Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
2Activity
×
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Mehdi Charef: Le thé au harem d'Archi Ahmed

Mehdi Charef: Le thé au harem d'Archi Ahmed

Ratings: (0)|Views: 467|Likes:
Published by Primera Isavel

More info:

Published by: Primera Isavel on Jun 17, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, DOC, TXT or read online from Scribd
See More
See less

06/06/2013

pdf

text

original

 
SA5: Expression écrite
Dossier 
Andrea Scheikl 
Mehdi Charef : Le thé au harem d’Archi Ahmed
 
affiche du film/livre
1.) L’auteur
Mehdi Charef Mehdi Charef est né en Algérie en 1952. Son père est parti pour travailler comme terrassier enFrance et après il a fait venir sa famille. L’auteur de ce livre a grandi dans les bidonvilles de labanlieue parisienne. Quand il était jeune, pour gagner un peu d’argent il a commencé à travailleren usine. Son premier roman était :
Le thé au harem d’Archi Ahmed
.
2.) Le contenu (expliqué par les personnages)2.1.) Le protagoniste
 Le protagoniste de ce livre s’appelle Madjid. C’est un jeune arabe (de première génération)en France. Madjid est un petit délinquant, mais il n’est pas méchant. Comme le père deMehdi Charef, le père du protagoniste a émigré en France pour trouver du travail. La mère etMadjid (le seul fils qui à l’époque était déjà né) l’ont suivi après. Cette famille a habitépendant plusieurs années – comme la famille de Mehdi Charef – dans les bidonvilles de labanlieue parisienne. Ces bidonvilles étaient en très mauvais état, par exemple l’hiver pourdégeler l’eau, il fallait chauffer le robinet qui était à l’extérieur avec le feu. A travers la languedu protagoniste on peut expliquer le conflit principal du livre : Madjid est né en Algérie, maisil n’est plus algérien. Il vit en France, la langue française est sa langue première, mais il n’est
1
 
SA5: Expression écrite
Dossier 
Andrea Scheikl 
pas français. Le protagoniste n’appartient à aucune des deux cultures et cela est le problèmedes arabes, surtout des arabes de la première génération. Maintenant les personnagesprincipaux habitent dans un HLM. Cette cité est appelée souvent
béton
dans le livre et elle ades connotations assez négatives (gris, pauvre, etc.).
2.2.) La famille de Madjid
La mère de Madjid s’appelle Malika. Elle parle mal le français et elle continue ses traditionsarabes en France. Il y a souvent des disputes entre la mère et Madjid à cause du chômage,des amis de Madjid, de l’alcool, etc. Malika a beaucoup d’enfants, mais tous sont bien élevés.Elle s’occupe aussi de Stéphane, le fils de la voisine qui travaille en usine. Malika aidetoujours une autre voisine quand le mari a trop bu et quand il veut la battre. L’Algérie luimanque beaucoup. Cette femme a un caractère très fort, même si elle pleure et prie toujoursà cause de sa situation.Le père de Madjid a eu un accident du travail : le toit s’est écroulé sur lui. Maintenant il necomprend plus rien. Il faut le traiter comme un bébé, comme un chien. Il n’est pas capable deretrouver la maison, il ne peut pas manger tout seul, il faut le coucher, etc. C’est-à-dire qu’ iln’est pas capable de survivre tout seul. Cet homme ne parle plus, seulement une fois, quandMadjid va chercher son père qui s’est perdu, un ami a pris son chapeau et le pauvre père acommencé à hurler, mais sans produire de mots. Dans la famille, Madjid – le fils aîné – devraitprendre le rôle du père, mais il n’est pas du tout responsable. Pour cette raison Malika fait lamère et le père en même temps.Madjid a aussi plusieurs frères et sœurs, comme par exemple Amaria qui travaille bien aulycée et qui aide toujours sa mère. L’auteur mentionne aussi des petits frères et sœurs quin’ont pas de rôle particulier. C’est seulement leur présence qui est importante.
2.3.) Les amis de Madjid
Pat est français et depuis le collège il est le meilleur ami de Madjid. Il vient aussi d’une familleproblématique. Son père a quitté la famille quand il était petit. Pat est plus méchant queMadjid. La prostitution, l’abus d’alcool et la délinquance sont des problèmes auxquels ils sontsouvent confrontés malgré cette amitié : le livre parle souvent des rapports avec les femmesque les deux fréquentent, avec lesquelles les deux parfois gagnent. On peut bien voir leproblème de l’alcool dans les rencontres nocturnes de Madjid et de ses amis. Pour vivre Patet Madjid volent : quelque fois ils
se font un métro
, c'est-à-dire ils attendent des personnesqui selon eux ont un portefeuille plein d’argent et ils le volent ; ils se font suivre par un gaysur le pont des homosexuels, ils le battent et ils prennent son portefeuille ; ils entrent dans levestiaire d’un club de tennis et ils cherchent toujours des portefeuilles. Ces deux amis viventau jour le jour. Ils dépensent tout de suite leur argent
gagné
en femmes et alcool. Pat etMadjid étaient dans une classe spéciale (pour adolescents difficiles) au collège, mais ildevaient le quitter avantde le terminer. Pat était le dernier en classe : il s’intéresseseulement aux femmes. Il a même trouve un système pour pouvoir regarder la culotte de laprof. Il était toujours assis devant le banc de la prof et il a percé un trou par lequel il pouvait
2
 
