Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
LE BUTEUR PDF du 29/05/2012

LE BUTEUR PDF du 29/05/2012

Ratings: (0)|Views: 645|Likes:
Published by PDF Journal
Football Algérien et International, transfert, classement, Vidéo, toute l'actualité sportive et les résultats en direct
Football Algérien et International, transfert, classement, Vidéo, toute l'actualité sportive et les résultats en direct

More info:

Published by: PDF Journal on May 28, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/03/2013

pdf

text

original

 
QUOTIDIENNATIONALSPORTIF1939PRIX20DA
Ilsétaientenviron2000àdemanderlechangement
Marchepro-Loungar
àBabElOued
Marchepro-Loungar
àBabElOued
Marchepro-Loungar
àBabElOued
Marchepro-Loungar
àBabElOued
Marchepro-Loungar
àBabElOued
Marchepro-Loungar
àBabElOued
USMAESS
EnattendantBoudebouda
Tedjar,Maïza,ElOrfietAndré
usmistes
Maïga:«Pasrquejerest
Serrar
menaceHaddad…
«Il aura droità une réponsecinglante»
etpromet
«Chaouchi, Doukha, Demba,Hemani, Hendou, Metref et Legraâ : mes priorités»
     M     C     A
Benlamrisigneaujourd’huiBenlamrisigneaujourd’huiBenlamrisigneaujourd’huiBenlamrisigneaujourd’huiBenlamrisigneaujourd’huiBenlamrisigneaujourd’huiBenlamrisigneaujourd’hui
«Hannachi m’a convaincu»
GraverévélationdeKarouf
«J’ai été menacépour lâcher la JSK !»
Zerdabconvoité
«Celui qui me veutdevra négocieravec Rouen»
Bouazza a négocié
avec Haddad
Sa blessure n’est pas grave
Boudebouzd’attaquepourlesmatchsdejuin
DenosenvoyésspéciauxenFrance
DenotreenvospécialenTunisie
Keïta:«Lenind’abord,l’Algérieaprès»
TrabelsimetengardeHalilhodzicTrabelsimetengardeHalilhodzicTrabelsimetengardeHalilhodzicTrabelsimetengardeHalilhodzicTrabelsimetengardeHalilhodzicTrabelsimetengardeHalilhodzic
«Ce n’est pasle vrai niveaudu Rwanda»
JSK
MARDI 29 MAI 2012
 
