Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
5Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
apiculture

apiculture

Ratings: (0)|Views: 264|Likes:
Published by e.toile

More info:

Published by: e.toile on Dec 20, 2008
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

10/14/2012

pdf

text

original

 
Apiculture pour le d 
é 
veloppement rural 
UNE APICULTURE EFFICACE ET DURABLE QUI UTLISE LES POTS EN ARGILE
P. OTENGO Kesogon Youth Group,P.O. Box 1270, Kitale 30200, KENYAE-mail: puotengo@yahoo.com 
Resume 
Dans les efforts de diminuer la pauvret 
é 
dans les zones rurales et de cr 
é 
er des lieux de travail et une microindustrie, on a prix plusieurs voies, certaines menant vers le succ 
è 
s, d’autres vers l’ 
é 
chec.L’apiculture est rest 
é 
e une des occupations qui pourraient r 
é 
soudre les probl 
è 
mes mais, par manque de connaissances et de capital, ce domaine n’a pas 
é 
é 
exploit 
é 
au maximum.Cette 
é 
tude, ayant comme objet l’apiculture qui utilise les pots en argile et entreprise 
à 
l’aide de Peter Steele de Leah Hozoo (FAO) et aussi de Bees for Development, m’a permis de prouver que les pots en argile peuvent 
ê 
tre une tr 
è 
s bonne modalit 
é 
d’abriter les abeilles, d’obtenir un surplus de produit apicoles, de sauvegarder les arbres et de cr 
é 
er des lieux de travail pour la population rurale.A l’aide des diapositives, je vais vous pr 
é 
senter le fonctionnement d’une exploitation apicole qui utilise les pots en argile.
Mots-cl 
é 
 
: RT-PCR/alfa glucosidase/cADN 
Introduction
Garder les abeilles dans des pots en argile n'est pas une id
é
e nouvelle. Une
é
tude attentive aindiqu
é
le fait que, dans de diff
é
rentes r
é
gions africaines, les apiculteurs traditionnels ont pratiqu
é
 l'apiculture en se servant de pots en argile.Pour avoir une apiculture durable et respectueuse de l’environnement, on ne doit
é
pargner aucuneffort dans le but de trouver une modalit
é
appropri
é
e, qui soit non seulement acceptable, mais qui cr
é
e aussides lieux de travail pour stopper la pauvret
é
des zones rurales.Pour ces raisons, il est important qu’on planifie des recherches acad
é
miques et que, dans la miseen place des projets, on prenne en compte les connaissances locales, utilis
é
es depuis des si
è
cles. Car,comme disait un orateur dans un colloque international, il est “besoin d’utiliser les connaissances localesdans le cadre du programme pour l’apiculture” (HERTZ, 2000).Compte tenant de ce point de vue, je vais vous pr
é
senter en ce qui suit une
é
tude men
é
e chez maferme o
ù
j’utilise les pots en argile ; j’ai entrepris cette recherche dans le d
é
sir d’informer et d’impliquer lesgens du milieu rural et ceux moins chanceux, moins privil
é
gi
é
s ou d
é
munis, dans la pratique d’une apiculturedurable, qui ne d
é
truise pas le milieu environnant.
Les materiaux employes a la creation des pots en argile et l’utilisation de ces pots
Par tradition, l’argile est la mati
è
re utilis
é
e pour cr
é
er les pots en argile ; bien que cette pratique ait
é
t
é
transmise de g
é
n
é
ration en g
é
n
é
ration, elle est en voie de dispara
 î
tre
à
cause de la modernisation.L’emploi de l’argile n’est pas une m
é
thode nouvelle ; dans la Bible, on mentionne plusieures foisl’utilisation des pots en argile, aussi bien dans la vie sociale que religieuse. A l’ouest de Kenya, on se sertdes pots en argile depuis les temps anciens. L’argile
é
tait essentielle dans la vie quotidienne, surtout commemat
é
riel servant
à
la cr
é
ation de divers objets utilis
é
s dans de diverses pratiques, dont on mentionne le faitde remplir le seau et de garder l’eau (pour la cuisine) ou l’activit
é
d’
é
levage des abeilles. M
ê
me la future
é
pouse
é
tait accept
é
e seulement lorsqu’elle arrivait
à
garder en balance sur sa t
ê
te un pot plein d’eau, sansutiliser ses mains. Ces situations faisaient partie de l’existence quotidienne avant que la vie moderne netouche la vie de la population du milieu rural. Les pots en argile ne peuvent pas
ê
tre confectionn
é
s par tous,mais seulement quelques femmes de la communaut
é
en d
é
tiennent le secret. Certainement, l’argile utilis
é
eest sp
é
ciale. Apr
è
s avoir s
é
ch
é
, l’argile est cuite. Le mat
é
riel
à
l’aide duquel on fait cuire les pots en argilen’est pas trop cher, on n’a besoin que de l’herbe et de la paille, qui sont facile
à
trouver.
 
