La Vie Remplie de L’Esprit by Zacharias Tanee Fomum by Zacharias Tanee Fomum - Read Online

Book Preview

La Vie Remplie de L’Esprit - Zacharias Tanee Fomum

You've reached the end of this preview. Sign up to read more!
Page 1 of 1

LA VIE REMPLIE DE L’ESPRIT

Par

Zacharias Tanee Fomum

© 2016, ZT Fomum

Edité par

l’unité de l’édition électronique du ministère du livre de la CMCI

http://www.cmfionline.org | ztfbooks@cmfionline.org

TABLE DES MATIÈRES

Le besoin d’une conversion authentique

La vie surnaturelle de Dieu

Le baptême de feu

Rempli du Saint-Esprit

Dans la puissance du Saint-Esprit

Quand l’Esprit descend

L’impact d’une vie

Le leadership et le remplissage du Saint-Esprit

Rempli pour souffrir

Rempli pour le but

La vie remplie de L’Esprit: La Terre Promise

Rivières d’Eau Vive

AU SUJET DE L’AUTEUR

AUTRES LIVRES DU MEME AUTHEUR

Chapitre 1

LE BESOIN D’UNE CONVERSION AUTHENTIQUE

A.TOUT OU RIEN - I

L’ancienne création fut perdue à cause

du péché,

de la désobéissance,

de la rébellion.

Là où il y a le péché, il y a une perte totale. Là où il y a la rébellion, il y a une perte totale ; car Dieu ne s’intéresse pas aux mesures partiales. Faire ce qui est total relève du caractère de Dieu. Dans Son plan de rédemption, Il n’a pas envoyé un ange pour accomplir une œuvre angélique. Il envoya Son fils unique. En envoyant Jésus-Christ mourir pour les péchés de l’homme, Dieu a donné tout ce qui pouvait être donné. Dieu vida le ciel lorsqu’Il envoya Jésus-Christ. La gloire du ciel fut vidée. La perfection du ciel fut vidée lorsque Dieu envoya Jésus-Christ.

Je voudrais que tu aies cela présent dans ton cœur que selon Dieu, c’est tout ou rien. Dans les méthodes de Dieu, dans les transactions de Dieu avec l’homme, c’est tout ou rien. Celui qui veut traiter avec Dieu sur des mesures partiales est séduit au-delà de toute mesure ; totalement séduit. Il doit échouer totalement. C’est TOUT ou RIEN.

Pendant que nous confrontons les gens lorsqu’ils viennent au Seigneur Jésus-Christ, nous nous rendons compte du caractère effectif de la loi du ‘’tout ou rien’’. Tournons-nous dans l’évangile selon Marc : « Après que Jean eut été livré, Jésus alla dans la Galilée, prêchant l’Évangile de Dieu. Il disait: Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle. » (Marc 1 :14-15). Cela s’adressait à tous : « Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle. » Cela exigeait un détour de 180o. C’était un détour radical, un détour total, afin d’aller dans une direction diamétralement opposée. Cela devrait être fait dans une puissance totalement et absolument différente de la puissance qu’ils connaissaient dans le passé. C’était un détour total.

Inscris cela dans ton cœur, en ce qui concerne le Seigneur Jésus-Christ, en ce qui concerne les choses de Dieu, c’est TOUT ou RIEN. Un détour de 90o n’est pas la conversion. Un détour de 120o n’est pas la conversion. Tous les détours partiaux sont des contrefaçons. Un tel détour peut être contrefait pendant 20 ans, 50 ans. Il n’est pas converti. Il va périr. Le Seigneur n’a jamais changé cette position.

Permettez que je vous donne un exemple – un Directeur Général Adjoint de l’une des grandes entreprises dans cette ville fut intéressé à l’évangile. Il vint à mon bureau 3 fois, dans sa grosse voiture. Chaque fois, nous avions environ une heure et demie pour nous entretenir au sujet de l’évangile. Lorsqu’il vint pour la troisième fois, c’était pour recevoir Jésus ce jour. Toute la nuit, j’avais prié pour lui et le Seigneur me dit que cet homme n’était pas prêt et que je devrais le soumettre à un test.

