book
0% of Les Ambivalences idéologiques du paysan haïtien completed

About

From the Publisher

Dans le cadre de la modernité déclinante et le début de la postmodernité, il y a lieu de comprendre les rapports sociaux au sein de la bureaucratie. Le mauvais fonctionnement de celle-ci a beaucoup contribué aux différents soulèvements sociaux, venant soit des tenants de la droite ou des tenants de la gauche par lesquels l’Amérique latine spécialement a connu ces derniers temps des mouvements politiques assez surchauffés et quelques processus électoraux qui ont porté des gouvernements de gauche au pouvoir. Il faut penser au mouvement syndical. Tout ceci pour éviter le pire dans l’expression d’un discours révolutionnaire et la manifestation des mouvements sociaux sans finalité précise. La violence physique, la violence psychologique, la violence morale, la violence technologique ou électronique—tout cela est inhumain et contre la nature. La montée ou la remontée d’une nation dans l’échelle de la moralité l’élèvera à la plus grande dignité, mais sa descente dans l’immoralité stagnante la conduira à la déchéance; sa chute et sa décroissance la détruiront inévitablement. C’est l’histoire de la fin des grands empires à travers le temps et l’espace. L’optimum social ne peut être équilibré sans un “minimum”. L’économie ne doit pas être le centre de la vie. Il faut savoir lier les deux et faire l’équilibre pour un développement social. Voilà ce que recherche la paysannerie dans ses mouvements sociaux. Plus le collectivisme chez le paysan parcellaire s’amenuise aux dépens de l’individualisme, plus les idéologies au changement en milieu rural perdent de son sens, et conséquemment, les bonnes valeurs paysannes s’effritent pour se transformer en situation de conflits.
Published: Trafford on
ISBN: 9781426987366
List price: $9.99
Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
Availability for Les Ambivalences idéologiques du paysan haïtien by Pierre...

    Reviews