Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
5Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Analyse par la FEUQ des mesures proposées par le gouvernement Charest

Analyse par la FEUQ des mesures proposées par le gouvernement Charest

Ratings: (0)|Views: 23,402|Likes:
Published by Radio-Canada

More info:

Published by: Radio-Canada on Apr 07, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/23/2014

pdf

text

original

 
Fédération étudiante universitaire du Québec
 Analyse des mesures proposées par le gouvernement afin debonifier le programme d'Aide financière aux études
5 avril 2012
 
 
Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)
La Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) est une organisation qui regroupe 15associations étudiantes comptant plus de 125 000 étudiants de tous les cycles d’études et detoutes les régions du Québec. Établie depuis 1989, elle a pour principal mandat de défendre lesdroits et intérêts des étudiants auprès des gouvernements et des intervenants du domaine del’éducation. Tout au long de ses vingt années d’existence, elle s’est employée à défendre uneéducation humaniste comme choix de société. Elle s’attarde particulièrement à défendre sesmembres avant, pendant et après leur passage à l’université en revendiquant, en particulier, uneéducation accessible et de qualité.
Fédération étudiante universitaire du Québec
15, rue Marie-Anne Ouest2
e
étageMontréal (Québec)H2W 1B6Téléphone : (514) 396-3380Télécopieur : (514) 396-7140
Analyse et rédaction Laurent Gauthier, vice-président aux affaires universitairesAriane Campeau, vice-présidente aux affaires sociopolitiquesRévision linguistique Yanick Grégoire, vice-président exécutifMathieu Le Blanc, attaché de presse
Tous droits réservés – FEUQ 2012
 
Analyse des mesures proposées par le gouvernement afin de bonifier le programmed'Aide financière aux études
 FEUQ - 2012
 
1
Le gouvernement a annoncé aujourd'hui la mise en place de plusieurs modifications auprogramme de prêts et bourses pour tenter de calmer la grogne étudiante faisant ragedepuis maintenant 53 jours. Encore une fois, il apparait clairement que le gouvernementCharest est incapable de comprendre les coûts et les impacts de ses propres mesures. Eneffet, alors que seulement 21 millions sont annoncés en investissements sur ces bonifications, la FEUQ estime à plus de 125 millions de dollars le coût potentiel duprojet du gouvernement en plus des autres coûts cachés par l'utilisation de sommesissues de la philanthropie. De plus, ces modifications sont clairement inappropriéesdans le cadre du débat actuel et démontrent l'incompétence des libéraux à comprendreles enjeux de l'accessibilité aux études.
La hausse du seuil de la contribution parentale
La hausse du seuil de contribution parentale est une revendication de longue date detous les acteurs de la communauté universitaire, ces derniers demandant depuis 2004 lepassage de ce seuil de 28 000 $ à 45 000 $. Si la bonification proposée par legouvernement doit permettre effectivement une amélioration du programme en rendantplus accessibles les prêts et bourses à la classe moyenne inférieure, elle nécessite uninvestissement beaucoup plus important que ce que laissent entendre les libéraux. Sil'on se fie au Plan de financement des universités ainsi qu'aux coûts de l'augmentationdu seuil de contribution parentale qui y sont calculés,
l'augmentation nécessaire dufinancement du programme serait donc d'environ 125 M$.
De plus, rien n'est mis enplace afin d'adapter les montants versés aux étudiants pour qu'ils reflètent les réelscoûts de la vie, une différence qui peut se chiffrer entre 300 $ et 500 $ selon la situationde l'étudiant.
L'élargissement du programme de prêts
Avec ces propositions, le gouvernement propose de renier le plafond de prêt, qui alongtemps été garant de la limitation de l'endettement pour les étudiants de la classemoyenne, et de l'augmenter de façon drastique. On prévoit ainsi permettre unendettement supplémentaire de 4 525 $ aux étudiants. Cette possibilité d'endettementserait proposée aux étudiants dont les parents font un revenu de 100 000 $. Il n'est pasclair qu'elle est la modalité exacte permettant ce calcul, mais l'endettementsupplémentaire viendrait s'ajouter à l'endettement déjà présent pour les bénéficiaires durégime, y compris ceux qui reçoivent des bourses en deçà du maximum annuel. En gros,la mesure
triple l'endettement des étudiants de la classe moyenne
 , une situationsemblable à ce qu'avait proposé le gouvernement en 2005.

Activity (5)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Jacob Morrier liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->