Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
5Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
21062012_ES SES spécialité

21062012_ES SES spécialité

Ratings: (0)|Views: 58,745|Likes:
Published by Stéphane Moret

More info:

Published by: Stéphane Moret on Jun 21, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/01/2013

pdf

text

original

 
12SESSME-LRM1 Page 1 sur 10
BACCALAURÉAT GÉNÉRAL
SESSION 2012
SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES
SÉRIE : ES
DURÉE DE L’ÉPREUVE : 4 heures + 1 heure - COEFFICIENT : 7 + 2
L’usage de la calculatrice est strictement interdit.
Dès que ce sujet vous sera remis, assurez-vous qu’il est complet.Ce sujet comporte 10 pages numérotées de 1/10 à 10/10.Pour l’enseignement obligatoire, le candidat traitera au choix soit la dissertation,soit la question de synthèse étayée par un travail préparatoire.Pour l’enseignement de spécialité, le candidat traitera au choix soit le sujet A,soit le sujet B.
 
12SESSME-LRM1 Page 2 sur 10
Dissertation appuyée sur un dossier documentaire
Il est demandé au candidat :
 
de répondre à la question posée explicitement ou implicitement dans le sujet ;
 
de construire une argumentation à partir d’une problématique qu’il devra élaborer ;
 
de mobiliser des connaissances et des informations pertinentes pour traiter le sujet,notamment celles figurant dans le dossier ;
 
de rédiger en utilisant le vocabulaire économique et social spécifique et approprié àla question, en organisant le développement sous la forme d’un plan cohérent qui ménage l’équilibre des parties.Il sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l’expression et du soin apporté à la présentation.
SUJETComment l’accumulation du capital peut-elle être source de croissanceéconomique ?
DOCUMENT 1
La croissance économique résulte d’une augmentation de la population active employée[…] ou du stock de capital (on met en œuvre plus de machines). […] L’accumulation de lamain-d’œuvre provient dans le long terme de la
croissance démographique
, celle ducapital provient de l’
investissement 
. Celui-ci correspond à cette partie du produit global quiest allouée, à chaque période, à la production de biens de production (qui seront utilespour la production dans les périodes suivantes) plutôt qu’à celle de biens immédiatementconsommés. […] L’accumulation du capital au cours du temps ne consiste pas à empiler toujours plus d’unités de même type […], mais à acquérir des machines de type nouveau,plus efficaces, qui assurent une constance de la rentabilité du capital […]. Le rôle joué par le progrès technique […] est double. D’une part, une technologie plus efficace affectedirectement le niveau de la productivité ; d’autre part, en rétablissant le rendement ducapital, le progrès technique suscite des investissements nouveaux, donc uneaugmentation du capital par tête, qui affecte à son tour la productivité du travail.
Source : Dominique GUELLEC, « Croissance et innovation
 
»,
 
in
Croissance,emploi et développement 
, collection Repères, Éditions la Découverte, 2007.
 
12SESSME-LRM1 Page 3 sur 10
DOCUMENT 2
 
Contribution à la croissance du PIB en volume1970 1980 1990 2000 2010
Dépenses de consommation finale
1
3,5 1,4 2,1 2,3 1,1Formation brute de capital fixe
1
1,3 0,7 0,8 1,2 -0,2Solde extérieur des biens et services
1
1,3 -0,5 -0,2 -0,3 0,1Variation de stocks
1
0,1 0,0 0,0 0,5 0,6Variation annuelle du PIB en % 6,2 1,6 2,6 3,7 1,5
Source : Comptes nationaux - Base 2005, INSEE.
Données arrondies1- En points de PIB.
DOCUMENT 3
 Le taux d’accumulation du capital physique est l’un des principaux facteurs déterminant leniveau de production réel par habitant […].De récentes études sur la croissance partent également de l’hypothèse que la formation etl’expérience de la main-d’œuvre représentent une forme de capital (humain)
1
. […]L’investissement sous forme de capital humain (les dépenses pour l’apprentissage et laformation par exemple) pourrait avoir un impact plus permanent sur le processus decroissance si le niveau élevé de compétences et de formation va de pair avec uneintensification des activités de recherche-développement (R-D) et une accélération duprogrès technologique, ou si l’adoption de nouvelles technologies est facilitée par unemain-d’œuvre hautement qualifiée. […]
 
Les dépenses de recherche-développement peuvent être considérées comme uninvestissement dans le savoir, qui se traduit par l’élaboration de nouvelles technologiesaussi bien que par une utilisation plus efficiente des ressources humaines et physiquesexistantes. […] Une augmentation des dépenses de R-D devrait entraîner, toutes choseségales par ailleurs
2
, une augmentation permanente des taux de croissance. Le montantdes ressources allouées à la R-D peut être influencé par une intervention des pouvoirspublics.
Source : Andrea BASSANINI et Stefano SCARPETTA, « Les moteurs de la croissance dans lespays de l’OCDE : analyse empirique sur des données de panel »,
Revue économique de l’OCDE,
n° 33
,
2001.
1. Capital humain : ensemble des capacités productives qu'un individu acquiert par l'accumulation deconnaissances et/ou de savoir-faire.
 
2. Toutes choses égales par ailleurs : les autres variables étant inchangées.

Activity (5)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Broulaye Camara liked this
Car Del Pino liked this
Omid Djalali liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->