Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
6Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Rapport Patisserie

Rapport Patisserie

Ratings: (0)|Views: 201 |Likes:

More info:

Published by: Rominita Bianca Gutu on Jun 24, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOCX, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/20/2013

pdf

text

original

 
 Rapport
“La Patisserie”
 
Élaboré par Pascal AlexandruCoordonatrice : Gorila Svetlana
Chișinău 2011
 
 
 Plan : 
1.
 
La définition 2.
 
L’étymologie 
 3.
 
Ingrédients et matériel les plus utilisés 4.
 
L’histoire 
 5.
 
Les patissiers les plus fameux 6.
 
Quelques recettes délicieuses 7.
 
Bibliographie et sitographie 
 
1.Les mets relevant de la pâtisserie sont en très grande majorité sucrés. Cependant, un pâtissierpeut aussi être amené à préparer des mets salés tels que les pizzas, quiches, tartes...Comme pour la cuisine salée, il existe de grandes bases. Il existe cinq grands types depâteset lesdivers gâteaux se rattachent toujours à l'un d'eux. Pour que la pâtisserie soit réussie, il fautrespecter les principes liés à la préparation de ces différentes pâtes mais une fois que le pli estpris, on peut facilement innover.La corporation des pâtissiers a vu le jour en 1270. Chez les rois capétiens, un pâtissier étaitattaché à la Maison du Roi. Le grand St Louis, ce roi très chrétien, pour satisfaire la gourmandiseet le plaisir de ses sujets, autorisa les pâtissiers à travailler le dimanche. Peut-être faut-il voirdan
s cette décision l’origine du passage traditionnel chez le pâtissier à la sortie de la messe du
dimanche.2.
Le métier de pâtissier est donc très ancien et à l’époque dont nous parlons, il était difficile encore
de faire la différence entre pâtissier,
 boulanger
et oyer rôtisseurs. Ces derniers en effetconfectionnaient des pâtés de poisson, de volaille et de viande. Ce qui est certain est
l’étymologie de leur nom. Il vient de pâte, pasta en latin et en grec
où il désigne une sauce ouune bouillie de cér
éales. Les pâtes sont des préparations de farine mélangée à d’autres
ingrédients. Cela a donné du pain, des galettes et des biscuits en tout premier lieu confectionnéspar des boulangers, des pâtissiers et des biscuitiers.
A l’origine, ceux que l’on nommai
t boulangers confectionnaient des pâtes dans lesquelles ilsincorporaient des hachis de viande, de poisson voire même des mélanges sucrés souvent à basede fromage frais ou des crèmes. Plus tard le nom devint pâtissier en référence à la matière debase de cette profession. Mais cette profession était très spécialisée, chaque artisan nepouvait
 préparer qu’une seule préparation dont il prenait le nom. Il y avait des échaudeurs quifabriquaient des échaudés, sorte de galettes pochées dans de l’eau bouillante,
des gimblettes.Des gastelliers qui fabriquaient des gâteaux, talmouses, craquelins. Des oubloiers quiproposaient des oublies - fines gaufres enroulées en cornet- ils pratiquaient la vente ambulantedans les rues. hormis certains dimanches de fêtes où ils créaient des oublies décorées
d’inscriptions ou de motifs religieux et les vendaient .
Et les gaufriers des gaufres.
Les pâtissiers, que l’on ne distinguait pas toujours des rôtisseurs,
cuisinaient des pâtés, destourtes des mets prêts à cuire ou cuits, des gelées, des sauces et des ragoûts ; plus tard ils purenttenir cabaret. Tous ces marchands tenaient boutique et étaient aussi marchands de pâtes
ambulants. Ils représentaient parfaitement cette cuisine de rue si typique de l’époque, qui
permettait d
e se ravitailler à la boutique et surtout auprès d’un marchand ambulant qui vendait
dans la rue et faisait cuire dans des petits fours mobiles. Chaque spécialité avait sa rue selon latradition, le rue des cuisiniers oyes
, des oubloiers, des pâtissiers…
Cette cuisine de rue destinéeau menu peuple dont les maisons étaient mal ou même pas équipées pour cuisiner proposait despâtés, des flans, des tartelettes, des darioles, des rissoles, des morceaux de viande rôtie.

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->