P. 1
LE BUTEUR PDF du 22/07/2012

LE BUTEUR PDF du 22/07/2012

|Views: 739|Likes:
Published by PDF Journal
Football Algérien et International, transfert, classement, Vidéo, toute l'actualité sportive et les résultats en direct
Football Algérien et International, transfert, classement, Vidéo, toute l'actualité sportive et les résultats en direct

More info:

Published by: PDF Journal on Jul 21, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/03/2013

pdf

text

original

Marseille relance Boudebouz

La Lazio veut Mesbah Anigo «On veut conclure son
DIMANCHE 22 JUILLET 2012

transfert la semaine prochaine»

MCA

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 1993 PRIX 20 DA

entraînements demain soir»
«Le recrutement de Bachiri

qu’ils entament les Mobitang

Ghrib «Je voudrais

Metref-Dahmane,

signature lundi

ne me dérange pas»

Hannachi-Belkalem,
Mekkaoui «C’est à Casa qu’on
USMH

décrochera nos places de titulaires»

acte II cette semaine
ounedjah à l’ES Tunis B

JSK

USMA

Ferhat «Concurrencer
Tedjar et Feham ne me fait pas peur»

pour 300.000 euros

02

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

Cil a dit lui
omme

«Henkouche se trompe de cible, ce n’est pas moi qui ai rédigé son contrat»

La «ch’kara» fait oublier à André la «h’rira»

Sa «ch’kara», c’est pour une villa à Madagascar

Il y a des paroles qui sont difficiles à avaler, surtout durant le Ramadhan. C’est le cas de celles prononcées par l’attaquant malgache André, nouvelle recrue de l’USM Alger : «C’est cette année que je vais découvrir le Ramadhan en Algérie.» C’est passé en travers de la gorge de ces quelques Tlemcéniens qui, l’année dernière à pareille époque, l’avaient invité chez eux au f ’tour, lui faisant apprécier l’inégalable «h’rira» de l’Ouest et le succulent «m’hamer». On ne sait pas si l’ingratitude augmente au prorata des millions qu’on touche. A moins que les poches bien remplies engendrent des trous de mémoire… La «ch’kara» peut bien faire oublier la «h’rira».

Alors qu’il était pressenti à l’ASO Chlef, Nabil Hemani a trouvé un point de chute : le CS Constantine. L’ancien attaquant de la JS Kabylie s’est engagé hier pour 2 ans en faveur du club constantinois, décidément l’un des clubs algériens qui ont été les plus actifs sur le marché des transferts. Les ambitions affichées par le club ainsi que les conditions financières attractives qui lui ont été proposées ont pesé dans la balance, comme il nous l’a lui-même déclaré : «Je m’excuse auprès des dirigeants de l’ASO. J’étais vraiment intéressé par leur offre, mais je ne pouvais refuser celle du CSC.»

l’ASO pour le CSC

Hemani lâche
En général, en matière de contrats, Henkouche ne blague pas.

Djebbari, président du MCO

C’est de la langue de bois «Je ferai tout pour être rétabli en septembre»

Peut-être qu’André a certains trous de mémoire au point d’oublier qu’il était déjà en Algérie pendant le Ramadhan passé, mais on doit lui reconnaître une qualité : il est lucide dans sa vie de tous les jours, du moins aussi lucide qu’il l’est devant le but adverse. La preuve : plutôt que jeter par la fenêtre l’argent du football qu’il gagne en Algérie, il est en train de l’investir pour se construire une villa dans son pays, le Madagascar. Au moins, il ne gaspille pas les millions qu’il gagne, dans des voitures ou pour faire la fête. Reste à savoir si c’est le Haddad de Madagascar qui assure les travaux de construction de sa future maison…

1er jour de Ramadhan et 22e anniversaire pour Tiza

Pour Rachid Belhout, l’entraîneur de l’ASO Chlef, le match de Ligue des champions disputé vendredi passé contre l’Espérance de Tunis était aussi une histoire de famille. En effet, il est marié à une Tunisienne et il a profité de l’occasion pour emmener son fils au stade assister au match. Malheureusement pour lui, l’ASO a perdu (même si elle n’a nullement démérité), ce qui a atténué quelque peu la joie du coach. En effet, il aurait aimé que son fils voie son papa gagner le match ou, à tout le moins, ne pas le perdre. Qu’à cela ne tienne ! Il tentera de faire mieux lors du match ES Sahel – ASO, le 31 août prochain…

a emmené son fils au stade de Radès

Belhout

Mario Balotelli n’est plus avec l’actrice Raffaella Fico, mais il n’a pas tardé à trouver une «remplaçante». Il a été aperçu à Saint-Tropez avec Vanessa Lawrens, une Française de 22 ans, habituée des émissions de télé-réalité (L’Île de la tentation et Les Anges gardiens) et qui fait accessoirement du chant et du mannequinat. Le couple a été vu ensemble à plusieurs reprises ces derniers jours, dans des endroits publics et aussi en des lieux très privés. Reste à savoir si cette relation va durer. Et si Vanessa ne lui fera pas un enfant dans le dos…

Vanessa Lawrens, petite amie de «Super Mario»

Organiser un match de football à New York, quelle galère ! Chelsea, champion d’Europe en titre, et le Paris Saint-Germain, le nouveau riche sur la place d’Europe, sont en train de s’en rendre compte. En effet, ils doivent s’affronter ce soir en match amical dans cette ville, et le stade qui a été retenu, le Yankee Stadium, est un stade de base-ball. Quand on dit stade de base-ball, cela veut dire un terrain aux dimensions différentes. Il faudra donc ajuster le terrain pour qu’il soit conforme aux normes en la matière, mais il n’y a pas que ça : l’endroit d’où un lanceur de base-ball lance la balle n’est pas gazonné et il a fallu y mettre de la terre et y semer des graines de gazon. Or, cela a été fait il y a tout juste… 4 jours ! Le gazon pourra-t-il repousser d’ici ce soir ? Les organisateurs en font le pari.

Chelsea-PSG à New York… avec un gazon de 4 jours

Le latéral gauche du WA Tlemcen, Amine Tiza, avait deux choses à vendredi passé : le début du moi fêter de Ramadhan et son 22e anniver s sacré sair ce jour spécial, et à l’inverse de beau e. En de ses coéquipiers et, plus général coup ses compatriotes qui étaient plus ement, son durant cette première longue jour nés née de jeûne, il affichait, lui, une forme olym pique. Pour son anniversaire, il n’a oublié personne, pas même ses deu x anciens coéquipiers Hadji et Kad nyacine, tous venus partager ces a-Beinst dans une ambiance très conviviale. ants pourquoi pas aussi le nombre de 22, inscrits ou de passes décisives délibuts vrées durant la nouvelle saison ?

On connaissait les grandes qualités de judoka de Salima Souakri, ancienne championne d’Algérie et d’Afrique de sa catégorie. Elle avait même été l’une des meilleures au monde à une certaine époque. Voilà qu’on s’aperçoit qu’elle se débrouille aussi pas mal avec un ballon de foot ! Vendredi soir, au cours d’une émission de la télévision algérienne consacrée à la préparation des athlètes algériens devant participer aux jeux Olympiques de Londres, des petits portraits étaient réalisés sur ceux qui avaient le plus de chances d’être médaillés, les judokas entre autres. Lors de la diffusion d’un de ces portraits, Souakri a été aperçue en arrière-plan sur un tatami, en train de faire une sorte de roulette avec un ballon de football à un petit enfant. Le geste a été fait avec une telle adresse que le petit enfant est tombé, dérouté. Décidément, elle a un talent foot !

Souakri sait aussi manier un ballon de foot

Madjid Bougherra, joueur de Lekhwiya

A la fin du match ES Tunis – ASO Chlef, qui a vu les Tunisois l’emporter 3-2 au stade de Radès, les joueurs chélifiens ont reçu, dans leur vestiaire, la visite d’une vieille connaissance : l’ancien attaquant camerounais de la JSM Béjaïa, Yannick N’Djeng. Ce dernier, qui est désormais l’un des piliers de l’EST, a tenu à féliciter l’ASO pour sa prestation (les Chélifiens avaient même mené au score à un certain moment du match), reconnaissant qu’elle a causé beaucoup de problèmes à l’équipe de l’Espérance. Ce geste de courtoisie et de fair-play de N’Djeng a été très apprécié par la délégation chélifienne.

N’Djeng a rendu hommage aux Chélifiens

o inf L’

Comment peut-on se permettre d’appeler des gens à 4h ou 5h ? On peut le faire dans un seul cas : quand on est encore en vacances. Il se trouve que Mario Balotelli l’est toujours et cela lui donne du temps libre pour… réveiller ses coéquipiers de Manchester City ! Le journal e Sun révèle que l’attaquant italien, quand il finit de faire la fête, ne trouve pas de meilleur amusement que d’appeler ses coéquipiers de club, actuellement en stage de préparation de la nouvelle saison, juste pour les taquiner, «parce qu’il trouve ça marrant», selon la source du journal. Et si un jour Balotelli se trompait de numéro et appelait son entraineur, Roberto Mancini ?

Balotelli réveille ses coéquipiers à 4h pour s’amuser

ce mois de Ramadhan, tous les clubs veulent jouer à la «Cousina» du 20-Août. Le CSC veut comme I entraineur et Lemerre comme le Barça adversaire. Encore un peu et il louera Wembley…
I

I

I En

Footaises

pe ople

: entraineurs de gardien de but qui ne cognent pas et qui ne se font pas cogner.

I

I Wanted

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

Coup d’œil Équipe nationale

03
Raspantino passeur décisif face à Reims

O

péré il y a quelques jours, après avoir souffert d’une pubalgie, Madjid Bougherra est ainsi out pour un mois. C’est ce que nous a confirmé hier une source autorisée auprès du club de Lekhwiya. La même source indique qu’il fallait que le joueur soit opéré afin d’être guéri de cette blessure. Une source proche du joueur révèle aussi que le défenseur international s’est entretenu avec le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, dans ce sens, afin de choisir le moment opportun de son intervention chirurgicale. Après concertation, il a été décidé que le joueur fasse immédiatement l’opération. Cela lui permettra de récupérer toutes ses forces d’ici peu de temps pour être prêt lors du match retour face à la Libye, et en phase finale de la CAN prévue janvier prochain en Afrique du Sud. Actuellement, l’entraîneur national a préféré, ainsi, se passer des services de son nouveau capitaine, et le récupérer dans un mois. De ce fait, il sera à 90% out pour le match aller du troisième et dernier tour des éliminatoires de la CAN,

Halilhodzic de nouveau face aux soucis défensifs
Alors que Bougherra est incertain face à la Libye
face à la Libye. C’est le choix qui a été fait par le sélectionneur, lequel a décidé de le sacrifier pour ce match et le récupérer plus tard. Du coup, le technicien bosniaque sera confronté, encore une fois, aux problèmes du secteur défensif. Comme cela fut par le passé, notamment lors du dernier stage du mois de mai, Halilhodzic a eu quelques soucis dans le secteur défensif. Cette fois-ci, il subira le même casse-tête. Vu les faiblesses qu’a connues ce secteur lors des précédentes rencontres, particulièrement celle jouée avec le Mali à Ouagadougou, le sélectionneur devrait ratisser large pour trouver des doublures, mais le manque de temps, puisque l’EN ne disputera aucune rencontre amicale avant le match de la Libye, pose problème. Il sera obligé d’aligner la paire Bouzid-Medjani… A priori, il est clair que le sélectionneur national ne jouera pas avec le feu, à l’occasion de ce match contre la Libye. Faute de temps, il est fort probable de le voir reconduire la même charnière centrale, qui a joué le match Algérie-

Feghouli retrouve la compétition

GGEn Allemagne avec le FC Valence pour effectuer le stage de préparation, Sofiane Feghouli a disputé, vendredi, son premier match amical de la saison avec le club espagnol. Il est rentré en seconde mi-temps et a pris part aux 45 minutes sans le moindre souci sur le plan physique. L’adversaire était l’Eintracht Braunscheweig, pensionnaire de la Bundesliga 2.

Bounedjah officiellement à l’ES Tunis
GGBaghdad Bounedjah est officiellement à l’ES Tunis. Bien qu’il n’ait pas encore signé de contrat, l’attaquant harrachi portera les couleurs du club de la capitale tunisienne à l’issue de la saison prochaine. Les responsables harrachis étaient, hier, en Tunisie où ils ont négocié le transfert de leur joueur. Les deux parties se sont entendues sur les indemnités de transfert de 300 000 euros que le club banlieusard devrait toucher, sans oublier aussi la prise en charge d’un séjour d’une dizaine de jours pour l’équipe harrachie. De son côté, le joueur devrait négocier ces jours-ci le contrat qu’il devrait signer.

Ryad Boudebouz à Marseille, ça reste une éventualité ! Les portes du club phocéen restent toujours ouvertes pour l’attaquant international algérien du FC Sochaux. C’est ce qu’a laissé entendre le directeur sportif du club, José Anigo, au cours d’une interview avec la chaîne du club OM TV, à l’issue du match amical ayant opposé l’OM au Stade de Reims. Le premier responsable du recrutement au sein du club a expliqué, à cet effet, que la direction du club ne désespère pas d’enrôler Ryad Boudebouz, d’ici la semaine prochaine : «On compte en finir avec le recrutement de Boudebouz d’ici la semaine prochaine.» En d’autres termes, c’est une très bonne nouvelle pour l’Algérien, qui semble complètement dégoûté durant cette reprise des entraînements avec son équipe, le FC Sochaux, surtout que ses deux amis, le Français, Marvin Martin, et le Malien, Modibo Maïga, ont quitté le club. L’accord entre l’Algérien et le club phocéen trouvé le 8 juillet Par ailleurs, selon la presse française, la direction de l’Olympique de Marseille a négocié avec le joueur et ses conseillers au début du mois de juillet pour trouver un terrain

Anigo : «On veut conclure la transaction de Boudebouz la semaine prochaine»
chain en Allemagne.

que, lors du dernier stage des Verts, Rwanda à Blida, à savoir Bouzidl’entraîneur Vahid Halilhodzic Medjani. Bien qu’il y ait une date n’avait pas tari d’éloges sur le défenFIFA en août (le 15 du mois, ndlr), seur kabyle, tellement il l’a épaté. la sélection nationale ne jouera pas Ça sera, certes, un grand risque si de matches amicaux, surtout que Belkalem sera aligné, mais Halilcela coïncide avec le mois sacré de hodzic pourrait tout de même Ramadhan. Donc, Medjani et Boucréer la surprise en l’intégrant. zid doivent être obligatoirement Hamza R. alignés, d’autant plus qu’ils ont déjà joué ensemble. … ou faire confiance aux Karim Matmour est jeunes, comme Belkalem et toujours remplaçant Benlamri La avec l’Eintracht Mais, connaissant Vahid HaLazio pense avoir Francfort durant les lilhodzic, une Mesbah en contrepartie matchs de préparasurprise, lors de Hernanes tion d’intersaison. de ce match Alors que Djamel Mesbah a bel et bien aller face à L’ex-international alconfirmé qu’il reste à l’AC Milan pour la la Libye, gérien est, en effet, nouvelle saison, de nouvelles spéculations n’est pas du sont apparues dans la presse italienne, remplaçant pour la tout à écarcette fois du côté de Rome. En effet, un site quatrième fois d’affiproche de la Lazio a révélé, hier, que le club ter. Le séleclée. C’était au cours milanais, qui ambitionne depuis quelque temps tionneur de recruter le meneur de jeu brésilien Hernanes, de la dernière rennational, qui nous pourrait faire une offre en incluant Mesbah dans la contre amicale face au a habitués à des surtransaction. La Lazio exige 25 millions pour son prises, pourrait ainsi VFR Aalen. Ce fait est joueur, mais Milan serait disposé à lui en offrir 18 faire confiance à un plus le joueur algérien, car la Lazio est à la retrès inquiétant pour l’ex- joueur à la cherche d’un ailier gauche. Cela dit, ce scenajeune joueur, comme retraite de l’Equipe nationale. Il est à rio est peu probable vu que le joueur a Essaïd Belkalem ou à un signaler que l’Eintracht Francfort renclairement annoncé son intention de degré moindre, Djamel rester à l’AC Milan. contrera le FC Valence, le 8 août proBenlamri. L’on se souvient

Florian Raspantino, l’attaquant français d’origine algérienne et qui a signé au profit de l’Olympique de Marseille cet été, a fait son apparition en match amical face au Stade de Reims. Incorporé en deuxième mitemps, il a fourni une excellente prestation. Il a, d’ailleurs, été derrière le but, l’unique de cette partie, inscrit par André Pierre Gignac en délivrant la passe décisive à l’attaquant de l’équipe de France. Autrement dit, l’ex-joueur du FC Nantes Atlantique a marqué des points, sous l’œil de son entraîneur Elie Baup.

Matmour toujours remplaçant avec l’Eintracht

d’entente avec eux. A cet effet, on évoque qu’un accord a été trouvé entre les deux parties le 8 juillet, mais la transaction n’a toujours pas été conclue de manière officielle, puisqu’il manque toujours l’accord du président du FC Sochaux, Alexandre Lacombe. Ce dernier a déjà déclaré, il y a quelques jours de cela, que son club n’a toujours pas reçu de proposition de quiconque pour Boudebouz. Mais au rythme où vont les choses, la direction de l’OM pourrait ainsi faire une proposition concrète aux dirigeants sochaliens ces jours-ci, pour l’achat du contrat de jeune Algérien, âgé de 22 ans. L’entraîneur de Sochaux demande au joueur de se concentrer Toujours selon les médias français, l’attaquant algérien, qui a repris les entraînements avec le FC Sochaux, est complètement dégoûté et affecté pour ne pas avoir pu quitter le club. D’ailleurs, l’entraîneur du FC Sochaux, Hély, a déclaré que Boudebouz doit se concentrer sur son travail actuellement, étant donné qu’il est toujours au club : «Boudebouz doit se concentrer avec le club. Actuellement, il est là et il se prépare avec nous. Il doit se donner à fond. Par la suite, on verra s’il va quitter ou non.»

04

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

entraîneur en chef de la JSK, Enrico Fabbro, et son compatriote, le préparateur physique Mauro, ont rallié l’Italie jeudi dernier. Ils sont attendus ce matin à l’aéroport international HouariBoumediène. Comme tout le monde le sait, c’est aujourd’hui que les Canaris entameront leur deuxième cycle de préparation à Alger jusqu’au début de la semaine prochaine, date de leur départ au

L’

Hannachi-Fabbro, réunion à l’hôtel Ryad cet après-midi
Maroc. Alors qu’une réunion entre le président Hannachi et son employé devait se tenir jeudi dernier au siège du club, cette dernière a été ajournée à aujourd’hui, pour permettre aux deux Italiens de passer 48 heures de repos chez eux. La rencontre, selon nos informations, aura lieu aujourd’hui à l’hôtel Ryad. Le premier responsable du club kabyle fera le point avec son entraîneur en chef. Les deux hommes parleront du premier stage de Tunisie et les pre-

Coup décisif JSK
Suite à l’information faisant état de son limogeage de la barre technique

miers résultats obtenus. Le programme du deuxième regroupement d’Alger sera également épluché avant d’évoquer le troisième stage du Maroc, prévu dans une semaine. En gros, le président Hannachi exigera des membres de son staff technique de redoubler d’efforts afin que le travail soit couronné de résultats probants et les assurera que les moyens ne manqueront pas. Lyès A.

«Je suis toujours en poste et les résultats parleront d’eux-mêmes»
Au lendemain du retour de la JSK de la Tunisie où elle a effectué son premier stage de préparation, une information concernant un éventuel limogeage de l’entraîneur des gardiens de but, Hamid Souibès, a été vite répandue dans tout Tizi. Ainsi, pour connaître l’avis du concerné, nous l’avons joint au bout du fil. Ce dernier apportera un démenti formel, en disant : «Je tiens à vous apporter un démenti formel à l’information qui a circulé à propos de mon limogeage de la barre technique de la JSK. Je vous informe que personne ne m’a signifié cette décision. Ce genre d’allégation émane de certains gens qui veulent encore perturber la bonne sérénité qu’affiche le club depuis le début du stage en Tunisie. Je tiens, donc, à vous informer que je suis toujours au poste et les résultats que nous allons obtenir parleront d’euxmêmes.» chi, qu’il n’a jamais eu l’intention de se séparer de son entraîneur des gardiens de but, notamment en cette période de préparation, où la JSK effectue un bon début. Hannachi a même révélé qu’il n’a pas rencontré son entraîneur en chef, Fabbro, parti directement en Italie. Selon nos informations, le président kabyle aurait même reçu dans son bureau, hier matin, son entraîneur des gardiens de but en le rassurant et qu’il est toujours au poste et devra être présent ce soir au deuxième stage d’Alger qui aura lieu à l’hôtel Ryad. Lyès A.

Souibès dément

Hannachi aurait confié à ses proches qu’il tenait toujours à lui
Par ailleurs, nous avons appris de sources proches du président kabyle, Mohand Cherif Hanna-

Considérée comme étant le maillon faible depuis quelques saisons, l’attaque de la JSK annonce la couleur pour la saison prochaine. Tout le monde s’accorde à dire que la direction kabyle a accordé la part du lion de son budget de recrutement à son compartiment offensif. Ce dernier a vu l’arrivée de plusieurs joueurs, lesquels ont brillé la saison dernière avec leurs clubs respectifs, en l’occurrence la paire Belakhdar-Bouaïcha du MCEE, Messaâdia du CAB, Hadiouche du MCS, sans oublier le milieu offensif Abdelmalek Mokdad avec qui la JSK vient de boucler son dossier recrutement estival. En effet, lors du dernier stage de Hammam Bourguiba, Fabbro a, en plus du travail physique sur lequel il s’est basé, organisé quelques oppositions entre les joueurs, façon de mieux connaître les qualités individuelles de chacun de ses poulains. Plusieurs points positifs sont retenus. La première impression qui se dégage de son compartiment offensif est que l’attaque a frappé en marquant des points et a rassuré pour la suite du travail. La présence de nombreux postulants a offert l’opportunité au technicien italien de mettre en place plusieurs variantes, pour lui, le jeu offensif sera le plus utilisé en championnat.

L’attaque kabyle marque la cadence à Alger et au Maroc» en donnant l’impression qu’il n’est Le latéral gauche de la JSK, Walid des points et rassure pas dépaysé dans un club où il veut Bencherifa, s’est bien éclaté pour
Hadiouche veut rattraper le temps perdu
ils se complètent l’un dans l’autre. Cette paire dont on dit indissociable s’est distinguée et promet plein de surprises.

Fabbro a utilisé plusieurs variantes à Hammam Bourguiba

Bencherifa : «Il faut maintenir
une première apparition sous son nouveau maillot jaune et vert. Durant le dernier stage de Tunisie, l’ex-Koubéen a fait étalage de toute sa classe,

gravir vite les échelons. La concurrence ne lui fait pas peur, mieux, il se dit prêt à s’imposer dès les premiers temps. Écoutons-le.

Il a été annoncé en grande pompe depuis quelques saisons, la venue de Hadiouche à la JSK ne s’est concrétisée que cet été. L’ex-Saïdi se dit très content que son rêve puisse devenir une réalité et promet de rattraper tout le temps perdu. Au cours des oppositions organisées en Tunisie, Abdenour n’a pas donné l’impression d’être nouveau dans le groupe, ses ambitions sont claires : marquer le maximum possible de but.

Messaâdia, freiné dans sa courbe, compte revenir vite

La paire BouaïchaBelakhdar se distingue

La venue de l’un des deux ne pouvait se concrétiser sans celle de l’autre. Il s’agit de la paire d’attaque Bouaïcha et Belakhdar qui a réalisé une époustouflante saison au MCEE. Certes, les deux attaquants n’ont joué qu’une seule saison ensemble durant laquelle ils ont brillé de mille feux. Leur présence à la JSK va certainement confirmer tout le bien que pensent d’eux leurs dirigeants. Déjà en Tunisie, les deux joueurs ont été alignés ensemble et

Ayant démarré sur un rythme très élevé sa préparation avec sa nouvelle équipe, l’autre attaquant dont on dit qu’il sera la révélation de la saison, en l’occurrence Ahmed Messaâdia, s’est vu freiné dans sa courbe ascendante par cette légère blessure à la cuisse. Au cours du premier match d’application, l’exsociétaire du CAB a fait preuve de son efficacité. Il promet de se débarrasser le plus vite possible de son bobo et revenir très vite dans le groupe.

Hanifi, le buteurmaison, veut confirmer

Au cours du stage de Hammam Bourguiba, l’attaquant Hanifi a également confirmé son talent. Hanifi, qui a été aligné dans les quatre oppositions, aura tapé dans l’œil du coach italien. La venue de plusieurs joueurs à vocation offensive n’a point dérangé le buteur-maison qui veut confirmer son statut. L. A.

Vous avez bouclé avec beaucoup de réussite le premier stage de Tunisie, quel commentaire en faites-vous ? Je vous assure qu’on a beaucoup travaillé, personnellement, je considère que le premier stage a été une réussite sur tous les niveaux. Les conditions dans lesquelles nous étions mis nous ont aidés pour accomplir notre tâche. Je ne vous cache pas, qu’en début nous avons

trouvé quelques difficultés pour nous adapter, mais, au fil des jours, nous avons trouvé nos repères. Après douze jours de travail, nous sommes parvenus à tirer beaucoup de points positifs, sur le plan physique notamment. Parlons du programme auquel vous avez été soumis pendant douze jours, comment avez-vous trouvé la charge de travail imposée par Mauro ? Les premiers jours étaient difficiles pour nous. Nous avons entamé tambour-battant notre travail, après plus d’un mois de congé. Par la suite, les choses se sont bien passées pour nous. On a varié entre physique et tactique. Franchement, j’ai trouvé du plaisir à travailler avec un groupe de joueurs pleins de volonté et d’enthousiasme. Vous avez même figuré dans le premier groupe de joueurs qui ont obtenu de bons résultats, cela devrez vous motiver encore plus ? J’ai fait de mon mieux pour être à la hauteur. Je sais bien que c’est une période très importante. Cette préparation nous sera d’une grande utilité pour la saison ; il ne faut absolument pas la rater, mieux, je pense qu’il est très important de maintenir cette cadence au deuxième stage d’Alger et celui du Maroc. Vous figurez parmi un nombre de joueurs nouvellement arrivés à la JSK, parlez-nous de ces deux semaines de travail avec Fabbro ? Le groupe est très sympathique, personnellement, je n’ai trouvé au-

cune difficulté à me familiariser avec le nouveau groupe. Les anciens que nous avons trouvés sur place nous ont facilité la mission en nous intégrant dans notre nouvel environnement, après tout le monde a fait de son mieux pour montrer tout ce qu’il a dans ses trippes. La présence de Mekkaoui à gauche de la défense va enflammer la concurrence, quel effet cela vous fait-il ? Pour l’instant, l’heure est à la préparation physique. Chacun de nous fait de son mieux pour bien se préparer. Je ne me fais aucun calcul de plus que de me préparer pour la saison. Pour ce qui est de la concurrence, j’estime qu’aucun de nous n’a signé un contrat pour jouer titulaire, c’est le terrain qui va démontrer ça. Nous avons trouvé du plaisir à jouer ensemble, maintenant, il reste encore du travail à faire avant d’en parler sur le sujet. Il nous reste des stages à réussir, il faut se resserrer les coudes pour réussir. La direction a arrêté son recrutement avec la signature de Mokdad, un commentaire ? La venue de Mokdad est une bonne nouvelle. C’est un joueur qui a du talent et que nous avons bien suivi avec le MCA. Nous lui souhaitons la bienvenue dans le groupe. Pour vous dire, je l’ai rencontré il y a quelques heures seulement. Il est très heureux d’avoir opté pour la JSK, il a même hâte de découvrir l’ambiance qui règne chez nous. Entretien réalisé par Lyès A.

