Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
L'Art Gothique - Lucrare Franceza

L'Art Gothique - Lucrare Franceza

Ratings: (0)|Views: 159 |Likes:
Published by Ilies Dorin

More info:

Published by: Ilies Dorin on Jun 19, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/23/2013

pdf

text

original

 
AVANT-PROPOSAVANT-PROPOS
A l'époque gothique, la beauté estdevenue un attribut des dieux, un signe dudivin. On parle ainsi du Beau Dieu de lacathédrale d'Amiens (fig. 1) Tous les visagesdivins sont empreints de sérénité. Le modèleest intellectualisé : les lèvres collées dans undemi sourire disent que Dieu s'est fait homme.Robert Philippe
1
Dominant le paysage de la civilisation française duMoyen Âge, regorgeant de beautés, si riches designifications fécondes, les cathédrales Notre-Dame de Pariset Notre-Dame de Chartres témoignent à travers les siècles,non seulement de l'ardente piété médiévale, mais aussi del'excellence d'un art sublime à force de noblesse et despirituali. Elles suscitèrent toute une littérature, deChateaubriand et Hugo à Proust et Claudel, en passant parHuysmans et Péguy, s'il nous est permis de n'en citer queles coryphées. Quoi de plus français que ces deux chefs-d'oeuvre de l'architecture gothique, et quoi de plusuniversellement humain que ces deux oraisons de pierre
1
PHILIPPE, Robert (dir.),
Le temps des cathédrales. Les métamorphoses de l'humanité. Unehistoire de l'art et du monde
, Eds. Planète, Paris, 1965, p. 10.
 
lancées de la glèbe vers le ciel? Car, fruit exquis du terroirfrançais, l'art gothique naît dans le Domaine Royal d'Île-de-France, à la fin du XIIe siècle. C'est alors que Paris s'érige enpôle d'attraction et centre de rayonnement de la cultureoccidentale - une culture ayant pour assise la foi chrétienneet qui va s'exprimer magnifiquement dans la cathédralegothique. Son ample vaisseau accueillera la foule ferventedes fidèles au cœur des nouvelles cités. Ce ne sera plus " lavoûte écrasée sous laquelle les pauvres gens qui vivaient àl'ombre des monastères viendraient craintivement, à l'heuredes offices, entendre la voix de l'Église dans l’obscurité "
1
. "Ce sera – écrit pathétiquement Elie Faure - " la maisoncommune, le grenier l'abondance, la bourse du travail et lethéâtre populaire"
2
, ce sera "la maison sonore et lumineuseque le flot des hommes pourrait envahir à toute heure, legrand vaisseau capable de contenir toute la ville, l'archepleine de tumulte les jours de marché, de danses les joursde fête, de tocsin les jours de révolte, de chants les jours deculte, de la voix du peuple, tous les jours"
3
.De l'Île-de-France, qui connaissait l'essor de lacivilisation urbaine et bourgeoise issue du mouvementcommunal, marquant l'apogée du Moyen Âge français, l'artgothique gagnera peu à peu toute l'Europe, étant diffuséd'abord par les ordres religieux : Cisterciens, Franciscainset Dominicains. Ainsi entra-t-il dans le patrimoine universeldu genre humain. S'il est donc des aires thématiques à
1
FAURE, Elie,
Histoire de l’art, tome II,
Eds. Denoël, Paris, 1985, p. 245.
2
FAURE, Elie, Ibidem.
3
FAURE, Elie, op. cit;, p. 246.
2
 
mêrne de légitimer le choix d'un mémoire de maîtrise, envoici l'une des plus généreuses. Et cela d'autant plus quel'enceinte sacrée d'une cathédrale gothique à la création delaquelle architecture, sculpture, peinture, vitrail, orfèvrerieet orgue conjuguèrent leurs arcanes, est organisée suivantune sémiotique du symbole qui défie et envoûte l'hommemoderne. Celui-ci essayera de saisir la dynamique discrètemais perpétuelle et tellement suggestive d'une multituded'éléments fonctionnels concourant de manière à ce que lamatière se spiritualise, se fasse tout âme, tout prière, pour s'élancer vers le Seigneur et le rejoindre.L'art ogival et surtout sa quintessence - la cathédralegothique - représentent l'unicité d
'
un moment d'équilibre dupotentiel créateur des forces populaires esthétiquementvierges avec ce projet l'un monument presquemétaphysique dont le cadre était préparé par la philosophiechrétienne depuis douze cents ans.L'humanité du Moyen Âge s'exprimait symboliquementparce que le symbole était porteur des réalités morales etspirituelles supérieures, auxquelles elle aspirait ; elle seservait aussi du symbole pour exorciser ce qui l'entravait,ce qui l'étouffait. De la sorte, à l'époque des cathédrales, lasymbolique et la théologie étaient infues dans la vieprofane, vivant pour ainsi dire "de la même vie que la vie"
1
.La cathédrale gothique, somme toute, est cette expressionmagnifique "de la beauqui s'évade de sa gangue
1
FAURE, Elie, op. cit., p. 243.
3

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->