Le Passe-muraille de Marcel Aymé (Analyse de l'oeuvre) by Julien Ferdinand and lePetitLitteraire.fr by Julien Ferdinand and lePetitLitteraire.fr - Read Online

Book Preview

Le Passe-muraille de Marcel Aymé (Analyse de l'oeuvre) - Julien Ferdinand

You've reached the end of this preview. Sign up to read more!
Page 1 of 1

Écrivain, nouvelliste et dramaturge français

Né en 1902 à Joigny (Yonne)

Décédé en 1967 à Paris

Quelques-unes de ses œuvres :

Les Contes du chat perché (1934-1958), recueil de contes

Le Vin de Paris (1947), nouvelle

Les Oiseaux de lune (1956), pièce de théâtre

Marcel Aymé est le cadet d’une famille de six enfants originaire de Franche-Comté. S’il s’installe à Paris dès 1930, ses premières œuvres témoignent de son attachement à la terre qui donne à ses romans fantastiques les plus célèbres un cadre rural (La Jument verte, 1933 et La Vouivre, 1943). C’est avec ses Contes du chat perché qu’il connait le succès populaire.

Aymé est avant tout un extraordinaire conteur, dont le talent s’est illustré aussi bien dans des nouvelles (Le Passe-muraille, 1941) et des romans (Uranus, 1948) que dans des pièces de théâtre (La Tête des autres, 1952). La fantaisie et l’ironie de ses textes, où s’entremêlent parfois imagination débridée et observation scrupuleuse de la réalité, en font aussi un poète et un moraliste.

Un don hors du commun

Genre : nouvelle fantastique

Édition de référence :Le Passe-muraille, in AYMÉ M., Le Passe-muraille, Paris, Gallimard, coll. « Folio junior », 2002, 18 p.

1re édition : 1941

Thématiques : ironie, comique, prison, liberté, fantastique, pouvoir, héroïsme

Le Passe-muraille est l’une des œuvres les plus connues de Marcel Aymé, à tel point qu’il existe, à Montmartre, une statue sculptée par Jean Marais (acteur français, 1913-1998) qui lui rend hommage. La statue est d’ailleurs située en face de la maison de Marcel Aymé. Le Passe-muraille est la première des dix nouvelles du recueil éponyme publié en 1943. Mais ce récit a d’abord été publié en revue en 1941, sous le titre de Garou-Garou, le surnom que se donne le personnage principal, Dutilleul. Le Passe-muraille est en effet l’histoire, à la fois ordinaire et surnaturelle, de ce modeste et paisible