Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
1Activity
×
P. 1
03/05/2012 Le Haute Conseil du carnage devrait être juge

03/05/2012 Le Haute Conseil du carnage devrait être juge

Ratings: (0)|Views: 606|Likes:

More info:

Categories:Types, Speeches
Published by: الاشتراكيون الثوريون on May 07, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See More
See less

05/15/2012

pdf

text

original

 
 
Le Haut Conseil des carnages devrait être jugé
 
Les Socialistes Révolutionnaires
 
Comme les vampires, la Junte Militaire est toujours plus assoiffée du sang verséparmi les rangs des
 
révolutionnaires tout en continuant de voler la révolution ainsi queles aspirations du peuple Égyptien.
 
Que ce soit à balles réelles, au gaz, aux prisons, aux lois ou aux déclarationsconstitutionnelles, les
 
militaires ont a eu recours à tout ce qu'ils possèdent pour vidercette révolution de son contenu et faire
 
régner le désespoir dans le coeur des Égyptiensqui ont sacrifié ce qu’ils ont de plus cher pour faire
 
triompher leur lutte.
 
Cette fois ci, le crime est dans leur camp, dans le voisinage du Ministère de laDéfense, où les
 
manifestants ont été agressé de toutes parts par des balles réelles, descartouches, des cocktails
 
Molotov ainsi que par gaz lacrymogènes jetés par les voyousdu Conseil Militaire.
 
Et à l’instar de chaque attaque similaire depuis le 2 février 2011, les soldats et lesofficiers de l'armée
 
assistaient au carnage sans intervenir ou tenter d’arrêter l’effusionde sang.
 
La grossièreté et le comportement criminel du Conseil Militaire au pouvoir ontfranchi un nouveau seuil quand celui-ci a tenu une conférence de presse. Non pourdonner des excuses pour le massacre, ni pour annoncer l’intention d’ouvrir uneenquête sur les événements en question. Mais, pour menacer les manifestants d’unemanière directe de ne point s’approcher du Ministère de Défense sinon la forcemilitaire sera utilisée en représailles. Les généraux ont tenu à répéter 3 fois lanécessité de rétablir le calme pour faire revenir les investissements étrangers dans lepays.
 
De telles menaces, ne sont qu'un exemple classique du souhait de la junte au pouvoird'étouffer la
 
révolution pour l’intérêt des investisseurs. Ces menaces ont été pourtantaccueillies par des acclamations
 
de la part les journalistes présents. Une réactionpitoyable qui montre bien qu’ils ont bien été sélectionnés par les militaires.
 
Certes, les sit-in avaient été initiés par les supporters du candidat salafiste HazemAbou Ismail, pourtant, une fois que le premier tir de la part des baltagya a été tiré, unenouvelle bataille a commencé entre la junte
 
militaire et les révolutionnaires toutestendances confondues. Cette bataille qui a duré 4 jours a fait tomber
 
entre 7 et 22martyrs selon les sources.
 
Les candidats à la présidentielle, quant à eux, n’ont fait que suspendre leurscampagnes électorales
 
pour un jour ou deux. D’autre part, la commission en chargedes élections présidentielles munie
 
du référendum maudit de Mars 2011, qu’on nepeut point contredire, a décidé le jour même de faire
 
comparaître les 3 candidatsMoussa, Morsi et Abou El Fotouh devant le Procureur Général pour avoir
 
outrepasserles règles des élections présidentielles.
 
Pendant ce temps, des affiches du candidat, général d’aviation Ahmed Shafiq ont étédressées surd'immenses panneaux bleus mystérieux à travers la capitale.
 

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->