Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
IATSE 633

IATSE 633

Ratings: (0)|Views: 30 |Likes:
Published by iatse

More info:

Published by: iatse on Apr 11, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

04/11/2012

pdf

text

original

 
VERSION fRaNÇaISE OffICIELLE du buLLEtIN dE L’IatSE
 
troisième trimestre 2011 numéro 633
BULLETIN DE LIAISON DES SECTIONS LOCALES DE MONTéAL
56
/
262
/
514
/
667
/
863
QUéBEC
523
NOUvEAU-BUNSwICk 
849
Direction : obert Charbonneau
/
éditique : Chantal Gaudreault
/
Impression : LithoChic
/
Qubec 2010
C
Comme je l’ai déjà mentionné dans mon message dudernier Bulletin, le monde des travailleurs syndiquésest assailli depuis trop longtemps. Au point où nousen sommes, nous devons accroître notre implica-tion dans la vie politique sinon nous allons perdre, àtravers le pays, la capacité de protéger nos membres.Afn de surmonter tous ces défs, nous devons main-tenir et intensifer notre présence politique.
Nous ne pouvons pas laisser le gouverneur duWisconsin, Scott Walker, le gouverneur de l’Ohio,John Kasich, ou encore le gouverneur de la FlorideRick Scott, et tant d’autres, continuer d’accuserles travailleurs d’être responsables des problèmesnanciers provoqués par l’irresponsabilité scaledes autres.Notre voix doit être entendue au niveau local etau niveau national. Et ne vous faites pas d’illusions,c’est bel et bien le combat de notre vie. Comme nousapprochons du cycle électoral de 2012, nous avonsla chance de pouvoir agir plutôt que de regarder nosdroits s’envoler.Voilà pourquoi, en accord avec le Bureau généralde direction, l’Internationale a retenu les services de
Solidarity Strategies
, une rme établie à Washington,pour qu’elle vienne en aide au comité d’action poli-tique de l’IATSE en organisant entre autres des sous-criptions qui vont nous permettre de mieux nous faireentendre au niveau politique. Que vous aimiez cela ounon, appuyer nancièrement les législateurs qui noussont favorables améliore nos chances d’être entendus.Bref, à ce jeu, nous devons chercher à devenir un plusgros joueur.Pour y arriver,
Solidarity Strategies
a conçu lacampagne
Stand Up, Fight Back
(
Levons-nous et contre-attaquons
) à l’intention du comité d’actionpolitique de l’IATSE (si après nommé le PAC) et jedemande avec insistance à tous les membres améri-cains de cette grande Alliance de s’impliquer danscette campagne en contribuant nancièrement auPAC. En guise de reconnaissance, les contributionsmensuelles supérieures à dix dollars rendront lesmembres éligibles à participer à un concours pourgagner un voyage à Hawaii (d’autres informationssont incluses dans le Bulletin ociel, à la page 82).Alors que ce voyage à Hawaii est une façon pour leIATSE-PAC de remercier les membres pour leurscontributions, le but visé ici, n’est pas simplementd’aller à Hawaii. Le véritable prix à gagner c’est destimuler notre action politique et de renforcer notrePAC an qu’il protège ce que l’IATSE a gagné dehaute lutte, depuis plus d’un siècle.Nous ne pouvons pas rester assis et regarder lesautres se battre à notre place. Nous devons nous joindre à nos confrères et consœurs du mondesyndical et nous battre pour conserver nos emplois,notre communauté et assurer notre avenir et l’avenirde nos familles.Nous ne pouvons pas juste nous défendre. Nousne pouvons pas seulement parler pour parler. Nousdevons réaliser que ces violentes attaques, dirigéescontre les travailleurs, nous font mal à tous. L’histoirenous jugera à partir de ce que nous allons faire à partirde maintenant.Je vous demande expressément de joindre le PACet de contribuer dès aujourd’hui. Un formulaire desouscription est imprimé à la page 84 du Bulletinociel et vous pouvez obtenir davantage d’informa-tions à propos du IATSE-PAC en visitant notre siteinternet, www.iatse-intl.org/pac/pac.html.Joignez-vous dès aujourd’hui et faites en sorte quenotre équipe soit plus forte et plus vigoureuse pourbâtir notre avenir.
Levons-nouset contre-attaquons !
Le bureau général de l’ISE tiendra saréunion régulière du milieu de l’hiver auWestin Peachtree Plaza, 210 PeachtreeSt, à lanta, G 30303, à partir de 10 hle lundi 30 janvier jusqu’au vendredi 3évrier 2012. ous les sujets soumis àl’attention du conseil doivent être ache-minés au bureau général au plus tardquinze (15) jours avant les réunions.Les représentants des sections localesqui désirent assister à ces réunionsdoivent aire leurs réservations auWestin Peachtree Plaza, en appelantdirectement à l’hotel au numéro 404659-1400 ou 1 800 937-8461. Le tari dechambre d’invités pour l’ISE est de179 $ S plus les taxes applicables pourles chambres en occupation simple oudouble. Pour obtenir ce tari privilégiévous devez identier votre aliation àl’ISE.La date limite pour réserver est xée au29 décembre 2011.
VIS OffICIEL
 
VERSION fRaNÇaISE OffICIELLE du buLLEtIN dE LIatSE VERSION fRaNÇaISE OffICIELLE du buLLEtIN dE LIatSE
 
U
Une autre journée des travailleurs est derrière nous. Pour biendes gens dans la population, la journée représentait un congésupplémentaire et peut-être un barbecue dans la cour. Commechaque année des articles de journaux reprenaient la discussionsur la pertinence de relier ce congé de trois jours au mouvementdes travailleurs alors qu’on pourrait simplement souligner lafn de l’été.
Pour ceux d’entre nous qui font partie du mouvement destravailleurs, cette journée nous semblait diérente de celles desautres années. Les événements des derniers mois nous ont rappeléque certains perçoivent les travailleurs comme un obstacle à leurprogramme. Il y en a qui pensent que l’inuence des travailleursdans la société devrait être moindre et certains consacrent beau-coup d’eorts pour atteindre ce but.Plusieurs d’entre vous se sont retrouvés à participer à desmarches et à d’autres événements ayant pour objectif de démon-trer la solidarité des travailleurs et de faire savoir à nos détrac-teurs que nous sommes prêts à réagir à leurs attaques. Vousétiez sans doute en compagnie d’autres membres de l’IATSE etde travailleurs appartenant à d’autres syndicats et qui partagent vos opinions.À chacune de ces rencontres, on peut voir les emblèmes desdiérents syndicats de partout. Vous portiez sans doute à cesrencontres une casquette ou un chandail avec l’emblème IATSE.Vous êtes devenus familiers avec les insignes de plusieurs autressyndicats alors que par la même occasion d’autres travailleursdevenaient familiers avec la vôtre. Sans avoir à le demander,ceux qui participent reconnaissent immédiatement les syndicatsreprésentés par les participants et ils ressentent la erté que cesmembres ont pour leur syndicat. Plusieurs d’entre vous portentsans doute des vêtements semblables quand ils sont en congé etse font ainsi reconnaître comme de ers syndicalistes.Bien que plusieurs de nos sections locales aient oert au ldu temps des vêtements et des accessoires aux couleurs de leursyndicat, l’Internationale n’a jamais rendu ces objets disponibles.Cela vient de changer.Pendant la rencontre du Bureau général de direction dumilieu de l’été, à Boston, nous avons lancé la boutique en ligneIATSE auquel on peut accéder sur le site internet de l’Internatio-nale (www.iatse-intl.org). Vous pouvez maintenant commanderune variété de produits et de vêtements de fabrication syndicalequi portent tous le logo de l’IATSE. La grande variété oerte vouspermettra d’utiliser ces objets dans votre vie de tous les jours etdans votre vie professionnelle. Avec le temps, nous prévoyonsajouter des objets de couleurs et de styles diérents. Si vous avezdes suggestions, elles sont les bienvenues.Un assortiment des objets disponibles dans la boutique enligne est présenté à la page 30 du Bulletin ociel et on peutaccéder à la sélection complète sur le site internet de l’Interna-tionale. Nous vous encourageons à y jeter un œil.qui abrite une salle de 631 sièges inaugurée en février2009. Le théâtre appartient à la ville de RichmondHill et celle-ci l’opère en vertu d’un contrat de travailcouvrant les employés municipaux à temps plein,membres du syndicat canadien de la fonction publique(SCFP). La ville ainsi que le SCFP ont signié leuropposition concernant cette demande d’accrédita-tion. Bien que le vote de représentation ait eu lieu, lesboîtes de scrutin resteront scellées pendant la duréedes procédures. Des auditions étaient prévues par leBureau des relations de travail de l’Ontario vers la ndu mois d’août.
Section locale 63 (mixte - Winnipeg)
La section locale 63 continue de syndiquer lestravailleurs de sa juridiction avec l’aide de l’Inter-nationale. Le promoteur d’un concert récent de BonJovi au MTS Center, AEG Live Canada Ltd, a décidéd’utiliser les services de NASCO, un fournisseur demain-d’œuvre non syndiquée.Le 26 juillet 2010, AEG a présenté Neil Young au
Centennial Concert hall 
