Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
53Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
La revolution industrielle resume

La revolution industrielle resume

Ratings:

4.67

(21)
|Views: 60,309 |Likes:

More info:

Published by: Jean-Philippe Solanet-Moulin on Jun 08, 2007
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/03/2013

pdf

text

original

 
LE XIX SIECLE (1815-1914) :LA FRANCE DANS UNE EUROPE DOMINANTELes progrès scientifiques, la révolution industrielle, les transformations socialesLa construction de la République et les difficile progrès de la démocratieLa France dans le mondeExposition universelle de 1889 et la tour EiffelPasteur et Marie CurieVictor HugoJules FerryLoi interdisant le travail aux enfants de moins de 8 ans : 1841Le suffrage universel : 1848L’école laïque, gratuite et obligatoire : 1882
LA REVOLUTION INDUSTRIELLE
Qu’est-ce que la révolution industrielle ? 
L’expression de « révolution industrielle » a été utilisée d’abord vers 1830 par desobservateurs français pour essayer de définir la situation en Angleterre, autant transformée àleurs yeux par la machine à vapeur de Watt que notre pays par la révolution de 1789.Aujourd’hui, on parle aussi de « décollage », de « take-off » pour désigner un phénomènemondial, commencé au XVIII siècle en Angleterre et toujours en cours.La notion de système technique a été élaborée par les historiens et les économistes pour mettre en évidence l’interdépendance des procédés techniques (matériaux, énergie, forcemotrice) et de l’innovation constitutifs de la révolution industrielle. Trois systèmes sesuccèdent au XIX siècle :
-
Le système classique qui s’appuie sur l’énergie hydraulique et sue l’utilisation du bois
-
Le système moderne associant fer, charbon et vapeur, dont le chemin de fer est la principale illustration
-
Le système contemporain qui conjugue l’électricité, le moteur à explosion et la chimieorganique (qui invente de nouveaux matériaux à partir des composés du carbone).La révolution industrielle, qui est accélération et non rupture, se définit par une croissancecontinue, entrecoupée de crises, et par une propension à innover. Elle entraîne la formationd’un nouveau mode de production et la mise en place d’une organisation scientifique dutravail, le travail à la chaîne.La révolution industrielle, c’est le triomphe du
capitalisme
. C’est un système économiquequi se caractérise pa
l’accumulation du capital
(terres, argents) et c’est aussi le
réinvestissement
de ce capital (
thésaurisation). C’est aussi la
libre concurrence
entre lesentreprises et la
libre entreprise
(libre choix du produit à commercialiser). C’est la recherchedu
profit.
 
Les conditions
La révolution industrielle s’explique par la convergence de plusieurs facteurs permettantun phénomène de phénomène de décollage :
-
Progrès de l’agriculture : c’est un préalable à la révolution industrielle. On a besoin demoins de main-d’œuvre grâce au développement du machinisme. De plus, le niveau de vies’améliorant, on peut acheter du textile et du matériel agricole d’où le dvpt du l’industrietextile et métallurgique. Suit alors une phase dite de consommation de masse dans lesannées 20 aux U.S.A., dans les années 60 en France
-
Percée technologique , développement du machinisme, accroissement rapide de la production. C’est l’ère de l’usine, de la fabrique.
-
Le chemin de fer est une volution dans les transports : c’est un réel moteur decroissance. Par les commandes qu’il procure, il dynamise l’économie et met la révolutionindustrielle sur orbite. Il permet de transporter beaucoup +, beaucoup + vite et à beaucoup – cher. Il oblige les autres moyens de transport à se moderniser avant de chuter comme ilse doit. Ainsi la batellerie traditionnelle disparaît. Cela prépare l’internationalisation del’économie. Une nouvelle catégorie de travailleurs apparaît, les cheminots, dont l’effectif est multiplié par 10 entre 1830 et 1914.
-
Exode rural : on est obligé de quitter les campagnes (moins de travail + endettement), onest attiré par les villes
-
Poussée démographique liée au progrès de la médecine : chute de la mortalité, voir latransition démographique
-
Main d’œuvre nombreuse donc peu onéreuse : s’il y a eu décollage, c’est parce que la MOétait abondante et pouvait être exploitée (surexploitée), c’est la page noire du décollage.
-
Main d’œuvre semi-qualifiée : elle a été formée par le domestic system, système defabrication à domicile. A l’époque, on commandait de la laine à des tisserands pour filer ettisser les soirs d’hiver 
-
Révolution bancaire : les banques se spécialisent en banques de dépôt, comme le CréditLyonnais créé en 1863, la Société Générale créée en 1864, et les prêts à l’industrie segénéralisent. Attention, on prête s’il y a rapport et conjoncture économique favorable.
-
Application du pacte colonial : les colonies n’ont le droit de commercer qu’avec leur métropole. Le Canada, colonie française, devient une colonie anglaise en 1963. Lesmigrations vers l’étranger font qu’à certaines périodes la main d’œuvre est plus rare et lademande plus forte : augmentation des salaires ou progrès techniques
La France et l’Europe
L’Angleterre
est le berceau de la révolution industrielle qui va en faire un pays dominant :
-
Progrès technique en tissage :« la navette volante » de J.Kay, elle revient automatiquement au bout du métier à tisser.
-
Progrès technique en filage surtout :« Spinning Jenny » d’Hargreaves, 8 broches fonctionnent en même temps puis 400 avec la« Water Jenny » ce qui multiplie les capacités de filage.
-
Progrès dans les sources d’énergie :Jusqu’au 18
ième
siècle : forces hydroliques, le vent, l’eau, le musclePuis exploitation de la houille : le charbon de terre remplace le charbon de boisDébut de l’utilisation du pétrole en 1859Houille blanche : électricité dans les années 1820Puddlage
 