Lapolicenel’enquêteàConverciano
Sympathique surprise de bon matin pour les joueurs de la Squadra Azzurra. Alors que Cesare Pran-delli doit dévoiler aujourd’hui la liste des 23 joueursqui se rendront à l’Euro, la police a fait irruption auConverciano, le fameux centre de préparation del’équipe d’Italie qui avait accueilli les Verts en 2009.Les carabiniers sont venus voir Domenico Criscito,l’ancien joueur du Genoa, actuellement au ZénithSaint-Pétersbourg, dans le cadre de l’affaire des paristruqués. Le but de la manœuvre était de faire une per-quisition dont Criscito était le destinataire. Lui aussiest concerné par l’enquête, comme ses anciens co-équipiers Milanetto, Sculli et Kaladze. Criscito a im-médiatement annoncé qu’il souhaitait pouvoirs’expliquer avec les enquêteurs,
«avant demain si cela est possible».
 Vous ne l’entendrez plus dire qu’il a portéle maillot de Parme sur les antennes du groupeCanal. Consultant depuis qu’il a raccroché lescrampons, Sabri Lamouchi va se poser sur unbanc de touche. Quand certains échouent dansde tristes endroits pour débuter leur carrière decoach, Lamouchi, lui, débarque par la grandeporte. En effet, l’ancien joueur de l’Inter Milan varemplacer François Zahoui à la tête de la sélectionde la Côte d’Ivoire. Annoncée via un communiquéde la Fédération ivoirienne, cette nomination prendeffet dès aujourd’hui, et Sabri Lamouchi a déjà deuxmatchs de qualification au Mondial 2014 à préparer. Ilva falloir annuler les vacances avec madame.
Côted’Ivoire
lafauteàqui?
 Versée par la CFA avant la phase re-tour du championnat amateur à la LNFA,pour décentraliser un peu les opérationset donner une chance aux jeunes arbitresde se distinguer, la commission d’arbi-trage de la LNFA par qui tous les scandalesde cette ligue sont arrivés, sera, dit-on selonune source digne de foi proche de la FAF, à la CFAdans les tout prochains jours. Les objectifs assignés àcette structure n’ont pas été atteints, pire, la mauvaisegestion, le copinage et le favoritisme instaurés par leprésident de cette commission n’ont pas permis l’éclo-sion de nouveaux talents. Mohamed Raouraoua serait fa-vorable au retour de cette commission à la CFA, carpartout dans le monde, l’arbitrage est du ressort de lafédération, une erreur stratégique a été commise par laFAF en confiant ce volet névralgique à la LNFA qui n’a passu choisir l’homme qu’il faut à cette structure, d’où les re-grets de certains membres d’avoir cautionné cette dé-marche qui n’a pas apporté les résultats attendus. Leprésident de la LNFA, Ali Malek, est, dit-on, favorable de se«débarrasser» de l’arbitrage de sa ligue qui ne lui a finale-ment apporté que des problèmes, il a même demandé à laFAF de reprendre au plus vite ladite commission.
Ghrib,leconciergeetl’atoutMetref
Omar Ghrib est sans doute l’homme leplus recherché du MCA. On ne saitpas si sa tête a été mise à prix, maislessupportersaimeraientbienmet-tre le grappin dessus. Ils étaientd’ailleurs nombreux à s’être dépla-cés samedi à la villa de Chéragapour en découdre. Malin qu’il est,Omar Ghrib n’a pas traîné sur leslieux. Il a juste ait un petit tour, remisun billet de mille dinars au concierge aprèsl’avoir instruit de dire qu’il était parti négocier avecMetre, si par malheur les supporters venaient de-mander après lui. Malin !
LucEymael,pressentiauposted’entraîneurC’estdelalanguedebois«JenepouvaispastournerledosàlaJSK»
Enbienouenmal?
TayebMaroci,néomilieudeterraindelaJS
l
mme
ui
il a dit 
C
«Rachid Belhout m’abeaucoup parlé de la JSK»
au pays des
uzanne
Zakat el mel
ou celle du mal ?
Dans un élan de générosité qui n’ad’égale que celle d’un forgeron ras-sasié et à la santé de fer, le biennommé Haddad a offert 300 mil-lions de centimes à Ghrib pour onne sait quelle raison. Cette sommequi équivaut au prix d’un logementLSP à Souidania, aurait fait le bon-heur de n’importe quel citoyen us-miste dans le besoin, tout commeelle aurait donné beaucoup d’es-poirs à ses semblables parmi lesemployés de l’ERTHB. Sauf que là, ilne s’agit pas du gagnant d’une tom-bola, mais bien de celui qui mani-pule, pêle-mêle, hommes etmilliards ! Le geste devient doncinévitablement suspect. Mais leplus grave, c’est que personne nesemble trouver cela louche. Ni laFAF, ni la LNF, ni même les autori-tés publiques. Ainsi donc, si on sebase sur cet acte de générosité ex-trême entre deux responsables declubs rivaux, tous leurs homologuesde