Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
3Activity
×
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Introduction aux Polymères

Introduction aux Polymères

Ratings: (0)|Views: 353|Likes:
Published by Bojane
Ce document représente une introduction succincte et un résumé complet sur le cours des Polymères. Je l'ai adoré et j'ai voulu le partager avec vous!
Ce document représente une introduction succincte et un résumé complet sur le cours des Polymères. Je l'ai adoré et j'ai voulu le partager avec vous!

More info:

categoriesTypes, Research, Science
Published by: Bojane on Jun 12, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See More
See less

05/19/2013

pdf

text

original

 
1/73
I) Historique
a) La science des polymères
 Le mot polymère vient du grec « polus » plusieurs, et « meros » partie. Un polymèreest une macromolécule, organique ou inorganique, constituée de l'enchaînement répété d'unmême motif, le monomère (du grec monos: un seul ou une seule, et meros ; partie), reliés lesuns aux autres par des liaisons covalentes. Les travaux de Staudinger dans les années 1920constituent la base de la science des polymères (Nobel en 1953) ou macromolécules. Floryénoncera plus tard les principes fondamentaux sur les polymères (Nobel 1974).
b) L’industrie des matières plastiques
« Les matières plastiques » : Les matières plastiques sont des matériaux organiques desynthèse fondés sur l'emploi des macromolécules (polymères). Les caoutchoucs sont aussiregroupés sous cette appellation.Matière plastique = résine de base + adjuvants + additifsCas du caoutchouc : vers 1839 l’Anglais Thomas Hancock et l’Américain Charles Goodyeardécouvrent le procédé de vulcanisation du caoutchouc en chauffant du caoutchouc naturel enprésence de souffre. Le procédé industriel sera développé à partir de 1850.En dehors du caoutchouc, les premières matières plastiques sont apparues à la fin du XIXèmesiècle et existaient plutôt à l’échelle artisanale qu’industrielle. Parmi ces matériaux, on peutciter ceux d’origine naturelle commele Celluloïd
 ® 
(toute première matière plastique, 1870) ou le nitrate decellulose (coton-poudre ou fulmicoton, produit inflamable utilisé dansles canons).la Galalith
 ® 
, littéralement « pierre de lait »,obtenue à partir de la caséine du lait, etutilisée en remplacement de la corne et del’écaille dans la fabrication de peignes, deboutons... On trouve des brevets defabrication de colle à base de caséine dès 1873 et déjà utilisée dansl’ancienne égypte. De façon générale, les protéines peuvent être considérés comme despolymères naturels, car constituées d’enchaînement d’acides aminés.Feretti invente le Lannital
 ® 
ou fibre de lait (Brevet Feretti, 1935).
 