, un endroit lié par une conven-tion collective avec la section locale 63. L’ententecouvre l’équipe maison et elle exige que les autres utili-sateurs de la salle emploient des membres de la sectionlocale 63, pour la main d’œuvre supplémentaire. AEGa eectivement demandé de la main-d’œuvre addi-tionnelle et la section locale a immédiatement déposéune requête d’accréditation visant les activités d’AEGpour l’ensemble de la ville de Winnipeg.AEG, avec l’appui de NASCO et du MTS Centre,a vigoureusement contesté cette accréditation. LeBureau des relations de travail du Manitoba a tenuhuit journées d’auditions. Les parties attendent main-tenant une décision.La section locale n’aurait pu supporter un tel litigesans l’aide du Fond de défense de l’Internationale.D’autres démarches concernant
Live Nation
et leconcert de U2 démontrent encore une fois la déter-mination de cette section locale et l’appui soutenu del’Internationale pour la protection de cette juridiction.
Section locale 118 (scène - Vancouver)
La section locale 118 a récemment déposé deuxrequêtes au Bureau des relations de travail de laColombie-Britannique pour étendre son pouvoir denégocier au
Teatre Under Te Stars (US)
, unecompagnie qui produit du théâtre d’été au
 MalkinBowl 
de
Stanley Park
, à Vancouver.Ces requêtes visent les départements de construc-tion, de peinture, d’accessoires et de sonorisation. Cesdémarches ont été contestées par l’employeur et letout a été soumis au Bureau des relations de travail.Un vote a eu lieu le 30 juin 2011 et les employés ont voté unanimement en faveur du syndicat. Le Bureaudes relations de travail de la Colombie britannique adonc accueilli favorablement la demande de modi-cation de l’accréditation originale du TUTS le 4 juillet 2011.Le 20 juin dernier, la section locale a terminé lanégociation d’une nouvelle entente de trois ans avec
Live Nation
. La section locale a obtenu des augmen-tations de 2,5 %, 2 % et 3 % pour les trois prochainesannées en plus d’autres ajustements prévus en fonc-tion du coût de la vie. La section locale a aussi réussià augmenter la portée de l’entente pour inclure lasalle de
Global Spectrum
, située à Abbotsford à l’estde Vancouver.
Section locale 212 ( scène - Calgary)
La section locale a célébré son centième anniver-saire le 11 juillet dernier. Les membres et leurs invitésont eu droit à un banquet et ils ont saisi cette oppor-tunité pour fraterniser et honorer la mémoire desmembres fondateurs et des membres retraités qui ontaidé à mettre sur pied la section locale. Le présidentMatthew Lœb et le secrétaire trésorier général Woodont tour à tour pris la parole lors de cette activité.
Section locale 295 (mixte - Régina/MooseJaw)
L’Internationale a collaboré étroitement avec lasection locale 295 dans plusieurs campagnes de syndi-calisation. Dans tous les cas, l’employeur a utilisé tousles arguments possibles pour contester ces démarches.L’Internationale a appuyé la section locale en assignantde nombreux représentants et en ayant recours aufond de défense de l’IA.Le 4 mars 2011, aidée de l’Internationale, la sectionlocale 295 a déposé une requête en accréditation visanttous les employés de production du
Globe Teatre
 de Régina, qui est la plus importante salle de diu-sion régionale de la Saskatchewan. Le
Globe Teatre
 possède deux salles: une salle polyvalente de 406palces, qui présente six pièces principales annuelle-ment et une autre de 100 places dédiée aux artistesémergents et expérimentaux.Le « Globe » conteste l’accréditation en tentant degoner la liste des employés et en prétendant pour lapremière fois que les chefs de département du théâtresont des cadres plutôt que des employés. Les auditionsont été ajournées jusqu’à l’automne.Encore une fois, le contexte juridique et politiquerend les choses plus compliquées lorsqu’un syndicatentreprend une campagne de syndicalisation auCanada. Sans l’expertise et le support nancier del’Internationale, toute tentative de syndicalisationdevient donc problématique si une section locale ades moyens limités.
Section locale 300 (mixte - Saskatoon)
