Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword or section
Like this
1Activity

Table Of Contents

0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Construction Identitaire Et Architecturale La Bastide 1948 2012

Construction Identitaire Et Architecturale La Bastide 1948 2012

Ratings: (0)|Views: 85|Likes:
Published by laksmy

More info:

Published by: laksmy on Jun 22, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/22/2012

pdf

text

original

 
 
 
Construction identitaire et architecturale du quartier La Bastide à Bordeaux1948 - 20121
Avant-propos
Dans le cadre du mémoire de la deuxième année du Master en Histoire de l’Art,nous abordons le quartier de La Bastide à Bordeaux, un choix naturel suite à notretravail de l’année précédente sur l’histoire du centre d’architecture Arc en rêve. Nousavons connu le quartier à travers l’appel à idées organisé par le centre intitulé« Bordeaux, Port de la Lune/Architecture 89 ». Cette initiative a réuni sept grands nomsde l’architecture à l’échelle internationale pour qu’ils réfléchissent à une approchealternative au projet qui allait se mettre en place sur la rive droite, sous la direction del’architecte catalan Ricardo Bofill, dans la seconde moitié des années 1980. Cetarchitecte avait été choisi en raison de sa notoriété internationale et de son expérienceattestée dans des projets de renouvellement à l’échelle d’un quartier. En effet, il avaitété responsable des aménagements du secteur Antigone à Montpellier et représentaitdonc un investissement fiable pour transformer La Bastide, un pôle industriel prospèreau XIX
e
siècle qui n’avait pas bien résisté aux changements du siècle suivant. Bofillproposait de raser les usines existantes et de déployer à leur place une série deconstructions monumentales qui aurait fait écho à la façade classique de la rive gauche.Bofill voulait rattacher la rive droite, traditionnellement méconnue et méprisée, au restede Bordeaux par son style postmoderniste, qui se voulait l’héritier des bâtiments duXVIII
e
siècle. L’opposition exprimée par le centre d’architecture naissait, en premierlieu, de la destruction complète de la mémoire du quartier. Il y avait, également, uneautre composante qui ne pouvait être négligée : l’esthétique proposée par Bofill necorrespondait pas à l’identité du quartier. Le projet fut finalement arrêté, mais lequartier devrait attendre jusqu’à l’année 2000 pour le premier chantier de la Zoned’Aménagement Concerté « Cœur de Bastide », un projet en apparence complètementopposé de son précédent. Pourtant, si le style était différent, le malaise est resté lemême : les habitants n’étaient pas satisfaits du résultat car ils ne voyaient aucune tracede l’histoire de la zone, ni de son identité.
 
Construction identitaire et architecturale du quartier La Bastide à Bordeaux1948 - 20122
Depuis son arrivée à la Mairie de Bordeaux en 1995, Alain Juppé annonçait LaBastide comme l’un des secteurs prioritaires à développer. Il en est de même pour leprojet urbain qu’il a présenté en 2009, qui visait à transformer Bordeaux en unemétropole durable, exceptionnelle au niveau européen, pour l’année 2030. La rive droiteaccueillera de nombreux aménagements, d’où l’intérêt de s’interroger sur les principesqui guideront ces transformations et surtout sur la place de l’identité du lieu sur cesprojets à venir. La Bastide se dresse comme un territoire idéal pour mener cette étude :il s’agit d’une zone géographiquement circonscrite, où la population partage desorigines communes et la conscience de ses racines. En vue de tous ces facteurs, nousavons donc décidé d’étudier la construction identitaire de La Bastide et la manière dontelle s’est exprimée en architecture.Notre méthode de recherche s’est principalement appuyée sur la consultation desfonds modernes et contemporains des Archives municipales de Bordeaux. En deuxièmelieu, nos principales sources publiées ont été les ouvrages édités par la Mairie deBordeaux, à partir de 1996. Les articles de presse spécialisée et de presse quotidiennenous ont donné un aperçu des controverses liées aux projets. Nous avons analysé lestravaux universitaires disponibles sur La Bastide afin de comprendre la manière dont lequartier avait été abordé précédemment et pour essayer d’élargir et de contribuer àl’étude menée par d’autres étudiants. Notre recherche s’est également enrichied’entretiens avec quelques acteurs. Du côté des aménageurs nous avons pu rencontrerMadame Sophie Desport, architecte de la Direction des études et de l’aménagement deBordeaux Métropole Aménagement. Lors de notre entretien, Madame GwenaëlleLarvol, chargée de projets de l’association « Bruit du frigo » nous a expliqué le travaildu collectif sur le quartier et sa nouvelle approche à l’urbanisme. Nous avons abordéégalement les habitants du quartier par le biais de l’association « Histoire(s) de LaBastide ». Nous avons assisté à sa rencontre trimestrielle de mars 2012, où nous avonspu discuter avec des adhérents et nous avons réalisé des entretiens individuels avec deuxde ses dirigeants : Monsieur Michel Pionnier, qui mène des recherches historiques sur lequartier et Madame Brigitte Lacombe, présidente et membre fondateur ainsi queresponsable des publications.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->