la Ligue 1 seraient désormais au-torisés à s’offrir des cadeaux sansavoir à en justifier les raisons etquel que soit le moment de l’année.C’est un vrai cas de jurisprudence.Mais Dieu que c’est dur d’avaler uneaussi grosse couleuvre ! J’ai tournéet retourné les 300 millions danstoutes mes poches, sans arriver àleur trouver de sortie justifiable.Etait-ce un excédent de millions ac-cordé aux voisins pauvres, commele font les USA avec le blé aux tiers-mondistes latino-américains, ouest-ce que le MCA est devenu la So-malie pour l’USMA ? J’aimerais bienque Ghrib ou Haddad nous expliquece don bizarre qui ne rentre dansaucune logique sportive ou écono-mique saine. Rien, absolument rienne pourra m’apaiser l’esprit, tantqu’on ne m’aura pas expliqué s’ils’agit de la zakat al mel ou celle dumal…Suzanne Amokrane
suzanneamokrane@yahoo.fr
merveilles
S
s
s
Maroci peut jouer à laJSK, sa maman vient designer sa lettre de sortie !
s
s
Le RCK attend toujourssa subvention par flexy !
s
s
Rachid Belhout et LucEymael se sont racontésplein de blagues… belges surla JSK.
Footaises
N° 1939 MARDI 29 MAI 2012
Les présidents de club ont tout compris. Enfn ceuxdont la légitimité est remise en cause. Pour les autres,pour le moment, ils n’ont pas de raison de griller leurpetit capital neurones à chercher à comprendrequoi que ce soit. Ainsi, Omar Ghrib etses semblables annoncent degrosses pointures au club, jouent les anarons pour cal-mer les supporters par de virtuelles starlettes. Maiscomme au MCA les sup-porters sont vaccinéscontre ce genre de discours,il se dit dans les rangs des Chnaoua qu’OmarGhrib peut toujours descendre de son véhiculeen compagnie de Cristiano Ronaldo et Messi, ilne trouvera jamais grâce à leurs yeux. Unecause perdue d’avance !
Il faut plus que
CR7 et Messi
pourconvaincre
les Chnaoua !
Vahid Halilhodzic a tou- jours tenu un langage cri-tique envers les entraîneurslocaux qu’il accuse de nepas aire travailler susam-ment leurs joueurs en club.Mais voilà que le mêmeVahid Halilhodzic s’étonnequ’Abdelmoumen Djabouait pu jouer tout ce temps-làen étant blessé. Pourtant,son entraîneur est un étran-ger. Ce qui ait que si l’ondoit suivre la logique qui veut que tout ce qui nous vient de l’étranger est com-pétent, le sta technique del’ESS n’a pas commis d’er-reur et que c’est juste uneautre pique gratuite d’unV. H. critique à tout crin.Mais en réalité, si incompé-tence il y a, ce n’est pas lepropre des Algériens !
Bensider,
un prodigede Michelet accède à la finalerégionale de
The Chance 
Un petit prodige ! Déjà qu’il a la dégaine d’unCatalan, Lyes Bensider vient d’accéder à la finalerégionale de
The Chance 
. Ce jeune originaire de AïnEl Hammam (Ex-Michelet) a surclassé tout lemonde lors des tests précédents. Mais le cheminreste encore long pour Lyes qui aura à relever ledéfi d’accéder à la finale nationale qui lui ouvrirales portes de la Masia
Djabou,
L’incroyable demandede mariage de Nenê
Nenê figurait ces derniers jours en bonneplace sur le site internet du
New York Post 
. Sitequi, a priori, n’accorde pas grand intérêt aux foo-teux, et encore moins aux Européens. Alors non,Nenê n’a pas décidé de rejoindre Thierry Henryau New York Red Bulls, mais il a fait parler de luià cause d’une demande en mariage spectacu-laire! Est-ce le fait de cotoyer les Qataris qui l’ahabitué au gigantisme ? En tout cas, Nenê a vules choses en grand pour que Jessica Garducci,sa promise, dise oui. Dans un restaurant new- yorkais, le STK Rooftop, Nenê avait tout prévu. A la fin du dîner, une animation 3D a été projetéeavec un poème en portugais, et une photo ducouple projetée sur le mur. Mais ce n’est pastout. Après cela, un flashmob de 40 personnes adémarré, la petite bande dansant sur «Marryme», chanson de Bruno Mars. Nenê, qui a rejointla troupe, a fini un genou à terre devant la bellequi, évidemment, a dit oui. Il fallait bien unebouteille de champagne de 9 litres, et une tour-née générale,pour fêterça
Karim Hagui
s’est marié
A peine quelques jours après avoir an-noncé sa retraite internationale, KarimHagui, le déenseur central de la Tunisie, aconvolé en justes noces. Comme tout Ma-ghrébin qui se respecte, l’ex-déenseur del’Etoile de Sousse n’a pas dérogé à la tradi-tion. Roubla à la tunisienne !
 L
 i
 n
 f
  o
p
   e
   o
   p 
       l
     e
 Ali Malek 
d’arbitrage
se «débarrasse»
de sa commission
Lamouchi à la tête
des Eléphants
0
2
 