L’Internationale continue d’appuyer la sectionlocale 300 dans ses démarches de restructuration etde protection de sa juridiction. Le représentant inter-national Barny Haines est venu aider la section localedans un bon nombre de négociations dont celle du
CU Place
. Cet aide a permis de conclure une ententecollective de trois ans, le 23 juin dernier. Ce règle-ment inclu des augmentations de salaire importantesainsi que d’autres améliorations aux conditions detravail.
CU Place
est le principal centre d’art et decongrès à Saskatoon. Avec les 100,000 pieds carrésde supercie de son lieu de convention et avec sonthéâtre de 2000 sièges, cet endroit est aussi le plus grosemployeur de la section locale 300.
Section locale 357 (mixte - Kitchener /Stratord / Cambridge / Guelph / Waterloo)
La section locale 357 continue de syndiquerdans sa juridiction et elle a réussi, ces dernièresannées, à accréditer plusieurs groupes d’employésqui travaillent au
Stratford Shakespeare Festiva
l. Lefestival, qui est présenté dans quatre théâtres, a étél’un des premiers au Canada et il demeure le plusimportant. La section locale qui représente les tech-niciens de scène du festival, depuis plus de trente-cinq années, a récemment syndiqué tour à tour: leschaueurs, les travailleurs d’extérieur et les préposésà l’entretien, ainsi que les coieurs, les perruquiers etles maquilleurs.Le 26 juin dernier, la section locale 357 deL’IATSE déposait également une requête poursyndiquer la soixantaine d’employés qui travaillentau centre d’appels et à la billetterie du festival. Letribunal a émis une accréditation temporaire quipermet aux parties de s’attaquer aux nombreuxpoints en litige qui les séparent. La section localesouhaite commencer bientôt à négocier une premièreconvention collective.
Section locale 471 (mixte - Ottawa)
Depuis plus de 20 ans maintenant, la section locale471 a toujours fourni la main-d’œuvre lors des célé-brations de la Fête nationale du Canada. En 2011,la Commission de la capitale nationale, une sociétéfédérale de la Couronne chargée d’organiser les célé-brations, a exigé pour la première fois que les besoinsde main-d’œuvre pour les célébrations fassent l’objetde soumissions.La section locale a conclu une entente avec l’un desfournisseurs attitrés an de pouvoir soumissionneret s’assurer d’obtenir le contrat en échange d’unetarication. La démarche a porté fruit et les membresont ainsi gagné plus de 200,000 $ en salaires, lors del’événement.
Section locale 514 (echniciens du cinéma -Montréal)
En 2010,
Relativity Media
a réalisé une impor-tante production appelée
Immortals
à Montréal. Lessections locales 514 et 667 avaient réussi à obtenir desententes, mais ni l’une ni l’autre des sections localesn’était vraiment satisfaite. Elles ont alors signié à
Relativity Media
(ou à toute autre compagnie) quesi elle revenait à Montréal, elle ne bénécierait pas decette même entente.En 2011,
Relativity Media
a donné le feu vertpour réaliser à nouveau, à Montréal, une autreproduction majeure intitulée
Snow White
. Les deuxsections locales avaient décidé auparavant de nefaire aucune concession. La section locale 514, enparticulier, voulait démontrer à ses membres quel’IATSE était diérente de l’AQTIS et qu’elle suppor-terait ses travailleurs. Le travail de pré-production adébuté et, même si les membres de la section locale514 étaient payées selon ce qui est prévu au contratrégulier, l’entente n’était toujours pas signée. Quel-ques semaines avant que le tournage ne débute, lasection locale a tenu une assemblée spéciale et elle ademandé et obtenu de ses membres le droit de grève.La section locale déclarerait la grève pendant le tour-nage de
Snow White
si aucune entente n’était signéeau préalable. Grâce à leur solidarité, les deux sectionslocales 514 et 667 ont ainsi pu négocier une ententesatisfaisante.
Les vice-présidents internationaux John M.Lewis et Damian Petti, l’assistant du présidentSean McGuire, les représentants internationauBarny Haines, Julia Neville et Peter DaPrato, ladéléguée au CTC, Kelly Moon, la directrice desopérations du Bureau canadien Krista Hurdonet le conseiller juridique canadien Stephen Wahlont présenté au Bureau général de direction unrapport sur les derniers développements auCanada depuis la dernière rencontre du Bureaugénéral.