Généralement, j’écris les finances de notre famille sur une carte. Quand il vint, nous avons prié et je lui ai donné 6 de mes cartes de finances, et lui ai dit de les regarder pendant que je reviens. Je m’absentai pour 10 minutes. Quand je revins, il me dit : «Ô, j’ai oublié un rendez-vous. Permettez que je m’en aille, permettez que je m’en aille. Je vous contacterai par téléphone. » Nous ne nous sommes plus jamais revus depuis ce temps-là.

Si j’avais continué et l’avais conduit au Seigneur, cela aurait été une conversion contrefaite. Directeur Général Adjoint, gros salaire, grosse corruption. La loi de Tout ou RIEN fut appliquée et cet homme perdit sa tête. Il n’était pas prêt.

B. AU GAGNEUR D’ÂMES

Toute personne qui conduit les gens au Seigneur qui ne sont pas prêts, mais lui tout de même les conduit à un supposé royaume de Dieu, est en train de les faire un grand mal et il va rendre compte en ce jour-là. Il sera sévèrement puni pour avoir séduit les gens et rempli le corps de Christ des gens qui ne sont pas convertis. Ce n’est pas ainsi que Jésus le faisait. Son message était : «Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle. » Tu ne peux pas croire à la bonne nouvelle sans un détour total pour faire face à Jésus et Jésus seul, afin que Jésus soit ton tout. Si Jésus n’est pas ton tout, tu es perdu.

C’était TOUT ou RIEN. Il y a aujourd’hui un évangile contrefait prêché par les ennemis de Jésus. C’est méchant d’offrir le salut sur les termes étrangers à ceux sur lesquels Jésus offrait le salut. De tels hommes recevront le châtiment le plus sévère, pour avoir trompé les hommes.

C. TOUT OU RIEN - II

S’il y a quelque chose que Jésus t’a demandé de faire dont tu n’es pas en train de faire et n’es pas prêt à faire, tu n’es pas converti, - tu es perdu. Si tu es délibérément hors de la volonté de Dieu dans un domaine quelconque de ta vie et tu y demeures, tu es perdu. Tu es séduit. Si Jésus n’est pas premier dans ta vie en toutes choses, je voudrais t’assurer que tu es perdu – quelque soit ton expérience. Jusqu’à ce qu’Il ait le tout d’un homme, Il ne lui impartira pas la vie éternelle. C’est TOUT ou RIEN. Puisse le Saint-Esprit te convaincre de l’auto-séduction. Que tu peux avoir un pied dedans et un autre hors et dire que tu es en Jésus, ce n’est pas vrai. Tu es perdu. Ce jour-là te le prouvera, que tu étais perdu. Tu dois te repentir et croire tout l’évangile qui te sera révélé de manière sans cesse croissante.

Regarde le manguier ; tous les fruits ne deviennent pas mangeables. Ils tombent à différents niveaux. Seul un petit nombre parvient à l’état comestible. Ne sois pas séduit. Si quelque part en chemin tu dis « non » à Jésus, sache que c’est terminer pour toi. Le salut est pour ceux qui persévèrent jusqu’à la fin, sur le chemin de l’obéissance totale. Seuls ceux-là ont le salut.

Avec la nouvelle vie, avec la nouvelle vérité, un homme choisit s’il veut continuer avec Jésus ou s’il veut périr. Quand un homme dit « non », il a péri.

La Bible dit : « Comme il passait le long de la mer de Galilée, il vit Simon et André, frère de Simon, qui jetaient un filet dans la mer; car ils étaient pêcheurs. Jésus leur dit: Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. Aussitôt, ils laissèrent leurs filets, et le suivirent. Étant allé un peu plus loin, il vit Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère, qui, eux aussi, étaient dans une barque et réparaient les filets. Aussitôt, il les appela; et, laissant leur père Zébédée dans la barque avec les ouvriers, ils le suivirent. » (Marc 1 :16-20) Comme nous voyons plus haut, c’était un commandement donné par le Maître Royal. Ils avaient

leurs affaires,

leurs vies,

leurs volontés.

Ils étaient leurs propres maîtres. Ils avaient leurs plans,

leurs futurs, et ce Jésus-Empereur est entré et les a commandés : « Suivez-moi ». Il était en train de mettre fin à leur tout ; à tous les grands plans qu’ils avaient jusqu’à ce moment-là. A tous leurs grandes ambitions et espérances. En