P. 1
L'amour dans Britannicus

L'amour dans Britannicus

5.0

|Views: 2,587|Likes:
Published by elava
Exposé sur la place de l'amour dans Britannicus de Racine, tragédie classique française du 17ème siècle.
Exposé sur la place de l'amour dans Britannicus de Racine, tragédie classique française du 17ème siècle.

More info:

Published by: elava on Jan 12, 2008
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PPT, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/08/2014

pdf

text

original

L’Amour dans Britannicus

Racine, 1669

L’Amour : explications
 Amour passionnel
  

Junie et Britannicus Néron et Junie Tendances: Agrippine et Néron Agrippine et Néron Britannicus et Narcisse (à sens unique) Albine et Agrippine

 Amour filial

 Relations amicales
 

Junie et Britannicus
 Place importante dans la pièce  Amour menacé et sacrifié  Raisons de leur amour:
 

Fiancés sous Claude : v 642 J’aime Britannicus. Je
lui fus destinée quand l’Empire devait suivre son hyménée.

Leur ressemblance :
 

Innocence et pureté honnêteté : v640 Junie : « Mais toujours de mon

cœur ma bouche est l’interprète. » V1518 Britannicus: « Je crois qu’à mon exemple impuissant à trahir… »

l’autre à porter nos malheurs.

souffrance commune : v298 Nous nous aidions l’un

même rang

Junie et Britannicus
 Caractérisations :

Entraide et réconfort (souvent prodigués par Junie)

V440,442 : « Las de votre grandeur et de sa servitude[…] il allait voir Junie et revenait content. »
V555: Il n’a point détourné le regard d’une fille seul reste du débris d’une illustre famille. V643 J’aime Britannicus.
V732 : En ce moment si cher, Madame, est consumé à louer l’ennemi dont je suis opprimé? […] Néron Vous plairait-il ? Vous serais-je odieux?

Fidélité
 

Jalousie

Néron et Junie
 Important dans la pièce  Menace sur le couple heureux de Junie et Britannicus.  A sens unique  Amour cruel, sadique

V 402 J’aimais jusqu’à ses pleurs que je faisais couler.

 Amour inconstant, lié au désir de faire souffrir

Britannicus:
  

V383/384 : Depuis un moment, mais pour toute ma vie j’aime (que dis-je aimer?), j’idolâtre Junie. V 1059/1060 Du moins si je ne sais l’art de lui plaire, je sais l’art de punir un rival téméraire. V1301 : Et quand à cet amour qui nous a séparés, je vous fais notre arbitre, et vous nous jugerez.

Néron et Agrippine: entre l’amour et la haine.
 Enjeu de la pièce : prise d’indépendance de Néron,

tentative de garder le pouvoir d’Agrippine.

Britannicus et Junie ne sont que des pions entre eux deux.

 Peur réciproque:  V483: Et ne connais-tu pas l’implacable Agrippine?  V74 Agrippine: Je le craindrais bientôt, s’il ne me craignait plus.  De plus Néron voudra tuer sa mère et elle le sait: « Qu’il
me tue, pourvu qu’il règne. »

 Dépit d’Agrippine : elle voudrait de la reconnaissance,

c’est-à-dire du pouvoir:

V87/90 : « - Quels effets voulez-vous de sa reconnaissance? – Un peu moins de respect et plus de confiance. Tous ces présents, Albine, irritent mon dépit : je vois mes honneurs croître, et tomber mon crédit. »

Néron et Agrippine
 La fierté d’Agrippine repose sur son pouvoir sur Néron:

« V762-764: - Et de quel œil ma mère a-t-elle vu confondre son orgueil? - Ne doutez point, Seigneur, que ce coup ne la frappe, qu’en reproches bientôt sa douleur ne s’échappe. »

 Néron lutte contre sa mère à visage caché, tandis qu’Agrippine

combat à découvert:

Néron a peur de sa mère, il sait que dans un conflit ouvert il perdrait contre elle : v 496 « Eloigné de ses yeux, j’ordonne, je menace

[…] je m’excite contre elle, et tâche à la braver. Mais […] sitôt que mon malheur me ramène à sa vue […] mon Génie étonné tremble devant le sien. »

L’enlèvement de Junie est un acte politique indirecte contre elle.

Il va essayer de l’éviter pendant toute la pièce. Lorsqu’ils se rencontrent enfin, il feint la soumission.

Néron et Agrippine
 Les sentiments d’Agrippine pour Néron:
 

Peur Ambiguïté de son amour : à la fois maternel, lié au pouvoir, et parfois pouvant être interprété comme passionnel : jalousie envers Junie:

V887 « Une autre de César a surpris la tendresse:elle aura le pouvoir d’épouse et de maîtresse. Le fruit de tant de soins, la pompe des Césars, tout deviendra le prix d’un seul de ses regards. Que dis-je? L’on m’évite, et déjà délaissée… » Amour maternel rejeté : v1277 « Je n’ai qu’un fils. O ciel, qui m’entends aujourd’hui, t’ai-je fait quelques vœux qui ne fussent pour lui? »

 Ressemblance avec Néron: l’amour rejeté se transforme en

pulsion sadique.

Néron et Agrippine

Britannicus de Jean Racine, mise en scène de Brigitte Jaques-Wajeman

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->