Section locale 56 (scène - Montréal)
La section locale a récemment accrédité l’Or-chestre symphonique de Montréal. Depuis 1999,la section locale travaillait pour l’orchestre selonles termes de deux ententes de service. L’orchestre jouait auparavant à la Place des Arts et il eectuaitdes tournées sur une base régulière, principale-ment dans la province de Québec. Dans les deuxcas, l’orchestre utilisait les services des membresde la section locale 56, mais seulement en vertudes ententes de service.Une opportunité s’est présentée et la sectionlocale en a proté pour déposer une demande d’ac-créditation pour représenter l’équipe de tournée del’orchestre. Bien que l’accréditation ne visait quel’équipe de tournée, l’orchestre a interprété quecette demande d’accréditation s’appliquait nonseulement aux tournées, mais aussi à la nouvellesalle de Montréal :
L’adresse symphonique
.L’accréditation concernant l’équipe de tournéea été accordée par le tribunal des relations detravail du Québec. La section locale a demandéà négocier les conditions de l’équipe de tournéeet elle commencera aussi bientôt à négocier unenouvelle entente de huit ans visant
L’adressesymphonique.
Dans ce dernier cas, l’accrédita-tion accordée permet à la section locale d’utiliserdes dispositions du Code du travail pour obligerl’orchestre à aller en conciliation si une ententen’intervient pas avant septembre.
Section locale 58 (scène - oronto)
La section locale 58 continue d’augmenterses rangs. La section locale compte maintenant415 membres et, en 2010, son service de paye atransigé pour plus de 24 $ millions en salaires.Alors que ses principales salles continuent d’êtretrès occupées, la section locale est allée chercherdu travail dans d’autres salles. La section localea signé un projet d’entente pour la production« Railway Children » qui a débuté le 2 mai dansune salle de 995 places, construite sur mesurepour cette production, à
Roundhouse Park
aucentre-ville de Toronto. L’ouverture démontréelors de la syndicalisation de cette productionservira de modèle pour d’autres projets à venir,de même nature.Le 3 mai dernier, la section locale 58 a déposéune demande d’accréditation pour représenter lestechniciens de scène travaillant pour la ville deRichmond Hill, une localité située à trente minutesau nord de Toronto. L’endroit visé principalementest le
Richmond Hill Centre for Performing Arts
DoCuments - Année 2012
Les documents pour l’année 2012 serontacheminés vers la fin de novembre auxsections locales qui auront fait parvenir leurrapport pour le troisième trimestre de 2011et qui auront acheté le nombre requis detimbres per capita.Le nombre de timbres per capita requisest basé sur le nombre de membres déclarésdans les1
er
et 2
e
rapports trimestriels plus deuxfois le nombre de membres inscrits surle rapport du troisième trimestre (pourpermettre une estimation du nombre demembres qui seront déclarés sur le rapportdu quatrième trimestre). Lorsque le rapportdu quatrième trimestre sera soumis en janvier 2012, un ajustement sera eectuési nécessaire.
AuGmentAtion De LA tAXe Per CAPitA
Les délégués à la 66
e
Convention ont voté enfaveur d’une augmentation de 1$ de la taxeper capita pour les sections locales, à partirdu 1er janvier 2012. Toutes ces taxes serontversées au fonds général. La taxe per capitapour les départements spéciaux des sectionslocales demeure inchangée.
AffAires CAnADiennes
La force d’un t-shirt
VERSION fRaNÇaISE OffICIELLE du buLLEtIN dE L’IatSE
 
De gauche àdroite : KellyMoon (déléguée au CTC), Sean McGuire (assistantdu président), Jonh M. Lewis (vice-présidentinternational/directeurdes aaires canadiennes), Damian Petti(vice-présidentinternational), JuliaNeville (représentante internationale), KristaHurdon (responsableinformatique du bureau canadien) etPeterDaPrado(représentantinternational).

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->