Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Isere Magazine Avril 20121

Isere Magazine Avril 20121

Ratings: (0)|Views: 93|Likes:
Published by ΦΧΦΠ
mensuel du conseil general de l'isere, protection du patrimoine,
mensuel du conseil general de l'isere, protection du patrimoine,

More info:

Published by: ΦΧΦΠ on Jun 11, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/11/2012

pdf

text

original

 
*';clfe
patrimoine
LE AAENSUEL
DU
CONSEIL
CÉNÉRiVI
DE I
'l^ÈRE
E
MENSUEL DU CONSEIL GENERAL DE L^ISERE
w\mjsemJx
 
ns, séchoirs,
friche
jricoies,
savoir-faire,re locale...
Notre
pa-
atériel,
est immense
usd'lséroisquis'en-
Combien sont-ils ?
 
hfanîy
je dessinais
châteaux.
Plus
tar
avec ma grand-mère,nous parcourions leNord-Isère pour regarder à travers les grilles et, au-delà desmurs, quelle vieille demeure ils
cachaient.
Vint ensuite
l'engage-
ment personnel que fut Vacquisition et la renaissance du
châtea
de Barbarin, à Revel-Tourdan,un village
médiéval
du canton dBeaurepaire. Un
défi
familial de20 ans'\
explique Philippe Seigle,
présiden
de la
Fédéraion
des associations patrimoniales de l'Isère.Aujourd'hui, la demeure a fièreallure,
restaurée
avec passion et
authenticité.
Elle se visite sur rendez-vous ou lors des
Jounées
dupatrimoine. Elle revit aussi chaqueété lors de concerts de musique baroque ou
d'expositions
gâce
à l'association "Gens de Barbarin". Maispour un chantier abouti, combiensont en cours ou, pour beaucoup,ne seront jamais
achevés
?
Amoureux
des
vieilles
pierres...
A
l'autre
bout du
départemn,
àCrolles, dans la
vallée
du
Gésvau-
dan,
d'autres
amoureux de vieillespierres sont à la peine tous les same
dis.
Informaticiens, enseignants, techniciens..., ils savent tous que "leur"
châeau
celui de Montfort,
atesé
dèsle Xn^ siècle, restera au mieux à
léa
d'une
belle ruine, mais qu'importe.
Débroussaller,
débayer
consoliderou remonter
les
murs sont
des
tâches
simples qu'ils effectuent sans rechigner.
L'objectif
:
"//
s'agit de gelerla ruine et de la
sécuriser,
afin
drendre lisible, libre d'accès, commeun
écrin
pour nos spectacles
médi
vaux",
explique Philippe Verrier, in
géneu
chez Schneider et
pésden
des Raisonneurs de pierre. Cette
asso
ciation, qui regroupe une cinquantainede
bénévoes
a
démrré
ce chantier
en
1999.
''C'est un tribut que les Crollois
-
avril
2012

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->