Hannachi-Belkalem, acte II cette semaine
Coup de tête JSK
pour la seconde fois de suite, afin d’évoquer l’aspect financier. Aux dernières nouvelles, Belkalem n’a rien conclu avec son président sur ce volet. En gros, il s’agira de se mettre d’accord sur le salaire que percevra le joueur lors de la nouvelle saison. D’après certains observateurs, ce nouveau tête-àtête entre Hannachi et Belkalem sera probablement le dernier, avant le règlement définitif de ce conflit qui dure depuis des semaines. Dans le cas contraire, les choses risquent de s’enfoncer à nouveau entre les deux hommes, une situation qui n’arrangerait personne. D’après la même source d’information, Hannachi rencontrera Belkalem à l’hôtel Riadh, dans la discrétion la plus totale. trouvait en France la première semaine de juillet, était dans le flou concernant sa situation au club. Mais dès son retour, il a brièvement discuté avec Hannachi, avant d’accepter de faire le déplacement en Tunisie, où ses partenaires effectuaient leur stage à Hammam Bourguiba. Toutefois, Belkalem a clairement expliqué à ses dirigeants qu’effectuer le déplacement en Tunisie ne voulait pas dire que le problème était résolu. Pour preuve, le joueur n’a toujours pas signé sa demande de licence pour la nouvelle saison, même s’il lui reste une année de contrat.

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

05

Les Canaris affronteront le FUS de Rabat
Après avoir consacré la part du lion du programme du premier cycle de préparation au centre de préparation de Hammam Bourguiba (Tunisie) à l’aspect physique, le staff technique de la JSK prévoit de programmer le maximum de matches amicaux. Après le MCA, que la JSK affrontera à la fin de son deuxième stage d’Alger qui débutera aujourd’hui, et le Raja de Casablanca que les Canaris affronteront le 4 août prochain à Casablanca, on a appris d’une source sûre que la JSK tient son troisième match. Selon nos informations, c’est le FUS de Rabat que les camarades de Rial affronteront à l’occasion de leur troisième match amical cet été. Pour rap-

Après le MCA et le Raja de Casablanca

Hannachi veut encore d’autres matchs au Maroc

pel, le FUS de Rabat a terminé le championnat précédent à la deuxième place du classement général.

Ça parle de 160 millions/mois

écidément, l’affaire Belkalem continue de faire couler beaucoup d’encre en cette période de stage, même si l’international algérien a rencontré son président la semaine dernière à Tizi Ouzou. Une fois de plus, le défenseur kabyle doit revoir son président

D

Trois jours de repos, c’est ce qu’a accordé le staff technique kabyle aux joueurs, avant de reprendre le chemin du travail. De retour mercredi soir au pays, Fabbro a donné RDV à ses joueurs pour ce soir à l’hôtel Riadh pour un second stage, à Alger. Toutefois, il sera moins long que celui de Hammam Bourguiba, du moment qu’il s’achèvera le 28 juillet prochain. Fabbro, Karouf et Mauro auront au total 6 jours pour doser la charge de travail, avant de s’envoler à nouveau pour Casablanca. La particularité de ce second stage de ce soir est que l’effectif sera au grand complet. Le staff technique aura sous sa coupe, et pour la 1re fois, 25 joueurs.

Les Kabyles attaqueront le second stage dès ce soir
Pour rappel, Belkalem, qui se

Le joueur n’a toujours pas signé sa demande de licence

Du côté de la direction kabyle, on semble très serein concernant le cas Belkalem. Normal lorsqu’on sait que le joueur est toujours sous contrat avec la JSK. D’après certaines indiscrétions, le président Hannachi compte faire une nouvelle offre à son joueur cette semaine. Même si ce n’est toujours pas une certitude, ça parle de 160 millions de centimes comme salaire mensuel. Une somme qui ne laissera pas le joueur indifférent. A l’heure actuelle, le conflit Hannachi-Belkalem n’est, certes, pas résolu, mais les choses semblent aller dans la bonne voie. A. C.

Mekkaoui : «Nous sommes prêts pour le second stage»
jours de repos nous a beaucoup aidés. C’est toujours agréable de respirer après un stage fatigant. Mais je tiens à dire que nous avons le sentiment du devoir accompli, car nous avons vraiment bossé là-bas. Le second stage à Alger débutera demain. Êtes-vous prêts à rechausser les crampons ? Bien évidemment que nous le sommes. Nous sommes en pleine période de stage et c’est le moment de faire des efforts. C’est ce que le staff a essayé de nous faire comprendre, et il a raison. Cette étape de la saison est très importante pour chacun d’entre nous et il n’y a plus de place au relâchement. Les dirigeants et les supporteurs attendent beaucoup de nous et il va falloir se montrer à la hauteur. Comment avezvous trouvé l’ambiance à la JSK ? Personnellement, je ne me suis pas senti comme une nouvelle recrue. Il règne une ambiance bon enfant et il existe une excellente entente entre nous les joueurs. De plus, je connais la plupart d’entre eux, c’est ce qui a facilité mon intégration. Parlez-nous de la concurrence avec Bencherifa sur le flanc gauche ? C’est un bon joueur qui aspire à une place de titulaire. Je dirais que la concurrence sera toujours une excellente chose, tant qu’elle reste saine. Lorsque j’ai opté pour la JSK, je savais que les choses ne seront pas faciles. Je ferai de mon mieux pour gagner ma place au sein de ce grand club. Je sais qu’on attend beaucoup de moi et qu’il va falloir tout donner. Toutefois, l’urgence est de bien se préparer et de ne surtout pas contracter des blessures. Pensez-vous que tout se décidera lors du prochain stage à Casablanca ? Oui, je pense. On aura beaucoup de matchs amicaux et ce sera le moment idéal de sortir le grand jeu. Chacun devra montrer ses qualités. Mais comme je l’ai dit précédemment, c’est la concurrence qui nous pousse à donner le meilleur de nousmêmes. En tous les cas, de mon côté, je suis très motivé à l’idée de rentrer en concurrence avec d’autres joueurs, car c’est ce qui fait un groupe. Des joueurs sans motivation ne formeront jamais une équipe. Entretien réalisé par Lyès Aouiche

La JSK ne se limitera pas à un ou deux matchs au Maroc. Se fiant aux dernières déclarations de Fabbro, les Canaris devraient jouer au minimum quatre matchs amicaux en terre marocaine. Le président du club, Mohand-Cherif Hannachi, poursuit les contacts avec ses homologues marocains pour arranger deux autres matches au minimum dans ce pays voisin. L. A.

La charge sera augmentée à nouveau

Programme spécial pour Asselah, Camara et Messaâdia

Absents lors du 1er stage en Tunisie, le portier Asselah et le milieu de terrain Camara bénéficieront d’un programme spécial, avant de pouvoir réintégrer l’ensemble de leurs partenaires. Déjà, le préparateur physique devra les soumettre à des tests physiques, histoire de connaître la forme actuelle des deux joueurs. Quant à Messaâdia qui a raté la seconde semaine de préparation en Tunisie, il s’entraînera ce soir en solo. De son côté, le staff médical le soumettra à un examen clinique, avant de l’autoriser à reprendre avec le groupe.

Finalement, la charge de travail sera à nouveau augmentée en ce début de semaine, et elle ne baissera pas, avant mercredi prochain. En ce mois sacré du mois de Ramadhan, le technicien italien et le préparateur physique Mauro se sont basés sur l’expérience de Karouf pour établir le programme de préparation, car il est le mieux placé pour les mettre au courant de la forme physique des joueurs en ce mois sacré. Les joueurs s’entraîneront juste avant la rupture du jeûne, avant d’enchaîner avec une seconde séance, à 22h30, au stade de Chéraga. Même si ce sera difficile les 2 premiers jours, les joueurs trouveront leur rythme rapidement.

au technicien kabyle de prendre note de certaines lacunes. Fabbro aura par la suite tout le temps d’apporter les retouches nécessaires lors des 3 matchs amicaux qui seront disputés au royaume chérifien. A. C.

Le latéral gauche Mekkaoui nous a livré ses impressions sur ce 1er stage d’intersaison effectué à Hammam Bourguiba. Par la même occasion, la nouvelle recrue kabyle nous a fait savoir que les joueurs sont quasiment prêts pour le second d’Alger qui débutera ce soir. De retour de Hammam Bourguiba, comment vous sentez-vous ? Les choses se passent plutôt bien. Il est vrai que ça n’a pas été facile lors de ce 1er jour de Ramadhan, mais je sais qu’on trouvera notre rythme. Je dois dire aussi que le fait d’avoir bénéficié de 3

MCA-JSK maintenu pour samedi prochain à 22h

L’avantage de ce second stage est qu’il sera bouclé par un match amical. Les Kabyles affronteront le MCA au stade du 5Juillet, samedi prochain, à 22 heures. Ce sera le 1er test pour les camarades de Ali Rial, mais aussi pour le technicien Fabbro. D’après certains observateurs, le fait de jouer un match amical avant le départ à Casa permettra

06

Après la fin de la première phase de préparation en Pologne, une réunion est prévue au cours de la soirée de demain lundi entre le coordinateur de la section football du Mouloudia et Patrick Liewig. Ce dernier tient, avant de continuer son travail, à tirer les choses au clair avec les responsables du MCA, lui qui ne s’est jamais montré exigeant sur quoi que ce soit, mais qui veut que les choses soient faites dans les règles de l’art, accordant une grande importance au volet organisation. Ainsi donc, cette réunion sera décisive entre Omar Ghrib et le technicien français. Parmi les points qui seront évoqués, la régularisation de sa situation financière du fait qu’il veut percevoir deux mois de salaire, ainsi que l’avenir du préparateur physique, Bernard Gines, qui, lui aussi, attend d’être rémunéré pour le travail effectué en Pologne. En plus de la régularisation de la situation financière du coach et du préparateur physique, Patrick Liewig présentera un rapport du stage de préparation en Pologne, où il tiendra à expliquer aux responsables du MCA le travail que l’équipe a accompli sous sa coupe, mais aussi le reste du programme de préparation qu’il

Réunion décisive entre Ghrib et Liewig
Prévue demain lundi en fin de soirée

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

Coup d’œil MCA

compte mettre en œuvre, si tous les moyens seront mis à sa disposition. Connu pour son professionnalisme, Patrick Liewig a, souvent, exigé que les moyens doivent suivre les objectifs tracés. C’est pour cette raison qu’il veut que l’équipe soit mise dans de bonnes conditions afin qu’il puisse continuer sa mission au MCA.

Le rapport du stage sera présenté

Depuis le retour de l’équipe de son stage de préparation en Pologne, l’entraîneur du Mouloudia se trouve en Tunisie avec sa petite famille. Il est attendu demain, à Alger, pour la reprise. Toutefois, ce dernier attend toujours son argent, du fait que les responsables du club lui ont promis une avance sur salaire. En effet, il n’est un secret pour personne que le coach a rejoint le MCA en retard en raison de ses préoccupations professionnelles avec le Club Africain. Une fois à Alger, il s’est mis d’accord avec les responsables du club pour qu’on lui verse un salaire une fois un compte ouvert à son nom. Ces derniers se sont même engagés à envoyer une mensualité à sa famille en Tunisie, durant son séjour avec l’équipe en Pologne. Cependant, grande fut la surprise de Patrick Liewig lorsqu’il a appris que sa famille, en Tunisie, n’a rien reçu de la part du Mouloudia. D’autant plus qu’il a appris que certains nouveaux joueurs, qui venaient juste de signer, ont touché un gros pactole à l’image de Hachoud, alors que lui n’a rien perçu pour le moment. C’est pour cette raison que le technicien français veut bien avoir des explications à ce sujet. Selon une source digne de foi, on laisse croire que Patrick Liewig, qui s’est montré compréhensif envers les responsables du MCA, exige qu’on lui paye deux mois de salaire dès demain, car il n’a pas du tout apprécié l’attitude des dirigeants.

Le coach attend son argent
Il tient à être fixé sur le sort de Bernard Gines
En plus du volet financier qui l’inquiète à plus d’un titre, Patrick Liewig veut bien être fixé sur le sort du pré-

Le recrutement effectué jusqu'à présent par la direction du MCA a donné satisfaction à Patrick Liewig. Ce dernier estime que la richesse d’un effectif constitue, souvent, un avantage et non un handicap, car il suffit juste d’avoir la mainmise sur le groupe pour avoir les résultats souhaités. Seulement, le technicien français veut faire le point sur le recrutement avec Omar Ghrib afin d’avoir une idée sur le nombre de joueurs qu’il aura sous sa coupe, d’autant plus que Dahmane et Metref vont signer bientôt, en attendant l’entame des négociations avec Bangoura. K. M.

Faire le point sur le recrutement

parateur physique Bernard Gines. Une fois que le stage de préparation en Pologne s’est achevé, aucun dirigeant n’a pris attache avec lui pour évoquer son avenir au MCA, bien que tout le monde soit unanime à dire qu’il a effectué un grand travail, au point que les joueurs affirment qu’ils n’ont jamais effectué une préparation pareille. Ainsi donc, Patrick Liewig veut être fixé sur l’avenir de Bernard Gines, car la préparation n’est qu’à son entame, et cette période de Ramadhan est cruciale pour l’équipe. Patrick Liewig tient à avoir son préparateur physique à ses côtés, car un grand travail attend

Mobitang : «Je n’aurai pas
de problème pour rattraper mon retard»
Votre absence lors du stage de préparation en Pologne a suscité moult interrogations, qu’en est-il au juste ? Je pense qu’il n’y a aucun problème, et si je ne me suis pas déplacé avec l’équipe en stage de préparation, c’est pour la simple raison que j’étais chez moi au Cameroun. Mais, peut-on connaître les raisons qui vous ont empêché d’être avec l’équipe ? Après la fin de saison, je suis rentré chez moi pour passer quelques jours au Cameroun et me retremper dans l’ambiance familiale. Je n’ai appris que l’équipe était en stage qu’après son entame, vous voyez bien donc que c’est indépendant de ma volonté. Avez-vous discuté par la suite avec les dirigeants pour que vous puissiez rejoindre l’équipe en stage ? Oui, il était prévu qu’on m’envoie le billet d’avion pour que je puisse être avec mes coéquipiers, mais il y avait à chaque fois un empêchement. Vu que le stage était de courte durée, je n’avais d’autre choix que d’attendre le retour de l’équipe en Algérie, pour entamer ma préparation. Vous allez donc rejoindre Alger ce lundi ? Oui, je serai présent à la reprise des entraînements, pour que je puisse entamer ma préparation d’intersaison. Ne pensez-vous pas que vous êtes en retard par rapport à vos coéquipiers ? Certes, je suis un peu en retard, mais j’ai veillé à entretenir ma forme. Je pense, toutefois, que j’ai le temps nécessaire afin de me préparer convenablement pour la prochaine saison et être prêt à la reprise de la compétition. Je ne trouverai pas de problème pour rattraper mon retard. Le Mouloudia a recruté un défenseur axial, Bachiri. Ne pensez-vous pas que la concurrence est relancée à ce poste ? Chaque nouvelle recrue est la bienvenue au Mouloudia, et je pense toujours que la concurrence est le secret de la réussite. Personnellement, je ne connais pas le joueur et il a sûrement joué contre nous en championnat, mais si le MCA lui a fait appel, c’est sûrement pour qu’il ramène un plus. Que pensez-vous du recrutement ? C’est un bon recrutement, car les joueurs ramenés pour renforcer l’équipe jouaient souvent avec leurs équipes. J’ai eu déjà l’occasion de voir Hachoud et Metref évoluer et je pense qu’il s’agit de bons joueurs qui vont donner un plus à l’équipe. Le fait qu’on ait préservé l’ossature de l’équipe et qu’on s’est renforcé par de bons éléments, nous permettra de réaliser un bon parcours la saison prochaine. On sent que vous êtes motivé pour réaliser de bonnes choses avec le MCA, bien que vous étiez sur le départ en fin de saison… En fin de saison, je voulais juste embrasser une carrière professionnelle en Europe, et je pense que chaque joueur aimerait jouer dans le haut niveau. Peut-on savoir quel club ? Il s’agissait de deux clubs français, le RC Lens et l’AS Monaco, mais les deux clubs m’ont demandé de résilier mon contrat, alors qu’ils devaient eux-mêmes prendre attache avec le MCA et négocier mon transfert. Le fait qu’il me restait une année de contrat à honorer, et que je ne manquais de rien au Mouloudia, m’a motivé pour continuer mon expérience avec le Mouloudia. Entretien réalisé par K. M.

encore l’équipe, et la gestion du mois de jeûne nécessite une certaine expérience, mais aussi de la compétence. Lorsqu’on sait que le MCA n’effectuera qu’une seule séance d’entraînement par jour qui sera réservée au volet technique mais aussi physique, des éléments ayant rejoint le groupe tardivement accusent un certain retard par rapport à leurs coéquipiers. Ainsi, il apparait évident que la présence de Bernard Gines est indispensable. K. M.

Décidément, rien ne va plus au sein du CSA/MCA, où la tenue de l’assemblée générale est toujours au centre de la polémique. Hier, des membres de l’AG ont adressé un communiqué dans lequel ils veulent tenir une AG extraordinaire dans les plus brefs délais, expliquant les raisons qui les ont poussés à prendre cette décision. A travers le communiqué adressé par ses auteurs au nom des membres de l’AG, on pouvait lire : «En cette fin de cycle olympique, les associations sportives se préparent à organiser les AG pour élire leurs nouveaux représentants, conformément aux statuts et règlements en vigueur. Considérant le vide actuel et la confusion sciemment entretenue par certains cercles, et devant le refus de Abdelhamid Zedek de tenir cette Assemblée générale pour des raisons liées à ses bilans moral et financier dont l’opinion sportive a été informée, les membres de l’AG du CSA/MC Alger, en réunion au siège du club à Chéraga, ont décidé d’organiser une assemblée extraordinaire dans le but de préparer, conformément aux statuts et règlement des associations sportives en vigueur, le renouvellement des instances dirigeantes du CSA/MCA dans les plus brefs délais.» De cela, on pourra dire que les membres de l’AG en question tiennent à ce qu’une AG extraordinaire soit tenue dans les prochains jours. Seulement, on se demande si leur démarche aboutira auprès des instances, car le secrétaire général du club, Mehdi Aïzel, qui assure l’intérim suite à la démission de Zedek, a fixé la date du 20 septembre prochain pour tenir l’AGE et procéder à l’élection d’un nouveau président. Mehdi Aïzel a même saisi les instances compétentes pour que les travaux de l’AGE puissent se dérouler dans de bonnes conditions. K. M.

Des membres de l’AG veulent une AG extraordinaire

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

Ghrib : « Je voudrais que Metref et Dahmane commencent l’entraînement, ce lundi »
Au sujet des futures recrues du club, Dahmane et Metref, le coordinateur de section, Omar Ghrib est en train de tout mettre en œuvre pour matérialiser leur transfert qui devrait prendre forme aujourd’hui. Mais pour plusieurs raisons, cette transaction pourrait être de nouveau différée de vingt-quatre heures. A ce propos, Ghrib nous a confié avec la franchise qui le caractérise : «Dahmane est actuellement en Belgique pour des affaires personnelles, je dois lui envoyer dans les prochaines heures son billet d’avion car j’aimerais qu’il soit dès ce dimanche ou bien au plus tard ce lundi à Alger. J’aimerais que Metref et Dahmane entament ce lundi à l’occasion de la reprise des entraînements le boulot avec le groupe au stade du 5-Juillet. Et je compte tout faire pour cela.»

Coup d’œil MCA

L’ex-attaquant du CSC, Da endu mane serait finalement att à Alger. En provenance demain rallier de Lille, le joueur devra i le pays. Aussitôt, aujourd’hu ar le joueur rencontrera Om Hadj Ahmed Ghrib et Rafik pour finaliser.

Dahmane devra rallier demain Alger h-

07

« Je pourrais conclure avec les deux joueurs lundi matin ou avant la rupture du jeûne »

décidera ce lundi après la réunion entre le président et Liewig »

Gines « Mon avenir se

Au sujet de la signature du contrat qui se profile à l’horizon, Omar Ghrib affiche son optimisme en nous déclarant vouloir conclure avec les deux futures recrues avant la reprise de l’entraînement même si l’heure n’a pas encore été fixée. «Je pourrais conclure avec Metref et Dahmane lundi matin ou avant la rupture du jeûne. Sincèrement, ce n’est pas du tout un problème. Tout se décidera dès que les deux joueurs seront avec nous», nous a confié l’homme fort du Doyen. T.Che

Djemili : « Malgré la concurrence,
je suis attristé pour Bouzidi qui reste un excellent gardien »

Alors que les portiers du MCA étaient sur le point de reprendre avec Izri qui avait été nommé au poste d’entraîneur des gardiens, celui-ci pour des raisons familiales, a dû renoncer à prendre en charge Chaouchi et consorts. Une situation qui a mis dans l’embarras la direction mouloudéenne qui s’est mise aussitôt à la recherche d’un remplaçant. Et c’est dans ce but que les pensionnaires de Cheraga sont en train de prospecter large pour chercher un technicien qui réponde à leurs attentes. Dès lors, on se bouscule au portillon pour décrocher un contrat au Mouloudia. Nous avons d’ailleurs appris que quatre CV ont atterri sur le bureau de Omar Ghrib qui devrait trancher dans les prochaines heures. Une chose est sûre, les gardiens de but reprendront demain avec leur nouvel encadreur qui devra rentrer directement dans le vif du sujet.

L’entraîneur des gardiens sera connu dans les prochaines heures

En concurrence directe avec Bouzidi pour le statut de doublure de Chaouchi, contrairement à ce qu’on pourrait penser, Houari Djemili est loin de se réjouir de la sanction qui a frappé le jeune Farès. L’ex-portier du WAT est ainsi venu au soutien de son camarade qui traverse actuellement une situation très délicate.
Alors Houari, comment s’est passé ce stage en Pologne ? Avant toute chose, je voudrais souhaiter aux Chnaoua et à tout le peuple algérien un très bon Ramadhan. Maintenant, il est évident que ç’a été une très belle expérience pour moi. J’ai découvert à travers ce stage un superbe groupe qui m’a beaucoup facilité la tâche. C’est pour cela que je n’ai pas eu de problème d’adaptation même si au début j’ai fait preuve de beaucoup de timidité avant de fondre dans cette équipe. Et concernant le travail sous la coupe de Kaci Saïd et Liewig ? Nous avons effectué un très gros boulot. Et ce qui nous a beaucoup aidés, c’est le fait de travailler sous une température clémente loin de la chaleur étouffante qui sévit dans notre pays. Et c’est aussi pour cela qu’on n’a déploré aucun blessé, Alhamdoullah. Pour votre premier stage vous avez fait sensation en montrant de grosses qualités qui vous permettent de titiller même Chaouchi… Si le club m’a recruté, c’est bien pour apporter un plus et être prêt à remplacer Chaouchi. C’est un honneur de travailler aux côtés de Fawzi qui est une personne très attachante et très humble. Kaci Saïd a déclaré que vous avez tout pour concurrencer Chaouchi… Ce me touche beaucoup et m’incite à redoubler d’efforts car il n’y a qu’avec le travail qu’on arrive. Est-ce un problème d’avoir effectué le stage sans un entraîneur des gardiens ? Durant le stage ce n’était pas important dans la mesure où nous étions plongés dans un programme axé sur l’aspect physique. Mais ici en Algérie, il faudra bien un entraîneur des gardiens car nous allons entamer le volet spécifique. A votre retour au pays, vous avez appris, à l’instar de vos camarades, la suspension pour six mois de Bouzidi qui est votre concurrent pour cette place de doublure. Qu’avez-vous à dire à ce propos ? Certes, j’étais en concurrence avec Bouzidi pour ce statut de doublure de Chaouchi. Farès a démontré lors du stage en Pologne qu’il avait énormément de talent et qu’il représentait l’avenir du Mouloudia. Et sincèrement, j’ai été triste pour lui car c’est un véritable coup dur, que ce soit pour lui ou pour le club. Bouzidi peut compter sur mon soutien, mais je suis persuadé qu’il reviendra encore plus fort à la fin de sa sanction. Alors que l’équipe du MCO vous proposait un statut de titulaire, qu’est-ce qui vous a incité à rejoindre le MCA qui compte dans ses rangs un certain Chaouchi ? J’avoue que j’avais l’opportunité d’être le gardien numéro un au MCO, mais j’ai fini par opter pour le Doyen car j’aime les challenges. Je sais que c’est un très gros défi d’être en concurrence avec Chaouchi qui est le meilleur gardien de but en Algérie. Mais cela aussi va me permettre de progresser. Et puis j’avais été en concurrence avec Hadjaoui et Gaouaoui. Et cela m’a beaucoup servi pour la suite de ma carrière. Entretien réalisé par Tarek-Che

L’une des questions qui reste actuellement en suspens concerne le dossier du préparateur physique Bernard Gines qui n’est toujours pas fixé sur son avenir. Tandis que Patrick Liewig avait émis en Pologne le vœu de garder Gines, la direction du club voudrait, elle, pour des questions financières, travailler avec lui par intermittence. Joint par nos soins, Gines s’est montré comme à son habitude disponible pour éclairer la lanterne des supporters. «Ecoutez, mon avenir se décidera ce lundi après la réunion que tiendra le président (Omar Ghrib) avec Liewig. Je viens d’ailleurs de m’entretenir avec Liewig qui sera à Alger ce lundi. Et c’est à la suite de cette discussion que je serai fixé, mais pas avant.» « Ayant des engagements en France, je suis prêt à travailler par intermittence » Durant notre discussion, Gines nous a confié qu’il était prêt à travailler par intermittence. Une option qui devrait arranger aussi les affaires du Mouloudia. «Je ne vous cache pas que j’ai en France des engagements avec un club et avec les collectivités territoriales. C’est pour cela que je suis ouvert à toutes les propositions. Je suis même prêt à travailler par intermittence selon

les besoins du Mouloudia. Je sais que l’aspect financier pèse sur le choix du club dans le cas où il veut me garder à temps complet, c’est pour cela qu’il faut être compréhensif.»

« Par correction je dois me rendre à Alger pour rencontrer les dirigeants du Mouloudia » L’ex-préparateur physique de l’Etoile du Sahel nous a aussi confié qu’il comptait bien se rendre incessamment à Alger pour rencontrer les dirigeants du Mouloudia. «J’ai été très bien accueilli par le Mouloudia qui m’a ouvert ses portes. J’ai découvert en Pologne un groupe fabuleux. Et par correction, je dois me rendre à Alger pour discuter avec les dirigeants du Mouloudia. Je suis convaincu qu’on parviendra à trouver un accord qui arrangerait les deux parties. Je ne vous cache pas que j’étais en colère lorsqu’on a propagé des rumeurs m’annonçant exigeant 8000 euros à mon employeur alors que j’ai rejoint immédiatement la Pologne sans discuter avec la direction du MCA. En tout cas, je serai fixé ce lundi», nous a déclaré Gines qui avait quitté la Pologne avec le sentiment du devoir accompli. T.Che

08

Le stage de Sousse a failli être annulé
Coup d’œil ESS
complexe couteront aux Sétifiens la somme de 600 millions de centimes. La délégation sétifienne sera composée au total de 40 personnes. Aux 28 joueurs s’ajouteront 4 membres du staff technique, 4 autres pour ce qui est du staff médical, le chauffeur et le responsable du matériel. Les deux dernières places seront réservées aux joueurs qui seront mis à l’essai. l’ESS à un match amical contre l’équipe de Boudebouz. Les deux nouvelles recrues de l’ESS Karim Soltani et Barry Demba rejoindront directement le lieu du stage à Sousse. Ils ne passeront pas par Sétif. Les deux joueurs sont attendus le 24 juillet, soit le lendemain de l’arrivée du reste de la délégation.

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

Soltani et Demba se rendront directement à Sousse

Les deux joueurs émigrés de l’ESS Sofiane Khedhaïria et Nadjem Anab n’ont pas rejoint Sétif hier, comme cela était convenu. Selon les toutes dernières informations, ils étaient dans l’obligation de prolonger leur séjour à Alger. On espère du côté de la direction du club que les deux joueurs auront tout réglé avant le départ de la délégation, après-demain.

Anab et Khedhaïria seront-ils en retard ?

e directeur de l’agence de tourisme tunisienne TSF qui avait en charge l’organisation du stage de l’ESS a saisi le directeur de la société Black Eagles par SMS. Il lui apprendra que le stage à Sousse est annulé car la direction de l’ESS n’a pas tenu ses engagements. Selon le patron de l’agence tunisienne, il était convenu qu’elle règle la moitié du cout du stage et cela une se-

L

maine avant qu’il ne débute. La réaction setifienne ne s’est pas fait attendre et elle le fut par Serrar qui se trouve en Tunisie.

Obifol tient la corde
club maltais de Hermun Spartanz. Il a inscrit 31 buts et il est le deuxième buteur de tous les temps du championnat maltais.

Le premier responsable de l’ESS se trouve en Tunisie et plus particulièrement à Sousse. Dès qu’il a su que l’agence de voyage TSF s’était désengagée en ce qui concerne le stage que doit effectuer l’équipe, Serrar s’est rendu au siège de cette

Serrar dénoue la crise

entreprise. Il s’expliquera avec les responsables sur place et un accord a très vite été trouvé. Le stage est donc maintenu.

La direction du club sétifien a choisi comme lieu de résidence le complexe touristique El Mouradi club situé à El Kantaoui, dans la banlieue de Sousse. Les trois semaines passées dans ce

Le stage coûtera 600 millions pour une délégation de 40 personnes

Hubert Velud aura à choisir entre le Gabonais Malik Ifouna et Le Nigérian Oubina Obifol Concernant ce dernier, C’est un manager tunisien qui a proposé à Serrar cet attaquant nigérian de 24 ans qui évolue à Malte. Il a porté, lors du précédent exercice les couleurs du

50 000 euros pour sa lettre de libération, au cas où....
Le Nigérian Obifol est encore sous contrat avec

Madouni : «Marquer des buts, c’est notre boulot, nous les attaquants !»
J’espère cependant avoir de la réussite car elle est importante pour un attaquant. Il vous faut pour cela gagner votre place dans l’équipe, qu’en pensez-vous ? Je n’ai pas encore fait connaissance avec l’ensemble des joueurs. Je connais Aoudia qui a toutes les qualités d’un attaquant moderne. Je veux agir en professionnel et accepter toutes les décisions qui seront prises par le coach. Par quoi voulez-vous conclure ? Je serai en Tunisie pour travailler et être à la hauteur de la confiance des gens qui m’ont fait venir. Je sais que mon nouveau club ne peut aborder une saison que pour gagner des titres et ceci est l’affaire de tous. J’ai connu déjà ce genre de situation et je sais que pour atteindre les objectifs assignés, il nous faut être solidaires. Entretien réalisé par Samir B.

C’est hier en début d’après-midi qu’Hubert son club le Hermun Velud, le nouvel entraîneur Spartanz. Son manager a de l’ESS, est arrivé à Sétif, en informé la direction de provenance de Marseille. Delhoum est l’un des rares joueurs de l’effectif de la saison l’ESS que son club exipassée à ne pas avoir renouvelé son bail et à avoir demandé à être li- Une heure plus tard, il s’est geait la somme de réuni avec quelques diribéré. En effet le joueur nous dira que Hammar lui adressé un refus ca50 000 euros pour le li- tégorique de le libérer. «J’ai clairement dit au président que geants et le principal point je voulais bérer. C’est là un élément changer de club. Il a refusé et m’a demandé de rester. Je suis certain qui a été débattu est l’organiimportant que la cellule qu’un terrain d’entente sera très vite trouvé. Il me faut maintena sation du stage de Sousse. nt pende recrutement prendra ser à me préparer comme il se doit et être au top le jour de Velud n’a pas caché sa joie la reprise. en compte avant d’enté- C’est ce que je vais faire désormais. De toutes les façons, je n’ai en apprenant que Madoui pas d’auriner la décision prise est revenu sur sa décision de tres choix», nous a confié Delhoum, samedi passé. par Velud. se retirer. S.B

Delhoum: «Hammar a insisté pour que je reste» Mourad

Plusieurs équipes ont choisi de se préparer au niveau du Mouradi club d’El Kantaoui. Deux d’entre elles ne sont autres que le Nadi Emirati et le FC Sochaux. On pense déjà, du côté de

Ce sera avec le Nadi Emirati et le FC Sochaux

Le Nigérian Oubina Obifol et le Gabonais Malik Ifouna se trouve déjà en Tunisie. Ils sont tous deux arrivés à Sousse il y a de cela quatre jours. Après le recrutement effectif du Malien Barry Demba, Velud aura à choisir un seul de ces deux joueurs et cela après leur avoir fait subir des tests. Samir B.

Oubina et Ifouna sont déjà à Sousse

La participation de Gormi, Karaoui, Zaaboub et Delhoum au stage de Sousse reste incertaine. Tout dépendra, en effet de ce qu’il ressortira de la réunion qui doit se tenir aujourd’hui. Ces quatre joueurs auront à négocier les modalités concernant le renouvellement de leurs contrats respectifs. Même s’ils ont tous donné leur accord de principe, aucun document officiel n’a été paraphé.

Gormi, Karaoui, Zaaboub et Delhoum, «la bouteille à encre» !

Velud est arrivé à Sétif

Il n’a qu’une envie, enflammer le stade du 8-Mai par ses déboulés sur son aile droite et ses dribbles chaloupés. Madouni, il s’agit de lui, nous a dit vouloir réussir sous les couleurs noir et blanc. Madouni est par ailleurs affirmatif, il est à Sétif pour se faire une place dans l’équipe et surtout marquer des buts. Il répondra à nos questions sans aucune retenue. Avant toute chose, quelles sont les nouvelles ? Tout va très bien, je vous remercie et je voudrais remercier les gens qui m’ont accueilli comme il se doit à Sétif. Qu’attendez-vous de ce stage qui va débuter ? En ce qui me concerne, j’attends beaucoup de ce stage. Il faut dire que je ne me suis pas arrêté de m’entraîner et Je ne suis pas loin du top sur le plan physique. Je dois surtout faire connaissance avec le groupe et cela pour le bien de l’équipe. Je veux très vite m’intégrer et j’ai hâte de jouer avec ma nouvelle équipe. Serez-vous ce buteur qui manque tant à l’équipe de Sétif ? Je l’espère et je suis conscient que si on m’a fait venir à Sétif c’est pour marquer des buts car cela est la fonction première d’un attaquant.

Hammar : «L’ESS fera encore une fois partie des meilleurs»
Suite aux questions que nous avons pris le soin de lui poser, Hammar abordera les sujets portant sur le recrutement, le renouvellement, en ce qui concerne les anciens joueurs, les objectifs et la préparation de l’équipe en vue du prochain championnat.

Pour ce qui est de la préparation d’avant-saison, Hammar confirmera que celle-ci se déroulera en Tunisie : «Nous avons d’ores et déjà accompli toutes les formalités pour ce qui est du stage. Celui-ci se déroulera à Sousse, en Tunisie et durera peu près de vingt jours. Le départ se fera ce lundi. L’effectif qui aura à défendre les couleurs de l’USMB sera arrête avant le départ vers la Tunisie.»

«La préparation se fera à Sousse»

«Nous pensons avoir fait un recrutement judicieux»

gardé ceux qui ont donné satisfaction. Nous avons pris le soin de libérer des joueurs à temps pour qu’ils ne soient pas pénalisés et pour qu’ils puissent trouver un club dans les temps.»

«Nous avons gardé les joueurs qui ont donné satisfaction»

Hammar parlera de la liste des joueurs libères par le club. Celle-ci comporte les noms de certains éléments qui n’ont pas démérités. Il précisera que ces décisions ont été prises, uniquement suite à des critères techniques et il n’y a eu place à aucun sentiment : «Nous avons veillé à défendre uniquement les intérêts de l’ESS. Comme cela se fait dans tous les clubs, des joueurs ont été libérés et nous avons

Suite à une question portant sur le recrutement, Hammar dira : «Nous avons voulu, avant d’effectuer le moindre recrutement, convaincre des joueurs importants de l’équipe de renouveler leur contrat. Cela a été rapide pour certains et beaucoup moins pour d’autres. Nous sommes quand même arrivés à d’excellents résultats.» Dans le même contexte et à propos de Djabou, de Benmoussa et de Hachoud, Hammar nous apprend : «Il y a eu des négociations avec ces trois joueurs et elles ont été très difficiles. Nous avons très vite compris que tous les trois voulaient partir. Nous ne pouvons que leur souhaiter bonne chance et à nous de nous occuper des joueurs qui sont au club. Pour les joueurs que nous avons, jusqu’à présent recruté, je pense que notre choix a été judicieux. Il y a des joueurs expérimentes qui nous ont rejoints et d’autres plus jeunes qui peuvent rendre des services à l’équipe.» Synthèse de Samir B.

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

Coup risqué USMA

09

Ferhat : « Concurrencer Tedjar et Feham ne me fait pas peur »
De retour à Alger jeudi après avoir passé plusieurs jours en Jordanie où il a pris part avec l’équipe nationale des U-20 à un tournoi international, Zineddine Ferhat, l’une des révélations de la Ligue 1 lors du précédent exercice, nous parle dans cet entretien du parcours qu’il a réalisé avec ses coéquipiers en Coupe arabe des nations, mais aussi du stage de préparation en Turquie qu’il a raté ainsi que sur des propos de Miguel Angel Gamondi à son sujet. Tout d’abord, comment avez-vous passé le premier jour de ce mois sacré ? Avant de répondre à votre question, je profite de cette occasion pour souhaiter un bon Ramadhan à tout le peuple algérien et aux lecteurs du Buteur. En ce qui me concerne, le premier jour de ce mois, je l’ai passé normalement, chez moi, et ça c’est super bien passé. Je n’ai pas à me plaindre parce que j’ai passé une agréable journée, surtout avec les retrouvailles avec mes parents ainsi que les autres membres de la famille et mes amis après avoir passé plusieurs semaines loin d’eux. En tant que capitaine de l’équipe nationale junior, que pouvez-vous nous dire sur le parcours que vous avez réalisé lors de la Coupe arabe des nations ? C’est clair que nous aurions voulu aller le plus loin possible, mais malheureusement ça n’a pas été le cas. Nous avions donné le meilleur de nous-mêmes et c’est ce qui nous a

ême s’ils ont été les premiers à débuter l’opération recrutement, les Usmistes, et même s’ils ont engagé pas moins de quatorze éléments, n’ont toujours pas clos ce dossier puisque, d’après nos informations, les responsables du club, et sur demande de Miguel Angel Gamondi, cherchent à dénicher un avant-centre pour ensuite, arrêter une fois pour toutes, l’effectif qui défendra les couleurs du club lors du prochain exercice. Ne disposant que d’un attaquant de pointe de formation et c’est de Noureddine Daham qu’il s’agit, les dirigeants n’ont pas recruté un vrai chasseur de buts se contentant de quelques éléments qui sont, certes, talentueux et peuvent ap-

M

Un renfort offensif toujours d’actualité !
porter un énorme plus mais dont le poste ne leur permet pas d’assurer leur rôle d’avant-centre. Conscients que le premier responsable de la barre technique ne dispose pas trop de choix, les dirigeants de club de Soustara, et même s’ils n’ont pas des cibles précises, restent attentifs et suivent plusieurs pistes. Bien que rien n’est officiel, nos sources nous ont révélé qu’en l’absence de ce genre de joueur, sur le marché, les Usmistes privilégient la piste étrangère et pourraient également bien se tourner vers celle des émigrés. Une piste qui n’a pas souvent réussi au club, mais qui demeure une bonne solution. Ayant carte blanche, le responsable de la barre technique serait lui aussi en train de chercher un profil correspondant à l’attaquant qu’il

La piste étrangère refroidie mais…

désire avoir sous sa coupe, mais pour le moment, rien n’a été fait.

Rebouh Haddad : «On ne recrutera pas juste pour recruter»

Pisté par le club de Soustara, Boubacar Bangoura a même été supervisé en marge du match ayant mis aux prises son équipe, le Djoliba, au Club Africain lors d’une confrontation pour le compte du match retour de la Coupe de la CAF. Mais l’attaquant international malien n’a toujours pas été officiellement approché et, du coup, il est beaucoup plus annoncé proche du MCA que du club de Soustara. Doublé par leur rival éternel qui semble s’intéresser à Bangoura, la piste étrangère s’est, donc, refroidie mais sa réactivation à tout moment n’est pas à écarter si un bon avant-centre sera proposé aux Rouge et Noir.

«Il se pourrait que je reste» Joint par nos soins, Rebouh Haddad nous a déclaré à ce Voulant savoir comment il vit cette sisujet : «On ne recrutera pas unituation, Abdoulaye Maïga nous a surp ris quement pour recruter. Si nous en annonçant qu’il se pourrait qu’i l fasse décidons d’engager un attaquant, partie de l’effectif de l’US MA pour la saic’est qu’il doit être un vrai chasson 2012/2013 : «J’ai déclaré que je vouseur de buts. Nous ne voulons pas lais partir, mais personne n’a pris attache engager un élément dont le niavec moi pour tenter de trouver une issue veau est le même que les joueurs qui arrange tout le monde. Je suis sous dont nous disposons. Pour le mocontrat avec le club, et ça ne me déra nge ment, rien n’est clair mais il faut pas de rester. D’ailleurs, si les choses ne savoir aussi que le recrutement changent pas, je suis prêt à aller au bout n’est toujours pas clos. Si nous de mon contrat.» Lors de la reprise prétrouvons un attaquant dont le vue pour mardi au stade Omar-Hama di, profil nous séduira, nous n’allons tout sera clarifié entre le joueur et les pas hésiter à étudier la piste et membres du staff technique. même passer à l’attaque, mais A.C. pour le moment, rien n’est fait.» Adel C.

Au club depuis un an et demi, l’avenir d’Abdoulaye Maïga est toujours dans le flou. Ayant clamé haut et fort son envie de quitter l’USMA, le défenseur central malien n’a toujours pas résilié son contrat alors qu’il devait le faire quelques jours seulement après le départ de la délégation algéroise pour la Turquie, mais deux semaines après, les choses n’ont pas changé. Toujours à Alger, l’ancien joueur du Stade Mal ien de Bamako avait refusé de prendre part au premier stage, mais les dirigeants, eux, ne semblent pas pressés de résoudre son cas surtout qu’ils n’ont toujours pas d’autre joueur étranger.

Rien de nouveau dans l’affaire Maïga

«Je me battrai pour être titulaire »
permis de finir à la quatrième place. Cette place n’est pas catastrophique, et il faut savoir aussi qu’avant de prendre l’avion pour la Jordanie on avait pour objectif d’atteindre les demi-finales. En terminant à la quatrième place, nous pouvons dire que nous avons atteint notre but. Sur le plan personnel, êtes-vous satisfait de votre rendement ? L’intérêt du groupe passe avant tout. Quand je rentre sur le terrain, je ne fais pas de calcul, je me donne à fond et je ne pense qu’au résultat final. Le plus important, c’est de gagner avant tout, peu importe mon rendement ! Mais pour vous répondre, je dirais qu’à l’image de tous mes coéquipiers, j’ai fait de mon mieux pour bien représenter l’Algérie. J’ai failli être désigné meilleur joueur du tournoi, mais la lourde défaite sur le score de quatre buts à zéro que nous avons essuyée face à la Libye a donné l’avantage à mon concurrent direct, un Libyen. Il était sur la pelouse dès le coup d’envoi tandis que moi je n’ai fait mon apparition qu’en seconde période. Pendant que vous étiez à Amman, vos coéquipiers ont effectué leur premier stage de préparation en Turquie, réservé exclusivement au volet physique. Avez-vous suivi l’actualité de votre club ? Oui, bien sûr. Je lisais quotidiennement Le Buteur et El Heddaf sur le net pour ne rien

rater. J’avoue que je voulais prendre part à ce stage, mais malheureusement mon engagement avec la sélection nationale m’a contraint à le rater. Je sais que c’est un stage important, mais le fait de savoir que je suis compétitif me rassure. Pendant qu’ils étaient en train de travailler, je faisais la même chose moi aussi. En équipe nationale, nous n’avons pas chômé. Serez-vous présent à la reprise prévue pour mardi ? Non, en principe, je n’y serai pas. Je crois que les responsables de la FAF vont saisir les dirigeants pour leur demander de m’accorder une semaine de repos afin que je puisse souffler un peu. Il ne faut pas oublier que je n’ai pratiquement pas eu droit à des vacances puisque j’ai été appelé à rejoindre le lieu de regroupement de l’équipe nationale quelques jours seulement après la fin de l’exercice écoulé. Pour garder votre place dans le onze vous devriez concurrencer des joueurs d’expérience tel que Tedjar ou encore Feham. Ça ne vous fait pas peur ? Pourquoi avoir peur ? La concurrence, ce n’est pas nouveau pour moi. Le groupe était déjà bien étoffé la saison passée, mais malgré la présence de plusieurs bons joueurs j’ai pris part à plusieurs rencontres. Ce que j’ai vécu m’a fait comprendre que dans cette vie rien n’est impossible. Je suis jeune, et je vais me

battre à fond pour avoir la confiance du coach. Justement, qu’avez-vous à nous dire sur les propos de Gamondi à votre sujet ? J’ai lu ses déclarations, et je peux vous dire que j’ai hâte de reprendre. Je sais que cette saison, les places seront chères, mais je compte faire tout mon possible pour taper dans l’œil du responsable du staff technique. J’ai une grosse envie de réaliser une grande saison, et c’est pour cette raison que je ferai le nécessaire pour être à la hauteur. Entretien réalisé par Adel Cheraki

10
Tiab convoque le CA

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

Bouachira attendu cette semaine

Le conseil d’administration de la SSPA/JSMB devra se réunir au cours de cette semaine pour étudier certains points liés à l’actualité du club. C’est le premier responsable du club, Boualem Tiab, qui l’a annoncé lors de la dernière conférence de presse qu’il a animée. Le boss béjaoui devra évoquer à nouveau sa démission pour des raisons de santé que les membres du conseil d’administration ont rejetée lors de la réunion tenue, il y a de cela deux mois, après que son frère Zahir ait refusé de lui succéder.

Le budget octroyé par l’APC en août

L’entraîneur Alain Michel nous a révélé dernièrement que le préparateur physique, l’émigré Boualem Bouachira, dont il a parlé dernièrement, ralliera la ville de Béjaïa au cours de la semaine prochaine pour négocier avec la direction du club avant d’entamer son travail. Il devra le faire lors du stage en Tunisie qui sera consacré en grande partie au travail physique afin de recharger les batteries.

près deux jours de repos, les joueurs de la JSMB retrouveront le chemin de l’entraînement cet après-midi, pour poursuivre la première phase de préparation à Béjaïa, avant le déplacement en Tunisie pour un stage bloqué. Ces derniers prendront leurs quartiers à l’hôtel Al Mouradi de Sousse entre le 28 juillet et le 17 août. Lors de cette deuxième semaine de préparation, l’entraîneur Alain Michel tranchera le cas de certains joueurs qui sont soumis aux essais et arrêtera l’effectif qui s’envolera en Tunisie pour le stage d’intersaison où pas moins de sept matchs amicaux sont prévus.

A

Les Béjaouis entament le deuxième semaine de préparation
Coup de force JSMB
La reprise de l’entraînement connaîtra la présence de quatre éléments qui n’ont pas participé à la première semaine d’entraînement pour des raisons différentes. Il s’agit du gardien de but Cédric Si Mohamed, du défenseur Amine Megatli, le milieu de terrain Mehamha et de l’attaquant Mohamed Derrag. Avec l’arrivée de ces quatre éléments, l’effectif se complètera, en attendant les deux joueurs étrangers qui seront recrutés. Samuel Montey (Ghana), Chamseddine Jamini (Nigeria), Moussa Coulibaly (Mali), Emmanuel Binga (Cameroun) sont attendus pour effectuer des tests au cours de la semaine. De son côté, Billal Bahloul devra être présent aujourd’hui au stade de l’Unité maghrébine à l’occasion de la reprise de l’entraînement. Blessé au ni-

Si Mohamed, Megatli, Derrag et Mehamha avec le groupe

programme qui sera poursuivi pendant toute cette semaine.

veau de la cuisse, Bahloul ne s’est pas entraîné depuis lundi passé. Il devra se contenter d’un footing en marge du groupe, en attendant de réintégrer le groupe. L’enfant de Batna devra d’être d’attaque au début du stage d’intersaison qui aura lieu en Tunisie.

A l’instar de la première semaine, les Béjaouis seront soumis, lors de cette deuxième partie de préparation, à un biquotidien avec un seul changement : les horaires de travail, Ramadhan oblige. La première séance se déroulera à 18h et la seconde sera programmée dans la soirée, à partir de 23h. Un

Biquotidein au menu

Bahloul reprendra en solo

Lors de cette deuxième semaine de préparation, l’entraîneur Alain Michel devra trancher le cas des joueurs émigrés et espoirs soumis aux essais depuis la reprise des entraînements. Le technicien français devra arrêter la liste des joueurs qui accompagneront l’équipe première en Tunisie, samedi prochain, pour le stage d’intersaison. L’émigré Hannachi et les trois espoirs Bendella, Chayma et Bouabta sont les mieux indiqués pour être retenus dans l’effectif béjaoui. Même s’il est convaincu par le niveau de Hannachi, Alain Michel devra avoir l’aval de la direction du club pour retenir le joueur. S. H.

Michel tranchera le cas des émigrés et des espoirs

Selon des sources proches de la direction de la JSMB, le manager général du club, Rachid Redjradj, chargé du recrutement, et l’entraîneur Alain Michel, ne se sont pas entendus sur les deux joueurs étrangers à recruter. Le premier veut deux attaquants, alors que le second souhaite avoir un attaquant et un défenseur axial. Le manager général du club béjaoui insiste que les deux nouvelles recrues soient des attaquants sous prétexte que le compartiment défensif a plusieurs joueurs déjà. Redjradj a envoyé à cet effet des invitations pour les deux attaquants, le Ghanéen Samuel Montey et le Nigérian Chamdessine Jamini, pour venir effectuer des tests. Il veut même envoyer une troisième invitation pour un troisième attaquant, à savoir le Camerounais Emmanuel Binga.

Désaccord entre Redjradj et Michel sur les deux joueurs étrangers

Le CSA tiendra son AG bientôt

La formation béjaouie n’a pas encore reçu la deuxième tranche de son budget annuel estimée à 1,7 milliard de centimes. Selon nos sources, ladite somme sera versée dans les caisses du club au début du mois d’août. Les caisses du club seront, également, renflouées par une somme d’argent dont on ignore le montant de la part de la wilaya. La direction attend ces aides avec impatience car elle a besoin d’apports financiers.

A première vue, on constate que le compartiment offensif a besoin d’être renforcé. Car, pour le moment, il n’y a que trois attaquants dans l’équipe : Derrag, Aourès et Bourekba en l’occurrence. Ce qui nous amène à dire que l’attaque a besoin de se renforcer par deux autres joueurs au minimum qui pourront apporter un plus, notamment en prévision de la Ligue des champions africaine et le recrutement.

L’attaque a besoin de renfort

Deux jours de repos avant le déplacement en Tunisie

Béjaouis poursuivront G GLes leur préparationLe jusqu’à mercredi prochain. staff technique accordera par la suite deux jours de repos à ses joueurs pour leur permettre de récupérer de l’importante charge de travail à laquelle ils auront été soumis pendant quatre jours. Les joueurs pourront passer quelques moments auprès de leurs familles en ce mois sacré de Ramadhan, avant de s’envoler en Tunisie pour trois semaines de préparation. Les joueurs habitant hors de Béjaïa devront rejoindre le groupe directement à Alger pour prendre le vol à destination de la Tunisie. Le retour est prévu également par avion, contrairement aux années précédentes où la délégation béjaouie voyageait par route.

Trois jours de repos à la fin du stage
de l’équipe au G GLe retourpays, prévu pour le 17 du

Mebarki devra rater la reprise d’entraînement

G

Le recrutement de Coulibaly, une piste à écarter
Comme nous l’avons rapporté dans nos précédentes éditions, l’entraîneur Alain Michel a demandé à la direction du club de recruter le défenseur axial du Stade Malien, Moussa Coulibaly. Selon nos sources, la direction du club ne devra répondre favorablement à la demande de son entraîneur à cause du prix élevé du transfert dudit joueur. Même le manager général du club, Rachid Redjradj, est contre l’idée de recruter un défenseur, et insiste pour consacrer les deux licences de joueurs étrangers pour des attaquants.

Le bureau du club sportif amateur (CSA) de la JSMB est en train de préparer les bilans moral et financier en prévision de l’assemblée générale qui se tiendra dans les jours qui viennent. Une assemblée générale élective est prévue juste après à l’occasion du nouveau mandat olympique 2012-2016. Abdelhafid Tiab devra succéder à lui-même, vu qu’il est le seul candidat pour ce poste comme ce fut le cas lors de l’été dernier.

mois prochain, coïncidera avec la fin du mois du jeûne. Le staff technique compte, à cet effet, accorder trois jours de repos à ses joueurs pour leur permettre de passer les fêtes de l’Aïd en famille, avant de reprendre le travail et d’entamer la troisième et dernière phase de préparation. L’entraîneur béjaoui a prévu trois matches amicaux pour cette dernière partie de préparation afin d’apporter les dernières retouches, avant le début de la compétition officielle.

Ameur à la recherche d’un autre club

une semaine travail avec groupe, nissa Ameur a arrêté e avec l’équipe béaG GAprèsnos sources, lel’dentraînementétélelibéré, estMassijouie. Selon joueur qui a aller

GIl est fort possible que Billel Mebarki ratera la reprise d’entraînement prévue pour cet après-midi au stade de l’Unité maghrébine. Le néobéjaoui devra se déplacer à Oran pour récupérer sa lettre de libération après que la direction de l’ASMO ait accepté de le libérer. Pour rappel, la direction asémite a exigé une somme de 200 millions de centimes en plus du renoncement du joueur à son dû qui est de 100 millions de centimes. Billel Mebarki, qui s’entraîne avec le groupe depuis jeudi, officialisera sa venue dans le club béjaoui.

Zeghli de retour de Jordanie

effectuer des test avec d’autres équipes. Dans le cas où il trouvera un club preneur, Ameur devra négocier sa lettre de libération, puisqu’il est lié au club pour une saison supplémentaire.

GL’attaquant est rentré au pays après avoir avec sélection U20 Coupe arabe GnationsparticipébéjaouilaZeghliJordanie. àIlladevra réintégrer des qui s’est déroulée en le groupe aujourd’hui pour être supervisé par Alain Michel qui devra arrêter la liste des joueurs espoirs qui accompagneront l’équipe première en Tunisie.

es dirigeants du Chabab ont du mal à fixer un objectif précis à l’orée de la saison, malgré la richesse de l’effectif. Depuis plus d’une semaine, la formation belouizdadie a repris les entraînements. Guglielmo Arena a été contraint d’entamer la première phase de préparation avec un groupe amoindri car, même si le nouvel entraîneur s’était montré plus au moins compréhensif à l’égard des absents, le technicien a patiemment attendu leur retour pour s’expliquer et imposer la conduite qu’il faut, désormais, appliquer, à savoir la discipline. Certains joueurs belouizdadis ont pris la fâcheuse habitude de prolonger leurs vacances et gagner quelques jours supplémentaires alors que les autres étaient en train de travailler et de suer pour préparer la saison. Mais pour cette fois, les retardataires devront rattraper le temps perdu en reprenant les entraînements comme l’ont fait leurs camarades avant de rejoindre le groupe. Un comportement de star qu’il faut impérativement bannir pour conserver l’état d’esprit de l’équipe, l’humilité et le respect. La direction et le staff technique

Arena insiste sur la discipline L
Coup ferme CRB

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

Arena : «Le groupe répond bien»

11

«Nous disputerons sept rencontres amicales»
Pour cette période, l’entraîneur axera principalement sa préparation en organisant le maximum de matches amicaux. «On essayera de programmer quatre applications amicales durant ce Ramadhan et trois de plus jusqu’à la fin de la préparation», s’estil exprimé.

ner hier. Je suis globalement satisfait de la préparation et les joueurs ont montré beaucoup de choses et cela est de bon augure pour la suite.»

«Le problème de doublure ne se posera plus»

ne veulent et ne peuvent pas se projeter, pour l’instant, sur les objectifs pour des raisons évidentes, mais les supporteurs exigent le titre et ce, par rapport au potentiel de l’équipe. Le compromis aurait valeur de saison réussie pour les Rouge et Blanc car le titre devrait donner à une lutte sans merci.

Le Chabab, une valeur sûre

Mammeri : «Jouer le titre oui, mais avec les moyens»
Le capitaine d’équipe, Karim Mammeri, nous parle dans cet entretien du recrutement effectué par son club, la signature de Slimani qui a tenu en haleine toute la famille du Chabab et, naturellement, l’aspect financier sur lequel le concerné insiste énormément pour jouer les premiers rôles, voire le titre. Votre absence lors des dernières séances a suscité bien des interrogations. Etiez-vous blessé ? C’est vrai, j’ai dû m’absenter le mercredi et jeudi après avoir été autorisé par le staff technique dois-je le souligner. J’avais des affaires personnelles à régler sans attendre, d’où mes absences aux entraînements. Je ne suis pas blessé. Quand comptez-vous reprendre ? Je compte le faire demain demain (entretien réalisé samedi) car la séance de samedi est consacrée aux retardataires et je rejoindrai le groupe normalement. Quel est votre bilan après plus d’une semaine de préparation ? Tout se déroule très bien, quoique l’entame des entraînements ait débuté lentement avec 15 joueurs seulement à la reprise. Ensuite, les joueurs sont arrivés progressivement pour être au complet après une dizaine de jours de préparation. Mais le retard occasionné par certains ne risque-t-il pas d’influer sur la qualité du travail ? C’est une éventualité à ne pas écarter mais l’entraîneur Arena a programmé des séances de rattrapage à ces éléments. Certains joueurs ont raté 20 séances d’entraînement, ce qui est énorme en cette phase cruciale de préparation. Parlez-nous de la méthode de travail de votre nouvel entraîneur. Arena est un entraîneur professionnel jusqu’au bout des ongles ; il ne néglige rien et n’est pas avare en conseils. Ce ne sont pas des compliments mais tout simplement la vérité. On travaille dans une excellente ambiance et les joueurs progressent alors que nous venons d’entamer la préparation. Le groupe montera en puissance lorsque le coach connaîtra parfaitement ses joueurs, et d’ailleurs, c’est le rôle des joueurs de lui faciliter la mission. Et aussi le rôle des adjoints, non ? Certainement. Il ne faut pas oublier le rôle de Bouhila et de Boudjelti qui sont dans le staff depuis cinq saisons. Ce sont eux qui assurent la continuité. Arena a trouvé, à mon avis, un groupe soudé et homogène, et je pense qu’une bonne préparation suffirait pour être prêts, car le technicien ne sera pas confronté au problème lié à la cohésion de l’équipe. Quelle est l’ambiance au sein de l’équipe ? Figurez-vous que le groupe est composé de joueurs qui jouent ensemble depuis six à sept saisons. Cela a créé, bien évidemment, un esprit de famille, d’où l’excellente ambiance durant les entraînements et la confiance qui s’y est installée. On essayera de mettre notre expérience au service de l’équipe et profiter en même temps du savoir-faire d’Arena. Le CRB a pu conserver ses cadres

Outre les mastodontes usmistes, mouloudéens, chélifiens, sétifiens et kabyles, le CRB guette en valeur sûre. Arena doit, par conséquent, insister sur l’importance du mental et n’hésitera pas à bousculer ses joueurs pour imposer son diktat. La victoire ne viendra pas seule. Les joueurs doivent se gérer pour être plus performants et plus positifs quand ils

entrent sur le terrain pour qu’ils prennent des décisions. Leur exigence se répercutera sur le groupe et l’élan va partir. Il faut retrouver cette passion et cet état d’esprit, cette envie de donner toujours un peu plus. Dans le haut niveau, celui qui est disponible pour prendre plus de temps est celui qui gagne. Celui qui est disponible pour prendre plus de risques sur le terrain est celui qui gagne. Les coéquipiers alors que l’équipe aborde la Les d’Ammour doivent être professeconde phase de présionnels et très sérieux pour poujoueurs paration. voir prétendre jouer le titre et attendent d’être prouver leurs valeurs inconQue fera payés testées. Lorsqu’un groupe est Les temps sont durs pour Azzedine Gana, ambitieux et cohérent, les maintenant Rebih ? le président de la SSPA/CRB, qui n’arrive résultats viendront avec les Le milieu du terrain, Rebih, pour rappas à réunir la somme nécessaire pour efforts en cette période de pel, ne voulait pas au départ reprendre honorer ses engagements. Malgré cela, il préparation et la douleur les entraînements si ses revendications fitient à rassurer : «Celui qui pourra apgénérée. porter 1 million de centimes ou 100 mil- nancières ne seraient pas satisfaites, mais en Djamel Abed lions sera le bienvenu. Le club est discutant avec Arena, à l’issue de la rencon-

Arena n’a pas hésité à féliciter le recrutement réussi par Gana et dira à ce sujet : «Le recrutement effectué par Gana a été intelligent et judicieux. L’équipe ne sera plus confrontée au problème de doublure qui a handicapé le Chabab précédemment. Cela entraîneur en chef, Arena, a me réconforte en attendant affirmé qu’il est satisfait de le retour en forme de ses joueurs qui réponquelques élédent bien à la charge de traPascal ments dont Aït vail imposée. Il s’apprête à Angan attendu Ouamar.» appliquer la seconde phase de préparation : Djamel A. demain «Aujourd’hui, on enLe Béninois devrait rejoindre la capitreprendra la seconde phase du programme tale algérienne, demain, en provenance de son pays natal. Le joueur, qui est très avec le premier en retard en matière de préparation, groupe alors que les autres devaient s’endoit fournir beaucoup d’efforts pour traîpouvoir rattraper son manque

L’

confronté à une crise financière, mais tre amicale contre les espoirs, Rebih a été je tiens à informer tous les joueurs convaincu de rechausser les crampons tout que je tâcherai d’être au rendezen donnant un ultimatum à ses dirigeants vous pour leur remettre leur arpour vendredi dernier. Le délai ayant gent.» expiré, quelle sera la réaction du gaucher belouizdadi qui attend toujours son argent ? et a effectué un recrutement ciblé. Très disputée. La concurrence est Comment l’avez-vous vécu ? relancée et les joueurs doivent La direction du CRB trouve à cravacher dur pour gagner une chaque intersaison des difficultés place de titulaires car la saison pour convaincre ses cadres, mais ces sera longue et celui qui saura derniers finissent toujours par prosaisir sa chance disputera longer comme ce fut le cas cette plus de rencontres. Nous année encore. Car, malgré les moaurons beaucoup de ments difficiles rencontrés la saison matchs à jouer et des précédente, nous avons pu relever le challenges à relever, défi et terminer à la 4e place au clasalors, il faut travailler sement tout en atteignant la finale de pour mériter sa place. Tout le monde rela Coupe d’Algérie. Un exploit réaconnaît votre rôle lisé justement par les cadres retenus. dans les négociaLes dirigeants ont pu renforcer tions, notamment l’équipe par des éléments de valeur celle de Slimani. qui nous seront utiles tout au long Un commentaire ? de la saison prochaine en jouant sur Je n’ai fait que mon quatre tableaux. travail en tant que Pensez-vous que l’effectif présent soit en mesure de jouer sur tous les capitaine d’équipe et d’autres joueurs fronts ? ont participé actiNous disposons d’un effectif riche capable de jouer sur plusieurs fronts, vement pour que la réussite soit toaussi bien le titre et la Coupe d’Algétale. En comparie que les compétitions internatiognie de mes nales en l’occurrence, la Champions coéquipiers, on League arabe et la Coupe de la CAF. tentera de ne Le recrutement de Messaoudi vous pas revivre le met-il dans une position inconforscénario de la table ? saison passée Un joueur professionnel doit voir pour cause de différemment et positivement. L’on différends fise rappelle que le Chabab avait nanciers car beaucoup souffert des doublures la nous avons une saison écoulée, notamment sur le équipe qui peut flanc droit. Je dois, par ailleurs, soufaire mal. haiter la bienvenue à Messaoudi, Entretien réalisé Harkat, Hemiti et Sahraoui qui nous seront d’une grande assistance grâce par Djamel A. à leurs expériences des terrains. Comment voyez-vous la concurrence ?

12

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

Laïb veut en finir avec le problème des libérations
Belkaroui, Bediaf et Oudira attendent encore

Coup difficile USMH

Après avoir bénéficié de cinq jours de repos, les joueurs devaient reprendre demain les entraînements. Pour cette reprise, Charef l’a programmée en soirée au stade Lavigerie. L’entraînement après la rupture du jeûne est une nécessite en cette période où les joueurs ont besoin de toutes leurs ressources et leurs énergies pour pouvoir subir et résister à la grande charge.

Reprise demain soir à Lavigerie

Le geste d’Eymael

La guigne s’abat sur les joueurs harrachis. S’il lui arrive de se vider, l’infirmerie du club n’en compte pas moins de clients à la pelle qui se font soigner quotidiennement. Les derniers exemples en date ont pour noms Belkaroui, Ziane Chérif, Demou qui ont eu la mésaventure de contracter des blessures lors des deux rencontres amicales. Bien avant eux, on se rappelle des autres cas qui ont dû quitter le terrain et on passe pour Touahri. Tout ce beau monde a craqué au moins une fois depuis le début de la préparation et a fait un passage obligé à l’infirmerie.

L’infirmerie ne se désemplit pas

Hier, visite médicale

Bien qu’il soit chez lui en Belgique, le coach du Mouloudia d’Oran, Luc Eymael, s’est distingué par un geste d’un vrai gentleman. En effet, le coach, qui a certainement feuilleté la presse sportive sur le Net, s’est montré désolé envers les journalistes n’ayant pu se frayer un chemin au terrain lors d’un match d’application pour recueillir les impressions du staff technique et des joueurs, a adressé un message d’excuses à tous les journalistes, malgré le fait qu’il ne soit pas à l’origine de cette décision qui n’honore guère son auteur. En tous les cas, la réaction de l’entraîneur a mis du baume au cœur des représentants des médiats à Oran. Chapeau Monsieur Eymael ! Les joueurs du Mouloudia d’Oran ont été appelés, hier matin, à effectuer leur visite médicale afin de compléter le dossier qui accompagnera leur demande de licence au niveau de la Ligue nationale. La plupart ont été pris de court concernant l’horaire de la visite qui était fixé à 11h du matin.

Le stage, un casse-tête
N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

L

e recrutement de Bediaf n’est toujours pas concrétisé. Cela bute toujours sur le problème de libération. Malgré les assurances des responsables du SAM à leurs homologues harrachis de faciliter le transfert de leur joueur au profit de l’USMH, il n’en demeure pas moins que le recrutement du joueur est toujours bloqué en raison du fameux document libératoire. Certes, il reste encore deux semaines pour la date butoir du marché des transferts, mais le joueur ainsi que les dirigeants de l’USMH ont besoin de concrétiser rapidement. Si cela est fait rapidement, le concerné pourra mieux se concentrer sur son travail et la préparation. Interrogé à ce sujet, un membre de la direction nous fera savoir que Laïb devrait dès son retour de Tunis se déplacer à Mohammadia pour le

«On payera le prix demandé pour les libérations»

rachat du contrat du joueur. Devant l’impossibilité de trouver un accord avec les dirigeants du SAM sur un échange de joueurs, cela fait que les dirigeants de l’USMH se sont retrouvés contraints de payer les libérations de Belkaroui et de Bediaf. On apprend ainsi que lors de la réunion du comité directeur, certains membres dirigeants ont dû mettre une nouvelle fois la main à la poche pour ramasser l’argent nécessaire pour l’achat des contrats de tous les joueurs soumis à la libération.

La direction à la recherche d’une stabilité

semaine. On ne peut plus attendre. On a déjà décidé d’acheter les libérations pour les prix que les clubs ont demandés. On n’a pas d’autre choix. Belkaroui et Bediaf sont des éléments qui nous intéressent pour avoir donné satisfaction à l’entraîneur et aux dirigeants. Normalement, tout sera réglé très bientôt.»

Interrogé sur le cas des joueurs qui n’ont pas encore obtenu leurs lettres de libération, un dirigeant qui a tenu à garder l’anonymat s’est montré confiant en affirmant : «Normalement, tout sera réglé cette

Yacine Medane, ce jeune de 19 ans issu de la catégorie junior est depuis le début de la préparation et dans les matches d’application l’un des éléments les plus en vu au sein de l’équipe harrachie. Avec sa petite taille, 1 m 66, et ses qualités techniques hors du commun, ce jeune nous fait rappeler étrangement Hakim Medane, son oncle, lorsqu’il faisait ses débuts en équipe première de l’USMH alors qu’il venait tout juste de boucler ses 17 ans. Ce qui est certain, c’est que tous ceux ont assisté aux rencontres amicales jouées à Aïn Témouchent s’accordent à dire que c’est un autre Hakim Medane qui ressuscite à l’USMH 24 ans après l’avoir quittée pour rejoindre la JSK. Voir sur le terrain Medane marcher ou courir balle au pied, on a tout de suite l’impression de voir Hakim. Il est vrai qu’avec une même silhouette, une démarche et une façon de jouer identique à celle de son oncle, on dirait que c’est presque un sosie.

Un autre Hakim Medane est né

Oudira «Dans ma tête,
je suis déjà à l’USMH»
Que pouvez-vous apporté à cette équipe ? Pour l’instant, je ne peux rien promettre. D’abord, je ne suis pas encore à 100% Harrachi tant que je n’ai pas en main ma libération. Mais je peux vous dire que je suis animé d’une grande volonté qui me permet de faire de mon mieux pour être à la hauteur de la confiance qui a été placée en moi par l’entraîneur et les dirigeants. A propos de libération justement, on apprend que rien n’est encore conclu. Cela ne vous inquiète-t-il pas ? Si, puisqu’il s’agit de mon avenir et cela ne peut me laisser indifférent. Comme les délais des signatures sont proches, j’espère que d’ici là les dirigeants de l’USMH et du CRB trouveront un accord. Dans le cas contraire, personne n’est gagnant. Supposons que vous n’allez pas obtenir votre libération. Qu’allez-vous faire ? Que puis-je vous dire ? Je ne veux même pas penser à cette éventualité car dans mon esprit, je suis déjà l’USM Harrach. Il faut que les dirigeants du CRB respectent mon choix. Si j’ai quitté le CRB, c’est parce que je n’ai pas eu la chance de jouer souvent. En plus, l’USMH c’est parce qu’il s’agit du seul club de première division qui m’offre cette occasion de jouer en Ligue 1. Mes dirigeants doivent comprendre mon choix. Vous avez été remarquable lors des rencontres amicales. Du moins, c’est l’avis de tous ceux qui ont assisté au match. Qu’est-ce que cela vous fait ? C’est très encourageant pour un joueur de savoir que ses prestations sont bonnes. Par rapport à cela, j’ai déjà une grande envie de travailler pour progresser davantage et gagner définitivement la confiance de tous les Harrachis. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

Même s’il est vrai qu’en matière de résultat, l’équipe harrachie est depuis trois ans en train de réaliser des résultats satisfaisants, cela est sans aucun doute lié aux compétences de l’entraîneur en chef qui avec peu de moyens arrive à s’en sortir. Mais il n’en demeure pas moins que l’USMH n’arrive pas à retrouver une certaine stabilité qui lui fait cruellement défaut depuis des années. En parlant de stabilité,

cela concerne surtout l’effectif où en l’espace de quatre ans, on a enregistré des dizaines de départs et d’arrivées. Cette réalité fait que Charef se retrouve chaque début de saison en train de refaire le travail de l’année passée avec les nouveaux éléments à qui il doit inculquer ses choix tactiques. Comme il est en train de le faire depuis un mois avec les nouveaux dont le nombre dépasse la douzaine. Cela pour dire que cette saison, le travail de Charef sera consacré à la construction d’une grande équipe pour l’avenir. Vu la jeunesse de l’effectif et la qualité des joueurs qu’il a sous la main, l’entraîneur en chef pourra réussir à redonner à l’USMH une nouvelle dimension si bien entendu on lui donnera les moyens et le temps nécessaires. N. R.

Blessé à la cheville vers la fin du stage, le jeune défenseur Abdelghani Demou s’est rétabli. Il ne ressent désormais plus aucune douleur. Il devrait reprendre demain les entraînements avec le groupe. Contacté par nos soins, Demou nous a confirmé qu’il ne ressentait plus aucune douleur, et qu’il sera de retour aux entraînements dès la reprise prévue demain : «Je suis désormais totalement rétabli de ma blessure à la cheville. Je ne ressens plus aucune douleur et je pourrai sans problème subir les grandes charges de travail. En tout cas, j’espère que je serai épargné par les blessures, car je souhaite bien réaliser de bonnes performances cette saison.» N. R.

Demou va beaucoup mieux

En 13’, il a changé le cours du match

Baptême du feu en trombe pour Belaïli Youcef Belaïli,
l’ex-star des Hamraoua, ne pouvait espérer meilleur départ sous le maillot du club tunisois. Bourreau de l’ASO Chlef avant-hier sur le terrain du stade Radès, il a sufi à l’Oranais quelque 13 minutes seulement pour renverser la tendance d’un match qui se dirigeait vers un succès du représentant algérien. En un laps de temps relativement court, Belaïli a réussi à mettre à rude contribution le gardien Ghalem sur un coup franc direct qui prenait la direction de la lucarne, avant de lui adresser un bolide qui a provoqué un penalty qui a permis à l’ES Tunis d’égaliser. Il ne s’arrêtera pas là, il sera l’auteur d’une passe décisive à N’djeng qui a inscrit le but de la victoire. Une prestation de tout premier ordre qui va certainement pousser son entraîneur Nabil Maâloul à compter sur lui lors des prochains matchs de l’Espérance de Tunis en Ligue des champions d’Afrique mais aussi à tirer l’attention du sélectionneur national, Halilhodzic.

pparemment, la direction du club d’El Hamri n’arrive pas encore à trancher l’endroit encore moins la date du stage d’intersaison qui devra avoir lieu en plein mois sacré du Ramadhan. Trois destinations ont été citées par les responsables du club, à leur tête le P-DG de la société, Youssef Djebbari, qui a affirmé que le stage aura lieu du côté du Maroc, plus précisément au centre de Wilness de Casablanca, avant de se rétracter et négocier avec la DJSL pour un stage de préparation au Maroc ou en Tunisie et l’essentiel est que cette structure en question s’occupe des frais du stage, comme ce fut le cas la saison passée, lorsque la DJSL a financé le stage de Hammamet. Un autre endroit vient de bousculer le choix classique qui est la Turquie, une destination très en vogue et prisée par les clubs ces temps-ci. Djebbari affirme être en négociations avec la même boîte qui a envoyé l’USM Alger là-bas. En somme, jusqu’au moment où nous mettons sous presse, les responsables du Mouloudia n’ont pas encore tranché sur la question du stage.

A

pour le Mouloudia !
sion à la même agence de voyage qui a ramené le MCO à Hammamet. Mais le hic est que Djebbari, qui a fortement critiqué le choix de l’ancien P-DG de la société, ne va jamais accepter que le MCO se rende à nouveau à Hammamet Yasmine qui est beaucoup plus un site touristique qu’autre chose. Mais le responsable de l’agence avait à l’époque proposé trois sites aux Hamraoua : Hammamet Yasmine avec un hôtel cinq étoiles qui est Taj Sultan, Bordj Cédria et Aïn Draham. Mais le choix s’était porté sur ce luxueux site de Taj Sultan. Si Djebbari refuse cet endroit, il sera dans l’obligation de choisir les deux premiers qui ne sont pas fameux aux yeux des joueurs qui ont la particularité de bien connaître ces centres. Autre inconvénient qui risque de se poser, celui relatif aux matches amicaux puisque le championnat de Tunisie tire à sa fin et le MCO risque de ne pas trouver des sparring-partners de qualité sachant que la saison passée, le Mouloudia a quand même donné la réplique à l’équipe type du Club Africain, à Zarzis

Coup sur coup MCO

13

mistes. Mais cet endroit demeure une destination inconnue pour les Hamraoua qui n’ont pas effectué un stage là-bas depuis 2004 sous la présidence de Meziane Mourad. Un autre problème risque de se poser, celui de la nourriture, puisque c’est vrai que la Turquie est un pays musulman mais leurs traditions en ce mois sacré ne sont pas les mêmes que celles des pays du Maghreb. Ce qui pourrait faire écarter cette piste.

Problème de matchs amicaux en Tunisie

La Turquie, une destination inconnue !

Djebbari donne l’impression que le choix de la Tunisie sera comme dernier recours pour le Mouloudia d’Oran, car il semblerait que la DJSL est prête à financer un stage là-bas et confier cette mis-

La Turquie est une destination qui vient de s’ajouter à la liste des pays qui pourraient accueillir le Mouloudia d’Oran pour un éventuel stage d’intersaison. C’est Djebbari lui-même qui a annoncé la nouvelle affirmant en train de négocier avec la même société qui a assuré le stage aux Us-

Les joueurs préfèrent Casablanca Le seul endroit qui est en train de faire l’unanimité concernant le lieu du stage est incontestablement le Maroc, plus précisément la capitale économique Casablanca qui a l’habitude d’accueillir les Hamraoua. Ces derniers ont effectué une dizaine de fois des stages de préparation au royaume chérifien et se sont habitués au mode de vie au Maroc. Le premier avantage est au niveau du voyage puisque seulement une heure de vol sépare Oran de Casablanca. Il faut dire aussi que les Oranais, qui possèdent presque la même culture et a même gastronomie que les Marocains, ne s’y sentiront point dépaysés. Il y a de cela deux ans, les équipiers de Berradja ont réalisé l’un de leurs meilleurs stages au centre de Kahrama. En tous les cas, les joueurs sont unanimes à penser que le Maroc demeure le meilleur choix pour un stage en plein mois de Ramadan. A. L.

«Je me sens bien»

Tout d’abord, donnez-nous de vos nouvelles depuis que vous avez rejoint l’USMH ? Elles sont excellentes que ce soit sur le plan physique ou moral. Les entraînements se passent bien. Je travaille d’arrachepied pour retrouver au plus vite ma forme optimale. L’ambiance est excellente au sein de l’effectif. Ce qui m’a facilité mon adaptation avec ma nouvelle équipe. Comment vous avez pu vous adapter aussi facilement sachant la majorité des joueurs sont des nouvelles recrues ? Certes, nous, les nouvelles recrues, sommes au nombre d’une dizaine mais il y a une parfaite entente que ce soit sur le terrain, pendant les entraînements ou en dehors. Ce qui m’a aussi facilité mon intégration parmi le groupe, c’est le fait de retrouver parmi les nouvelles recrues des joueurs que je connaissais depuis belle lurette. A El Harrach, on attend beaucoup de vous en attaque.

Devant la main tendue des autorités d’Oued Smar qui ont très souvent prouvé leur disponibilité à aider le club harrachi, les dirigeants de l’USMH veulent saisir cette occasion pour rapprocher davantage le club avec cette commune qui fait partie de la circonscription d’El Harrach et où l’on compte des milliers de supporters de l’USMH. A cet effet, on apprend que la direction, qui pense implanter son siège dans cette localité, est à la recherche d’une parcelle de terrain pour en faire le siège officiel du club. Cela dit, le transfert du siège de l’USMH dans la localité d’Oued Smar constitue une des priorités des actionnaires dont certains en font même un principe, eu égard à tout ce que cette commune fait et pourrait faire pour les Harrachis. Cela dit, l’implantation du siège à Oued Smar n’est qu’une question de temps.

L’implantation du siège à Oued Smar, une question de temps

Echouali émerveillé

Ça ne parlait que de lui à Oran

Le célèbre commentateur d’Al Jazeera Sport, Issam Echouali, qui ne connaissait que les origines et l’ancien club de Belaïli, a dû vérifier avant-hier de visu les qualités de l’international olympique. Le commentateur tunisien a été très ébahi par les qualités techniques du joueur et surtout sa personnalité lui, à 20 ans seulement pour sa première apparition, a réussi à se saisir du cuir des mains d’un certain Mesakni et tirer le coup franc. Une action qui lui a permis d’entrer directement dans le match avec la suite qu’on connaît.

de me payer aujourd’hui»
Comment se déroulent les entraînements de sous l’ère du nouvel entraîneur Eymael ? Je trouve que la préparation se déroule le plus normalement du monde. Comme tout le monde le sait, le groupe s’entraîne presque au complet. L’ambiance est formidable au sein de l’effectif. Les nouveaux joueurs n’ont pas eu des difficultés à s’intégrer dans l’équipe dans la mesure où plupart d’entre eux connaissent le groupe. Pour ce qui est de l’entraîneur, je pense qu’il donne l’impression de bien maîtriser son sujet. Les joueurs ont répondu favorablement à sa méthode de travail. Disons aussi que nous avons l’habitude de travailler avec les techniciens européens, comme ce fut le cas la saison passée. Après une semaine de travail, que pensez-vous du groupe actuel ? Il est encore tôt de tirer les conclusions sur le groupe. Sinon je pense que le recrutement a été à la hauteur. Seulement, on aurait aimé voir certains joueurs rester avec nous. Mais la qualité de l’équipe

Zidane «On m’a promis

Le cas du capitaine d’équipe Mohamed Amine Zidane est loin d’être réglé. Le joueur, qui a décidé de répondre à l’appel de la direction sans avoir paraphé son contrat, commence à prendre son mal en patience, puisque cela fait une semaine que la reprise des entraînements a eu lieu et qu’il n’a encore rien perçu.

Les supporters du Mouloudia ont oublié avant-hier soir leur équipe et la cherté de la vie en ce premier jour du mois sacré pour parler uniquement de la prestation courte mais ô combien fructueuse de leur ancienne star Mohamed Youcef Belaïli qui a réussi un début en force avec sa nouvelle équipe. Il faut dire aussi que le fait que Belaïli réussisse à dompter le rival de toujours, l’ASO Chlef a fait encore plaisir aux Oranais. A. L.

de la saison prochaine sera à la hauteur. Le plus important est d’éviter un scénario semblable à celui de la saison passée. Il faut bien débuter le championnat en récoltant le maximum de points et gagner en confiance dès le départ. Dans l’axe central, la concurrence sera rude avec l’arrivée de Megherbi et Mazari sans parler de la présence de Belabbès ? C’est une bonne chose pour l’équipe. En 2010, lors de mon retour à l’équipe, il y avait aussi de la concurrence avec la présence de grosses pointures, comme Kechamli et Ouasti qui étaient indétrônables dans leur poste. Mais la loi de la concurrence m’a permis de jouer avant la fin de la phase aller. Pour moi, il n’y a pas de secret pour jouer que de travailler le plus sérieusement du monde aux entraînements et que le meilleur joue. Vous avez repris les entraîne-

ments avec le groupe, mais vous n’avez pas encore prolongé officiellement votre contrat. Que se passe-t-il ? C’est vrai que les dirigeants m’ont demandé de commencer les entraînements tout en s’engageant à me payer. Mais il s’est avéré qu’un problème d’ordre administratif a fait que je tarde à empocher mon dû. Ils m’ont demandé de patienter au plus tard jusqu’à aujourd’hui. Je continue à leur faire confiance. Cette situation ne vous perturbe pas, car officiellement vous n’êtes pas encore dans l’équipe ? Un peu oui, car j’aurais aimé signer mon contrat et me concentrer à 100 % sur mon travail. Dieu merci, les gens sont témoins, je me suis toujours comporté correctement avec les dirigeants. En tous les cas, la balle est dans leur camp. Entretien réalisé par Amine L.

14

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

ersonne n’imaginait une issue telle que l’ASO l’a vécue en cette première soirée ramadanesque. Les Lions du Chéliff menaient à la marque, jusqu’à la 84’, face à l’Espérance de Tunis. Cette défaite, la deuxième dans ce mini-championnat de son groupe, amenuise ses chances de qualification en demi-finale de la Ligue des champions. L’ASO a perdu contre l’Etoile du Sahel, lors de sa première sortie en poules sur le tartan du stade Boumezrag. Deux sorties difficiles attendent les coéquipiers de Samir Zaoui contre le Sun Shine d’abord, ensuite l’ESS. Au-

une lourde sanction

Messaoud risque
Rapport accablant de Bouchaib, l’arbitre marocain

Coup de massue ASO

P

tant dire qu’il faut être costaud pour espérer s’en sortir indemne. La qualification en demi-finale est de l’ordre du miracle.

On s’est rapproché à la fin du match de quelques joueurs pour tenter de comprendre ce qui s’est dit entre Messaoud et l’arbitre marocain. La majorité des réponses abondent dans le même sens : Messaoud n’aurait rien dit de grave. Il s’est étonné face à la décision du directeur du jeu et aurait fait remarquer au referee qu’il n’avait jamais vu dans sa carrière une aussi piètre prestation d’un arbitre. La sortie de Messaoud sur expulsion a laissé perplexe plus d’un. Le meil-

Il aurait qualifié l’arbitre de «nul»

nouvelle réglementation. leur élément dans ce Ce qui veut dire que Mesmatch avait brillé de mille saoud risque de ne plus feux et donné du tournis à ses adversaires, son expul- prend part aux matchs qui restent à jouer en Ligue sion était comme un coup des champions. de poignard dans le dos de S. B. ses coéquipiers. Dans son rapport inscrit sur la feuille de match, Bouchaib n’est pas allé de Zaoui : main morte, nous «L’arbitrage était a-t-on confié. Il scandaleux et notre aurait menprestation était tionné satisfaisante» «manque de «Notre prestation était satisfaisante. On a respect en fourni un gros match. Tout le monde l’a vers constaté à travers le petit écran. Malheureusel’arbitre», et ment, le mauvais arbitrage nous a coûté une démême «infaite. Les supporters algériens qui ont suivi le sultes envers match sont convaincus que nous ne sommes officiels». Le pas arrivés à ce stade de la compétition par joueur écohasard. Et si nos chances diminuent, on pera entre 4 et garde espoir et on va se battre 6 matchs de susjusqu’à la fin de la compétipension si on se rétion.» fère à la S. B.

Belhout : «L’arbitrage n’a pas été correct»
Rachid Belhout que nous avions sollicité après la fin du match face à l’Espérance Sportive de Tunis est revenu sur la défaite concédée par son équipe. Pour le coach de l’ASO Chlef, tout est clair : «L’arbitre a fait tout son possible pour avantager l’équipe adverse et lui offrir la victoire. Ce n’est pas de mes habitudes de critiquer l’arbitrage, mais cette fois, il était à côté de la plaque. L’arbitrage n’a pas été correct, sinon comment expliquer le fait qu’il ait accord un penalty litigieux. Malgré cette défaite, je pense que nous avions bien représenté l’Algérie. Nous avions joué mieux

Medouar «Chlef a donné une leçon à l’Espérance»
stade ou derrière l’écran, sont unanimes à penser que notre équipe a donné une leçon à l’ES Tunis, car les buts que nous avons inscrits sont le fruit d’un travail tactique et collectif remarquable», affirme Medouar. toire, mais que l’arbitre choisisse son camp vous fait carrément perdre tout espoir de qualification», indique-t-il. pouce des arbitres.»

En réaction à cette seconde défaite consécutive en Ligue des que lors de notre prechampions d’Afrique, mier match face à subie à Tunis face au tel’ESS. Il reste plusieurs nant du titre, le président rencontres, donc rien de l’ASO Chlef, Abdeln’est encore perdu.» krim Medouar, pense que son équipe a donné «Nous une leçon de football à méritons son antagoniste du jour, mieux qu’une que ce soit sur le plan défaite» collectif ou individuel, Déçu, Rachid Belmais que l’arbitrage s’est hout a enchaîné : montré, selon lui, «Nous avions bien décomme un écueil infranbuté la seconde péchissable afin que ces riode. Nous avions protégés puissent revenir même pu marquer, mais notre adavec un résultat probant versaire a fini par prendre l’avandu stade Radès. «De l’avis tage. Il faut dire aussi que de tous ceux qui ont suivi l’expulsion de Messaoud, qui est le match, que notre meilleur joueur, n’a fait ce soit que nous compliquer la L’équipe au situation.» est rentrée hier I. S.

C’est hier que la délégation Ali Hadji : «Avec un tel arbitre, nous de l’ASO a regagné le pays aux aurions jamais pu gagner» environs de 18h. Les coéqui«Si nous avions perdu face à l’EST, c’est à cause des piers de Messaoud ont bénédécisions de l’arbitre. Ce n’est pas l’Espérance qui nous ficié de deux jours de repos a battus, mais c’est l’arbitre. Avec un tel arbitrage, nous avant de reprendre le chen’aurions jamais pu revenir à la maison avec un résultat min des entraînements positif vu la manière avec laquelle l’équipe locale a été pour préparer le match avantagée. Le parcours est encore long, il faut que nous oucontre Sunshine Stars blions au plus vite cette défaite et penser à l’avenir. Même si prévu le 31 juillet. nous avions perdu deux matchs, rien n’est encore joué.»

au bercail

En plus de la défaite au goût amer, l’ASO Chlef a enregistré trois blessés dans ses rangs. Il s’agit de Bouhafer, Zaouche et Enigua. Des blessures qui ont faussé les calculs de l’entraîneur Belhout.

Trois joueurs blessés

A la question de savoir si l’ASO Chlef a sérieusement hypothéqué ses chances de qualification, Medouar lie ce mauvais départ à l’arbitrage. «Quand on réalise un grand match dans une affiche de haut niveau et qu’on mérite lar- Communiqué de Presse Djezzy gement la Avec Djezzy Megapacks, le Ramadan vic-

«Un arbitrage pareil vous fait carrément perdre l’espoir»

Le président de l’ASO est allé, encore, loin dans son analyse en déclarant : «Je me demande pourquoi un club de la trempe de l’EST, avec ses titres et son histoire, débourse des milliards pour compter, par suite, sur le coup de

«Pourquoi l’EST recrute des joueurs avec des milliards pour compter sur les arbitres ?»

Loin d’avoir décoléré après le match, Medouar pense que son équipe n’a pas à rougir de cette défaite, dans la mesure où son équipe a donné une leçon de football à l’EST : «Je considère que mon équipe a gagné, car ils ont marqué sur un penalty imaginaire et sur une position de hors-jeu, alors que nos buts ne souffrent d’aucune contestation. A présent, l’EST sait ce que vaut l’ASO.» S. B.

«On ne doit pas avoir honte de cette défaite»

Fidèle à une tradition bien établie, Djezzy offre, pour ce début du mois sacré et jusquʼà sa fin, une promotion inédite à des prix imbattables : les téléphones multimédia Samsung C3011 à 6490 DA et Samsung Champ à 7790 DA. Ce nʼest pas tout : cerise sur le gâteau, le Smartphone Androïd Samsung Galaxy Y est proposé à 15 090 DA ! Nul doute que ces offres exclusives du leader de la téléphonie mobile raviront un large public. Les téléphones sont disponibles en divers coloris exclusivement dans les centres de service Djezzy. Dans la limite des stocks disponibles. Téléphones et lignes vendus séparément.

commence très bien !

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

USMBA

I Le feuilleton Abdelli a pris fin, I Le milieu défensif d’El lhadra, Khélifa Kélundi semble-t-il. Le latéral gauche de la baïli, vient d’opter pour le MCS, le voisin. La I Les joueurs de l’USMBA devront se formation bel-abbésienne aura, finalesignature de Kébaïli pour la formation de Saïda mettre à l’heure du Ramadhan. Cament, décidé de prolonger avec l’équipe risque de faire couler beaucoup d’encres d’autant rême oblige, les entraînements se déroulede ses premiers amours. En revenant au qu’il aurait fait autant avec l’USMBA. Le directeur ront à partir de 16 heures pour les bercail, et en prenant part aux entraîne- administratif de l’USMBA confirme la double sijournées de samedi et dimanche. Mais à ments, Abdelli met un terme aux spécu- gnature du joueur. Benkdad Mohamed Abdelkapartir de lundi, le groupe sera soumis au lations qui le donnaient partant vers der affirme que le club est en possession du biquotidien. La seconde séance s’effectuera d’autres formations, à l’image du CRT. Il document qui confirme qu’il avait renouvelé à après le f ’tour, à 22h30 précisément, et sera devrait signer sa licence très prochaine- l’USMBA, la signature faisant foi. Affaire à suivre. consacrée aux exercices de force et de musment. culation.

Abdelli devrait prolonger

bdelkrim Benyellès n’est plus l’entraîneur de l’USMBA. La cause : une divergence d’idée entre lui et le comité sur l’entraîneur-adjoint. C’est le prélude d’un départ programmé. Sitôt le divorce consommé, la succession de Benyellès est ouverte. Des noms circulent déjà. Heddane, Saadi, Bouarrata et Bouali reviennent avec insistance. Ce sont, d’ailleurs, les profils qui intéressent les dirigeants de l’USMBA. Cependant, et selon des indiscrétions émanant du cercle de l’USMBA, les dirigeants pencheraient plutôt sur la piste de l’autre tlemcénéen, Fouad Bouali, qui demeure une piste la plus envisageable. Dans le cercle unioniste, on fait, alors, état d’un éventuel engagement de Fouad Bouali. Mieux encore, notre source avance que l’ex-entraîneur du WAT et de la JSMB sera, vraisemblablement, le prochain entraîneur de l’USMBA. Les deux éléments, Bouali Bouarrata, sont les deux

C’est Bouali en pole position, la rentrée ! Bouarrata l’autre option

Coup d’œil Ligue 1

CABBA

15

A

options les plus imminentes si l’on croit certains échos.

I

I

Kébaïli est Saïdi

Cependant, recruter Bouali n’est pas une mince affaire, du moins en ce qui concerne l’aspect financier, puisque les dirigeants bel-abbésiens doivent débourser de grosses sommes pour espérer engager Fouad Bouali. Des informations concordantes révèlent que ce dernier aurait demandé le pactole de 180 millions de centimes par mois. Rachid Bouarrata n’est pas en reste. Notre source révèle que ce Constantinois veut, lui aussi, se faire recruter à un prix d’or, en plaçant la barre à 200 millions de centimes. Ainsi, les dirigeants devront consentir de gros efforts pour financer le recrutement du futur entraîneur. Mais, avant tout, les responsables de l’USMBA devront s’efforcer à réunir la manne nécessaire requise pour réussir la transaction. Il faut dire, aussi, que la situation, bien qu’elle ne soit pas tout à fait désespérée pour le recrutement d’un entraîneur d’envergure,

Le conseil d’administration a-t-il les moyens de sa politique ?

ne se présente pas sous de bons auspices sur le plan financier, car le conseil d’administration se voit dans l’obligation de collecter les fonds indispensables pour satisfaire les joueurs. Lorsqu’on connaît les difficultés qu’ont rencontrées les dirigeants pour satisfaire les doléances des uns et des autres, on ne peut qu’avancer, d’ores et déjà, que le plus dur est à venir. M.N.O.

Il était temps que les Bordjiens songent à reprendre le chemin du stade, après d’assez longues vacances. Il faut savoir que si les nouveaux pensionnaires de la Ligue 1 ont repris tardivement le travail, c’est que leur administration était confrontée au rituel problème financier. En effet, la plupart des joueurs, anciens et nouveaux, n’ont été régularisés que partiellement et le nouveau coach a conditionné son engagement officiel par l’encaissement des salaires de ses premiers mois de travail, comme cela se fait d’ailleurs dans toutes les équipes. Cependant, même si la reprise est fixée pour aujourd’hui, cela ne veut pas dire pour autant que c’est l’embellie côté financier. Il est sûr que Messaoudène usera de toute sa diplomatie pour convaincre tout ce beau monde de patienter, à commencer par le coach. Seulement, une hypothèse n’est pas à écarter, car ce dernier en décide autrement, (au cas où Messaoudène n’arrive pas à lui procurer l’avance promise), la reprise risque d’être tout simplement reportée encore une autre fois, ce qui serait le début de la galère. La reprise se fera à raison de deux séances par jour. La première à partir de 18 h et la seconde en nocturne, aux environs de 22 h. Pour un début de préparation, le travail sera consacré au volet physique. A ce propos, on a appris que le nouveau coach n’a pas l’intention de faire appel à un préparateur physique et que c’est lui-même, en compagnie de l’entraîneur des gardiens de but, qui s’en chargera.

Biquotidien au menu

I

Biquotidien à partir de

Départ à Aïn Draham le 30 juillet

En plus de la piste du défenseur du CRB, Aoumeur, nous avons appris d’une source digne de foi que le défenseur central Bouzidi, retenu régulièrement en sélection militaire, près l’échec est attendu à Tlemcen où il devra des négorapidement débuter les entraîneciations ments avec les Bleu et Blanc. En avec de donnant la chance à Amrani de juger son réel niveau, puis prendre, nombreux défenseurs : Lemaici, Griche, par la suite, la décision de le garder Salmi, Maaziz…, la diou non dans son effectif. rection tlemcénienne songe, désormais, à un La piste Bagayoko joueur du CRB pour toujours d’actualité venir renforcer l’arToujours dans le registre défensif, la direction n’a pas encore écarté la rière-garde widadie. Il piste du défenseur central malien s’agit de Aoumeur Abdelmalik, 27 ans, qui du Mouloudia de Saïda, Bagayoko, qui pourra vite rejoindre les wida- pourra signer rapidement un contrat de dis si le président Yahla réussira à deux ans au WAT, en trouver une solution à l’amiable avec l’international camerounais, cas d’un accord avec la Francis Ambane, afin de libérer une direction tout en ayant le précieux feu vert de licence africaine.

Le défenseur central Bouzidi devra passer des tests

WAT

Aoumeur, un nouveau
défenseur dans le viseur !
Il pourra être un renfort très utile...

Dix jours après la reprise des entraînements, l’équipe se déplacera à Aïn Draham, le 30 juillet prochain, pour y effectuer un stage de 13 jours. Au cours de son séjour en Tunisie, le nouveau coach Rouabah a l’intention de programmer 3 matchs amicaux contre des équipes algériennes et étrangères se trouvant sur les lieux. Le retour au pays se fera à juste avant la fête de l’Aïd, ce qui permettra aux joueurs de bénéficier de quelques jours de répit pour reprendre par la suite la préparation jusqu’à l’entame du championnat, avec un déplacement qui mènera les coéquipiers du Tunisien Sifi à Batna.

A

Dans l’obligation de dénicher un bon partenaire à Mebarki dans l’axe de la défense, le profil de Aoumeur pourra plaire au coach Amrani, vu que le joueur pourra non seulement évoluer comme défenseur central, mais aussi comme arrière droit, ce qui reste un avantage de

Capable d’évoluer dans l’axe ou comme arrière droit
Amrani.

taille, surtout que seul Sidhoum est capable, à l’heure actuelle, d’occuper ce poste.

Autre avantage de ce défenseur, c’est qu’il ne devrait pas connaître cette saison que l’élite, lui qui n’a pas été certes un titulaire important au CRB l’an dernier, mais qui a forcément un certain vécu après notamment son passage à l’USMH.

Il a une certaine expérience de l’élite

Sous contrat avec le CRB jusqu’en juin 2013, Aoumeur aurait trouvé un accord avec ses dirigeants pour résilier son contrat. On apprend même qu’il devrait se rendre dès la journée d’hier à Tlemcen afin de rencontrer la direction widadie et signer probablement son contrat en cas d’un accord sur le volet financier. Othmane Riyad Baba Ahmed

Il était attendu hier à Tlemcen

Malgré le fait que les efforts de l’administration du club soient totalement dirigés vers les seniors, il n’en demeure pas moins que les jeunes catégories ne seront pas omises. Après l’installation d’un bureau, l’on se penche, actuellement, à la désignation des staffs techniques pour chaque catégorie. Une liste d’entraîneurs a été suggérée par le nouveau président Senoussi et qui sera débattue prochainement par le CA. Voilà un joueur dont le recrutement a suscité beaucoup d’interrogations. Libéré au dernier mercato hivernal par Iicène pour insuffisances technique et physique, selon le rapport de l’ancien coach, il vient d’être rappelé par Messaoudène pour signer un contrat de 2 saisons. On se demande bien comment on peut libérer un élément qui n’a pas donné satisfaction en Ligue 2 (il n’a joué que quelques minutes en tant que remplaçant) pour le recruter la saison suivante, après l’accession en Ligue 1. «C’est un joueur qui mérite qu’on lui redonne sa chance», s’est contenté de déclarer Messaoudène à son sujet.

Les jeunes catégories seront mieux suivies

L’énigme Si El Hadj

I En attendant d’officialiser la signature de Brahim Boussehaba, la donne est devenue assez claire au sein du club phare des Zianides, où la priorité absolue à l’heure actuelle, est de recruter, au minimum, deux défenseurs centraux ainsi qu’un latéral droit, afin de pouvoir démarrer la saison avec un groupe assez équilibré et capable d’obtenir le maintien, assez tôt, durant la phase retour, comme c’était le cas la saison dernière.

I

Pas d’autres choix que de renforcer ce secteur

I En plus de avec la qui songe résilier son Francis qui n’a au Imatchcontrat.son litigeAmbane,directionpas pris partàdu dernier amical face à l’USMO, souffre apparemment ménisque. Après un IRM effectué récemment, une mauvaise nouvelle de plus pour l’ancien joueur de l’ESS qui devra, donc, rater l’intégralité du stage bloqué d’une semaine à Tlemcen et qui a débuté rappelons-le hier.

Francis Ambane souffre du ménisque

16

On prépare le match contre Nice
La première rencontre inscrite au programme de préparation des camarades de Bezzaz sera celle qui mettra aux prises le CS Constantine avec l’OGC Nice, club de première division française. Un match organisé depuis fort longtemps entre les administrations des deux clubs. Après la rencontre d’usage, tous les points ont été discutés et des solutions seraient trouvées. L’on croit savoir que pour aujourd’hui, une rencontre entre le club de la ville des Ponts et les responsables du stade Hamlaoui serait prévue en soirée. Suite à quoi, toutes les opérations seraient fixées. On parlera de tout ce qui a trait à cette rencontre, entre autres, la sécurité, les prix des entrées gradins et tribunes et autre organisation générale. Pour rappel, ce match se jouera le 29 juillet, à 20h30. Ceci pour donner l’opportunité à tous les Sanafir de pouvoir rallier l’enceinte du stade Hamlaoui. T. A.

CSC

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

Coup d’œil Ligue 1

Griche : «C’est le juste retour des choses à la normale»
pour les Vert et Noir, certains supporters sont ravis de cette venue estimant que cet élément est capable d’apporter sa force physique et son expérience devant la cage du gardien de but clubiste. Le joueur, qui était à deux doigts d’opter pour le WA Tlemcen ou à un degré moindre le Mouloudia de Constantine, a vite fait de prendre sa décision et de se mettre rapidement au travail. Et pour preuve, il se trouve en stage avec ses coéquipiers à Hammam Bourguiba. Autre joueur ayant entamé sa préparation, il s’agit du milieu du terrain Efossa. Avec les deux joueurs, l’effectif clubiste serait sur le point d’être clos de manière définitive. On sait que Boulhabib est encore sur le point de s’attacher les services d’un ou de deux attaquants. Pour cela, il doit libérer des éléments. Le cas du jeune attaquant Keffi est d’ores et déjà évoqué. A peine ayant rejoint le groupe, Griche a déclaré en substance : «Pour l’heure, tout est rentré dans l’ordre, car il m’a fallu bien des efforts pour prendre la décision qui serait la plus juste. C’est fait et j’espère être en mesure de justifier la confiance placée en moi.» Tahar Aggoune

MSPB

Ligue 2

Mohammedi «On a tout fait pour me barrer la route»

C’

On évoque toujours Hemani et Chaalali
Tout porte à croire que le chargé du recrutement, en l’occurrence Boulhabib, aurait jeté son dévolu sur un autre attaquant pour clore définitivement son effectif. Et pourtant, le nombre actuel serait déjà de 25 éléments. On parle d’un prêt du jeune attaquant Keffi. Ce qui libérerait un poste pour celui qui est ciblé. Il s’agit de Hemani qui n’est plus à présenter ou de Chaalali, inconnu pour beaucoup de Constantinois.

E

n arrivant à convaincre le défenseur central Griche d’opter

Programme spécial pour les retardataires

«Cherche-t-on à faire disparaître l’un des deux clubs de la ville de Batna ?»

est un Mohammedi hors de lui qu’on a eu au bout du fil. Le Ramadhan n’a rien à voir, ce sont les entraves comme tient à expliquer l’ex-président du Mouloudia de Batna : «Suite au retrait de Issam Daas à la dernière minute, je restais seul candidat à me présenter aux élections à la présidence du CSA. Tout devait se dérouler normalement et l’AG était programmée, mais qu’elle fut ma surprise de constater que les principaux concernés par cette AG élective ne se sont présentés à l’heure prévue. Ni les organisateurs et ni les représentants de la DJSL. Je ne comprends pas pourquoi tout ce beau monde ne s’est pas présenté. Soit, après une première annulation, les textes prévoient qu’il faut organiser une nouvelle assemblée générale élective 48 heures après. Malheureusement, rien n’est prévu. On fait du surplace, on trouve tous les prétextes pour que l’AG ne soit pas organisée. J’ai fini par me convaincre qu’on ne veut pas que je sois à la tête du MSPB.»

Xavier Koufana se dit dans le flou total depuis qu’il est revenu à Batna, il y a de cela une semaine. Le demi-défensif du CAB est mis sur la liste des joueurs à libérer ou à transférer. La rumeur sur son départ définitif circule depuis l’ouverture du marché des transferts. Koufana a signé à son arrivée un contrat de deux ans, il est encore lié pour une saison à son club. Selon nos informations, le récupérateur du CAB aurait reçu une invitation portant la mention : «Le joueur Xavier Koufana est invité à venir à Batna, pour discuter de sa situation.» La direction lui avait envoyé cette lettre afin qu’il puisse se faire établir un nouveau visa pour son entrée sur le territoire algérien.

Koufana dans le flou total
n’avait pour objectif que de pousser le joueur à quitter le club.

CAB

Sur place à Hammam Bourguiba, le staff technique, du moins le préparateur physique Laabani, aurait concocté un programme spécial de préparation pour les deux retardataires qui se trouvent être le milieu du terrain Efossa et le défenseur central Griche. Par rapport à leurs coéquipiers, les deux joueurs doivent s’activer à compenser ce retard, surtout pour Griche en cette phase de Ramadhan. T. A.

Nezzar : «Arimiyaou sera parmi nous ce dimanche»
Arimiyaou, l’attaquant du FC Okiti de Badou, club de Division 1 du championnat togolais est attendu, aujourd’hui, à Alger. C’est ce que nous a appris le président du CAB : «La direction a envoyé une invitation à l’attaquant international du Togo. Kondo Arimiyaou sera parmi nous, demain (déclaration faite le samedi 21 juillet, hdlr). Il sera soumis à des tests avant de prendre une décision.»

«J’ai su reconquérir le cœur des supporteurs»

Dans ces déclarations, Aziz Mohammedi va plus loin. Il laisse entendre que des parties agiraient dans l’ombre pour faire disparaître l’un des deux clubs de la ville de Batna. L’accusation est grave, on n’a pas besoin de sortir des grandes écoles pour avoir une idée sur les deux principaux clubs de la ville de Batna. C’est de la bouche de Mohammedi que nous voulions entendre de plus amples explications, mais on ne l’aura pas : «Je sais une chose, c’est qu’on essaye, depuis que j’ai annoncé ma candidature, à me mettre les bâtons dans les roues pour m’empêcher de reprendre la direction du club. Je ne comprends pas pourquoi des personnalités, qui ont en charge le bon déroulement de l’AG, sont absentes à chaque fois. Cherche-t-on à faire disparaître l’un des deux clubs de la ville de Batna ?» A méditer.

Il touchait 3 000 euros par mois, on lui propose 2 000…
Xavier Koufana touchait, la saison passée, un salaire équivalent à 3 000 euros. Il était payé en dinars et par chèque, croit-on savoir. Cette saison, la direction aurait proposé au Camerounais une réduction de salaire de 1 000 euros. S’il acceptait, Koufana toucherait 200 000 DA. Ce dernier n’est pas d’accord et demande à être libéré.

Aziz Mohammedi, positive pendant toute cette période, explique que les supporteurs, ou du moins une bonne partie, sont, désormais, derrière lui et l’ont soutenu pour être à la tête du club : «Malgré les mauvaises volontés, j’ai reconquis le cœur des supporteurs de Boubiya. Ils étaient derrière moi et une bonne partie m’avait soutenu. Je suis désolé de dire, que malgré toutes les actions entreprises par une partie des supporteurs et d’anciens dirigeants du club et malgré plus de 1 500 signatures, ainsi qu’une pétition qui avait atterri sur les bureaux du MJS, rien n’a été fait et l’ancien comité directeur, honni par les amoureux du club, continue à gérer le club et a réussi à placer ses pions.» Entretien réalisé par M. B.