Les polymères
Poupée en Celluloïd
Objets engalalith
 
2/73Le véritable essort de la chimie des matières plastique se fait à partie de1920 par l’exploitation des résines formo-phénoliques (1909 , Baekeland= Belge). C’est la naissance de la Bakélite
 ® 
.
Ils’agit du premier polymère thermodurcissableentièrement synthétique et ouvre la voie auxrésines à base de phénol.De 1920 à 1940 se développent les résines « phénol/formol » ; l’acétate de cellulose remplacele celluloïd trop inflammable dans des applications type films photo ou cinématographique.Les premières matières thermoplastiques sont produites en grande quantité.Petite histoire du nylon : Wallace Hume Carothers (27 avril 1896 - 29 avril 1937) étaitun chimiste américain à la compagnie DuPont. En 1935, il synthétise le nylon. Le nylon a étébreveté (en fait trois brevets U.S. Patents 2130523, 2130947 et 2130948 du 20 sept. 1938),mais le terme
nylon
n'est pas une marque déposée, il n'a donc pas à s'écrire avec une capitaleinitiale. DuPont a ainsi choisi de permettre au mot de devenir synonyme de bas (nylon) ; en1992 la société dépose sa marque déposée pour le nylon sous le terme
tactel
. La découvertefut pour la première fois commercialisée en 1938 avec un premier produit, une brosse à dentdont les poils étaient en nylon sorti la même année. En 1940 sortait un produit qui allaitmarquer l'histoire du nylon, les bas pour femme. En 1941, pour l'entrée en guerre des USA , lematériau utilisé pour les toiles dparachutes fut affublé de la phrase
 Now You Lousy Old  Nippons
(« À vous maintenant, vieux Japonais dégueulasses ! ») ou encore
 Now You've Lost Old Nippons
Vous avez maintenant perdu vieux Japonais ! »). Il circule de nombreusesétymologies sur l'origine du mot nylon comme celles affirmant que le nylon provient de NY(New York) et LON (London), ou encore du prénom des épouses des inventeurs. Soninventeur, Wallace Carothers, s'étant suicidé avant de donner un nom commercial à sonpolyamide 66 (suite à une dépression consécutive au décès de sa soeur) , il revint à un comitéde trois membres de chez DuPont de faire le choix en 1938. Un des membres Dr.E.K.Gladding proposa "Norun" (pour
no run
soit
ne s'effile pas
), et changea aussitôt en"Nuron" pour éviter une publicité mensongère, tout en rimant ainsi avec Rayon ou
coton
, quifut finalement déformé en
nylon
pour avoir un acronyme prononcé de la même façon pour lesaméricains et les anglais. Cette version officielle de DuPont, voir aussi leur publication(Context, vol. 7, no. 2, 1978), fut aussitôt pervertie par quelques plaisantins en
 Now You LoseOld Nippon
ou
 Now You Lousy Old Nippon
, avec un succès tel que DuPont a commissionnéen 1941 un journal japonais pour y démentir cette étymologie raciste.Baekeland
 
3/73
II) Organisation d’une macromolécule
a) Définition d’un polymère
:Un polymère est une
macromolécule
, organique ou inorganique, constituée del'enchaînement répété d'un même motif, le monomère (du grec monos: un seul ou une seule,et meros : partie), reliés les uns aux autres par des liaisons covalentes.Dans la macromolécule suivante .....A-A-A-A-A-A-A..... = [-A-]
n
l’unité constitutiveest A ; elle est formée d’un groupe d’atomes qui se répète. A l’échelle moléculaire, quelquescentaines de nm, la plupart des macromolécules se présentent sous forme de « fils long etsouples ». Les réaction chimiques permettant de passer d’un monomère A à la macromolécule[-A-]
n
s’appellent polymérisation. Ainsi, l’éthylène CH
2
=CH
2
(monomère) conduit parpolymérisation par ouverture de la double liaison au polyéthylène (polymère) [-CH
2
-CH
2
-]
n
.La macromolécule peut comporter jusqu’à 50 000 atomes de carbone, et pour de nombreuxpolymères commerciaux la masse molaire peut atteindre 1 000 000 g.mol
-1
. Certainesmacromolécules deviennent ainsi visibles à l’oeil nu (matériaux réticulés par exemple). Lasynthèse d’un polymère peut être assimilé à un jeu de construction dans lequel on dispose depièces élémentaires mono, difonctionnelles ou de fonctionnalité strictement supérieure à 2.On appelle fonctionnalité le nombre de liaisons que la pièce est capable d’établir avec uneautre pièce. Quand les motifs associés sont identiques, on parle d’homopolymère. Sinon, cesont des copolymères : bipolymères, terpolymères sont les plus communs.
b) Polymères organiques
:Nous parlerons ici uniquement des polymère organiques, c’est à dire ceux réalisés àpartir de monomères composés d’atomes utilisés en chimie organique : C, H, O, et Nprincipalement ainsi que d’autres éléments comme les halogènes (F, Cl, Br, I) ou le souffre, lephosphore...Il existe d’autre polymères ou l’atome de carbone est remplacé par Si (silicones).
 
Pièces mono (m), di (d), tri (t) et tétra (q) fonctionnelles(m) (d) (t)(q)

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->