Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
1Activity
×
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Gandillon André, Nation et Nationalisme (2012)

Gandillon André, Nation et Nationalisme (2012)

Ratings: (0)|Views: 185|Likes:
Published by BibliothequeNatio

More info:

Published by: BibliothequeNatio on Jul 11, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See More
See less

07/26/2013

pdf

text

original

 
La seule manière d’appréhender et de comprendre le réel est de s’entenir aux faits. Nous devons toujours nous efforcer de voir le monde telqu’il est en évitant d’en déformer la perception à travers le prisme de nosrêves ou de nos fantasmes. C’est à partir de ce seul réalisme que nousserons en mesure d’établir une connaissance solide du monde qui nousentoure, des multiples et complexes phénomènes qui l’animent et enmodifient sans cesse le visage et le contenu.
 Le fait national, réalité incontournable
Dans l’ordre du réel, relativement à l’être humain, il existe un faitincontournable, sans lequel aucune pensée sociologique et politiquesérieuse ne peut être construite : le fait national, qui s’identifie sousdifférentes formes selon les âges et les lieux.Aussi loin que l’on remonte dans l’histoire, nous constatonsl’existence de groupes humains, de sociétés humaines, ayant chacun etchacune une identité propre, distincte et unique, développant une cultureet une civilisation inimitables. Dès la plus haute antiquité, on distingueles pôles civilisationnels sumérien en Mésopotamie, chinois avec lavallée de la Wei, égyptien, indien avec la civilisation de Mohendjo Daro,indo-européen, pour ne citer que les plus importants et les plus connus.Plus nous avançons dans le temps, plus nous observons unediversification des sociétés humaines affirmant une personnalispécifique, phénomène qui n’est rien d ‘autre que la manifestation sainede la force vitale propre au monde animé. Il n’est que de considérer lenombre immense de peuples cités par les auteurs de l’Antiquité gréco-romaine, depuis les Hyperboréens au nord jusqu’aux « faces brûlées »,
1

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->