Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
69 2007 Intimite Light

69 2007 Intimite Light

Ratings: (0)|Views: 383|Likes:
Published by HD49

More info:

Published by: HD49 on Apr 15, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

11/23/2013

pdf

text

original

 
1
Ambiances Architecturales et UrbainesUMR 1563 - CNRS / CULTURECentre de Recherche sur l’Espace Sonore et l’Environnement UrbainEcole d’Architecture de Grenoble60 Avenue de Constantine BP 2636 38036 Grenoble Cedex 2Tel. : (33 ) 04 76 69 83 36 - Fax. : (33 ) 04 76 69 83 73 –Email : Cresson.Eag@grenoble.archi.fr
Rapport final de recherche :LES DIMENSIONS EMERGENTES DE L’INTIMITE AU DEHORS DU CHEZ SOIDANS LES ZONES D’HABITAT INDIVIDUEL DENSE
La notion d’Ambiance comme élément permettant de questionner l’Intimité
Equipe d’édition scientifique (CRESSON) :
Ricardo Atienza, Karine Houdemont, Magali Paris, Anna Wieczorek
Equipe de coordination scientifique (CRESSON) :
Olivier Balaÿ, Karine Houdemont, Magali Paris, Anna Wieczorek
 Equipe de collaboration scientifique :
Pascal Amphoux (CRESSON), Valérie Lebois (ACS), Henry Torgue (CRESSON), Alain Schnaidt(2DKS- Consultant), Chris Younès (GERPHAU)
30 mai 2007 
Programme de recherche Habitat Pluriel : densité, urbanité, intimité
PUCA Pôle Concevoir, Construire, Habiter
 
2
Sommaire
A - Propos liminaire : le paradoxe de l’Habiter, concilier l’édification d’un chez-soi et la vie en communauté 5
 
B - Problématisation du « vivre-ensemble » en Habitat Individuel Dense 9
 
Proposition 1 : La construction du chez-soi et la construction de l’intimité sont liées 9
 
Proposition 2 : La construction du chez-soi se fait aussi en dehors du logement 10
 
Proposition 3 : L’intimité au sein de l’Habitat Individuel Dense;les constructions du chez-soi se jouent au-delà du découpage public/privé 10
 
Proposition 4 : L’intimité n’est pas purement subjective, elle se définit par rapport àl’autre, aux autres 10
 
Proposition 5 : L’intimité s’expose 11
 
Proposition 6 : L’intimité se négocie 12
 
Proposition 7 : L’intimité se spatialise, se territorialise 12
 
Proposition 8 : L’intimité se matérialise, elle est observable 13
 
Proposition 9 : Si l’intimité s’extériose, elle s’atmosphérise et participedes ambiances aux abords du chez-soi 14
 
C - Une recherche évolutive à vocation pluridisciplinaire 15
 
C-1. Méthodologie générale mise en œuvre 15 
 
C-2. Phasage de la recherche 16
 
D - Terrains d’étude et méthodes d’enquête employées
in situ
19
 
D.1- Processus de choix des terrains d’étude 19
 
D.2 - Présentation des terrains d’étude approfondis 23
 
D-3. Evolution des méthodes d’enquêtes employées in situ 30
 Recueillir la parole des habitants 301- Phase 1 Exploration : esquisse des méthodes d’enquête 302- Phase 2 Investigation : mise en œuvre des méthodes d’enquêteset retour critique 303- Phase 3 Ouverture : Mise en œuvre de méthodes d’enquêtes complémentaireset retour critique 35Recueillir des sensations, observer des comportements, saisir les ambiances des lieux 361- Phase 1 Exploration : esquisse des méthodes d’observation 362- Phase 2 Investigation : observation in situ 363- Phase 3 Ouverture : observation d’évolutions entre deux phases d’enquête etobservation participante 37
E - Analyse des informations recueillies
in situ
39
 
E-1. Analyse transversale des entretiens : analyse qualitative thématique par la méthode du codage 39
 Phase 1 : Exploration du matériau et émergence de codes 40Phase 2 : Du codage à la construction des axes analytiques 40Phase 3 : Les recherches lexicales et l’exploration des codes :relecture de la grille de codage et construction des axes analytiques 40Phase 4 : Codage complémentaire des entretiens par axes analytiques 41
E-2. Analyses monographiques 41
 Lectures spatiales, les fiches analytiques des lieux 42Lecture sociale, les habitants et leurs motivations pour habiter les lieux 501- Les habitants des lieux 502- Les motivations liées au
 
choix de ce type d’habitat. 523- Synthèse 56Lecture usagère 56
 
3Lecture sensible 571- Les représentations de l’habitat individuel dense pour ses habitants 572- Perception sensible des lieux par les enquêteurs 593- Images des terrains d’étude 61
E.3- Analyse croisée 62
 
F - Les résultats 66
 
F-1. Les formes d’intimité vues par les entrées sensorielles 66
 Forme 1 : La spatialisation exclusive de l’intimité 68Forme 2 : La violation de l’intimité 70Forme 3 : La protection de l’intimité 74Forme 4 : La rétention de l’intimité 78Forme 5 : La localisation de l’intimité 80Forme 6 : La gestion de l’intimité 80Forme 7 : Le débordement de l’intimité (en dehors du logement) 82Forme 8 : L’isolement de l’intimité 84Forme 9 : La rencontre d’intimités 85Synthèse 87
F-2. La gestion quotidienne de l’intimité selon trois facteurs 89
 Facteur n°1 : Distanciations, rapprochements et limites des intimités 891- Gestion des distances obligées ou permises par la configuration spatiale 912- Gestion des distances liée au savoir-vivre 983- Gestion des distances à partir des sensorialités 104Facteur n°2 : Construction de la communauté de voisinage 1121- Unité et diversité des communautés 1132- Système de voisinage et relations qui unissent les différents individusd’une communauté 1263- Territoires individuels (partageable et non partageable)et territoire communautaire 137Facteur n°3 : Temporalités 1471- Les rythmes de vie en Habitat Individuel Dense 1492- Changements linéaires et irréversibles 1593- Continuité et pérennité du lieu, l’histoire sociale d’un habitatindividuel dense 163
G - Conclusion 173
 
H - Bibliographie thématique 181
 
I - Sommaire des annexes 185
 

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->