Alors qu’en Angleterre, tout se crée, en
France
, l’appel du marché est beaucoup moins fort :
-
Il n’y a pas de classes moyennes : le peuple se divise entre riches et pauvres, voir lesmisérables.
-
En France, il n’y a pas de pénurie de MO
-
Jusqu’aux années 1850, les campagnes sont surchargées
-
Les guerres n’arrangent rien surtout avec le blocus Angleterre-France avec lequel Napoléon empêche les produits anglais d’entrer.
-
La France n’est pas compétitive. La mentalité des hommes du 18
ième
siècle font qu’ils nesont pas entrepreneurs. Il n’y a pas d’esprit d’entreprise : il faut investir dans les terres,dans du solide. C’est le protectionnisme de guerre qui prime. Ensuite, les tentatives delibéralisation seront un échec car lorsque les frontières s’ouvrent, les produits français sonttrès en retard sur les produits anglais. Cela ne motive pas l’investissement qui équivaut aurisque de se ruiner. A cette époque, les faillis sont déshonorés et privés du droit de vote.
-
Aspects protoindustriels : Maintien des sources d’énergie traditionnelles. Il n’y a pas de pénurie de bois : les fourneaux travaillent encore au charbon de bois ; Retard dans lesmines : il n’y a pas de percutage mécanique, pics à la main.
-
Jusqu’à la fin du 18
ième
, on voit cohabiter le domestic system et le factory system. Le filageest industriel mais le tissage est encore à domicile. Même chose pour la métallurgie,Thiers est la ville de la coutellerie. IL y a dispersion dans la fabrication : certains forgent,d’autres gravent…
-
Le chemin de fer connaît sa plus grande expansion sous le Second Empire : 1852-1870. Ilfavorise ma concentration industrielle dans les années 1860-1880.La première révolution industrielle, celle du
charbon
, de la machine à
vapeur
, du
chemin
 
defer
et de la métallurgie, se situe entre 1840 et 1860.La deuxième révolution industrielle, celle de
l’électricité
et de
l’automobile
, concerne la période 1896-1913. Des industries nouvelles de pointe, telles l’industrie automobile etaéronautique ou l’industrie de l’aluminium, permettent à la France d’aborder le XXièmesiècle avec une économie équilibrée.Pour ce qui est de
l’Allemagne
, le dvpt éco est beaucoup plus impétieux :
-
Elle est désavantagée par sa division (39 états). Il faut attendre 1833 pour l’uniondouanière.
-
Elle va commencer sa révolution industrielle par le charbon et l’acier sautant le textile.
-
L’industrie se concentre très vite, union en cartel et konzern, concentration du capital
-
Première puissance d’Europe aps l’Angleterre à la fin du 19
ième
siècle.Les
USA
profite du capital technique de l’Angleterre :
-
Migrants qualifiés
-
MO rare
-
Les patrons doivent choisir entre augmenter les salaire et faire des progrès techniques : èrede dévpt technique rapide dans les années 1840
-
A la fin du 19
ième
siècle, c’est l’économie de championnat avec Rooselvelt.Suivront ensuite le sud de la
Belgique
, le nord de
l’Italie
,
l’Autriche
, la
Tchécoslovaquie
, la
Russie
étant un cas particulier.

Activity (53)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred thousand reads
1 hundred reads
Med Ali Maatoug liked this
Kiki Vapska liked this
Sekkat Soumaya liked this
Ikram Ines liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->