0
3
N° 1939 Mardi 29 mai 2012
 Coup d’œil 
Équipe nationale
V
ahid Halilhodzic a lancéun signal ort aux gar-diens de but qu’il aconvoqués au stage desVerts qui se déroule ac-tuellement à Sidi Moussa. Il leur amontré qu’il comptait sur eux enexhortant Azzedine Doukha et Moha-med-Amine Zemmamouche à ne pas jouer la saison prochaine dans le mêmeclub, afn qu’il puisse continuer à lesconvoquer en sélection. Cette directiveait suite à l’intention ormulée parl’USM Alger de s’attacher les servicesde Doukha, alors qu’elle a déjà Zem-mamouche dans ses rangs.
Enclub,ilyatoujoursuntitulaireindiscutableetunedoublure
Il est connu qu’il est rare que deux gar-diens de but soient régulièrement utili-sés dans un même club durant unemême saison, compte tenu de la spéci-fcité de ce poste qui requiert une régu-larité dans les titularisations. C’estl’archétype du poste où il y a un titu-laire indiscutable et une doublure assu-mée. Donc, la doublure sera orcément victime d’un manque de temps de jeu,ce qui réduirait, sinon anéantirait, seschances d’être convoqué en sélectionnationale. Si Zemmamouche et Dou-kha évoluaient ensemble à l’USMA, ilest clair que le sta technique du clubalgérois établirait une hiérarchie entreeux, ce qui priverait les Verts de l’und’eux.
Doukhaareful’offredeHaddadetpourraitalleràSetubalouàl’ESS
On ne sait pas si c’est à cause de cetteconsigne de Halil-hodzic, mais Dou-kha n’a pas acceptél’ore que lui a or-mulée Ali Haddad,le patron del’USMA. Il sembleplus intéressé par laproposition que lui aenvoyée le club por-tugais, Vitoria Setu-bal. Déjà, il penseque c’est plus valori-sant, pour son plande carrière, d’évoluerdans un club del’élite en Europe. Il y a également lechampion d’Algérieen titre, l’ES Séti,qui tient à l’avoirpuisque MohamedBenhamou va quit-ter le club. Et puis,s’il a accepté de né-gocier avec les Us-mistes, c’est parcequ’il croyait queZemmamouche allait partir. Or, ce n’estpas encore évident et c’est, entre autres,le risque qu’ils se retrouvent à se battrepour une place de titulaire qui lui a aitchanger d’avis.
HalilhodzicadonnélameconsigneàChaouchietSiMohamed
Avant de donner sa directive à Doukhaet Zemmamouche, Halilhodzic a tenule même discours à Faouzi Chaouchi etCédric Si Mohamed, leur conseillantde ne pas choisir des clubs où se trou- vent déjà des gardiens de but interna-tionaux. Cela montre que le sélection-neur national suit de près l’actualité des joueurs locaux et les inormationsconcernant leurs mouvements entre lesclubs. Cela démontre également que lecoach n’a pas l’intention de quitter sesonctions, quand on sait que des ru-meurs l’ont donné partant ces dernierstemps. Un entraîneur sur le départ nedonne généralement pas des consignesqui concernent l’avenir des joueurs.
 M. Z.
Vous n’avez pas participéà la rencontre contre leNiger pour cause deblessure. Comment vousportez-vous actuelle-ment ?
Dieu merci, je suis com-plètement rétabli de mablessure au niveau dutalon. Après avoir raté cematch auquel je voulais vraiment prendre part, j’airetrouvé le chemin del’entraînement avec mescamarades.
Vous allez donc aire ensorte d’être d’attaquepour le match deRwanda ?
Absolument. Je poursui- vrai sérieusement la pré-paration pour être prêtpour les matches de juinet non seulement pourcelui du Rwanda. J’ambi-tionne toujours d’êtreparmi l’eecti concernépar ces matchs.
Est-il vrai qu’Halilhod-zic vous a demandé dene pas signer au proft del’USMA, du moment que votre camarade Zemma-mouche est dans cetteéquipe ?
Pas du tout. Halilhodzicne m’a rien dit à ce sujetet ne s’est pas immiscédans ma prochaine desti-nation. J’ai déjà tranchédepuis un moment laquestion de ma prochainedestination, et Halilhod-zic n’a rien à voir danscette aaire.
Dans quelle équipeallez-vous jouer la saisonprochaine ?
Dans ma tête, j’ai décidéde jouer pour l’Entente deSéti, et on a convenu surtout avec ce club. Monmanager Chihab secharge d’étudier toutes lesores.
Pourquoi n’avez-vouspas encore signé pour lechampion d’Algérie ?
Tout simplement parcequ’on attend le retour deHammar de France pourocialiser mon engage-ment avec Séti. Person-nellement, je veux en fniravec cette aaire le plustôt possible, pour pouvoirbénéfcier de vacances etoublier un moment leootball.