Réduction de son salaire, on le pousse vers la porte de sortie…
On a appris que Xavier Koufana a reçu un message du président via le secrétaire général du club, Rachid Ksouri, qui aurait informé le Camerounais que la direction proposerait une réduction drastique de son salaire. Cette information aurait mis le joueur hors de lui. A partir de cet instant, Koufana ne pensait plus qu’à quitter le CAB. D’aucuns laissent entendre que cette proposition

Il réclame deux mois de salaire impayés
Xavier Koufana est décidé à quitter son club. Il aurait demandé aux responsables du CAB de lui payer ses deux mois de salaire. Pour l’heure aucun signe de la part des dirigeants. Koufana aurait demandé à toucher ses arriérés, puis résilier son contrat à l’amiable. Koufana a, néanmoins, décidé de reprendre les entraînements. Cela ne veut pas dire qu’il a accepté les conditions de son club, mais le milieu récupérateur du CAB ne veut pas rester inactif.

Une société camerounaise pourrait défendre ses intérêts
Koufana n’est pas pris en charge par un agent de joueurs. Il est seul à essayer de trouver une issue à son problème. Si Léo était derrière son arrivée au CAB, ce dernier ne peut pas le représenter auprès d’aucune instance du football. Il semble que l’on aille vers une action qui se déroulerait à partir du Cameroun. Dans le pays qui a vu éclore des stars du football de niveau mondial, il existe des sociétés qui gèrent les intérêts des joueurs professionnels évoluant à l’étranger. Delà à penser que Koufana va demander les services d’une de ces sociétés est un pas qu’aucuns ne franchiraient allégrement. M. B.

Il jouera contre le MOC, le 26 juillet en nocturne

MCS

Le WAT veut Bagoyoko

Kondo Arimiyaou sera bel et bien à Batna. Malgré le silence qui a entouré sa venue, c’est notre quotidien qui a annoncé l’information au mois de juin dernier. Le joueur sera soumis à des tests et participera à un match amical. «On a demandé à Latrèche de faire jouer l’attaquant togolais. Le CAB disputera un match amical contre le MOC le 26 juillet. On aura toute la latitude pour observer le joueur et prendre une décision définitive à son sujet», a déclaré Nezzar. M. B.

Le défenseur central du MCS, le Malien Seiko Bagayoko, devra chercher un autre club, puisque l’équipe de Saïda jouera cette saison en Ligue 2. Déjà le WAT de Tlemcen a émis le vœu de faire signer ce joueur, et le président Khaldi est d’accord pour transférer cet élément à Tlemcen. Mais, nous avons appris que Bagayoko temporise un peu et espère avoir un contact avec un club en Europe.

Ould Teguedi, entre les pays du Golfe et les USA

L’autre Africain de cette équipe de Saïda, qui devra quitter le MCS, est le meneur de jeu, le Mauritanien Ould Teguedi, lequel nous a déclaré, avant la fin de la saison, qu’il aimerait bien jouer dans une formation du Golfe et qu’il a déjà des contacts en Émirats arabes unis et au Qatar. D’après son manager, il se pourrait même qu’il atterrisse aux USA, puisqu’il a un sérieux contact d’un club de ce grand pays. Amar B.

Blida ne veut pas mourir
ne solution doit être trouvée pour éviter le dépôt de bilan de la SSPA/USMB qui peut entraîner sa disparition et, avec elle, celle du football professionnel à Blida. Il est urgent de voir enfin le bout du tunnel et d'envisager de nouveaux horizons pour le club phare de toute une région et auquel les Blidéens sont profondément attachés. Pour ailleurs, les autorités locales entendent visiblement continuer à accompagner l’USMB, sans pour autant faire dans la surenchère. Un membre du conseil municipal nous dira en substance : «Nous réitérons notre volonté de continuer à soutenir l’USMB. Dans le respect de nos engagements et des citoyens Blidéens, nous accompagnerons le club dans ses projets de développement. Il n’est

USMB

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

Coup d’œil Ligue 2

17

U

La déception a pris le dessus

l'équipe, qui passera une nouvelle saison en L2. Il faut vite rebondir, ne cesse-t-on de répéter du côté de Blida.

pas question de laisser mourir l’USMB.»

Préserver les jeunes

des équipes jeunes ont été plus que satisfaisants et c’est là le véritable capital du club. Encore faut-il trouver une sortie de crise au plus vite.

Les Crabes reprennent le travail aujourd’hui
est dans l’aprèsmidi d’aujourd’hui que les Crabes du MO Béjaïa reprendront les entraînements au niveau du stade de l’Unité-Maghrébine et ce, après avoir observé plus de deux mois de repos. En effet, les Béjaouis auront à préparer la nouvelle saison avec un programme qui sera mis en place par le staff technique notamment durant cette période de Ramadhan, en attendant de confirmer le stage de la Tunisie. D’ailleurs, cette reprise est attendue depuis quelque temps par les fans du club, puisque un léger retard a été enregistré dans l’entame des préparatifs suite à la démission collective des dirigeants avant que ces derniers décident de revenir à la gestion des affaires du club.

MOB

Actuellement les inquiétudes de la municipalité vont surtout du côté de la formation et des jeunes pratiquants. l’APC espère que la nouvelle équipe en place fera des efforts pour renforcer le lien avec la direction des équipes de jeunes, ainsi que l'avenir de la formation du club. Cette année les résultats

Un énorme gâchis !

On n’arrive pas, du côté de Blida, à accuser le coup aprés l’énorme gâchis et une grande somme de frustration, plusieurs semaines après que le verdict soit tombé. Pas question pour autant de lâcher

Depuis quelques semaines, la déception a pris le dessus. Il faut positiver et repartir de l'avant. Le passage en L2 ne doit être qu’une transition. Il y a dans l’équipe de jeunes joueurs qui peuvent donner la plénitude de leurs moyens, la saison prochaine. On ne peut pas faire abstraction de tout ce qui a été fait pendant toute une saison. Il faut avant cela que des investisseurs consentent à reprendre le club et ceci n’est pas du tout une mince affaire.

Depuis que l’USMB a changé de statut, les industriels montrent des réticences pour investir dans la nouvelle société commerciale et cela pour diverses raisons. Beaucoup de personnes se sont demandé comment un club comme l’USMB n’attire pas les investisseurs, alors, qu’en principe, il pourrait s’agir d’un projet fructueux. Chercher la raison… Il ne faut pas aller très loin. Elle réside tout simplement sur le fait que plusieurs personnes qui ne possèdent aucune caractéristique pour espérer décrocher une place au sein du conseil d’administration sont là contre vents et marées. Il aurait été plus sage pour ces personnes de quitter les lieux afin de permettre l’intronisation de gens capables de mener le club à bon port et le mettre à l’abri du besoin. Malheureusement, la réalité est tout autre.

Les industriels réticents
qu’il détient, sans exiger le moindre centime. Il nous en donne ici les raisons. En abordant le sujet qui tient à cœur les dizaines de milliers de fans de l’USMB, Zaïm parlera de la société par actions, la SSPA/USMB Il dira que cette société a été bâtie sur des bases solides. Il dira que cela va sûrement déplaire à certains, mais que c’est une vérité. Le premier responsable du grand club de Blida ajoutera que si la société présente son bilan et le dépose, cela signifierait qu’elle serait rétrogradée. C’est peut-être ce que cherchent les détracteurs de l’USMB. Il ajoutera que c’est pour cette raison qu’il n’exigera pas le moindre centime de celui qui reprendra le club. Maintenant, la réalité est bien là. Aucun investisseur ne s’est rapproché du club. Il se dit que des personnes font tout pour les en dissuader… Allez savoir pourquoi.

actions du club. L’actuel homme fort de l’USMB s’est dit dans l’obligation de céder sa place à quelqu’un d’autre… Ce dernier aura, en plus de ne rien débourser pour devenir le propriétaire du club, à sa disposition un effectif qui est de qualité.

Redonner au club la place qui est la sienne

Qu’est-ce qui fait fuir les investisseurs ?

Et pourtant !

S. B.

Le président sortant de l’USMB a tenu à nous faire une révélation qui ne manque pas d’importance. Il a renouvelé sa volonté de céder les actions

Celui ou ceux qui reprendront le club auront toutes les facilités pour mener à bien leur mission. Ils n’auront aucun passif à gérer et aussi ils n’auront pas à débourser le, moindre centime pour le rachat des

C’

Réunion du conseil d’administration ce soir

ments prévue pour cet aprèsmidi au niveau du stade de l’Unité-Maghrébine pour leur première séance avec le groupe et surtout pour qu’ils soient au rendez-vous pour la préparation de la nouvelle saison.

Une équipe newlook pour la nouvelle saison

Les nouvelles recrues seront présentes

Contrairement à la saison écoulée, la formation du MOB a connu plusieurs changements au cours de cette période des transferts, avec la libération de plusieurs éléments et la venue de pas moins de onze nouveaux joueurs, voilà qu’une équipe new-look se présentera cet après-midi aux entraînements où les joueurs auront à découvrir un groupe différent par rapport à celui de la saison dernière. Mieux, les nombreux fans attendent beaucoup de leur équipe et espèrent un meilleur parcours.

Un stage aux Hammadites au mois d’août

Comme déjà annoncé sur ces mêmes colonnes, les membres du conseil d’administration de la formation du MOB devraient se réunir ce soir au niveau du siège du club où ils devraient aborder plusieurs points liés à l’équipe, entre autres la reprise des entraînements, l’effectif de la saison prochaine, le recrutement ainsi que la désignation de président du conseil d’administration après la démission de Mustapha Bouchebah. Néanmoins, il est fort probable à ce que Bouchebah revienne à la gestion des affaires du club étant donné que tout le monde souhaite son retour après le bon travail qu’il a effectué depuis qu’il a été à la tête de l’équipe.

Ainsi, alors que la direction a assuré jusqu’à vendredi dernier onze nouvelles recrues en prévision de la saison prochaine, voilà que les nouveaux éléments qui ont rejoint le groupe durant cette période des transferts devraient se présenter à la séance d’entraîne-

Alors que les Crabes entament la préparation dès aujourd’hui dimanche avec la reprise des entraînements, voilà qu’un stage de deux semaines est prévu durant le mois d’août au niveau de complexe les Hammadites situé au niveau de la ville balnéaire de Tichy. Une belle opportunité pour le staff technique afin d’assurer une meilleure préparation sur tous les plans, notamment le volet physique afin de permettre aux joueurs de reprendre leurs forces et être prêts pour l’entame de la compétition officielle dont le coup d’envoi est fixé pour le 8 septembre. Yugurtha A.

Etant sur le point de tenter une expérience professionnelle avec le club tunisien de l’AS Monastir, voilà que l’attaquant Zahir Nemdil a décidé finalement de rester au MOB et de poursuivre son aventure avec les Crabes en raison d’un différend avec les dirigeants du club tunisien sur la durée du contrat. A cet effet, Nemdil a décidé de prolonger son contrat d’une année avec le s Crabes après le round des négociations qu’il a eu avec les dirigeants jeudi dernier. On apprend vous vous avez décidé de prolonger votre contrat avec le MOB, confirmez-vous cela ? Effectivement, après que les choses sont de retour à la normale, je me suis déplacé à Béjaïa où j’ai eu une discussion avec les dirigeants concernant la nouvelle saison et surtout mon avenir avec le club. A cet effet, je n’ai trouvé beaucoup de difficultés pour trouver un accord sur tous les plans concernant le prolongement de mon contrat avec le MOB dans lequel je me sens à l’aise où rien ne me manque. Donc, on comprend par là que vous n’avez pas l’idée de partir, n’est-ce pas ? Oui, je ne vous cache pas que j’ai décidé bien avant de rencontrer les dirigeants que je reste dans cette équipe du MOB longtemps possible car je me sens bien et je n’ai jamais pensé à quitter cette équipe, sauf pour une expérience professionnelle. Sinon je suis encore là et j’espère que je serai à la hauteur et donner le meilleur de moi-même pour l’équipe la saison prochaine. Revenons aux contacts que vous avez eus avec le club tunisien de l’AS Monastir, qu’est-ce qui a bloqué votre transfert dans cette équipe ?

Nemdil «Je ne peux pas quitter le MOB pour un autre club algérien»

Ouhada quitte l’équipe vers l’ASK
L’attaquant du Nasria, Zakaria Ouhadda, recruté au mercato, a décidé de quitter le Nasria après l’échec des négociations avec la direction et le président Ould Zmirli sur son salaire. L’ancien joueur de l’OMR, qui percevait un salaire de 10 millions de centimes, a demandé la révision de son salaire, chose qui n’a pas été acceptée par le président du club. C’est ainsi qu’il a décidé de partir et de changer d’air, probablement pour l’AS Kouba pour rejoindre ses anciens coéquipiers Hafid et Abbas. Le joueur husseindéen percevra, nous diton, un salaire nettement meilleur à l’ASK. Cependant, ce n’est pas totalement acquis car la direction a fixé sa lettre de libération à 150 millions de centimes, alors que le joueur souhaiterait revoir à la baisse ce prix, jugé exorbitant.

NAHD

Pour ce qui est de la reprise du club, tout sera fait dans la transparence et dans l’objectif de redonner effectivement à ce grand club qu’est l’USMB la place qui est la sienne. Zaïm nous a confié ces derniers jours qu’il resterait, en dépit de son retrait, l’un des sponsors du club. Il nous dira qu’il agira toujours avec toutes ses forces pour le bien du club. Il est par ailleurs affirmatif. Il soutiendra tous ceux qui contribueront à la réussite de l’USMB. Il veillera par ailleurs à ce qu’il y ait des dirigeants compétents et objectifs pour mettre l’USMB sur des bons rails. C’est ce qui semble lui tenir à cœur. Il faut que le club phare de la Mitidja retrouve son lustre d’antan.

S. B.

Boussaïd hésite

De son côté, le milieu de terrain Rafik Boussaïd hésite de prendre une décision définitive concernant son avenir. Il ne sait plus s’il doit quitter et rejoindre son coéquipier au RCK et au NAHD ou de rester. Le joueur n’a pas perçu la totalité de ses arriérées et de ce fait il n’a pas été satisfait de sa situation, mais il n’a pas encore pris une décision.

Les anciens boycottent

J’ai effectué des tests concluants avec cette équipe où le staff technique s’est montré satisfait de mes capacités, mais dommage que nous n’avons pas trouvé un accord sur la durée du contrat. Devant une telle situation, j’ai décidé de rester au MOB où je viens de prolonger mon contrat jusqu’en 2014. Quels sont vos objectifs en prolongeant pour une autre saison supplémentaire ? Certainement, comme chaque joueur, je veux réussir la nouvelle saison avec mon équipe en essayant de donner le meilleur du moi-même et être à la hauteur des espérances surtout que la direction du club a décidé de recruter de bons éléments avec lesquels nous ferons de notre mieux pour être à la hauteur et, par la même, réaliser les résultats escomptés. Optimiste alors pour la nouvelle saison… Oui, vu le recrutement effectué par la direction ainsi que le maintien de la moitié de l’effectif de la saison dernière, je suis persuadé qu’on peut réaliser une bonne saison et être à la hauteur des attentes avec notamment la réalisation des objectifs du club assignés par la direction du club et surtout faire plaisir à nos supporters. Entretien réalisé par Yugurtha A.

Les joueurs du Nasria sont mécontents de leur situation puisqu’ils n’ont pas perçu le moindre sou de leurs arriérées relevant de la saison passée. Les joueurs ont décidé de boycotter la reprise des entraînements. Ils se sont déplacés au siège du club dans l’espoir de rencontrer le président du club et lui soulever leurs doléances. Un dirigeant s’est montré étonné de leur attitude en affirmant que les joueurs n’ont pas le droit de réclamer leur droit dans la mesure où ils n’ont pas atteint leur objectif qu’est le maintien.

Bendebka, Bessah et Belhani s’entraînent

En revanche, trois joueurs parmi les anciens, à savoir Sofiane Bendebka, Yazid Bessaha et Abderaouf Belhani, s’entraînent avec le groupe sous la houlette de l’entraîneur Abdelmalek Mezedjri, contrairement aux autres qui ont décidé de boycotter la reprise. Ces trois joueurs auraient appris la leçon et veulent débuter la préparation tôt dans le but de gagner une place par le onze type. Parmi les jeunes joueurs du cru, on retrouve Zemmouri, Zemiti, Mahloul et Moussaoui qui ont déjà joué les derniers matches de la Ligue 1, la saison passée. Parmi le groupe, on trouve également des joueurs venus des divisions inférieures (Zéralda et Bouchaoui) et veulent tenter leurs chances au Nasria.

Brinis intéresse le Nasria

L’attaquant du RC Kouba, Brinis intéresse fort bien le Nasria qui veut s’attacher ses services. Le joueur, qui a accompli un parcours honorable la saison passée, a été sollicité par les dirigeants du Nasria qui lui ont proposé un salaire plu à son manager, mais les responsables du club sang et or lui ont fait savoir qu’ils ne peuvent pas lui accorder plus que ce montant, après quoi il aurait accepté. D’un autre côté, on apprend que les deux joueurs du CRB, Herida et Zeghmoum, ont été proposés par leur manager au Nasria car ils ne veulent plus continuer au Chabab.

Trois joueurs signent aujourd’hui

Toujours au chapitre recrutement, l’ancien milieu de terrain du Nasria, Fayçal Moundji, ainsi que le portier du RC Kouba, Mokrani, et un défenseur de Khenchela devraient signer aujourd’hui, apprend-on de source proche du club sang et or. Le portier Mokrani ne sera pas le dernier puisque les responsables comptent renforcer ce compartiment par des joueurs susceptibles de donner le plus escompté.

S. H.

18

Le nom de Berramla Tayeb figure sur la liste des joueurs qui intéressent les responsables de la formation de M’dina J’dida. Joint par téléphone, l’ancien sociétaire du MC Saïda nous a affirmé avoir eu une conversation téléphonique avec le président du CSA, Merouan, en précisant ne l’avoir jamais rencontré jusqu’à présent.

Berramla : «Je n’ai pas encore rencontré Merouan»
Peut-on savoir ce qu’il vous a dit ? Ben, il m’a proposé de rejoindre les rangs de son club. Il m’a fait savoir qu’il est intéressé par mes services. C’est un honneur pour moi d’être convoité par mon ancien club. Je ne vous cache pas que je suis vraiment intéressé par l’idée de revêtir à nouveau le maillot vert et blanc de l’ASMO. Toutefois, les choses ne sont encore qu’au stade des négociations. Nous devrons se rencontrer d’abord et évoquer avec plus de détail ce contact. On comprend à travers vos propos que vous êtes prêt à endosser à nouveau le maillot vert et blanc de l’ASMO ? Oui, bien sûr. L’ASMO est une grande école de football dans laquelle j’ai appris les ABC du foot. J’ai passé de bons moments dans ce club. J’ai également connu la joie de l’accession avec l’ASMO. Ça serait formidable de porter à nouveau le maillot de cette formation. Mais comme je vous l’ai déjà dit, je dois d’abord rencontrer les responsables du club. Merouan m’avait promis de m’appeler dans les tout prochains jours pour se voir. J’attends son appel. Avez-vous reçu d’autres offres ? Evidemment. J’ai été contacté par plusieurs clubs qui ont voulu s’attacher mes services. Moi en tous les cas, je suis disposé à étudier toutes les offres qui me sont parvenues. Je choisirai bientôt ma prochaine destination. Confirmez-vous avoir récupérer votre lettre de libération de votre ancien club, le MC Saïda ? Oui, ça a été fait. Désormais, je suis libre de tout engagement et je peux m’engager avec le club que je veux sans me soucier du problème de la lettre de libération. Comme je vous l’ai déjà dit, j’ai plusieurs offres et je suis en train de les étudier avant de choisir ma prochaine destination. Entretien réalisé par Riad O.

ASMO

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

Coup d’œil Ligue 2

Sur les traces de Brinis
A en croire une source autorisée, les responsables de l’ASMO sont sur les traces de l’attaquant du RC Kouba, Brinis Bilel. Ce jeune joueur âgé de 25 ans a récupéré récemment sa lettre de libération. Du coup, il est convoité par plusieurs clubs, dont l’ASMO. Ce joueur a toujours été convoité par les Asémistes. La saison dernière, il était sur le point de rejoindre la formation de M’dina J’dida au mercato hivernale mais les dirigeants du RCK avaient refusé à l’époque de se séparer de ses services. Toutefois, l’arrivée de Brinis à l’ASMO risque d’être compliquée vu que le joueur est convoité par plusieurs formations, dont le nouveau promu en Ligue 2, le RC Arbâa. R. O.

On croit savoir que vous aviez rencontré le président du CSA/ASMO. Est-ce vrai ? Non, à l’heure où je vous parle (NDLR : propos recueillis avant-hier soir), je n’ai pas encore rencontré le président Merouan. Certes, nous avions une conversation par téléphone, mais nous ne sommes jamais rencontrés.

La direction veut convaincre Ouasti de rester
savoir avoir rencontré récemment Ouasti. Il a d’ailleurs tenté de convaincre l’ancien sociétaire du CRB de rester au club la saison prochaine. Même si le joueur n’a pas encore donné son accord définitif pour rempiler, tout porte à croire qu’Ouasti portera le maillot vert et blanc la saison prochaine.

Après le départ de Bouaâmria (CSC) et Mazari (MCO), la direction de l’ASMO compte convaincre son défenseur Ouasti de rempiler au club la saison prochaine. Le président du CSA, Merouan, avait affirmé dans un passé récent qu’il fera tout pour persuader l’ancien joueur du Mouloudia d’Oran de prolonger son aventure avec le club. Merouan nous avait fait

Cherif El Ouazzani entamera aujourd’hui son travail
miste espère avoir sous sa conduite aujourd’hui un groupe au complet afin d’entamer la préparation en prévision du prochain exercice sportif. Après plus de deux mois de repos, les Asémistes seront appelés à reprendre le chemin des entraînements pour préparer comme il doit la saison sportive prochaine 2012/2013. Hier, une réunion devait avoir lieu entre les responsables du club et les joueurs afin de les convaincre de reprendre le chemin des entraînements. Toutefois, l’on ne sait toujours pas s’ils répondront en force demain à l’appel de leurs dirigeants pour la reprise des entraînements. R.O.

Un émigré de qualité

MOC

L

es proches du Mouloudia de Constantine estiment que la venue de ce jeune milieu de terrain serait une bonne affaire. Ayant été formé en Ligue 2 française, le jeune Belhoudja a laissé une très forte impression chez ceux qui l’ont vu aux entraînements. Ce qui, évidemment, n’a pas laissé indifférent l’entraîneur brésilien Alvez qui pourrait compter sur lui.

Le club toujours sans entraîneur

ASK

C’est aujourd’hui que le nouvel entraîneur de l’ASMO, Cherif El Ouazzani Si Tahar devra entamer son travail à la tête de la barre technique du club. Le champion d’Afrique avec l’EN en 1990 assurera aujourd’hui sa première séance d’entraînement avec l’ASMO. Elle devra avoir lieu au stade Allal-Toula. Le coach asé-

Même rythme jusqu’au match du CA Batna
Le coach brésilien Alvez n’a pas l’intention de baisser le rythme de travail durant ce mois de carême. Certes, il vient d’aménager les horaires, sans plus. Une séance à partir de dix-sept heures et une autre en soirée. Cette façon de faire serait maintenue jusqu’à la rencontre amicale face au CA Batna, prévue pour les 26 ou 27 de ce mois. La date n’est pas encore arrêtée entre les deux formations.

le profil idéal pour coacher ce nouveau groupe. Avec sa riche expérience des terrains - il vient juste de réussir une accession avec le CABBA - il pourra rendre beaucoup de service à l’ASK et pourquoi pas assurer l’accession.

Berramla dans le viseur
Comme Achiou n’a donné suite à l’appel des Rouges, Khettabi est sur une nouvelle piste, celle de Taïb Berramla. Libre cet été, il pourrait être le nouveau meneur de jeu de l’ASK la saison prochaine. Selon certaines sources bien informées, le joueur n’est pas contre l’idée de jouer en L2. Cela peut être une bonne occasion pour lui de bien rebondir et relancer sa carrière. Certains l’ont déjà fait auparavant et jouent actuellement dans les meilleures équipes de L1. Enfin, les négociations entre Berramla et la direction avancent bien. L’ASK, qui reste un club au moyen financièrement, tentera de convaincre l’ex-joueur du MCA et de la JSK de rejoindre la formation khroubie cette saison. A. H.

Q

Deux joueurs pourraient quitter le groupe
Sans dévoiler leur identité, le président du conseil d’administration vient de confirmer que deux joueurs pourraient être mis à la porte. Les motifs étant relatifs à des comportements inacceptables de la part de ces derniers. Pour l’heure, la décision n’a pas encore été prise et l’on s’attend peut-être à un revirement de la situation. T. A.

ui sera le premier responsable de la barre technique de l’équipe khroubie l’année prochaine ? C’est la question qui taraude les esprits des Khroubis. Les noms des techniciens se succèdent, mais aucun deux ne s’est manifesté. On parle de Taleb, Bouali, Rahmouni et même Rouabah. Deux semaines après, c’est le statu-quo. L’ASK est sans entraîneur, un retard qui pourrait causer des soucis pour la nou-

velle saison, surtout quand on sait que le futur coach aura besoin de temps pour connaître son groupe et s’adapter à son nouvel environnement. Même si y a des équipes de L2 qui ont déjà commencé leur préparation comme le CRBAF et le MOC, l’ASK peut rattraper son retard du moment que le championnat débutera en septembre, le plus urgent à présent est de trouver un coach pour pouvoir avoir une idée sur la stratégie à adopter et les objectifs à dé-

finir quant au nouvel exercice. Du moins, c’est le souhait de tous les Khroubis.

Reprise la semaine prochaine
Alors que toutes les formations des Ligues 1 et 2 ont déjà repris le chemin des entraînements, pour l’ASK, les préparatifs pour le prochain exercice débuteront la semaine prochaine, sans connaître la date exacte. Ainsi, les anciens joueurs ainsi que les nouveaux sont invités à rejoindre le Khroub en fin de semaine pour éviter un quelconque retard dans la préparation. Abdou Henine

La direction lorgne Ifticen
Une nouvelle piste intéresse les Khroubis à présent, celle de l’excoach du CABBA, Younès Iicen. Se trouvant en vacances avec sa famille, il aurait reçu ces jours-ci un appel de la part de Khettabi. Vu la qualité du recrutement effectué jusqu'à présent par la direction du club, Iicen représente

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

s? «Les couche Pas ma spécialité»

ce des Ronaldo balan es ! secrets intim

Coup franc

Coup d’œil International

19

Vous vous souvenez peut-être des 10 anecdotes business sur Zlatan Ibrahimovic que nous vous donnions il y a quelques jours de cela. Nous vous disons, à cette occasion, que l’international suédois avait rendu son club d’origine, le FBK Balkan très riche, du fait de ses nombreux transferts, sachant qu’à chaque fois qu’il change de pays, un pourcentage doit être versé au club de ses débuts. Après le transfert d’Ibrahimovic au PSG, deux

La Suède veut son dû sur Ibrahimovic
clubs suédois réclament leur dû. C’est encore vrai pour cette fois, car selon le journal suédois Sportbladet, le club réclamerait au PSG, la somme de 1,5 millions d’euros environ, suite au transfert du joueur du Milan AC au club parisien. «Nous avons droit à cet argent» a dit un responsable du club cité par le journal suédois. Sauf que selon ce même quotidien sportif, un autre club suédois, le FC Rosengård, réclamerait sa part du gâteau au motif que Zlatan y a joué entre

Coup surprenant

Coup bizarre

e de sa main aime se servir en Italie. Lavezzi, Veraldo qui parl Cristiano Ron assez rare. La star ratti, iago Silva et Ibrahimovic, toutes ée, c’est urvie priv s’est po Real Madrid les recrues parisiennes, de l’été, viennent portugaise du ent confiée en Thaïm de la Botte. Pas une réelle volonté des Patant longue lévisé. un show té risiens, mais plus des opportunités guilande, lors d’ ainsi, évoqué son êle, CR7 a, Pêle-m dées par le marché, comme l’expliquait nior. Aperçu o Ronaldo Ju Tropez en fils, Cristian té de Saintcet été du cô son papa et sa comde compagnie jeton est le Shayk, le re s pagne Irina aldo. «Il a le hé de Ron portrait crac x et le même sourire eu mêmes chev ède le partenaire de e moi, conc qu je me lève a. Je dors et Karim Benzem toujours avec moi. Je t avec lui. Il es veut.» Concernant sa ’il joue à ce qu ent Ronaldo nique, comm s couches, gestion tech ange le «Je ch s’en sort-il ? t pas ma spéMais ce n’es faire prenaffirme-t-il. lui je préfère cialité. Moi, Pour finir, CR7 a révélé . son bain.» dre aux femmes pour plaire est sa stratégie important c’ plus «Pour moi, le . J’aime aussi être rour d’avoir du cœ s personne ne me croit ai mantique, m d je dis ça.» quan

L’Italien, langue officielle du PSG !
Leonardo en conférence de presse de présentation de Zlatan Ibrahimovic. «Il n’est pas question de faire du shopping en Italie, c’est une question de marché. Ça n’a rien à voir avec la question du pays où il joue ou de la nationalité. Il y a des joueurs qui nous intéressent. Après tout dépend du marché.» Que le marché guide le PSG ou non, un constat s’impose en tout cas : la dominante largement italienne de l’effectif du PSG. Pourtant, Carlo Ancelotti, il y a quelques mois, annonçait sa volonté d’avoir une vraie «ossature française» dans cette équipe. éorie qui prend un sacré coup, en alignant un des onze possibles pour le PSG. En effet, le PSG pourrait avoir, durant la saison, la particularité d’avoir une équipe qui parle plus volontiers l’Italien que le Français. Exemple avec

ses 12 et 23 ans, période considérée par la Fifa comme étant celle de la formation. Il semble pour autant très peu probable que le FC Rosengård ne touche un quelconque pécule de l’opération dans

la mesure où Zlatan Ibrahimovic n’a fait qu’y passer ; le joueur considérant d’ailleurs, lui même, le FBK Balkan, club de Malmö en Suède, comme étant celui de ses débuts dans le football.