Apiculture pour le d 
é 
veloppement rural 
Pourquoi utiliser des pots en argile ?
Il y a quelques raisons qui m’ont pouss
é
 
à
pratiquer l’apiculture
à
l’aide des pots en argile,exp
é
rience que je pr
é
sente dans cette
é
tude.
1. Le manque du capital initial 
J’
é
tais un jeune fermier qui n’avait pas les ressources financi
è
res de base n
é
cessaires pourm’acheter des ruches modernes, mais j’
é
tais anim
é
par le vif d
é
sir de m’investir en apiculture et d’en faire unmoyen pour que le niveau de vie dans les zones rurales monte. Quelques amis m’ont accord
é
de l’appui dupoint de vue des informations et des connaissances sp
é
cifiques
à
ce domaine. Quand j’ai commenc
é
cetteaffaire, j’ai utilis
é
plusieures m
é
thodes,
à
savoir des canistres d’essence, des ruches en paille, descorbillons, des ruches modernes b
â
ties
à
la maison, la ruche Kenya top bar, la ruche Langstroth et ensuite,la ruche dans des pots en argile.
2. La disponibilit 
é 
et le co 
û 
t des ruches en argile 
J’ai appris qu’il est assez facile de se procurer des pots en argile et qu’
à
la diff
é
rence des autresmat
é
riaux, ces pots sont moins chers et meilleurs pour le milieu environnant. La moins ch
è
re et la plusdurable des ruches traditionnelles et le pot en argile (FAO, 1990). Cette affirmation montre une direction enapiculture
à
potentiel insuffisamment explor
é
.Cette modalit
é
de pratiquer l’apiculture pourrait venir au secours de beaucoup d’apiculteurstraditionnels qui disposent de moins d’informations que nous
à
pr
é
sent. Et cela compte tellement pour nosapiculteurs
à
la campagne ! Car cette m
é
thode suppose un investissement plus r
é
duit et un profit maximal.
3. La possibilit 
é 
de
é 
utiliser les pots en argile 
Dans cette pratique d’
é
lever des abeilles dans des pots en argile, j’ai du remplacer les pots ab
 î
m
é
savec d’autres, nouveaux. Pourtant, dans un article sur l’apiculture pratiqu
é
e avec des pots en argile et
é
critpar Peter OTENGO et par Peter STEELE, ils parlent de fissures : “......les abeilles ont une capacit
é
 surprenante de remplir les fissures et de couvrir les parties cass
é
es des pots, ou qui en manquent” (en voiede publication).
4. Des am 
é 
liorations pour une apiculture appropri 
é 
L’emploi des pots en argile comme des ruches pose certaines probl
è
mes. Un de ces probl
è
mes visela modalit
é
dont on peut les utiliser de fa
ç
on durable. Un proverbe ancien dit que “la n
é
cessit
é
est la m
è
rede l’invention”. J’ai examin
é
la modalit
é
par laquelle les pots en argile peuvent
ê
tre facilement manipul
é
s,sans d
é
ranger toute la ruche. J’ai perfor
é
un trou dans la partie sup
é
rieure du pot principal (
à
couvain),accessible aux ouvri
è
res, mais non
à
la reine. Ensuite, on met en dessus un autre pot de dimensions pluspetites (le magasin) pour le miel. F.A.O. nous a offert un exemple id
é
al par son commentaire suivant : “Il estfort utile pour les apiculteurs locaux de se familiariser avec quelques principes de base et avec quelquesexemples tir
é
s de l’exp
é
rience des autres, qui pourraient servir de fondements pour leur propresinvestigations “ (FAO, 1986).Ces observations m’ont aid
é
 
à
r
é
aliser une ruche simple et compl
è
te tout en utilisant des pots enargile
à
couvain et un magasin facilement manœuvrable, car pour r
é
colter le miel, seulement le potsup
é
rieur doit
ê
tre enlev
é
. Si le pot contient du miel, on l’enl
è
ve et on le remplace par un autre pot. S’il n’y apas du miel dans le pot, on ne va pas remplacer le pot. Cette op
é
ration dure tr
è
s peu.
5. Les ruches faites de pots en argile sont r 
é 
sistantes 
Les ruches faites de pots en argile durent longtemps si l’on ne les casse par m
é
garde ou
à
dessein.On peut les utiliser pour une p
é
riode tr
è
s longue de temps. Je me souviens avoir vu, quand j’
é
tais enfant, unpot ancien, du temps de ma grand-m
è
re. On m’a dit que ce pot avait
é
t
é
utilis
é
par ses parents et ce pot
 
