Enjoy this title right now, plus millions more, with a free trial

Only $9.99/month after trial. Cancel anytime.

Croissance

Croissance

Read preview

Croissance

Length:
302 pages
4 hours
Publisher:
Released:
Feb 15, 2019
Format:
Book

Description

La croissance: Au moment du pic de l'humanité, trois arbres massifs ont éclaté soudainement de l'Amazonie, du Congo, et les forêts tropicales d'Asie du Sud-Est. Ils ont atteint des planchers de forêt jusqu'à la couche d'ozone.

Publisher:
Released:
Feb 15, 2019
Format:
Book

About the author


Related to Croissance

Related Books

Related Articles

Book Preview

Croissance - Lucrecia Holman

Guerre

Introduction

La croissance: Au moment du pic de l'humanité, trois arbres massifs ont éclaté soudainement de l'Amazonie, du Congo, et les forêts tropicales d'Asie du Sud-Est. Ils ont atteint des planchers de forêt jusqu'à la couche d'ozone. phénomène incroyable a eu lieu dans les jours et les semaines qui ont suivi leurs mystérieuses apparitions, y compris les arbres poussent comme des champignons à travers les bâtiments et les routes au milieu des villes, et les animaux de housecats à éléphants doubler en taille et en affichant une augmentation de l'intelligence au niveau de la parole cohérente.

Terre elle-même est devenue une superpuissance. Les catastrophes naturelles ont frappé les villes et les villes dans le monde entier plus que jamais, ce qui entraîne des millions de victimes. Les gens en dehors des zones habitées ont rencontré des fins macabres à la faune endémique en cours d'exécution. La technologie moderne a échoué. Les humains se sont les uns des autres, ce qui entraîne dans la société régressant à plus sombre et plus cruel chapitres de l'histoire humaine. Pour se défendre, ont été créés Refuges. Ceux-ci étaient petits, les cantons dispersés derrière les murs de vingt pieds, défendue par des milices locales. Ici, les gens peuvent vivre en toute sécurité relative.

Les protecteurs se leva. Un groupe d'hommes et de femmes fougueux fait leur quartier général à la base de l'arbre de la forêt amazonienne, connue sous le nom du Grand Arbre. Ils ont acquis des forces contre nature de sa sève, et se mit à faire du monde un meilleur endroit. Ils négocié la paix entre les humains et les animaux, la protection des faibles, et de bons exemples par des actes d'héroïsme.

Les années progressaient.

Un

L'évasion

La forêt était épaisse mais Clare se précipita à travers elle peu importe. Rameaux et les branches sapait la jeune rousse en haillons, sales comme elle haletait par la flore, impropres à l'exercice où elle participait. Une roche inattendue elle a trébuché et elle est allée dégringoler une colline. L'atterrissage était disgracieuse et douloureux, mais il était un raccourci vers sa destination: une route.

Clare avait l'air dans les deux sens. La route était au-delà de la réparation; craquelée comme le verre brisé. Certains des arbres plus difficiles avaient augmenté tout droit à travers le béton de la route.

Ne sachant pas où aller, Clare gauche Dirigée. Elle était pieds nus et maintenue à l'herbe le long du côté de la route. Elle avait seulement assez d'énergie pour faire du jogging, mais elle a continué à elle. Son sens du temps disparu. Il y avait juste elle et la route et le soleil brille juste au-dessus de sa tête.

Puis Claire entendit un moteur lointain. Elle se redressa la tête et a repéré deux camions de fret étant dirigés par un Hummer roofless. Elle a ignoré la sécurité personnelle et se dirigea droit vers le milieu de la route. La caravane a ralenti à un arrêt devant elle.

Deux hommes avec des arcs et des flèches se sont levés entaillés sur le siège arrière. Un gardé de Clare dans ses sites comme l'autre scannée leur environnement. Il a finalement donné un tout clair et le grand homme dans le siège du passager est sorti. Clare a commencé à se diriger vers lui.

« Hold up! » Le grand homme a dit.

Clare arrêté, mais a dit: « S'il vous plaît, j'ai besoin de votre aide. Je suis un esclave, mais je me suis évadé. Vous devez libérer mes amis! » Clare haletait comme un chien.

"Un esclave? Où as-tu courir ici à partir? »

« De là-haut. » Elle a souligné dans la forêt. « Vous devez nous aider. S'il vous plaît!"

« Cette direction? Vous devez être l'un des esclaves de Ryker. Comment es-tu tout le chemin ici? » L'homme a commencé à marcher vers Clare.

Les yeux de Clare écarquilla. Tu le connais?

« Ne vous inquiétez pas, peu missy. Je vous rentre à la maison en toute sécurité. » Il se mit à rire et sur Clare.

Clare a été enfermé dans le dos d'un des camions de marchandises, celui des nouveaux esclaves pour les mines, et conduit de retour d'où elle est venue. Le but de la caravane était de livrer de nouveaux esclaves et des fournitures à la mine. Quand elle a été déchargé avec le reste, Ryker, le grand homme en charge en dépit d'être court, chauve, et ça sentait mauvais, la salua avec un sourire malicieux. « Pourtant, une autre tentative qui a mal tourné. Quand allez-vous apprendre votre leçon? » Avait-il dit avant d'avoir la fouetta et renvoyé au travail.

La caverne principale de la mine était remarquable. Il était de la taille et la largeur d'un terrain de football, et peut-être cinquante verges de hauteur, et il a grandi en taille de travail tous les jours. Il n'y avait pas besoin de torches ou l'éclairage artificiel, car tout était allumé assez bien par la lumière émanant des cristaux bleus majestueux que les esclaves ont été Chipping hors de la roche. Les morceaux ont été jetés dans des charrettes qui étaient à l'extérieur où ils ont poussé seraient nettoyées et polies.

Clare était presque certain qu'elle ne serait pas autorisé à l'extérieur pour le service de nettoyage plus. Elle avait maintenant un pickaxe et couvé comme elle a travaillé, en essayant d'ignorer le grand chef d'équipe brute que son raillé sans relâche la durée de ce jour-là.

Elle n'a pas été prise dans sa cellule après le travail comme les autres. Clare a plutôt été pris à Ryker. Ryker est resté en dehors de la caverne avec ses contremaîtres et d'autres hommes de main dans une grande cabine confortable. La chambre de Ryker était le seul au deuxième étage. Il a même eu son propre balcon avec vue sur la bouche de la caverne pour qu'il puisse étudier tout ce qui était en dessous de lui. Clare a été prise sur le balcon.

Ryker était dans son fauteuil à bascule qui grinçait supplémentaire fort sous son poids. Il regarda Clare vers le bas, comme elle a été traîné à ses pieds entre deux hommes de main. Ils l'ont poussée jusqu'à ses genoux et maintenus en place.

« Vous l'avez fait enfin, Clare. » Il leva ses mains et ses doigts tendus. « Je besoin de plus de doigts si je veux compter vos tentatives d'évasion maintenant. »

Clare lança un regard noir à haut Ryker. Ryker est resté impassible.

« Vous avez un joli visage. Vous ne savez pas comment vous êtes chanceux que je ne vous ai pas déjà jeté aux loups, et je ne parle pas des gros là-bas que je dois faire peur tous les deux jours. » Hommes de main a la blague et un petit rire. « Mais il y a un problème, vous voyez. Il coûte du temps et de l'argent lorsque vous continuer à courir de la façon dont vous faites « .

Puis Ryker a révélé un couteau avec une lame noire. Clare se trouvait dans la crainte de celui-ci.

« Est-ce pas assez,? Il est Obsidienne, forte et difficile à trouver ces jours-ci. Tenir ses stables, les garçons. » Ses hommes ont tenu Clare serré que Ryker a attrapé sa main et a forcé son index sur. Elle a combattu, mais les hommes tenait ferme. « Vous allez travailler un peu plus lent pendant une semaine ou deux, mais il guérira. Il est juste un doigt. » Il a mis la lame sur la peau de Clare, mais un hurlement soudain rempli les oreilles de tout le monde. Ryker tira le couteau de la main de Clare et se redressa sur son siège en alerte comme un suricate.

« Faites-la sortir d'ici, » il a ordonné, « et savoir pourquoi la baise qui était si proche goddam! »

Les hommes de main n'a pas perdu de temps dans les commandes suivantes. Clare était de retour dans sa cellule à l'arrière de la caverne avant qu'elle ne le savait, entassé contre trois autres esclaves dans une cage qui pouvait à peine tenir deux. Clare dérivait dans et hors de sommeil avec une main crispée sur l'autre toute la nuit.

Ryker doit avoir oublié la nuit Clare parce qu'il était le travail que le lendemain matin d'habitude. Clare martelait à l'arrière de la caverne. Entre les grèves, elle essuya son front et se tourna vers l'entrée de la caverne. Parmi les innombrables ses cristaux scintillantes environnantes, la lointaine lueur de liberté peering à travers ce petit tunnel était le seul trésor qu'elle se souciait.

« Oy, retour au travail, » un homme de main de passage cria-t-elle. Clare fronça les sourcils et a apporté son pickaxe vers le bas sur une fissure dans le mur. Le choix élargi la fissure, qui a élargi encore plus quand elle a tiré la pioche sur. La fissure alors étirée vers le haut lorsque Clare a soulevé la hache pour une autre grève, mais elle le reposa lorsque la fissure a grandi pour doubler sa taille.

« Je pensais que je vous ai dit de se remettre au travail! »

Clare hésita, mais a de nouveau frappé. Puis elle sourit et prit le rythme. La fissure rose et rose et scindé dans toutes les directions.

L'homme de main pris sur. « Whoa, whoa, whoa! Arrête ça! Maintenant!"

Il a couru à Clare, mais il était trop tard. Le mur de la caverne a commencé à s'effondrer. Clare a alors jeté sa pioche à l'homme qui approche, l'attraper dans la jambe et le faisant tomber. Alors qu'il était en baisse, Clare a sauté sur sa tête et courut à la sécurité, en criant à d'autres esclaves à fuir, même si tout le monde pouvait déjà entendre la clameur de l'effondrement du mur.

L'effondrement n'a pas été si massif, mais il a écrasé l'homme de main et a l'intérieur tout le monde pour voir les dégâts. Ryker était venu à l'intérieur aussi bien. Clare a glissé le long du mur caverne et se cachait derrière des charrettes de cristaux et de rochers jusqu'à ce qu'elle était sûr qu'elle complètement éviter la détection, puis glissés à droite sur dans le tunnel. Quand elle a atteint le tunnel d'entrée, elle a trouvé un gardien. Heureusement pour elle, il faisait face à l'extérieur. Clare a utilisé le plus vieux truc dans le livre en tapant sur l'épaule droite et courir loin vers la gauche lorsque la garde avait l'air de côté. Succès.

Clare a été tenté de fuir à travers les bois à nouveau mais a couru dans la cabine. Elle est allée directement à l'étage dans la chambre de Ryker. Elle a tourné la place à l'intérieur jusqu'à ce qu'elle a trouvé ce qu'elle cherchait: le poignard Obsidienne. Elle a examiné soigneusement, prenant note de la poignée en cuir et sa texture rugueuse. Il y avait quelque chose de très primitif à ce sujet, comme il était quelque chose d'un homme des cavernes serait de fantaisie. Clare a trouvé sa gaine et une sangle pour maintenir autour de sa taille avant de faire son escapade.

Et maintenant, à la forêt. Clare filait à travers la forêt à la route, car elle était la seule façon qu'elle connaissait. Comme elle est venue à la lisière de la forêt, elle a failli écrasé dans un grand homme barbu qui marchait à côté de la route. Il était vêtu porté, armure en cuir noir. Le sac à dos qu'il portait une machette avait attaché à lui. Cependant, elle eut peur quand elle a vu ses yeux. Les iris de ses yeux étaient un or brillant, comme celle d'un animal « .

Contre son meilleur jugement et sans tenir compte des résultats de l'échec de ses nombreuses tentatives d'évasion précédentes, elle se redressa et a approché l'étranger.

« Monsieur, j'ai besoin de votre aide! S'il vous plaît! Il y a un homme garder des esclaves dans la forêt « .

L'homme plissa les yeux et répondit d'une voix profonde. « Je cherche un propriétaire d'esclaves. Ryker est votre maître? »

« Il est. » Elle a rappelé sa précédente tentative d'évasion, et se inquiéta, car cet homme connaissait Ryker aussi bien.

« Montrez-moi le chemin », dit l'homme. Il dégaina sa machette et lui a donné une pirouette.

« S'il vous plaît ne me faites pas de mal! Je vais vous emmener là-bas « .

« Je ne suis pas là pour vous. Je suis ici pour Ryker « .

Le cœur de Clare a sauté de joie. Finalement! Elle se retourna et conduit avec enthousiasme l'étranger vers le haut par la forêt à la caverne. Clare les arrêta à la ligne d'arbre et a donné l'étranger la configuration du terrain.

« Merci », at-il dit plus tard. « Maintenant, je pense qu'il est préférable que vous restez ici jusqu'à ce qu'il soit terminé. » Il a mis son sac à dos sur le sol et a commencé à se déplacer hors de la couverture.

Attendre. Quel est ton nom?

« Calvin ». Il a négligé de demander à Clare et a procédé à sa mission. Comme Claire le regarda partir, elle a décidé qu'elle voulait voir ce qui avait été le plan de cet étranger. Elle lui a donné une minute avant d'avancer elle-même. Elle a atteint la cabine et regarda autour de son côté. Tout le monde était encore à l'intérieur de la caverne. Calvin avait évidemment déjà atteint parce qu'elle a repéré la garde, dont la tête avait été coupée.

Dans le tunnel, Clare pouvait entendre des sons de cris et de combat. Elle a couru pour voir ce qui se passait.

Calvin était entouré, mais cela ne semble pas être un problème. Les hommes de main de Ryker étaient grandes, difficiles, et surtout armés de gourdins. La machette de Calvin par l'homme coupé droit et arme aussi bien. Clare était dans la crainte; son habileté était magistral.

Il y avait un mouvement dans la vision périphérique de Clare. Elle a repéré Ryker derrière un rocher, en regardant la bataille. Il semblait bien qu'il attendait le moment idéal pour frapper. Calvin eut l'air beaucoup trop préoccupé par les grands hommes autour de lui pour remarquer la liane derrière le rocher.

Clare ne laisserait pas Ryker sa chance. Elle a sprinté vers l'avant comme Ryker cassé couvrir de grève Calvin, dont le dos avait inévitablement détourné pendant la bataille. Le succès de Ryker a été pratiquement assuré que ...

« Ryker! » Clare rugit.

Ryker se glissa comme Clare le poignard Obsidienne de son fourreau et le fourra dans la gorge de Ryker. Ryker s'en place avec un regard stupéfait finale à Clare, a fait un gargouillis, puis effondré. Silence. La salle entière avait vu ce qui a transpiré. Les quelques hommes de main survivants se tenaient immobiles. Un par un ils ont abandonné leurs armes.

Clare essuya son poignard hors sur les vêtements de Ryker avant de chercher à Calvin. « Merci pour l'ouverture, » dit-elle. Elle gainés le poignard et se dirigea vers la sortie. Les esclaves environnants ont baissé leurs outils et la suivit. Clare a ouvert la voie à la cabine extérieure et rapidement commencé à piller. Les esclaves ont emboîté le pas.

Tout le monde est resté en bas, mais Clare fait pour le deuxième étage pour avoir un aller à des effets personnels de Ryker. Elle a renversé la chambre, couper les oreillers ouverts, et tapé sur tous les murs et plancher jusqu'à ce qu'elle découvre une alcôve creuse sous le lit. Clare a sauté un plancher lâche et mis une petite boîte sur le lit comme Calvin entra.

Clare sursauta et tira la boîte près de sa poitrine.

« Je voulais vous remercier avant mon départ », a déclaré Calvin. « Cet homme était loin sneakier que prévu. »

« Ne pas le mentionner. Ce fut un plaisir. Et comme je l'ai dit, je vous remercie pour l'ouverture « . Elle sourit. « Je ne savais pas quand je reçois une chance comme ça. J'ai toujours su que je le faire, je ne savais pas quand « .

Que ferez-vous maintenant?

« Je ne sais pas. » Elle ouvrit la boîte. Il y avait une liasse importante d'argent dans cette Clare jeté sur le lit, suivi par la paperasse et les ordinateurs portables. « Je voulais juste le tuer. Je n'ai pas d'autre plan. » Elle a renversé la boîte à l'envers et laissez différents répartis colifichets sur le lit. « Je pourrais rester ici. »

« Il n'y a rien d'autre que vous avez jamais aspirait à faire? »

Clare haussa les épaules. « Juste vengeance pour toute une vie d'abus. Il se sent en fait assez bien. Les autres ont dit qu'il serait vide, mais ils ont tort. » Elle est allée au placard, a trouvé un sac à dos, et a commencé à pousser l'argent à l'intérieur.

« Que diriez-vous un emploi? »

« Je ne sais pas comment faire quoi que ce soit, sauf balancer une pioche. »

« Exactement combien de temps vous avez été dans cette mine? »

"Je ne sais pas. Je ne me souviens pas. Juste depuis que je suis petit, je suppose « .

« Jamais entendu parler des protecteurs? »

« Non, mais je suppose que vous êtes. »

"Je suis. Vous pourriez être un aussi. »

« Qu'est-ce que Protecteurs faire? » Clare mis de côté le sac à dos, et assis sur le lit.

« Le monde est un endroit merdique. Il n'y a pas de lois ou de règles et de la sécurité est un luxe. Protecteurs tentent d'aider, si seulement un peu, un acte à la fois. » Calvin a l'extérieur. « On m'a envoyé ici pour tuer Ryker et mettre fin à son opération esclave. Voyant que la façon dont vous avez fait pour moi, je dirais que vous êtes qualifié pour ma ligne de travail « .

« Est-ce que je peux aider les esclaves? »

Oui. Et plus.

Je vais le faire.

sourit Calvin. "Bien. Mais vous ne serez pas loin dans ces chiffons. Il y a une proximité Refuge par où nous pouvons vous équiper, si vous ne me dérange pas de dépenser un peu de ce butin « .

Pas du tout.

Deux

Le nouveau protecteur

Calvin a ouvert la voie de la cabine, sur la route de terre, et en dehors à la liberté. Ils ont suivi la route pendant quelques heures jusqu'à ce que la première sortie les a conduits à un règlement avec deux étages, des murs en bois épais qui l'entourent. Ils devaient entrer par une seule grande porte avec « REFUGE 49 » peint à travers elle. tours de garde ont été postés à l'intérieur et contre le mur à intervalles réguliers.

Refuge 49, en dépit d'être un hellhole d'une ville, était un lieu remarquable à Clare. Toutes les routes ont été fissurés et presque complètement émiettés à cause des arbres massifs qui ont grandi dans et autour du refuge. Certains éclatent même à travers les maisons, fournissant la couverture supplémentaire. Son organisation était essentiellement celle de toute la vieille ville touristique. Les bâtiments, rues, un peu d'application de la loi. La différence était le mur. Trash avait construit dans les rues et les ruelles et il semblait que personne ne se souciait à ce sujet.

Calvin accompagné Clare sur une virée shopping pour l'équipement qui la préparer pour la prochaine étape de sa vie. Quand il a été dit et fait, Clare était grand avec un pantalon cargo marron et chemise, bottes de randonnée brun foncé, et un sac à dos de taille moyenne remplis de fournitures et matériel de couchage. Elle a même décidé d'avoir les cheveux coupés court dans un style Pixie.

Faire du shopping complet, Claire et Calvin ont marché vers la porte, la seule façon ou à l'extérieur. Les habitants et les voyageurs ont rempli les rues autour d'eux. L'odeur persistante de sueur et de boue à peine pris la peine de Clare, comme elle a pris en tout avec émerveillement. Puis les deux tourné un coin et une grande foule bloquait la route. Tout le monde murmurait à l'autre.

« Restez près », a prévenu Calvin.

Que se passe-t-il? Peux tu voir?

Pas de réponse. Calvin continua à avancer.

"Attendre jusqu'à. Je te perdre « , a déclaré Clare. Elle tendit la main et saisit la main de Calvin comme il a poussé en avant à travers la foule.

Tout à coup, tout le monde dispersé dans une panique. Calvin et Clare se sont retrouvés au premier rang et a vu son: un autre protecteur. Celui-ci avait une stature plus courte et athlétique. Ses cheveux courts noirs et raides est tombé juste après son lobe de l'oreille. Les yeux d'ambre intense appariés Calvin et la signature armure en cuir noir son corps couvert légèrement bronzée.

Ce fut un bras de fer. Avant que le Protecteur était quatre hommes avec des arcs et des flèches et lui apprêtent sous son pied était un récemment décédé cinquième. Le Protecteur se tenait avec une lance prêt à être jeté. Le brillant a été le fer de lance redoutable pour le moins. Il a été souligné pénétrer directement à travers un corps, mais en dents de scie de sorte que lorsque rétracté déchirait tout avec elle. Le cadavre sur le terrain a constaté que la manière dure.

Calvin fit glisser son sac dans les bras de Clare et la poussait derrière lui.

« Ce doit être mon jour de chance », a déclaré le chef après avoir remarqué Calvin. Un homme a tourné son arc sur lui. Deux face au nouveau protecteur, et deux face Calvin. « On dirait que nous allons avoir tué deux protecteurs aujourd'hui, les garçons. »

Le nouveau protecteur suivit le regard du chef. « Calvin? » Dit-elle. Que je sois damné.

Tout à coup, une flèche a été saillie du cœur du Protecteur. Elle a trébuché en arrière et est tombé à plat sur son dos. Les autres hommes alors pointé leurs arcs à Calvin.

« Ne vous déplacez », le chef a dit à Calvin. Il a passé, le vol d'un rapide coup d'œil par le corps du protecteur pour se assurer qu'elle ne bougeait pas. « Un vers le bas, un à aller. » Il a tiré son un peu plus loin bowstring.

Le fer de lance en dents de scie se mit brusquement à travers sa poitrine droite. L'autre protecteur, jouant mort sur le sol avec un sourire, a tenu la lance régulière. Puis, avec un grognement, elle tira dehors, et l'homme est tombé, sans vie. Calvin a pris l'arc et la flèche du corps chute et abattu l'un des autres hommes avant qu'il ne se prend une flèche à la poitrine. Il se retourna et serra dans ses bras Clare alors qu'il baissait les deux à une position accroupie, être frappé à l'arrière dans le processus. Puis, en un seul mouvement, il a saisi sa machette de son sac, il en bandoulière de son fourreau, et il jeta comme un frisbee dans l'air. La grande lame a chanté comme il a volé et a atterri dans la gorge d'un autre archer l'autre protecteur piqua vers le bas le dernier homme.

Calvin se retourna et saisit Claire pour l'examiner. « Avez-vous été touché? »

« Il y a des flèches coller sur vous! »

« Cette armure peut prendre quoi que ce soit à court d'une grenade. »

« A quoi? » Clare tremblait mais se mit debout. Puis elle regarda par-dessus l'épaule de Calvin. Il y avait là l'autre Protecteur. Elle avait récupéré la machette de Calvin et retourné l'arme.

« Deux phrases à un étranger? Cela doit être un record », dit-elle avec un sourire en coin.

« Rester hors des ennuis, Raven?

You've reached the end of this preview. Sign up to read more!
Page 1 of 1

Reviews

What people think about Croissance

0
0 ratings / 0 Reviews
What did you think?
Rating: 0 out of 5 stars

Reader reviews