On l’a bien compris, le Paris Saint-Ger-

cette composition où dix joueurs, italiens ou passés par l’Italie, maitrisent tous l’Italien. Et cela sans compter le fait que Carlo Ancelotti sera, évidemment, plus enclin à employer sa langue maternelle que le Français avec des joueurs qui le comprennent. Christophe Jallet pourrait donc se sentir bien seul cette saison... A moins qu’il ne se mette à l’Italien.

Coup neuf Benzema avec Messi à l’affiche de Fifa 13
Nous vous avions présenté la jaquette officielle du prochain Fifa 13 avec l’Argentin du FC Barcelone, Lionel Messi, en couverture. Sans surprise, il sera accompagné sur la jaquette française, de l’international tricolore Karim Benzema, autre ambassadeur du jeu de football le plus vendu sur console. Avec Lionel Messi et Karim Benzema sur une même affiche, les équipes de EA Sports, société éditrice de FIFA 13 ont joué sur la rivalité séculaire qui oppose le Real Madrid et le FC Barcelone. Ce sont d’ailleurs deux des équipes les plus performantes du jeu et celles que des millions de joueurs préfèrent. Alors que Konami, éditeur du jeu rival PES, vient de lancer un nouveau trailer de son prochain opus avec son ambassadeur Cristiano Ronaldo, FIFA donne au change en dévoilant sa future jaquette. La guerre des jeux de foot virtuel a déjà lieu et pourtant, elle se nouera véritablement à l’automne, au début du mois d’octobre, au lancement officiel des deux versions en commerce.

ction de «green speed» et grammes, la no elle est, avec ses 160 uv légère du march elle chaussure la plus é. Elle se dit au ssi écologique puisque fabr tériaux de récu iquée à partir de mapéra ambassadeur le tion. Elle aura pour footballeur brés Neymar qui la ili portera la saison en chaine. Neymar va porter des ch proaussures écologiques. C en bouteilles en pl t quinze millions de as pour les besoin tique ont été recyclées s de la firme am ér «La Nike GS es t la chaussure la icaine. gère et la plus ra pl pide que nous n’ us léayons jamais fabriqué. Elle l’entrée dans un définit véritablement e manière dont no ère nouvelle, dans la us créons, conc ev produisons des chaussures», ex ons et plique-ton du côté de l’ équipementier.

Des chaussu écologiqueres s pour Neyma r Elle s’appelle N ike GS contra

Coup réussi

Une tournée promotionnelle de pré-saison, c'est un petit peu de foot contre des équipes souvent très nazes et beaucoup de rencontres, de coups de pub et de bains de foule. En voyage aux Etats-Unis pour y promouvoir le soccer, Chelsea a permis à Frank Lampard, Petr Cech, Ross Turnbull et Paulo Ferreira de passer un 5 à 7 avec les acteurs Will Ferrell et Zack Galifianakis.

Chelsea fait son cinema

Photo du jour

Beckham s’offre une Harley Davidson !

Coup d’accélérateur

Comme dirait Brigitte Bardot, il n’a «besoin de personne en Harley Davidson.» Surtout pas le millionnaire David Beckham qui n’a manifestement pas que les autos comme passion ainsi qu’en attestent les images. La star anglaise des Los Angeles Galaxy serait aussi un amateur de motos et notamment de cette Harley Davidson. David Beckham fan d’autos… et de motos ! Un modèle authentique, poussé par un moteur dit «Knucklehead», dont David Beckham semble apprécier le temps d’une virée de fin de journée, le long des côtes californiennes. Culte, il y a plusieurs années en arrière, cette version Harley Davidson appartient désormais aux collectionneurs.

20

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

attaquant depuis le départ de Diego Forlan, les dirigeants intéristes auraient coché le nom de l'avant-centre de l'US Palerme, Abel Hernandez, révèle La Gazzetta dello Sport. Sous contrat jusqu’en juin 2016 avec Palerme, l’attaquant interna-

Guti : «Je n’ai Hernandez à la place de Forlan mapas pris retraite premier choix pour le mercato tional uruguayen, Abel HernanA la reSur son compte Twitt !» estival. "Hernandez n'est pas sur dez (21 ans), figurerait en bonne cherche d'un er, l’anInter Milan
position sur les tablettes de l’Inter Milan. Les Nerazzurri se seraient récemment renseignés sur sa disponibilité. Des discussions seraient en cours. A en croire le quotidien transalpin, La Gazzetta dello Sport, les Nerazzurri auraient fait du buteur uruguayen (8 sélections), Abel Hernandez, son le marché à moins de 30 millions d'euros", a tenu à préciser l'intransigeant président de Palerme, Maurizio Zamparini, dans un entretien accordé à une radio italienne. Hernandez avait signé pas moins de 6 buts en 20 matches de Serie A la saison passée.
cien milieu du Real Ma drid, José María Gutiérrez dit Guti, réfute les informatio ns de plusieurs médias annonç ant la fin de sa carrière. «Je n’a i pas pris ma retraite comme cel aa sorti partout. Il est cla été ir que j’aimerais continuer à jouer si quelque chose d’intéres sant se présente», a écrit le jou eur sur le réseau social. De plu s, jette l’offre du club arg il reentin de River Plate. «Je ne va is pas aller à River et la vérité c’e st que jouer en Argentine ne m’intéresse pas, mais je les rem de leur intérêt. Mes pré ercie férences sont les Etats-Unis, le Qatar et Dubaï», poursuit le dé sormais ex-joueur de Besiktas.

Coup d’œil International

Le duo «Matri et Ranocchia»
dans le viseur
moins onéreuses. Selon la presse italienne, les Rossoneri auraient récemment sondé l'Inter Milan pour le défenseur Andrea Ranocchia (24 ans, 12 matchs et 1 but en Serie A en 2011-12). Annoncé dans le viseur du PSG avant l’affaire iago Silva, l’Argentin ne sera toutefois pas donné. Payé 18 M€ par l’Inter, l’Italien ne partira pas contre un chèque inférieur à 15 M€. Une somme que ne veut pas débourser le Milan AC. Côté offensif, le club milanais songe à l'attaquant de

Malgré une saison assez décevante, que ce soit avec Depuis de longues semaines, la Juventus Turin est entrain de cherl’Inter ou en sélection nacher un numéro 9 de classe mondial. Et pour le défenseur de la tionale, Wesley Sneijder est Vieille Dame, Martin Caceres, le buteur de Naples Edinson Catoujours très courtisé sur le vani aurait le profil idéal. "Je sais que la Juventus est à la recherche marché des transferts. Après d'un Top Player. J'aimerai que Cavani nous rejoigne, mais cela Anzhi Makhachkala, il y a ne dépend pas de moi (...). Cavani convient parfaitement à notre quelques jours, c’est aujourd’hui jeu, car il connaît parfaitement le football italien et n'aura pas le Fenerbahçe qui souhaite convaincre Sneijder moindre problème d'adaptation comme Luis Suarez (autre at(28 ans) de quitter l’Inter Milan. C’est le taquant uruguayen annoncé à la Juve, ndlr). Edinson a démédia turc Fotomaç qui annonce que les montré au cours de ces deux dernières années qu'il était un grand Stambouliotes souhaiteraient offrir joueur et qu'il savait tout faire. J'aimerai donc qu'il nous rejoigne l’international néerlandais à leurs à Turin (...). Avec lui, nous pourrions tout gagner", a, ainsi, assuré supporters en vue de la saien conférence de presse le défenseur uruguayen. Robin Van Persie son prochaine. (Arsenal) et Luis Suarez (Liverpool) seraient également sur les tablettes de la Juventus Turin pour occuper le poste.

Fenerbahçe songe à Sneijder

Caceres : «Avec Cavani, nous pourrions tout gagner»

Juventus

Milan AC

Adebayor Wenger «On peut se
pas encore parti !
Man City
Malgré la puissance financière de clubs comme Manchester City et Chelsea, Arsène Wenger reste convaincu qu’Arsenal est un candidat sérieux au titre de Champion d’Angleterre. Et malgré une traversée du désert longue de sept ans, sans le moindre trophée, le manager des Gunners n’entend pas changer sa philosophie cet été : «Tout d’abord, je tiens à préciser que le fait de ne pas pouvoir rivaliser financièrement avec les clubs les plus riches ne signifie qu’on ne peut pas

battre pour le titre»

Arsenal

Après avoir ciblé des noms prestigieux comme Rolando (FC Porto) et Carlos Tevez (Manchester City) pour remplacer iago Silva et Zlatan Ibrahimovic, transférés au Paris SaintGermain, le Milan AC pourrait finalement opter pour des pistes beaucoup

de Xabi Alonso Hernanes à défaut ête d'un milieu de terrain, en Toujours en qu

la Juventus, Alessandro Matri (27 ans, 31 matchs et 10 buts), mais sa venue s’annonce incertaine, d’autant qu’il souhaiterait se le faire prêter, une option qui n’est pas privilégiée par la Juve qui réclame 15 M€ pour son buteur.

if à revisiter au plus vite, plus d'un secteur offens Hernanes sa prochaine l'AC Milan aurait fait de positionner sur le doscible, faute de pouvoir se Real Madrid. Selon El sier Xabi Alonso cadre du ssoneri aimeraient recruMundo Deportivo, les Ro sous contrat jusqu'en en ter l'international brésili mus. Un la cité de Romulus et Re juin 2015 dans s pourrait convaind'euro montant de 16 millions r filer son métronome. Lazio de Rome de laisse cre

Difficile de se faire une idée précise de l’état des négociations entre Tottenham et Manchester City pour le transfert d’Emmanuel Adebayor. Alors qu’on croyait l’affaire pliée, il semblerait que le géant togolais de 28 ans ne soit pas, particulièrement, ravi à l’idée de renoncer à une partie de son salaire mancunien (220 000 euros/semaine) pour rallier définitivement White Hart Lane. Selon le Sun, qui cite un ami proche du joueur, Adebayor ne serait pas très chaud à l’idée d’abandonner près de 4 millions d’euros par an. «Manu ne veut pas céder et je ne pense pas que ça puisse se régler rapidement. C’est le genre de personne qui préférera aller au terme de son contrat plutôt que de renoncer.» Il semblerait donc que seule une offre revue la hausse par Tottenham ou un gros chèque de Manchester City puisse faire plier l’ancien buteur d’Arsenal.

A la recherche d’un successeur à l’Ivoirien Didier Drogba, ESPN affirme que Chelsea a fait une offre de 17 millions de livres (22 millions d'euros), refusée par Dortmund, pour Robert Lewandowski. "Cavani a été proposé à Chelsea, mais il ne fait pas l'unanimité au club. L'attaquant polonais est le seul pour lequel Chelsea a fait une offre, mais elle a été rejetée", indique la source citée par ESPN.

Lewandowski, la priorité absolue des Blues ?

Chelsea

Prêté au Zénith Saint-Pétersbourg l’hiver 2012 pour retrouver un niveau de jeu conforme et préparer l’Euro 2012, Andrey Arshavin (31 ans) est de retour à Arsenal, mais uniquement en transit et pas pour très longtemps, si l’on en croit le Daily Mail. En effet, le club russe espère bien recruter définitivement le capitaine de la sélection. «Un joueur qui peut renforcer l’équipe», selon son entraîneur Luciano Spalletti, qui devra néanmoins faire face à la concurrence d’Al-Sadd, vu que, selon le Daily Mail, Andrei Arshavin, l'attaquant russe d'Arsenal, serait courtisé par le club qatari. En rejoignant, en cas d’un accord, l’ancien chouchou du Real Madrid, Raul, ainsi que l’algérien Nadir Belhadj.

Arshavin, futur coéquipier de Raul

rivaliser avec eux sur le terrain, a expliqué le technicien français au Time Out Hong Kong. (…) La nouvelle situation financière ne change rien à notre politique qui reste ambitieuse, mais nous ne dépenserons plus que ce que nous avons et de préférence de manière intelligente et sage. (…) Ne pas pouvoir lutter financièrement ne signifie pas que l’on ne peut pas se battre pour le titre.» Un discours qui ne devra pas rassurer, pour autant, les supporteurs des Gunners qui ont soif de voir leur équipe fétiche renouer avec les succès.

Selon AS, Douglas Maicon, le latéral droit de l'Inter Milan, aurait refusé une offre importante du club russe de l'Anzhi Makhachkala, entraîné par Roberto Carlos. Le joueur de 31 ans ne veut pas s'exiler vers les pays de l'Est et espère toujours voir le Real Madrid, qui cherche une alternative crédible à Alvaro Arbeloa sur son couloir droit, s'immiscer dans les discussions pour son transfert. D'après le quotidien ibère, une offre de 6 à 7 millions d'euros, incluant également le prêt de Nuri Sahin avec option d'achat (et dont la valeur marchande avoisine les 13 millions d'euros), pourrait être proposée par les Merengues aux dirigeants transalpins durant les jours à venir.

Maicon rêve toujours de rejoindre le Real

Real Madrid

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

Coup d’œil International

21
Arsenal

Le grand espoir Yanga-Mbiwa à la place de T.Silva ?

Milan AC

«Van Persie-Luis Suarez» en pointe

Vers un duo

Juventus

quotidien italien, une offre de six millions d'euros au champion de France pour s'attacher les services de du néo-international. Mais Louis Nicollin, qui a déjà cédé Olivier Giroud à Arsenal, devrait être peu enclin à laisser partir un autre de ses meilleurs joueurs. Rappelons néanmoins que les champions de France ont, déjà, prévu le coup en cas de départ avec l'arrivée du Toulousain Daniel Congré.

Zambrotta à la recherche d’un dernier défi

Faute d'avoir su convaincre le FC Porto de lui céder Rolando, lequel devrait finalement rejoindre la Turquie, le Milan AC creuse d'autres pistes pour remplacer iago Silva en défense. D'après la Gazzetta dello Sport, outre l'Intériste Andrea Ranocchia, le club lombard aurait aussi cauché le nom de Mapou YangaMbiwa (23 ans, 34 matchs et 1 but en L1 en 2011-12) sur ses tablettes. Le club lombard, désireux de se renforcer après de nombreux départs, et notamment celui de iago Silva au PSG, pourrait soumettre, d'après le

Un prêt à l’étude pour Gameiro

Valence

Libre de tout engagement depuis son départ du Milan AC, le défenseur italien, Gianluca Zambrotta, 35 ans, ne voit pas les courtisans se bousculer à son portillon à en croire son agent. "Il est en vacances, mais il veut continuer à jouer au football. Le problème c'est qu'on ne trouve pas de club pour le moment. Gianluca préfèrerait rester en Italie, mais on sera peut-être obligé de se proposer à l'étranger", a témoigné son agent, Marcello Bonetto. Polyvalent, passé par le Barça, la Juve et le Milan, Zambrotta qui a également remporté la Coupe du Monde 2006 avec la Squadra Azzurra, ne devra pas rester pour autant trop longtemps au chômage avec un tel CV assez garni.

C’est désormais officiel ! Le numéro 10 de la sélection olympique brésilienne Oscar a admis avoir passé des examens médicaux à Londres cette semaine dans le cadre de son transfert à Chelsea: "Je suis arrivé et le médecin m'attendait. Je lui ai remis des examens, mais je ne pense pas à cela maintenant. J'ai seulement discuté avec les médecins, je suis concentré sur la Seleção. Je ne suis pas un joueur de Chelsea mais de l'Inter, je dois penser maintenant à ma sélection." a-t-il déclaré à Radio Gaucha. L'accord a dors et déjà été annoncé par les médias anglais

Oscar confirme la piste des Blues

Chelsea

La Vieille Damme aime vraiment Van Persie ! Or, les courtisans déclarés pour le batave se nomment, aussi, Manchester United et Manchester City. De quoi rendre jaloux les dirigeants turinois qui comptent bien mettre toutes les chances de leur côté pour séduire le joueur. Selon le Times et la BBC, ils auraient affirmé à Van Persie, que s’il acceptait de signer pour la Juve, il l’associerait à Luis Suarez, l’attaquant uruguayen de Liverpool. Car, les dirigeants l’ont bien compris, RVP a soif de titres et c’est la raison principale de son désir de départ. En lui promettant le recrutement d’un autre joueur de classe mondiale en attaque, la Juve pense offrir un projet sportif alléchant, mais un projet qui coûtera cher, puisque pour obtenir les transferts des deux hommes, il faudrait lâcher pas moins de 50 M€. Et beaucoup de travail reste à faire dans ce conteste, puisque la première offre de la Juve pour Van Persie a été repoussée par Arsenal. En attendant, la Juve va commencer à faire le ménage parmi ses attaquants et pourrait, prochainement, vendre Alessandro Matri à l’AC Milan.

Même si le dossier Van Persie reste le grand feuilleton marquant du mercato estival des Gunners cet été, Arsenal s'activerait en coulisses. A en croire le Daily Mirror, les dirigeants d’Arsenal pourraient passer à la vitesse supérieure pour Ganso et Fernando Llorente. Egalement dans le viseur de Tottenham, Ganso ne serait plus aussi sûr de vouloir rester à Santos que par le passé alors que les négociations concernant son augmentation salariale ont échoué. A voir si Arsenal pourra griller la politesse à tout le monde dans ce dossier, alors que le club brésilien réclamerait près de 40 millions d'euros pour son milieu de terrain. La piste Fernando Llorente semble également compliquée. Courtisé par le Barça ou le Real Madrid, l'attaquant se plaît à l'Athletic Bilbao, et n'est pas ouvert pour le moment à un départ. Toujours selon même source, Arsenal pourrait finalement se rabattre sur Jese Rodriguez, meilleur buteur du dernier Euro des moins de 19 ans et barré par la forte concurrence au Real Madrid, sauf qu’il devra aussi payer très cher pour enrôler cette pépite des mains d’un certain José Mourinho.

Llorente et Ganso, les belles surprises de Wenger ?

Ferguson affirme son désir pour Van Persie
Man United

Le défenseur central, Martin Skrtel, a envie de prolonger son contrat à Liverpool. Mais visiblement, les discussions avec le board des Reds ne se passent pas aussi bien que prévu. D'après les médias anglais, le footballeur slovaque pourrait quitter le club de la Mersey pendant le mercato estival. En effet, des clubs comme par exemple Manchester City et le Zénith Saint-Pétersbourg seraient enthousiastes à l'idée de pouvoir s'appuyer sur le joueur de 27 ans. Rappelons qu'il a déjà évolué au sein du club russe entre le mois de juillet 2004 et janvier 2008.

Liverpool Skrtel espéré par Man City

sur la base d'un transfert de plus de 30 millions d'euros. Pour le moment, Kévin Gameiro se prépare comme si de rien n'était au sein de l'équipe du PSG. Pourtant, l'attaquant sait bien qu'il n'a plus aucune chance d'être titulaire dans la capitale la saison prochaine. Comme pour Nenê, Leonardo n'est pas Lavezzi : «Mon pressé de régler le cas Kevin Gameiro (25 seul objectif : ans, 34 matchs et 11 buts en L1 en 201112), qui souhaite quitter le Paris SaintEnflammer tout le stade» Germain. "On va voir. Mais, il est en Très heureux de rejoindre le club de la capitale forme, il fait une bonne préparation, et porter le maillot du PSG, L’attaquant argentin, Ezeon n'est pas pressés là non plus", quiel Lavezzi, espère maintenant réaliser une grande confie le directeur sportif parisien saison à Paris et enflammer le Parc des Princes grâce à son à L'Equipe. talent et sa grinta. «Que c’est merveilleux d’arriver dans une En effet, l'entraîneur Carlo An- ville fascinante comme Paris… Je suis content de pouvoir jouer celotti s'appuiera logiquement dans un club aussi prestigieux, aux côtés de grands champions. sur l'Argentin Ezequiel Lavezzi et J’ai vraiment foi dans le projet qui m’a été présenté et je suis sûr bien entendu sur la superstar qu’ensemble, avec mes camarades, nous réussirons à ravir les suédoise Zlatan Ibrahimovic afin supporters. Je donnerai le meilleur de moi-même dans ce noude faire parler la poudre. Du veau défi, comme je l’ai toujours fait, et coup, Kévin Gameiro pourrait lorsque je foulerai la pelouse du Parc des quitter l'écurie francilienne avant Princes, je n’aurai qu’un seul objectif : la fin du mercato estival. A en enflammer tout le stade ! », a déclaré croire Le Parisien, la piste qui El Pocho sur son site officiel, lui qui conduirait, éventuellement, l'ex-gâdevrait vivre son premier match chette de Lorient à Valence serait touau Parc des Princes le 4 août jours d'actualité ! Les Chés pourraient prochain face au Barça. tenter d'obtenir le prêt (avec une option d'achat) du natif de Senlis.

PSG

Ferguson : «Kagawa a des ressemblances avec Park JiSung»
Alex Ferguson ne regrette, vraisemblablement, pas d’avoir déboursé près de 20 millions d’euros pour s’attacher les services de Shinji Kagawa (23 ans). Dithyrambique à propos de son international japonais, le manager écossais de Manchester united s’est dit impressionné par ses performances et n’hésitera pas à lancer l’ancien meneur de jeu du Borussia Dortmund, dans l’arène face à l’Ajax Cape Town, aujourd’hui. «Il a été remarquable. Ses performances à l’entraînement ont été très bonnes, a-t-il confié sur le site de SkySports. Il avait trois ou quatre jours de retard sur les autres, mais il jouera. Il y a des ressemblances avec Park Ji-Sung. Ils sont disciplinés et travaillent dur. Ce sont de bons professionnels et c’est facile de travailler avec eux. Il n’aura aucun problème à s’adapter au club. (…) Il s’en sort très, très bien. »
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

d’être les plus discrets possible jusqu’à la conclusion du transfert, on ne va pas parler de quelque chose qui pourrait ne pas se faire.» La proposition serait de 19 millions pour acheter la dernière année de contrat de RVP, ce qui reste très peu pour un buteur de l’envergure du hollandais.

Arsenal a reçu récemment trois offres pour son buteur vedette Robin Van Persie. L’une d’elles vient du grand rival Manchester united. Le club mancunien a officiellement confirmé son intérêt pour l’attaquant hollandais par la voix de son entraîneur Sir Alex Ferguson sur MuTV. «Il est évident qu’Arsenal a révélé notre offre pour lui. Nous, on essaie

quOTIDIEN SPORTIF ANNExE DE PANORAMA

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender, Saïd Djoudi, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

22

Le Buteur n° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

V SA utile

In

OIR

En août 2011, une météorite est tombée à Draveil (Essonne), sur le toit de la maison de Mme Comette.

Détente
r e-mail : Réagissez à cette page pa com x-sante@lebuteur. jeu

QCM

Dans quelle ville a été assassiné Krim Belkacem ?
a- Madrid b- Francfort c- Alger d- Paris

Se dépêcher Musarder

L’intrus

Sudoku n° 1042

Se hâter

Le miel et a une composition organique complexe et contient plusieurs facteurs antibiotiques naturels, regroupés sous le nom générique dʼinhibine, qui sont en fait de puissants bactériostatiques, cʼest-à-dire quʼils empêchent le développement des bactéries. De ce fait, cʼest le seul aliment qui se conserve indéfiniment et ne périme jamais. Après plusieurs années de conservation, il suffit de le réchauffer pour lui redonner son aspect liquide car le miel devient cristallisé après une longue période. On raconte même que le miel trouvé dans les pyramides égyptiennes depuis plus de 2000 ans nʼa pas encore dépassé sa date de validité !

Le miel ne périme jamais

LS V
eaviez-

ous ?

M

Mon premier est la deuxième lettre de l'alphabet. Mon second sert à boire. Mon troisième sert a dormir. Mon quatrième est relativement petit et entouré d'eau. Mon tout est une ville.

Charade

satletchepasvro

éli Débusquez 2 marques automobiles dont les noms ont été élo mélangés :

Le Tigre de la Soummam

Qui Cʼest ?

Se presser

D

evinette

Qu'est-ce qui est propre aujourd'hui et qui ne l'était pas hier ?

Qui a dit ?
De Gaulle Ghandi

Qu'est-ce qui est deux fois dans un an et trois fois dans une année ?

Enigme

«Si je suis dénigré par un diminué cela signifie que je suis entier»

De qui s’agit-il ?
Identifiez cette caricature

Comment le jouer La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les nombres de 1 à 9.

El Moutanabbi Dalay Lama

Cʼest un Président

Mots fléchés n° 1497

Ce

1808 : Les Français chassés d'Espagne. 1894 : Première course automobile sur route (Paris-Rouen). Le record de vitesse fut atteint par le marquis Albert de Dion (22 km/h). 1946 : L'ONU, créée en juin 1945, fonde l'Organisation mondiale de la santé (OMS). 1969 : Le général Franco désigne le prince Juan Carlos comme son héritier à la tête de l'État espagnol.

jour-là

Un agent règle la circulation, au beau milieu d'un carrefour. Soudain, une voiture surgit comme un bolide, fonce droit sur lui et s'arrête à un centimètre de ses chaussures. Pâle d'émotion, l'agent interpelle le conduc-

Humour…

teur : - Vous... vous êtes complètement dingue ! - Excusez-moi, monsieur l'agent, fait le chauffard, mais ma femme avait le hoquet. Alors, j'ai voulu lui faire peur.