SA5: Expression écrite
Dossier 
Andrea Scheikl 
la voir. Une fois Madjid a trouvé un travail sincère pour les deux. Il fallait monter des tourne-disques, mais Pat n’en était pas capable – ou mieux il ne voulait pas en être capable – et ils’en est allé. Madjid qui était plus capable, mais qui se fait souvent influencer de Pat, estparti avec lui.La majeure partie des autres amis sont des Algériens nés en France. Ils boivent toujoursensemble, ils font du chahut et si quelqu’un se plaint, ils brûlent sa voiture, ils rigolent, ilssont souvent drogués et comme le protagoniste – avec des parents musulmans, arabes enFrance – ils vivent entre deux cultures.
2.4.) Les voisins de Madjid
 Josette et son fils Stéphane sont des voisins français de Madjid et sa famille. Ce chapitreexplique bien la problématique du chômage : le père de Stéphane a quitté Josette pour uneautre femme. Maintenant elle est seule à s’occuper de son fils. Elle travaille dans une usineoù elle sera licenciée. Une fois au chômage elle passe les journées à trouver un nouveautravail, mais elle n’a pas de chance. Un jour elle tente de se suicider, c'est-à-dire, elle veutsauter du balcon pour terminer son existence triste. Malika et Madjid l’ aident toujours etcette fois, quand elle est sur le balcon, Madjid va chercher Stéphane pour parler avec elle. Josette l’entend parler et elle rentre.Un autre voisin est le père Levésque : il est toujours ivre et il bat sa femme. Les enfantsinforment toujours Malika quand il veut tuer sa femme, elle arrive et aide à calmer lasituation.Dans l’escalier et dans la cave, par terre, il y a souvent des adolescents drogués. Dans ceschapitres l’odeur de l’immeuble est bien décrit : l’immeuble a l’odeur de drogues, d’alcool,devomi, d’urine, etc. Même si pour le protagoniste ces choses devraient être normales, il esttoujours touché quand il les voit.Le père Pelletier a un berger allemand et dans l’immeuble il est célèbre pour être racistesurtout contre les Algériens. Il est convaincu que seulement les Algériens urinent dansl’ascenseur, que seulement les Algériens sont responsables de l’odeur dans l’immeuble.
2.5.) Les femmes de Madjid
Solange est une jeune fille qui est toujours ivre. Elle a un petit fils de trois ans. Le petit la suittoujours et quand Solange est trop ivre il la ramène chez eux. Un jour Madjid, Pat et Solangegagnent de l’argent en la prostituant dans un bidonville. Elle fait cela pour se gagner l’argentpour pouvoir continuer à boire.Madeleine a des rapports avec tous les garçons qui habitent dans la cité, elle ne le fait paspour de l’ argent, mais pour se sentir aimée. Joséphine est déjà marié et elle a deux enfants, mais quand Madjid et Pat ont envie, ils vontchez elle pour avoir des rapports intimes.Chantal est la sœur de Pat qui fait semblant d’être une fille bien éduquée, avec un travail etainsi de suite. C’est une belle fille, elle parait me un peu arrogante. Quand Madjiddécouvre qu’elle se prostitue et c’est la fin du livre – tout son univers s’écroule. Il
3

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->