Qu’en est-il de l’ored’un club portugais ?
J’ai reçu une ore de Na-cional Madeira, mais j’aihésité. Je crois qu’il estort possible que je resteen Algérie, après avoirtout conclu avec les diri-geants de l’Entente quidisputera la Ligue deschampions aricaine.
 Entretien réalisé  par Mourad H.
P
our une ois, VahidHalilhodzic a dérogé,samedi passé ace auNiger, à ses habitudestactiques en alignantdeux attaquants en pointe plutôtqu’un seul. A première vue, onpourrait croire qu’il a été obligé derecourir à cette option, du ait desmultiples absences et blessuresdont soure le groupe de joueurs.Cependant, il n’est pas certain quece choix ait été dicté uniquementpar des contraintes d’eecti.
Le4-2-3-1laissédefaceauNiger
Depuis sa prise de onctions, Ha-lilhodzic a préconisé le jeu versl’avant en alignant à chaque oisplusieurs joueurs à vocation oen-sive. Le système de jeu qu’il préco-nise et met souvent en applicationest le 4-2-3-1, avec un attaquant depointe, deux attaquants excentrésqui se replient en déense en cas deperte de ballon, et un milieu oen-si placé derrière l’attaquant depointe. C’est avec un tel schémaqu’il avait gagné contre la Répu-blique centraricaine, la Tunisie etla Gambie. L’équipe a trouvé sonéquilibre dans cette confgurationtactique, en témoignent les résul-tats réalisés.
Ghilasn’étaitpasconvoqàcausedecescma
D’ailleurs, le coach national n’hési-tait pas à aire le choix des joueursà convoquer en onction de cettedonne. En janvier dernier, il avaitnotamment expliqué, en coné-rence de presse, qu’il ne convo-quait pas Kamel Ghilas, pourtantmeilleur buteur de la Ligue 2 ran-çaise, par le ait qu’il n’est pas unavant de pointe attitré, mais plutôtun deuxième attaquant qui a be-soin de tourner autour d’un pivot.C’est le même paramètre qui avaitait qu’il ne convoque pas à cetteépoque Islam Slimani ou Moha-med Messaoud, pourtant brillantsavec respectivement le CR Be-louizdad et l’ASO Chle.
Un4-4-2pourvoiràl’œuvreGhilasetSlimani
Or, non seulement Ghi-las et Slimani ont étéconvoqués pour le pré-sent stage, préparatoirepour les matchs ace auRwanda, le Mali (élimi-natoires pour le Mon-dial-2014) et à laGambie (éliminatoirespour la CAN-2013),mais ils ont même étéutilisés dans un schématactique qui convient àleur jeu : le 4-4-2. Ainsi,Ghilas a été associé àRafk Djebbour au coursde la première mi-temps, alors que Slimania évolué aux côtés deHilal Soudani au coursde la seconde période.Un simple regard sur laliste des joueurs validesfgurant sur la euille dematch renseigne sur unait : Halilhodzic n’étaitpas obligé de recourir àce plan de jeu.
C’étaitunchoixfléchi,pasunchoixparfaut
En eet, s’il l’avait voulu, il auraitpu se passer de Ghilas ou de Djeb-bour en première période et met-tre Saâd Tedjar à droite et SofanceFeghouli derrière l’attaquant depointe pour être fdèle à son 4-2-3-1 habituel. Dans le pire des cas, lesélectionneur aurait pu laisser Fe-ghouli à droite, titulariser KhaledLemmouchia en milieu récupéra-teur et placer Adlene Guediouraderrière l’attaquant. Ce sont autantde combinaisons plausibles quimontrent bien que l’option dedeux attaquants de pointe n’étaitpas un choix par déaut, mais bienun choix rééchi. Vraisemblable-ment, Halilhodzic voulait testercette confguration.
2attaquantsdepointe,c’estplausiblefaceauRwanda
Est-ce à dire qu’il compte joueravec deux attaquants de pointecontre le Rwanda ? La thèse estplausible, vu que le contexte dumatch est diérent. En eet, la sé-lection rwandaise a montré ses li-mites oensives lors des matchs depréparation qu’elle a disputés et seprésentera sur le terrain du stadeMustapha-Tchaker avec la volontéde «bétonner» derrière afn de li-miter les dégâts, d’où peut-êtrel’opportunité d’utiliser deux atta-quants de pointe, afn d’avoir plusde chances de aire sauter le ver-rou déensi. Cela reste une simplespéculation, car on ne sait jamaisce qui se passe dans la tête de Ha-lilhodzic. Réponse samedi à20h30.
F. A.-S.
HalilhodzicdemandeàZemmamoucheetDoukhadenepasjouerdanslemêmeclub
Doukha
«Dansmatête,jesuisàl’EntentHalilhodzicaexpérimenté2attaquantsdepointe
 
Ayant appris qu’ils pourraientse retrouver ensemble à l’USMA

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->