prendre enconsidération leur appartenance religieuse, idéologique, ethnique, raciale ou sexuelle...Cetteconstitution pose l'importance primordiale pour rassembler les démocraties politiques et sociales ets'engager d'un effort essentiel pour réaliser les tâches nationales et ethniques. Que ce soit celles liéesà la libération du Golan colonisé ou celle liées au soutien actif de la lutte du peuple Palestinien pour l'exercice de son droit au retour et à déterminer son sort dans toute sa terre historique.B- La construction d'une gauche révolutionnaire en Syrie à travers l'union entre ses membres et sesgroupes et le travail à le transformer en force politique et sociale active. Et assembler sesconstituants autour d'un programme de transition pour réussir à gérer des masses larges autour delui et ouvrir la porte devant la maturité de la révolution démocratique politique actuelle vers unerévolution sociale-nationale totale dans une période temporelle non éloignée en coalition solideentre les forces du contexte révolutionnaire dans toute la région arabe.Les éléments essentiels de ce programme sont sous la forme de quatre larges titres. Le premier concerne les libertés démocratiques et l'indépendance et l'intégrité de la justice. Le deuxièmeconcerne la séparation entre la religion et l'Etat dans le cadre de la liberté du croyant et en garantiedes droits des minorités ethniques. Le troisième sur la situation économique-sociale et la libérationde la femme. Et le quatrième sur les questions nationales et ethniques.
Premièrement : Les libertés démocratiques et l'indépendancede la justice
.
Depuis que le parti du Baas est arrivé en pouvoir en 1963, il y a eut une forte frappe contre lesdifférentes libertés générales. A commencer par la dominance unique et absolue du parti cité qui aété centré sur l'Etat et la société exprimé actuellement par l'article 8 de la constitution. Cela acontinué et s'est aggravé avec le coup d'Etat de Hafez al Assad à l'automne 1970. Ce coup d'Etat aconduit au totalitarisme de parti. La dominance familiale des Assad. Et bien sûr l'article 8 n'est pasle seul qu'il faut annuler mais toute la constitution actuelle avec la nécessité de poser une nouvelleconstitution basé sur une vraie démocratie politique aussi bien qu'une démocratie sociale quilégalise toutes les libertés connues. En particulier la liberté d'opinion et d'expression, les libertés decroyance, de rassemblement, de manifestation, de grève de formation de parti, d'associations, desyndicats professionnels, de déplacement... Que cette constitution soit posée par une AssembléeConstituante élue de façon impartiale sur la base de la représentation relative de tous les citoyens etcitoyennes dont les soldats sans distinction entre ces électeurs.
Et dans le contexte de cette opération, il y a parmi les tâches quecontient ce programme :
Dissoudre tous les syndicats liés au parti au pouvoir dont l'Union Général des Syndicats Ouvriers,l'Union Générale des Agriculteurs, l'Union Général des Etudiants de Syrie, et les autres Unions. Etouvrir le domaine à la création d'unions [syndicats] Indépendants pour tous les secteurs et

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->