Albrecht Dürer, un artiste humaniste by Céline Muller, Stéphanie Reynders, and 50 minutes by Céline Muller, Stéphanie Reynders, and 50 minutes - Read Online

Book Preview

Albrecht Dürer, un artiste humaniste - Céline Muller

You've reached the end of this preview. Sign up to read more!
Page 1 of 1

ALBRECHT DÜRER

Naissance ? Né le 21 mai 1471 à Nuremberg.

Mort ? Décédé le 6 avril 1528 dans la même ville.

Contexte ? Albrecht Dürer est un artiste majeur de la Renaissance nordique. Attiré par l’aura intellectuelle et artistique qui émane de l’Italie, il y effectue deux voyages et rapporte ainsi en Allemagne les techniques et les innovations des maîtres italiens.

Œuvres majeures ?

Autoportrait aux gants (1498)

Autoportrait à la fourrure (1500)

Le Lièvre (1502)

Adam et Ève (gravure de 1504 et peinture de 1507)

La Vierge de la fête du rosaire (1506)

L’Adoration de la Sainte Trinité (1511)

Melancholia (1514)

Portrait de l’empereur Maximilien Ier (1519)

S’il est souvent difficile de reconstituer la vie et la formation des artistes renaissants du Nord, leur statut y étant moins valorisé qu’en Italie, Albrecht Dürer, qui consigne lui-même, dans des journaux, de nombreux détails sur son existence et ses œuvres, fait figure d’exception. Il est l’un des tout premiers artistes germaniques dont la réputation égale celle des Italiens, jusqu’alors considérés comme les maîtres incontestés dans tous les domaines artistiques. Aux côtés d’autres personnalités dont Hans Holbein l’Ancien (1465-1524) ou Quentin Metsys (1466-1530), Albrecht Dürer introduit la Renaissance dans le Nord de l’Europe, non seulement grâce à ses tableaux et à ses gravures, mais également grâce à son travail de théoricien de l’art. Nuremberg, où il passe l’essentiel de sa vie, s’avère le foyer idéal pour propager les nouveaux enseignements de la Renaissance. Décrite par le théologien Martin Luther (1483-1546) comme « l’œil et l’oreille de l’Allemagne », elle jouit en effet d’un contexte privilégié, riche du prestige des nombreux graveurs, orfèvres et imprimeurs qui y prospèrent.

Intellectuel éclectique, Albrecht Dürer est le pur reflet de son temps, d’abord en raison de sa soif de connaissances et de son désir de les partager, en accord avec le principe d’universalité du savoir défendu par l’humanisme. Ainsi, il expérimente de nombreuses techniques artistiques, s’intéresse aux mathématiques, étudie l’anatomie et la nature à travers le dessin, et rédige plusieurs manuels sur l’art, l’histoire ou la religion. Par ailleurs, il attache une grande importance à la mise en valeur de l’homme et de l’artiste. Il signe ses toiles, à