Apiculture pour le d 
é 
veloppement rural 
r
é
sistait toujours. Ceci est une bonne option pour les apiculteurs qui ne peuvent se permettre que desinvestissions r
é
duites.
6. L’apiculture qui utilise les pots en argile est respectueuse du milieu environnant 
L’
é
levage des abeilles dans des pots en argile signifie la pr
é
servation du milieu environnant. Parl’activit
é
de pollinisation, les abeilles aident les arbres
à
bien se d
é
velopper. Dans la revue “Bees forDevelopment” Fritz VOLLRATH relate comment les abeilles peuvent prot
é
ger les arbres contre lesdestructions provoqu
é
es par les
é
l
é
phants. Il
é
crit : “Il semble que l’esp
è
ce d’abeilles africaines
Apis mellifera 
puisse participer largement
à
la protection de l’
é
cosyst
è
me africain contre les destructions caus
é
espar les
é
l
é
phants.” (VOLLRATH et HAMILTON, 2002). Moi, je pense que le plus grand ennemi des arbresn’est pas l’
é
l
é
phant, car il ne vit pas partout, mais l’homme. Par ailleurs, j’ai plac
é
mes ruches faites de potsen argile dans les arbres pour emp
ê
cher qu’ils soient abattus. Cela a aid
é
un peu, car les gens se m
é
fientdes abeilles, ayant peur d’
ê
tre attaqu
é
s pas elles; C’est ainsi que les abeilles peuvent
ê
tre regard
é
escomme de v
é
ritables gardiens du milieu environnant.
7. Les ruches faites de pots en argile sont moins vandalis 
é 
es 
L’une des causes principales du d
é
clin de l’apiculture partout dans le monde consiste dans le vol etle vandalisme des colonies d’abeilles. Juste avant le dernier congr
è
s d’APIMONDIA, j’ai install
é
trois ruches(troncs d’arbres
é
vid
é
s)
à
des grilles
à
reines. En rentrant du congr
è
s, j’ai constat
é
qu’on m’avait vol
é
deuxde ces ruches. J’ai mis ensuite six ruches en argile dans la m
ê
me place et je les y ai laiss
é
es pour six mois.Ces ruches sont toujours l
à
. Peut-
ê
tre
à
cause de la croyance en sortil
è
ges, les gens y voient quelque chosede magique. Dans son livre “Strengthening Livelihood”, OLE dit que, ”pour ce qu’il y a de l’
é
tude du r
ô
le jou
é
par l’apiculture dans les pays en voie de d
é
veloppement …. l’apiculture peut interf
é
rer avec lesconnaissances et la pratique de certaines r
é
gions de l’Afrique o
ù
ce domaine est fortement influenc
é
par ‘latradition et les croyances’, qui peuvent comprendre la magie, la religion et le mythe.” (revu par CARON,DEWEY, 2002)
8. Les ruches en argile donnent un surplus de produits apicoles 
On obtient une bonne r
é
colte de miel. On obtient
é
galement de la cire d’abeilles, qu’on peut utiliserpour mettre en place une microindustrie dans les villages. On peut obtenir de la gel
é
e royale et de lapropolis, qu’on pourrait utiliser dans la fabrication de divers m
é
dicaments.
Ma remarque
Pour l’instant, je ne peux pas dire si cette
é
tude est bonne ou si elle pouvait
ê
tre meilleure. Ce n’estqu’une
é
tude faite dans un temps, un milieu et un espace limit
é
s. Depuis le moment o
ù
j’ai plac
é
cette rucheen argile dans un rucher, j’ai remarqu
é
une
é
volution positive ; J’ai observ
é
que les ruches ont
é
t
é
occup
é
esquelques jour apr
è
s les avoir install
é
es. Le seul probl
è
me a
é
t
é
le fait que deux ruches ont
é
t
é
attaqu
é
es etles abeilles ne se sont jamais retourn
é
es. Les abeilles d’une autre ruche se sont r
é
cemment enfuies, peut-
ê
tre
à
cause de la pluie
à
verse. Mais les autres trois sont rest
é
s comme au d
é
but, fortes et tr
è
s actives. Jecompare cette
é
tude avec celle effectu
é
e par Gunnar BORNES sur
Apis Cerana 
: “dans cette
é
tude, je faisconna
 î
tre quelques modalit
é
s test
é
es au Bangladesh de construire des ruches
à
des co
û
ts minimaux. Lesruches en blocs d’argile sont facile
à
b
â
tir, une fois que la matrice ait
é
t
é
mise au point. La ruche estr
é
sistante...Les testes ont montr
é
que ces ruches sont accept
é
es par les abeilles.“ (BORNES, 2001).En Ethiopie
é
galement, l’on a enregistr
é
un d
é
veloppement des ruches en argile, comme l’indiqueun rapport sur une telle action de d
é
veloppement : “comme r
é
sultat, en apiculture on valorise le pr
é
sent ; il ya 57 apiculteurs en neuf zones, qui utilisent des ruches faites de briques (AFD, 2000).
Conclusions

Activity (5)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
malik liked this
b_bourendja7030 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->