Enjoy millions of ebooks, audiobooks, magazines, and more, with a free trial

Only $11.99/month after trial. Cancel anytime.

La Statue de la Liberté
La Statue de la Liberté
La Statue de la Liberté
Ebook223 pages50 minutes

La Statue de la Liberté

Rating: 4 out of 5 stars

4/5

()

About this ebook

En tant que monument le plus profond représentant la liberté et l’indépendance des États-Unis, La Statue de la Liberté domine le Port de New York depuis des décennies. Son regard fixe a vu le pays croître d’un simple observateur des affaires mondiales à la nation la plus puissante du monde. Son bras levé a salué de nombreux bateaux alors qu’ils passaient. Sa dignité a accueilli des Américains lorsqu’ils rentraient de l’étranger et elle a donné de l’espoir aux nouveaux venus à la recherche d’une nouvelle vie dans le pays de la liberté.
LanguageFrançais
Release dateFeb 27, 2017
ISBN9781439659601
La Statue de la Liberté
Read preview

Related to La Statue de la Liberté

Related Books

Reviews for La Statue de la Liberté

Rating: 4 out of 5 stars
4/5

2 ratings0 reviews

What did you think?

Tap to rate

    Book preview

    La Statue de la Liberté - Barry Moreno

    INTRODUCTION

    La série Images des États-Unis ne serait pas complète sans un livre sur la Statue de la Liberté, puisque ce monument est reconnu au niveau international comme le symbole le plus puissant de l’esprit de liberté et de démocratie américain. Cependant, contrairement à beaucoup d’autres symboles américains, tels que les étoiles et les rayures du drapeau, l’aigle à tête blanche ou l’oncle Sam, la Liberté n’est pas une icône du pays lui-même : la sculpture colossale a été donnée aux États-Unis comme cadeau d’anniversaire par son plus vieil allié, la France. Alors, l’histoire des origines et de la naissance de la Liberté nous transporte à Paris, la ville lumière, en 1865 où le créateur de la statue, Édouard de Laboulaye, était employé en tant que professeur d’histoire du droit dans l’un des plus grandes universités, le Collège de France. Il a suggéré à son groupe d’amis politiques et intellectuels que l’heure était arrivée pour les français de rappeler la relation spéciale aux Américains que leurs nations respectives entretenaient, une relation qui incluait la Révolution américaine, Les Pères Fondateurs et le Marquis de Lafayette. De plus, il a voulu faire l’éloge des États-Unis comme étant un pays dépositaire de la liberté dans un monde où la plupart des nations, y compris la France, étaient toujours sous le contrôle de gouvernements antidémocratiques.

    Jusqu’en 1871, à la suite de la chute du régime autoritaire en France, Laboulaye fut rejoint par le sculpteur Frédéric-Auguste Bartholdi dans ce projet. L’idée était de sculpter une statue monumentale de la liberté et de la présenter au peuple américain comme cadeau en l’honneur de leurs 100 premières années d’indépendance. La forme de la statue elle-même était simple à choisir pour Laboulaye et Bartholdi : elle serait tout simplement Libertas, la déesse classique de la liberté, qui était déjà un symbole reconnu de la République Française et avait été présente auparavant sur les pièces de monnaie française et américaine. La déesse était ancienne, elle datait de l’époque de la Rome Antique ou elle avait été vénérée par les hommes et les femmes religieux de l’époque qui avaient chéri la liberté à la fin de l’esclavage. Le choix d’une déesse pour personnifier l’esprit d’une nation était habituel dans le patrimoine classique de la Civilisation Européenne. Il démontrait l’efficacité des belles formes et des idées de l’art et de la philosophie romains dans la représentation de l’ingénuité d’une nation moderne. Le symbole puissant de la Grande-Bretagne est venu de cette même tradition.

    Ce livre raconte la longue histoire de la Statue de la Liberté : l’histoire de ses créateurs Laboulaye et Bartholdi et de leurs assistants principaux, Eugène Viollet-le-Duc et Gustave Eiffel à Paris et William Evarts et Richard Hunt à New York ; l’histoire de son inauguration en 1886 ; et sa signification au peuple des États-Unis jusqu’à aujourd’hui. Les chapitres mènent le lecteur à travers les nombreux rôles de la Liberté. Elle a été un symbole de l’amitié entre la France et les États-Unis, de l’indépendance des États-Unis et de la liberté contre l’esclavage et la tyrannie. Elle a été la « mère des exilés » pour les immigrés et les réfugiés et elle est toujours le symbole patriotique suprême du pays, un symbole universel de la liberté pour toutes les nations et pour tous les peuples.

    —Barry Moreno Staten Island Août 2004

    Un

    LIBERTAS

    LA MÉDAILLE FRANCO-SUISSE LINCOLN. Grâce aux dons de 40.000 citoyens français, cette médaille d’or était fabriquée en Suisse en 1865 pour rendre hommage au président américain assassiné, Abraham Lincoln. La médaille rend hommage à Lincoln comme un homme honnête qui « a abolit l’esclavage, rétablit l’union et sauva la République, sans voile a la statue de la liberté ». La monnaie fut présentée à la veuve du président, Mary Lincoln. Après sa mort, leur fils Robert Lincoln en a fait don à la Bibliothèque du Congrès. (Service National des Parcs.)

    ÉDOUARD RENÉ LEFEBVRE DE LABOULAYE. En 1865, Édouard de Laboulaye (1811–1883) a eu l’idée de présenter un cadeau monumental aux États-Unis pour commémorer son prochain centenaire d’indépendance. A l’époque, Laboulaye était l’expert français de grande renommée sur les États-Unis et était aussi un grand admirateur du pays. Il a recommandé le gouvernement démocratique en France au moment où le pays était sous l’ordre strict de Napoléon III. Laboulaye était professeur de droit constitutionnel et d’histoire au Collège de France, à Paris, sa ville de naissance. (Le Service National des Parcs.)

    UN BUSTE DE ÉDOUARD DE LABOULAYE. En 1866, le jeune sculpteur Auguste Bartholdi a sculpté ce buste du professeur Laboulaye. C’est l’année précédente que les deux hommes s’étaient connus et que Laboulaye avait partagé son idée de construire un monument pour les États-Unis. Mais à cause de la monarchie de Napoléon, l’idée de Laboulaye semblait plutôt dangereuse, et pendant une période elle

    Enjoying the preview?
    Page 1 of 1