La photo du jour

Sudoku n° 1042

Lʼintrus MUSARDER est le contraire des 3 autres, c'est traîner, marcher doucement en contemplant de-ci de-là. Charade R : B - Verre - Lit – Ile (Beverly Hills)

S olution des jeux…
De qui Sʼagit-il ? Obama QCM Francfort Qui a dit ? El-Moutanabbi Enigme La lettre N

Qui cʼest ? Le commandant Mira Méli-Mélo Chevrolet - Passat

Devinette Une salière (sale hier)

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com ute jeux-santé@leb
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Numéros utiles

D écrassage
«Loue ton ami en public et critique-le en tête à tête»
(proverbe arabe)

Le proverbe du jour

Horaires des prières Dimanche
Dohr Asr Maghreb Icha
03 ramadhan 1432

Le Buteur n° 1993 Dimanche 22 juillet 2012
DIMANCHE

Prévisions météo pour Alger et ses environs
ASSEZ ENSOLEILLÉ
ASSEZ ENSOLEILLÉ

23

Lundi
Fedjr Chourouk

: 12h54 : 16h44 : 19h05 : 21h40 : 4h02 : 5h47

LUNDI

Q : Lʼexagération dans la préparation du repas de la rupture du jeûne diminue-t-il de la valeur de notre jeûne ? R : Cela ne diminue pas de la valeur du jeûne, et la transgression dʼun interdit après le jeûne nʼen diminue pas la récompense, mais cela relève plutôt de la Parole dʼAllah, Elevé soit-Il : «Et mangez et buvez ; et ne commettez pas dʼexcès, car Il [Allah] nʼaime pas ceux qui commettent des excès.» Lʼexcès est donc interdit en soi, et être économe facilite énormément la vie. Sʼil reste un surplus, quʼils le donnent en aumône, cela est meilleur. Fatwa de Cheikh Otheimine Fatâwâ As-Siyâm, page 25

Le gaspillage lors du repas de rupture du jeûne

Fatwa du jour

Les personnes qui suivent le Ramadhan, qui démarre ce vendredi, doivent suivre quelques recommandations pour faire le jeûne sans risque pour leur santé. Avant toute chose, il est indispensable de s'hydrater et de bien s'alimenter au cours de la période de rupture du jeûne. Voici 6 conseils pour passer un bon Ramadhan.

Ramadhan : 6 conseils pour jeûner sans danger pour la santé

Matin : 20 °C A-M : 29 °C Vent : 14 km/h Direction : N.E.

Matin : 19°C A-M : 27°C Vent : 11 km/h Direction : N.E.

Les plus grands scientifiques musulmans

Abū Yūsuf Yaqūb ibn Isḥāq alKindī (801 à Kufa-873), est considéré comme l'un des plus grands philosophes musulmans. Après avoir fait des études à Bassora et à Bagdad, il bénéficie du mécénat des trois califes mu'tazilite abbassides (dont AlMa'mun). Al-Kindi est un savant complet, dans des domaines très variés : philosophie, mathématiques, médecine, musique, physique, astronomie. Al-Kindi écrit de nombreux ouvrages sur l'arithmétique, dont des manuscrits sur les nombres indiens, l'harmonie des nombres, la géométrie des lignes, les multiplications, la mesure des proportions et du temps, les algorithmes. Il écrit aussi sur l'espace et le temps qu'il pense tous les deux finis. Selon lui, l'existence d'une grandeur infinie conduit à un paradoxe et n'est donc pas possible. Dans le domaine de la géométrie, il aborde la théorie des lignes parallèles. Deux de ses œuvres sont consacrées à l'optique mais, conformément à l'esprit de l'époque, sans séparer clairement la théorie de la lumière de celle de la vision. Dans ses ouvrages sur la théorie musicale, il met en évidence comme Pythagore que les sons produisant des accords harmonieux ont chacun une hauteur précise. Le degré d'harmonie dépend de la fréquence des sons. Il sait aussi que la génération d'un son produit des ondes qui viennent stimuler l'oreille. Il publie le premier ouvrage de cryptanalyse (Manuscrit sur le déchiffrement des messages cryptographiques) retrouvé en 1987 dans les archives ottomanes d'İstanbul, cet ouvrage présente la technique d'analyse fréquentielle des lettres du texte chiffré. Il écrit 290 ouvrages

le premier déchiffreur

Al-Kindi,

1. L'importance de bien s'hydrater L'hydratation doit être le mot d'ordre de cette période de ramadan. Dès la rupture du jeûne, les usagers doivent boire en grande quantité. Chacun ne doit également pas oublier de s'hydrater juste avant la reprise du jeûne.

mandé de consommer des fruits pour l'apport en vitamines et surtout des sucres lents tels que de la semoule et des céréales pour tenir tout au long de la journée. A ce titre, il est important de bien manger avant le lever du soleil. 3. Le bon rythme à suivre Même si le jeûne s'étend du lever au coucher du soleil, les usagers doivent essayer de faire trois repas au cours de la journée : le premier avant le lever du jour, le deuxième à la rupture du jeûne et le troisième quelques heures (compter 2 ou 3 heures) après. Si cela est possible, une sieste peut s'imposer en début d'après-midi. La période estivale invite même davantage les usagers à s'initier à cette pratique afin de leur permettre de reprendre des forces pour le reste de la journée. 4. Se prémunir du soleil Il est conseillé d'éviter le soleil

5. Peu ou pas de sport Même si la période du Ramadhan n'a aucune conséquence majeure sur la santé des usagers, il est important de réduire au maximum les efforts physiques. Les sportifs doivent notamment faire très attention à ne pas se surpasser durant le mois du Ramadhan.

et la chaleur durant le mois du Ramadhan. Chacun doit privilégier les pièces fraîches à l'intérieur et l'ombre à l'extérieur pour ne pas s'affaiblir trop rapidement.

2. Une alimentation saine GG Il vaut mieux privilégier une alimentation saine lors de la rupture du jeûne et ne pas se jeter sur les pâtisseries et sucreries qui, même en grande quantité, ne combleront pas la faim et perturberont l'organisme. GG La rupture du jeûne ne doit pas être synonyme de repas trop copieux. Non seulement un repas abondant perturberait l'organisme, mais en plus cela pourrait favoriser les troubles du sommeil. GG Avant de repartir pour une journée de jeûne, il est recom-

Du curcuma contre le cancer, du piment pour la digestion, du poivre contre la douleur, du safran pour le cerveau… De plus en plus d’études démontrent les vertus santé des épices. Le point sur leur potentiel extraordinaire !

Epices : des vertus fabuleuses

6. Les personnes à risque GG Les patients atteints de diabète sont invités à suivre régulièrement leur taux de glycémie, à s'hydrater en abondance et à fuir les sucreries pour réduire les risques sanitaires liés à cette période de jeûne. GG Les personnes fragiles souhaitant faire le Ramadhan, à savoir les femmes enceintes, les personnes âgées ou encore les patients atteints d'hypertension ou d'asthme, sont appelées à consulter leur médecin traitant dès le moindre signe anormal. GG Pour une plus grande sécurité, il est recommandé de se rendre chez son médecin avant et après le Ramadhan.

Pour 6 personnes G 1 poulet découpé ou 6 cuisses G 6 tomates (ou 1 boîte de tomate concassée) G 1 aubergine G 2 courgettes G 2 poivrons G 3 oignons G 6 gousses d'ail G huile d'olive G sel, poivre 1/ Couper l'aubergine et les courgettes en dés d'environ 2 cm. Oter la base filandreuse des tomates et les couper également en dés. Hacher les oignons et couper l'ail en lamelles. 2/ Dans deux poêles, faire chauffer de l'huile d'olive. Y faire revenir séparément les dés d'aubergine (6 minutes environ) et les dés de courgettes (4 minutes environ) en remuant fréquemment. Simultanément, dans une sauteuse à fond antiadhérent, faire dorer les morceaux de poulet à l'huile d'olive (10 minutes environ). 3/ Lorsque le poulet est doré de tous côtés, le retirer et jeter le gras de cuisson. Remettre un peu d'huile d'olive et faire revenir les dés d'oignons sans les brûler. Ajouter l'ail, chauffer 1 minute et remettre les morceaux de poulet. Verser le reste des légumes, y compris les tomates. Saler, poivrer et laisser mijoter 30 minutes. 4/ Servir bien chaud avec du riz ou des pâtes. Pour finir... Si vous aimez le piquant, vous pouvez utiliser une huile d'olive pimentée. Si vous ne souhaitez pas servir ce plat avec des féculents, vous pouvez doubler la quantité de légumes.

Poulet en ratatouille

Recette

Le nombre d'abonnements téléphoniques souscrits devrait bientôt dépasser celui de la population mondiale. Déjà, les trois quarts des habitants de la planète possèdent un téléphone portable, d'après un rapport mené par la Banque Mondiale (BM) publié mardi 17 juillet. Ainsi, dans le monde, le nombre d'abonnements qu'ils soient des forfaits ou des offres prépayées est passé de moins de 1 milliard en 2000 contre plus de 6 milliards aujourd'hui, "dont près de

hiffre du jour Le 6 milliards d'abonnements téléphoniques sur Terre
5 milliards dans les pays en développements". Un chiffre important qui s'explique par la kyrielle de personnes qui disposent aujourd'hui de plusieurs abonnements, du fait des usages divers, explique la Banque mondiale. D'après l'institution, le téléphone portable remplit désormais de nouvelles fonctions dans les pays en développement. La Banque relève que certaines des 30 milliards d'applications mobiles téléchargées en 2011 permettent notamment de transformer les téléphones en "porte-monnaie mobiles" en se substituant aux moyens de paiement traditionnels. Dans certains autres pays, les consommateurs utilisent également les mobiles pour "améliorer" les services fournis par l'administration. La Banque mondiale donne pour exemple une application baptisée JobMatch. Elle a été lancée dans les Territoires palestiniens et permet de faciliter la recherche d'emplois.

C'est une découverte inédite qui vient d'être réalisée à l'aide du télescope spatial Spitzer. En effet, au cours des dernières années, de nombreuses planètes orbitant autour d'autres étoiles ont été identifiées. Néanmoins, peu d'entre elles se sont avérées plus petites que la Terre. Or, le télescope spatial, qui n'avait jusqu'ici servi qu'à étudier les exoplanètes déjà connues, vient peutêtre de permettre d'en découvrir une nouvelle. Une planète dont la taille équivaudrait environ à deuxtiers de celle de la Terre, d'après les astronomes de la NASA. Mais ce n'est pas sa seule particularité. Si l'on en croit les premiers calculs des scientifiques, cette exoplanète potentielle, baptisée UCF-1.01, serait située à environ 33 années-lumière de nous. Une distance qui pourrait faire d'elle, l'exoplanète plus petite que la Terre, la plus proche du système solaire jamais découverte. «Nous avons trouvé de fortes preuves de l'existence d'une planète très petite, très chaude et très proche», a confirmé dans un communiqué Kevin Stevenson de la University of Central Florida à Orlando. Toutefois, c'est totalement par hasard que cette découverte a été faite.

La NASA découvre une planète potentielle plus petite que la Terre

Actuel

Selon une étude pakistanaise (2003), la mêmes résultats à raison de 3 g de cancannelle pourrait contribuer à la prénelle durant 4 mois. vention et au traitement du diabète. Dʼoù viennent les vertus de la cannelle ? Chez les personnes atteintes de dia"La cannelle réduit lʼaugmentation postbète de type 2, la prise dʼun extrait de prandiale de la glycémie, et pourrait aider 1, 3 ou 6 g par jour pendant 40 jours les pré-diabétiques et les diabétiques à ferait baisser la glycémie de 18 % à mieux tolérer les repas", explique le Dr Béatrice de Reynal, nutritionniste. 29 %, les taux de triglycérides de Consommation : 1 c. à café/jour dans 23 % à 30 %, et le "mauvais cholestévos plats. rol" (LDL) de 7 % à 27 %. Une étude allemande (2006) sur 79 a donné les Demain : Du gingembre contre les nausées

Cannelle : elle ferait baisser la glycémie

Les diabétiques peuvent manger des gâteaux Vrai ! Oui, ils peuvent absolu-

Question

N ew s
Sa nté

Pour la première fois, un test de dépistage du sida a été autorisé à la vente libre, sans aucune prescription médicale par l'Agence américaine des médicaments (FDA). OraQuick In-Home HI, mis au point par le laboratoire américain OraSure Technologies, est le premier test de dépistage du sida destiné à la vente libre. La mise sur le marché du produit a été autorisée le 15 mai par un comité consultatif de 17 experts de l'Agence américaine du médicament (FDA) unanimes. Ainsi, à partir d'octobre 2012, les résidents des Etats-Unis pour-

VIH : un nouveau test de dépistage en vente libre aux Etats-Unis
ront acheter le dispositif à usage unique dans plus de 30.000 points de distribution. Des essais cliniques effectués en laboratoire mettent en évidence un taux de 92% des cas d'infection détectés avec succès. Des résultats prometteurs qui vont de pair avec l'utilisation relativement simple de l'OraQuick In-Home HIV. Dans un premier temps, le sujet qui souhaite se tester, collecte à l'aide d'un tampon un échantillon de salive au niveau des gencives puis le dispose dans un récipient bien particulier. Le résultat est alors visible au bout de 20 à 40 minutes.

Faire une vinaigrette sans peine

A

ment manger de temps à autre des douceurs comme des gâteaux. Aucun aliment n'est interdit dans les régimes pour diabétiques, même le sucre. Essayez simplement de ne pas manger plus d'une fois par semaine des aliments comme des gâteaux, des biscuits et de la crème glacée. Demandez à un(e) diététiste ou une éducatrice ou un éducateur spécialisé(e) en diabète de vous aider à planifier un plan de repas au cas où vous souhaiteriez manger des aliments à plus forte teneur en sucre. Mangez de petites portions et mangez votre gâteau après un repas équilibré. Choisissez plus fréquemment un dessert sain comme des fruits frais, un flan ou un yaourt maigre et, lorsque vous mangez du gâteau ou des biscuits, mangez-les lentement pour savourer chaque morceau!

stuce du jour

Placez tous les ingrédients de votre vinaigrette dans un bocal, refermez et secouez jusqu'à ce que le mélange soit homogène. D'ailleurs, vous pouvez ainsi préparer de la vinaigrette pour une semaine à condition de garder le bocal au réfrigérateur.

C

6

11:20 D&CO 12:20 Sport 6 12:30 Météo 12:40 L'amour est dans le pré 14:45 La vraie histoire de... 16:20 66 Minutes 17:30 66 Minutes : les histoires qui font l'actu 18:40 Météo 18:45 Le 19.45 19:05 E=M6 19:30 Sport 6 19:50 Capital : les inédits de l'été 21:45 L'été d'«Enquête exclusive» 23:00 66 Minutes 00:05 Météo 00:10 Empire 01:00 Empire 01:30 M6 Music / Les nuits de

11:55 Météo 12:00 Journal 12:15 Du côté de chez vous 12:18 F1 à la Une 12:55 Formule 1 14:35 Les experts 16:40 Les experts 16:55 Sept à huit 17:50 Petits plats en équilibre été 18:55 Météo 19:00 Journal 19:35 Du côté de chez vous 19:40 Météo 19:50 Taxi 21:30 La ligne verte 00:45 L'actualité du cinéma 00:50 Reportages 01:25 Appels d'urgence 02:50 Histoires naturelles 03:45 Musique 03:55 Très chasse, très pêche

12:00 Journal 12:25 Météo des plages 12:30 Faites entrer l'accusé 13:55 Cyclisme 16:34 Mon rêve, ma médaille 16:35 Stade 2 17:50 Point route 18:00 Le 4e duel 18:50 Image du Tour 18:55 Emission de solutions 19:00 Journal 19:35 Private Practice 20:25 Private Practice 21:10 Private Practice 21:50 Private Practice 22:30 Death Sentence 00:15 Journal de la nuit 00:30 Faites entrer l'accusé 01:40 La femme de ta vie 02:45 24 heures d'info

15:25 Nec plus ultra 16:00 La ruée vers l'or 16:45 Les grands explorateurs 17:00 TV5MONDE, le journal 17:10 Dîner à la ferme 18:05 360°-GEO 19:00 Les chéris d'Anne 19:30 Journal (France 2) 19:55 Le film du Tour 20:05 On n'est pas couché 22:00 TV5MONDE, le journal 22:10 Journal (RTS) 22:45 Taratata 00:15 TV5MONDE, le journal Afrique 00:35 Penthouse 50 01:00 Penthouse 50 01:25 Cent regards sur le monde

N° 1993 Dimanche 22 juillet 2012

Comment avez-vous passé votre premier jour de Ramadhan ? Le plus normalement du monde, c’est-àdire que je n’ai fait que dormir et je ne me suis réveillé qu’à 17h30. Allah ghaleb, je suis comme ça, Ramdane me massacre, manakdarlouche, surtout les premiers jours. Mais il y a une chose qui m’a fait mal. Laquelle ? J’ai raté la prière du vendredi. Je ne me suis pas réveillé et c’est ce qui m’a gâché ce premier jour. Et les autres prières ? Non, dès que je me suis réveillé, j’ai fait les prières d’Al Asr, puis d’El Maghreb naturellement, puis l’Icha et les tarawih à la mosquée du Ruisseau. Quelque chose vous a manqué durant ce premier jour ? Non, rien, tout ce que je voulais était présent. Vous êtes comment en ce mois, un bosseur ou un fainéant ? Un grand fainéant. Je ne fais absolument rien, car mes batteries sont toutes au rouge. C’est pour cela que je reste à la maison et que je ne fais que dormir. Vous rappeliez-vous à quel âgé vous avez jeuné pour la première fois ? Oui, je crois que c’est à l’âge de sept ou huit ans. Vous faisiez comme tout le monde certainement, vous mangiez en cachette et vous faisiez comme si de rien n’était devant vos parents, non ? (Rire) Oui, il m’est arrivé plusieurs fois de rompre le jeune avant El Maghreb quand j’étais jeune. Je me rappelle qu’avec mes camarades de classe, on sortait vers 16h de l’école et à cette époque, la prière d’El Maghreb, c’était vers 17h30, en hiver. On ne pouvait pas patienter encore, et on mangeait. Mais nous étions jeunes. Avez-vous jeuné une demi-journée, puis une autre demi-journée, et les assembler par la suite pour que ça fasse une journée ? Café ou thé ? Ça, je le faisais très souvent et j’y croyais Un bon café, kahoua wa3ra avec deux cuilbien sûr. Je pense que tout le monde le faisait. lères de sucre pour que je revienne à mon Avez-vous mangé un jour état normal. Avant de prendre mon café, je intentionnellement en étant majeur ? suis comme quelqu’un qui est perdu. Non, ça ne m’est pas arrivé. Lben ou raïb ? Que vous a-t-on fait à la maison Raïb, je le prends au s’hour avec «Mon lorsque vous avez jeuné pour la du couscous et des raisins secs. rêve ? C’est première fois ? Bourek ou brik ? Je ne me rappelle pas très bien, de pouvoir Tous les deux, et le brik me mais il est sûr qu’on m’avait gâté. construire parvient tous les jours de la Concernant les traditions et tout une part de mon ami Minou que je ça, je vais demander à ma mère si mosquée» salue à l’occasion. on m’avait fait quelque chose de parVous êtes où lorsque l’appel à la ticulier. prière du Maghreb retentit ? Chorba frik ou vermicelle ? Quand j’ai trop faim, je suis à ma place auJ’ai un problème de colon, mais je préfère tour de la table en train d’attendre le feu vert. chorba frik que je trouve plus délicieuse. Je suis désolé, mais ça me tue. Vous êtes encore célibataire, mais à Vous êtes quelqu’un de pieux pendant ce l’avenir, qu’allez-vous préférer, les plats mois de Ramadhan ou vous jeunez juste de votre mère ou ceux de votre femme ? en vous privant de manger et de boire ? La future femme d’Aksas doit savoir que les Non, je suis un bon musulman et je suis plats de ma mère sont meilleurs que les plats quelqu’un de pieux pendant ce mois. Je fais de toutes les autres femmes, avec mes res- toutes mes prières et je ne rate pas les tarapects à celle qui partagera ma vie. wih. Je lis aussi beaucoup le Coran et je ne lis Hamoud ou Coca ? rien d’autre durant ce mois sacré. Coca bien sûr, la meilleure boisson gazeuse Nerveux ou calme pendant ce mois ? au monde. C’est normal que j’aime cette boisJe suis très calme depuis que je suis majeur. son car Aksas aime tout ce qui est colossal en Auparavant, quand j’étais jeune, j’étais très termes de marque, ghir elhadja lekhchina nerveux et je m’emportais pour un rien. Mais (rire). aujourd’hui, je suis zen. On vieillit (rire). Kalb Elouz ou Zlabia ? Vous pouvez donc pardonner Je les achète les deux, mais j’aime lektaïf. facilement ?

Allez le jeûne !
Je dors beaucoup,
j’ai d’ailleurs raté la prière du vendredi» Aksas «Mon défaut ?

Quelles sont les personnes qui doivent être présentes autour de votre table ? Mes deux parents, je ne peux pas imaginer la table sans eux, ils sont «chbah el ka3da». La dernière fois que vous vous êtes bagarré pendant ce mois ? C’était l’année dernière, je me suis bagarré, mais ce n’était pas très grave, « dabza khfifia » comme on dit, c’était à cause de la nervosité et du stress pour rien. Heureusement que j’ai pu me contrôler, et il fallait que je me contrôle car, quand on est connu et qu’on s’appelle Amine Aksas, on se doit de donner l’exemple et pardonner. Que pensez-vous de ceux qui jettent leurs ordures de leurs balcons ? Ce sont malheureusement de mauvaises habitudes qui se sont répandues partout dans le pays. Ce phénomène, on le retrouve surtout dans les quartiers où il y a beaucoup de bâtiments. Je profite de cette occasion pour lancer un appel pour que ces pratiques cessent enfin, on ne doit pas salir le quartier dans lequel on habite, c’est comme si vous le faites dans votre appartement. Vous préférez vous entraîner le soir ou le jour ? Le soir, après avoir retrouvé le sourire. Etes-vous de ceux qui font un ou deux tours en cuisine pendant la journée ? Oui, je dois aller voir ce qui se passe quand même, pour voir le menu et m’assurer que tout se passe bien (rire). Que pensez-vous de ceux qui font de la vitesse sur les routes pour arriver à l’heure pour la rupture du jeûne ? Pas plus tard qu’aujourd’hui, j’ai assisté à un accident sur l’autoroute. Il faut que les gens sachent qu’ils ne vont pas mourir s’ils ne mangeront pas à temps. Quelques minutes de plus, ce n’est rien, mais ça peut vous ôter la vie. Il faut qu’on pense aux autres aussi qui ne méritent pas de subir la folie des chauffards. Vous roulez très vite sur les routes ? Croyez-moi, je conduis normalement et je Je suis quelqu’un qui a un bon fond, je suis roule à une vitesse moyenne alors que j’ai une même prêt à pardonner à ceux qui m’ont fait du mal, mais il y a des personnes auxquelles voiture qui est conçue pour rouler beaucoup je ne pardonnerai jamais, car elles m’ont fait plus vite. Non, j’ai un père et une mère qui m’attendent tous les jours, je tiens à la vie aubeaucoup de mal. près d’eux. A quoi penseriez-vous si vous voulez Votre programme préféré ? faire une bonne action en ce mois ? Tous les programmes de divertissement et J’espère que j’aurai la chance de pouvoir construire un jour une mosquée. C’est ce qui du rire. Mon acteur préféré c’est Souilah, il me tient le plus à cœur et j’espère que Dieu me fait beaucoup rire. Vous jouez aux dominos, aux cartes ou m’aidera à le faire. au jeu d’échecs le soir ? Qu’est-ce qui vous dérange chez les Aux cartes et aux dominos. Algériens pendant le Ramadhan ? Il paraît que votre ami Laïfaoui vous bat Les accrochages (dabza) chaque jour et souvent, non ? pour rien, surtout à l’approche de la rupture Jamais, Laïfaoui ne sait pas jouer, «zrag fidu jeûne. On dit que Satan est absent penkoulech», il ne sait pas jouer «ni dama ni dant le mois du Ramadhan, doumine». Tout ce qu’il sait faire, c’est mais les Algériens font tout «J’ai regarder la télévision «meskine». pour le faire venir. Rabi une voiture Si vous avez en face de vous le yahdina. qui est conçue Président de la République, Si vous pouviez le pour faire de la vous lui direz quoi ? faire, que Je lui ai dit en finale de la vitesse, mais je ne changeriez-vous Coupe d’Algérie : «Que Dieu roule pas très vite, chez eux ? vous garde et vous préserve.» Je mes parents Je ferai en sorte qu’ils lui dirai la même chose aune se bagarrent plus. Il m’attendent à la jourd’hui s’il était en face de moi. faut qu’ils arrêtent ça. Je maison» Saha f ’tourek Amine… vais changer autre chose «N’touma zada» et saha f ’tour tous les aussi, je vais les obliger à se lever Algériens de l’est à l’ouest et du sud au nord. tôt. Entretien réalisé par C’est votre grand défaut, non ? Adlène C. Oui, c’est mon seul défaut pendant ce mois, je dors beaucoup.

Michel Bastos n’est pas parti aux Etats-Unis avec son club. Le milieu de terrain de 29 ans a même été dispensé du match amical que devait disputer l’OL, avant-hier vendredi, face à la Real Sociedad, à Saint-Jean-deLuz. Le Brésilien devrait rejoindre Al Ain (Emirats Arabes Unis) dans les prochains jours, comme nous le révélions en début de semaine. En dispensant Michel Bastos du match amical, Lyon s’est donné jusqu’à aujourd’hui afin de trouver un accord avec les dirigeants d’Al Ain. Les négociations ont été interrompues hier, en raison du Ramadhan. Les deux parties sont proches d’un accord pour un transfert compris entre 7 et 8 millions d’euros assorti de 1,5 million de bonus éventuels. Les discussions devraient donc aboutir ce week-end. Michel Bastos pourrait alors s’envoler lundi vers Dubaï afin de découvrir son nouveau club et passer sa visite médicale. Sa signature pour le récent champion des EAU pourrait intervenir en milieu de semaine prochaine, quand les derniers détails d’un contrat de trois ou quatre ans auront été conclus.

Le club d’Al Aïn interrompt les négociations avec Bastos à cause du Ramadhan

Le Comité olympique a mis en place une logistique particulière pour les sportifs musulmans. «Sur chaque lieu de compétition, de la nourriture sera apportée pour que les sportifs puissent rompre le jeûne au coucher du soleil. Les restaurants du village olympique seront également ouverts toute la nuit», explique-t-on sur France 24. Une autre initiative, Iftar 2012 a vu le jour. «Les mosquées participant à cette opération serviront des repas de rupture du jeûne aux sportifs et aux touristes musulmans, mais également à tout hôte qui se présentera», précise France 24. Les sportifs ne sont pas les seuls concernés en effet. «Des dizaines de milliers de spectateurs et de membres du personnel des jeux respecteront eux aussi le jeûne», note Voice of America.

Le Comité olympique met en place une logistique particulière pour les athlètes musulmans

Les athlètes des Emirats arabes unis participant aux jeux Olympiques profiteront d'une fetwa qui les exempte du jeûne. «Le grand mufti de Dubaï, cheikh Ahmed Al-Haddad, a déclaré que les joueurs qui ne jeûnent pas pourront se rattraper après la compétition», a précisé Mahdi Ali, l'entraîneur émirati de l'équipe olympique de football, au site sportif Al Bawaba. Le Maroc «a également sollicité les oulémas du pays pour qu'ils émettent une fetwa du même type. Une décision est attendue dans les prochains jours», relate France 24.

Les sportifs émiratis ne jeûneront pas à Londres

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->