4 séquen 1 2 3 4 5 ° ce

Emprunt et métissage dans la chanson actuelle

12

Définition : mélange, croisement, collage, assemblage, emprunt, fusion, mariage, mixage, rencontre, dialogue, hybridation entre des cultures (ex: européenne et africaine...), et / ou des styles (ex: classique et rap...), et / ou des époques différentes (ex: baroque et contemporaine...) Toutes les possibilités peuvent être explorées par les artistes

Kora Jazz Trio (2008 /Sénégal et Guinée) ← Chan Chan → Buena Vista Social Club (1986 / Cuba)

piano / kora / percussions

chant guitare percussions contrebasse trompette

jazz instrumental intro très courte ostinato à la main gauche du piano thème joué puis développement par improvisation A kora B piano A kora

chanson populaire intro assez longue ostinato à la contrebasse thème chanté par deux voix d'hommes (grave - aiguë) A B A

La version du kora jazz trio est une sorte de retour aux sources africaines (kora – djembé) avec adjonction du piano (européen) dans un style le jazz - qui est lui-même un métissage.

Le métissage de la musique cubaine s'explique par son histoire : Indienne : environ 100 000 habitants avant l'arrivée de Christophe Colomb Espagnole : colonisation → les indiens sont décimés (luttes, esclavage, maladies) et au milieu du XVI° = environ 2000 habitants Africaine : développement de l'agriculture (canne à sucre, café) → esclavage massif jusqu'en 1880 (les noirs représentent alors environ 50% de la population) Américaine : occupation de 1898 à 1902 puis grands échanges commerciaux → influence du jazz

rythme : Andino

(folklore Amérique du sud) métissage indien/africain/européen (voir l'histoire de Cuba)

13

clavier : Guatanamera

(chanson cubaine)

chant : Tombés des nues [Zebda] Je suis venu, mais je suis pas venu tu penses M'entendre dire "sois le bienvenu" Mais l'estomac qui a besoin d'essence Dit "qu’est-ce qu'il y a aujourd'hui au menu ?" Et les pieds nus et la tête dans les nuages Le cœur au chaud et je faisais semblant Mais y avait pas de quoi en faire un fromage Au pays du Mont Blanc
14

Refrain

Je suis venu, mais je suis pas venu tu penses sans dîner Pour le soleil ou le bord de mer sans l'idée Parce que bronzé je l'étais de naissance on est Je ne connaissais pas l'hiver papiers. J'avais les pieds nus, la tête dans les nuages Le cœur au chaud, et je faisais semblant D'être celui qui était de passage Au pays du Mont-Blanc. Je suis venu et j'ai caressé des vignes Et comment dire ? J'attendais le raisin Mais de ces fruits, je n'ai vu que des lignes Paraît qu'ici on ne boit que du vin. Je suis venu et je ne savais pas encore Qu'on avait peur de ses voisins Et des maisons, moi je n'ai vu que des stores Qui m'ont jamais dit "allez viens" Je suis venu c'était pas au clair de la lune M'entendre dire: "Va chercher ton or" Non je suis pas venu pour faire fortune Habillé en peau de castor Je suis venu, mais je suis pas venu tu penses M'entendre dire "sois le bienvenu" Mais l'estomac qui a besoin d'essence Dit "qu’est-ce qu'il y a aujourd'hui au menu ?" Je suis venu mais je le dis avec quel air Qu'on me reçut à reculons On peut pas dire "mon cher Léon" Que ce soit sur un air d'accordéon. Mon visage est une page qu'on n'arrache pas Je sais que je serai surtout pas

Sans bruit, sandwichs sans rire et Sans faute, sans doute et même Qu'on n'est jamais invité quand Sans thune, sandales ou même sans

Refrain

Refrain (2x)

Refrain (4x)

Le métissage est issu de la composition du groupe Toulousain (origines françaises et maghrébines) Le texte parle d'immigration, d'insertion donc de métissage ce qui se retrouve dans la musique aussi : Éléments occidentaux : l'accordéon, la batterie, la basse, la langue utilisée, l'ostinato de quatre accords sur une basse descendante Éléments orientaux :
rythmique, derbouka, dessins mélodiques en forme d'arabesque

C'est un métissage aux influences Raï, Rap, Funk, Rock et Reggae.

Autres auditions:
15 Rin' Sakura Sakura (2005) Métissage entre musique traditionnelle japonaise et musique pop contemporaine instruments : Koto – Shakuhachi – Shamisen Métissage de cultures : juive – arabe avec le raï – pop anglaise instruments : oud – derbouka - batterie break instrumental avant le dernier refrain Métissage entre la musique baroque (J.S.Bach) et le rap américain - chant en anglais (rap) - air baroque (thème A seul qui passe en boucle) violon est remplacé par le hautbois tempo est plus rapide

Khaled – Noa (Lennon)

Imagine (2006)

Sweetbox

Everything gonna be allright (1997)

Métissage dans la peinture

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful