L'éducation et l'enseignement font partie des particularités et des caractères de la communauté

Makkah

Cheikh Saalih ibn Mohammed Aali Taalib
Vendredi 25/7/1425 (11/9/2004)

O Musulmans !

Craignez Allah : {O vous qui avez cru ! Craignez Allah et parlez avec droiture, afin qu'Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son messager obtient certes une grande réussite}
[Al-Ahzab (les coalisés) : 70-71].

{O Hommes ! Craignez votre Seigneur et redoutez un jour où le père ne répondra en quoi que ce soit pour son enfant, ni l'enfant pour son père. La promesse d'Allah est vérité.

Que la vie présente ne vous trompe donc pas, et que le Trompeur (satan) ne vous induise pas en erreur sur Allah !} [Louqman : 33]. Et avec la crainte d'Allah, nous obtenons les bonnes choses et la science : {Et craignez Allah. Alors Allah vous enseignera} [Al-Baqara : 283].

O Musulmans !

Au début de la période scolaire, les analyses concernant l'enseignement et les comparaisons concernant l'éducation augmentent ; et tout le monde parle de ce sujet, car les gens comprennent l'importance de l'éducation et de l'enseignement, et leur effet dans la construction des générations et la préparation des sociétés. Et l'Islam a donné beaucoup d'importance à ce côté, et la première lettre de la révélation dans le Coran qui est descendu sur le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) est : {Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé, qui a créé l'homme d'une adhérence. Lis! Ton Seigneur est le Très Noble, qui a enseigné par la plume [le calame], a enseigné à l'homme ce qu'il ne savait pas} [Al-Alaq (l'adhérence) : 1-5]. Tout comme les textes provenant de l'Imam des éducateurs (qu'Allah prie sur lui et le salue) dans sa parole et ses actes en ce qui concerne l'éducation jusqu'à ce que la vie des arabes [des bédouins], qui étaient durs et qui adoraient les statues, changea en quelques années, et ils devinrent des modèles et les dirigeants du monde. Et ils laissèrent des exemples de vie dont le parfum ne cesse de se répandre, et une lumière dont la guidée est suivie jusqu'à nos jours.

O Musulmans !

Le mérite de la science accompagnée d'une bonne éducation n'échappe pas à la personne douée d'intelligence ; car avec la science, le musulman adore son seigneur avec certitude, il a un bon comportement avec les gens, et il recherche sur la terre sa subsistance auprès d'Allah ; avec la science, les civilisations sont construites, nous parvenons aux gloires, et le progrès et la construction sont obtenus. Grâce à la science, l'homme s'assoie dans les assemblées des rois, et si elle est accompagnée de la foi, Allah élève l'homme dans ce monde et dans l'au-delà : {Allah élèvera en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui bbbbbbbbbbbbbbbbbbbauront reçu le savoir} [Al-Moudjaadala (la discussion) : 11].

Et si la science est exemptée de l'éducation et vide de principes, elle est alors un malheur et un châtiment ; c'est la raison pour laquelle l'éducation est liée à l'enseignement, la science est liée au travail [aux actions], et les mots sont liés aux principes et aux comportements ; dans le Saint Coran, se trouvent des versets qui seront lus jusqu'au jour du jugement et dans lesquels nous trouvons les politesses de la conversation [du discours], les principes des relations sociales, la bienfaisance envers les parents, la relation conjugale, et les relations internationales en temps de paix et de guerre ; et nous trouvons aussi la politesse [l'étiquette] à suivre pour demander la permission d'entrer [dans une maison ou une chambre] et la politesse concernant le regard, et lisez si vous le voulez les sourates : An-Nissaa (les femmes), Al-Anfal (le butin), Al-Houjouraate (les appartements) et An-Nour (la lumière). Et dans la Sounnah et la vie du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue), nous trouvons un monde resplendissant d'exemples et d'éducation, et le hadith d'Ibn Abbaass (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) nous suffit comme exemple, il a dit : - "Un jour, j'étais assis derrière le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) sur sa monture ; il dit alors : (O Mon garçon ! Je vais t'enseigner des paroles : protège Allah, et Il te protégera ; protège Allah, et tu Le trouveras à tes côtés ; lorsque tu demandes, demande à Allah ; et lorsque tu demandes de l'aide, demande de l'aide à Allah ; et saches que si la communauté entière se rassemblaient pour te procurer un bien, ils ne pourraient te procurer qu'un bien qu'Allah t'a écrit ; et s'ils se rassemblaient pour te nuire, ils ne pourraient te nuire que pour un mal qu'Allah a écrit contre toi ; les plumes sont levées et les pages ont séché)" Rapporté par Ahmed et Tirmidhi. C'est la première chose qu'il faut implanter dans le coeur des enfants et sur laquelle il faut poser les bases de l'éducation : la croyance correcte, lier l'enfant à Allah et au fait qu'Allah le surveille, et la certitude sur Allah et le fait de placer sa confiance en Lui ; ainsi, le croyant aura une détermination, une résolution et une force de volonté parce que son coeur sera rempli de la foi et de la certitude ; alors, on espèrera de lui de bons résultats et les espoirs se réaliseront grâce à lui. Et c'est le secret de la louange qu'Allah a adressée à Ses meilleurs prophètes en les nommant : les messagers doués de fermeté. Et les savants (qu'Allah leur fasse miséricorde) ont mentionné que le commandant et le gouverneur des musulmans doivent être parmi les hommes qui sont doués de fermeté, c'est-à-dire qui ont une détermination élevée, une résolution forte et un courage provenant de la foi. Et nous comprenons aussi le secret résidant dans le fait que les ennemis plongent les peuples dans les envies bestiales et mettent le doute dans leur croyance afin d'anéantir leurs déterminations [leurs résolutions], et ensuite ils les rendent esclaves.

O Croyants et croyantes !

Les parents qui méritent que l'on adresse des demandes à Allah en leur faveur, sont ceux qui ont donné une bonne éducation à leurs enfants : {Et dis : "O mon Seigneur, fais-leur, à tous deux, miséricorde comme ils vvvvvvvvvvvvvvvvvm'ont élevé tout petit"} [Al-Isra (le voyage nocturne) : 24]. Et dans le hadith : (Lorsque le fils d'Adam meurt, ses actions s'arrêtent sauf trois sortes d'actions) Et parmi ces trois actions : (et un fils pieux qui adresse des demandes à Allah en sa faveur)
Rapporté par Mouslim.

L'éducation des enfants est très importante, surtout à notre époque où les vagues des tentations s'entrechoquent, l'éloignement de la religion s'est aggravé et les causes de la corruption ont augmenté, jusqu'à ce que l'éducateur avec ses enfants soit devenu comme un berger se trouvant dans une terre remplie d'animaux sauvages, et s'il est distrait, les loups mangent ses enfants.

O Educateur (père, mère, enseignant et enseignante) !

Sache que les meilleurs coeurs, ceux qui comprennent le mieux et au sujet desquels nous espérons le bien, les coeurs dans lesquels le mal n'est pas encore entré ; et la meilleure chose dont les conseillers doivent se préoccuper, et pour laquelle des gens désirent obtenir la récompense, est le fait de transmettre le bien aux coeurs des musulmans afin qu'il s'y implante, et leur enseigner la religion et les limites [les lois] de la législation islamique et les exhorter à les mettre en pratique ; et ceci est, je jure par Allah, la fonction des prophètes, et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit, comme il est rapporté dans les Sounanes de Tirmidhi : (Allah, Ses anges et les habitants des cieux et de la terre, prient sur celui qui enseigne le bien aux gens). Et dans le recueil de hadiths authentiques de Mouslim, il est rapporté que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Quiconque appelle vers une guidée, obtiendra les mêmes récompenses que ceux qui l'auront suivi, sans que cela ne diminue en rien leurs récompenses)

Donc, félicitations! Si tu as une intention sincère pour Allah et que tu espères recevoir la récompense auprès de ton seigneur. De même que les éducateurs parmi les enseignants et les parents doivent prêter attention au modèle à suivre, car la capacité des enfants à recevoir et suivre [imiter] en étant conscients ou pas, est très grande : {En effet, vous avez dans le messager d'Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au jour dernier, et invoque Allah fréquemment}
[Al-Ahzab (les coalisés) : 21].

Et si les théoriciens disent que l'éducation et l'enseignement sont une opération de complémentarité, quel est donc le rôle des pères et mères dans ce développement ? Et quel est le rôle des médias dans l'éducation, l'orientation, le conseil et l'enseignement ? Et celui qui réveille son fils pour qu'il aille à l'école et sa famille pour la prière de l'aube et la prière d'Al-Asr, a-t-il respecter le dépôt ? Et celui qui apporte les chaînes retransmises par satellite et les causes de corruption chez lui en s'opposant clairement aux éléments de l'éducation que l'école s'efforce d'implanter et de construire, a-t-il vraiment assumé la responsabilité ? De nos jours, l'éducation n'est pas simplement basée sur les sièges de l'école, car avec le développement important et l'ouverture étonnante des médias et des moyens de communication, nous nous trouvons à une époque où d'autres personnes luttent avec nous dans l'éducation de nos générations, surtout si la réalité concernant ces moyens et en particulier les chaînes retransmises par satellite - est que leur péché est plus grand que leur utilité, et leur destruction des valeurs morales et des croyances est apparent à toute personne qui les observe. Les énergies et les capacités sont employées, ainsi que les efforts et l'argent pour l'éducation et l'enseignement, alors que les chaînes retransmises par satellite détruisent, corrompent et ravagent comme si elles sont en guerre contre la religion et les valeurs morales afin qu'une génération qui a bu de cette eau trouble, pousse de ces marécages. Cela ne nécessite-t-il pas une attitude ferme de ceux qui prennent les décisions, des gardiens des qualités morales, et des éducateurs afin de protéger la société, surtout si ce sont ceux qui sont affiliés à l'Islam et aux musulmans qui possèdent et financent ces moyens, et Allah (qu'Il soit exalté) a dit : {O vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d'un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu'il leur commande, et faisant strictement ce qu'on leur ordonne} [At-Tahrim (l'interdiction) : 6]. Et l'ordre concernant le fait de préserver les personnes et les familles du Feu, est une obligation, et celui qui ne les préserve pas du feu, sera interrogé le jour du jugement, comme il est mentionné dans le hadith : (Chacun de vous est un berger, et chacun de vous sera interrogé au sujet de son troupeau [de sa famille]).

O Educateurs !

Vous êtes responsables de l'éducation de nos générations, de la préparation de nos enfants, de l'orientation de notre futur vers le développement et le renouvellement, avec la fermeté provenant de la législation islamique. Oui ! La fermeté et la distinction provenant du Livre et de la Sounnah, qui vise à ce que les gens adorent le Seigneur des mondes et prêtent allégeance à cette religion, et dont le but est de préparé un citoyen pieux, dont le travail est productif, qui est conscient, et qui est sain des troubles de la pensée et des chemins de déviation. Les principes fermes et souples de l'Islam furent le début correct de la civilisation islamique qu'Allah a bénie pour tous les habitants de la terre, et elle ne s'est affaiblie que lorsque les points de départ dévièrent de la législation islamique en reniant la religion ou à cause d'un durcissement que l'Islam ne supporte pas.

O Musulmans !

Chaque communauté élève ses individus et les éduquent selon ce qu'elle veut qu'ils soient dans l'avenir ; donc, l'éducation et l'enseignement sont en réalité l'industrie [la fabrication] des générations, la formation de la pensée, ainsi que la constitution et l'orientation de la société. Et tous les peuples et tous les pays - quelle que soit leur richesse ou leur pauvreté, qu'ils soient développés ou sous-développés - comprennent ce point [cet aspect], et fournissent tous les efforts possibles afin d'implanter leurs principes et leurs buts par l'intermédiaire de l'éducation et de l'enseignement, et ceci est considéré comme faisant partie de leurs particularités, leur suprématie et leurs caractères [distinctifs] à propos desquels on ne peut débattre avec eux. Et ainsi, nous comprenons qu'importer l'éducation d'un autre peuple avec ses défauts patents, ainsi que ses défauts cachés, est une grande erreur et une dépendance dangereuse, qui correspond à élever une génération qui est éloignée de son patrimoine [son héritage] et de son histoire, une génération dont les liens sont coupés avec sa croyance et ses principes, une génération transformée n'ayant pas d'identité, et que l'on peut facilement diriger et asservir. Et ceci ne signifie pas qu'il faut abandonner l'utilisation des expériences des autres peuples car la sagesse est la monture du croyant, quel que soit l'endroit où il la trouve, il en est le plus digne, mais imposer la laïcisation de l'enseignement [la laïcité] en ayant pour prétexte le développement [le progrès] ou l'éloignement de la religion de la science, comme certains pays islamiques en furent éprouvés, est une erreur et une duperie ; et dans la parole d'Allah (qu'Il soit exalté) : {Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah. Allah est, certes, Puissant et Pardonneur} [Fatir (le Créateur) : 28]

Nous avons la preuve que les sciences utiles sont celles qui rapprochent d'Allah même si elles font partie des sciences mondaines, et ceci en la coloriant avec la teinture de la foi, en se rapprochant d'Allah avec ces sciences, en étant au service de Sa religion, en étant utile aux musulmans, et en peuplant la terre comme Allah l'a voulu avec équilibre et modération, et ainsi la vie de ce monde et de l'au-delà seront peuplées ; et si l'enseignement et ses buts sont séparés de la foi, et que les moyens sont purement matériels, c'est alors le malheur. Et de nos jours, la civilisation est la preuve vivante de ce résultat : beaucoup de pays connaissent le malheur malgré leurs industries et leurs inventions, et ils rivalisent dans les moyens de destruction et non dans le peuplement de la terre et la stabilité ; et l'injustice, la tyrannie et voler les pays, est devenu la devise la plus apparente des pays les plus forts à l'époque de la civilisation matérielle. Par exemple, la Palestine et l'Irak : leurs villes sont détruites et le sang de gens est versé avec l'attention des faux principes de la civilisation. Quelle fierté peut-on avoir si les bonnes qualités et les vertus sont enterrées sous la terre ? Et quel est le profit que l'on obtient d'avoir beaucoup de personnes instruites si les principes et les réalités sont absents, si les gens sont éloignés de la religion, et que les gens communs sont préoccupés par les envies bestiales et la recherche ardente du matériel tout en étant insouciants de la vie de l'au-delà : {Allah ne manque jamais à Sa promesse mais la plupart des gens ne savent pas. Ils connaissent un aspect de la vie présente, tandis qu'ils sont bbbbbbbbbbbbbinattentifs à l'au-delà} [Ar-Roum (les romains) : 6-7].

Serviteurs d'Allah !

Il est vrai et juste que nous soyons fiers parce que les programmes d'enseignement dans le pays des deux mosquées saintes sont les meilleurs programmes dans le monde islamique, malgré les opinions étranges qui sont suggérées parfois afin de changer ce chemin sûr ; mais la distinction et l'authenticité sont toujours une particularité que nous devons préserver avec le développement productif et la recherche de l'amélioration. Et l'espace est vaste pour l'envol, mais les bases et les débuts doivent être fermes et solides, et en même temps sûres. Et enfin, si cette époque est l'époque de la lutte de la civilisation et de la croyance entre les nations, ainsi que les tensions pour la mondialisation de la pensée et la laïcité de l'enseignement ; eh bien, le signe de la sincérité et de la perspicacité de ceux qui sont responsables des programmes d'enseignement dans les pays musulmans est de faire face à ce défi et prêter beaucoup d'attention aux points de départ et aux bases de la croyance et de la pensée correctes lorsqu'ils font les programmes d'enseignement ou lorsqu'ils les développent.

Et si les dirigeants dans ce pays, - qu'Allah les aide -, font des efforts, prêtent beaucoup d'attention, dirigent et suivent les affaires, il faut que les éducateurs soient au niveau de la responsabilité en ce qui concerne l'accomplissement de ce grand devoir pour un futur lumineux, par la grâce d'Allah, avec la science et la guidée, le don et la construction, sous l'ombre du grand arbre de la foi qui s'étend au loin. Qu'Allah protège notre pays et les pays des musulmans qui sont fiers de leur religion, en sécurité grâce à leur foi, et qui s'empressent d'accomplir le bien. Je cherche refuge auprès d'Allah contre satan le maudit : {Et c'est ainsi que Nous t'avons révélé un esprit [le Coran] provenant de Notre ordre. Tu n'avais aucune connaissance du Livre ni de la foi ; mais Nous en avons fait une lumière par laquelle Nous guidons qui Nous voulons parmi Nos serviteurs. Et en vérité, tu guides vers un chemin droit. Le chemin d'Allah à Qui appartient ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre. Oui, c'est à Allah que s'acheminent toutes les choses}
[Ach-Choura (la consultation) : 52-53].

Deuxième sermon :

O Musulmans !

La science de religion pure est une garantie, par la grâce d'Allah, contre les déviations de la pensée et de la croyance ; donc, les gens qui sont responsables doivent prêter attention à cela et faire comprendre aux générations ce qui est obligatoire pour eux en détails et clairement sans mélange ni divergence, car les cerveaux et les coeurs sont des récipients, et si la vérité n'y parvient pas rapidement et s'ils ne sont pas remplis avec ce qui est juste [correcte], les compréhensions erronées y entreront ; et la déviation des textes religieux et leur transformation, est une absence de conscience et la cause du trouble des compréhensions.

O Musulmans !

Les femmes sont les soeurs des hommes, et l'Islam a donné beaucoup d'importance à l'enseignement de la femme et à son éducation ; et plus exactement, les textes religieux concernant le mérite de l'éducation des filles et la bienfaisance envers elles, sont plus nombreux que les textes concernant les garçons, et ils sont au même niveau dans les textes concernant les enfants en général. Donc, il faut donner de l'importance à l'enseignement de la femme, en lui enseignant ce qui lui est utile et dont elle a besoin dans sa vie, et ce avec quoi elle peut être utile à sa société et qui ne s'oppose pas à sa nature. Et il n'y a pas de contrainte dans les sciences, mais il est étrange que la femme étudie la géométrie dans l'espace ou la philosophie, puis elle ne connaît rien de sa vie naturelle, ce avec quoi sa religion sera saine [bonne] et qui corrigera son adoration ; et comment se comportera-t-elle lorsqu'elle sera une épouse ou une mère, si elle ne connaît pas l'éducation des enfants et les soins concernant la santé, ni l'art ménager ou les droits conjugaux, ni les relations sociales, et ce sont des choses par lesquelles les femmes doivent absolument passer, et sur lesquelles repose l'état de la société. Et si chaque enseignante pratique ce qui précède convenablement, et connaît ses droits et ses responsabilités, les situations des familles seront stables et la vie sera complète, et les sciences mondaines ne seront pas un obstacle mais plutôt une réussite doublée. Et enfin, nous recommandons aux étudiants et aux étudiantes d'être sincères pour Allah (Le Puissant et Le Haut) dans la recherche de la science, de fournir des efforts et d'être persévérants dans l'acquisition des sciences, de respecter les enseignants et de leur donner leur droit, de se méfier des mauvais compagnons et de ceux qui ont une détermination [une résolution] faible, et Allah (qu'Il soit exalté) a dit : {"O Yahya, tiens fermement au Livre (la Thora) !"} [Maryam (Marie) : 12]. Et Il dit à Moïse (que la paix soit sur lui) lorsqu'Il lui donna les tablettes sur lesquelles était écrite la Thora : {"Prends-les donc fermement"} [Al-Aa'raf : 145]. Tout comme il faut qu'ils se méfient des pensées qui dévient du droit chemin et des directives douteuses ; et Allah (qu'Il soit exalté) est Celui qui peut permettre à tous d'accomplir ce qu'Il aime et ce dont Il est satisfait, et Il est Celui qui élève Sa religion et Sa parole.

http://www.alharamainonline.net/

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful