Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
341Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Mariage homosexuel, homoparentalité et adoption : Ce que l'on oublie souvent de dire. Essai de Gilles Bernheim, Grand Rabbin de France

Mariage homosexuel, homoparentalité et adoption : Ce que l'on oublie souvent de dire. Essai de Gilles Bernheim, Grand Rabbin de France

Ratings:

4.38

(1)
|Views: 504,255|Likes:
Un grand nombre de nos concitoyens ne perçoit dans la revendication du mariage homosexuel qu’une étape supplémentaire de la lutte démocratique contre l’injustice et les discriminations, dans la continuité de celle engagée contre le racisme.
C’est finalement au nom de l’égalité, de l’ouverture d’esprit, de la modernité et de la bien-pensance dominante qu’il nous est demandé d’accepter la mise en cause de l’un des fondements de notre société. Et d’ailleurs, sondages à l’appui, cette mise en cause serait déjà acceptable par une majorité de nos concitoyens et son inscription dans la Loi n’appellerait, de ce fait, aucun débat à la mesure des enjeux.
Je pense, au contraire, qu’il est de la plus haute importance d’expliciter les véritables enjeux de la négation de la différence sexuelle et de débattre publiquement sur ces bases – plutôt que sur des principes, comme l’égalité, qui flattent ceux qui s’en font les porte-étendards, mais dont l’invocation, ici, ne résiste pas longtemps à l’analyse.
Dans cet essai, je propose de décrypter le discours des partisans d’une Loi, de passer au crible leurs arguments et de mettre en lumière les effets négatifs des dispositions qu’ils revendiquent. Mon objectif est de contribuer à l’émergence d’un véritable débat sur la place publique car le sujet mérite mieux que le tribunal des bonnes consciences, où ses partisans entendent le maintenir jusqu’au vote de la Loi, à coup de caricatures disqualifiantes contre ceux qui chercheraient à questionner leur projet et leurs motivations.
L’enjeu qui me mobilise est le risque irréversible d’un brouillage des généalogies, des statuts (l’enfant-sujet devenant enfant-objet) et des identités – brouillage préjudiciable à l’ensemble de la société et perdant de vue l’intérêt général au profit de celui d’une infime minorité.
Un grand nombre de nos concitoyens ne perçoit dans la revendication du mariage homosexuel qu’une étape supplémentaire de la lutte démocratique contre l’injustice et les discriminations, dans la continuité de celle engagée contre le racisme.
C’est finalement au nom de l’égalité, de l’ouverture d’esprit, de la modernité et de la bien-pensance dominante qu’il nous est demandé d’accepter la mise en cause de l’un des fondements de notre société. Et d’ailleurs, sondages à l’appui, cette mise en cause serait déjà acceptable par une majorité de nos concitoyens et son inscription dans la Loi n’appellerait, de ce fait, aucun débat à la mesure des enjeux.
Je pense, au contraire, qu’il est de la plus haute importance d’expliciter les véritables enjeux de la négation de la différence sexuelle et de débattre publiquement sur ces bases – plutôt que sur des principes, comme l’égalité, qui flattent ceux qui s’en font les porte-étendards, mais dont l’invocation, ici, ne résiste pas longtemps à l’analyse.
Dans cet essai, je propose de décrypter le discours des partisans d’une Loi, de passer au crible leurs arguments et de mettre en lumière les effets négatifs des dispositions qu’ils revendiquent. Mon objectif est de contribuer à l’émergence d’un véritable débat sur la place publique car le sujet mérite mieux que le tribunal des bonnes consciences, où ses partisans entendent le maintenir jusqu’au vote de la Loi, à coup de caricatures disqualifiantes contre ceux qui chercheraient à questionner leur projet et leurs motivations.
L’enjeu qui me mobilise est le risque irréversible d’un brouillage des généalogies, des statuts (l’enfant-sujet devenant enfant-objet) et des identités – brouillage préjudiciable à l’ensemble de la société et perdant de vue l’intérêt général au profit de celui d’une infime minorité.

More info:

Published by: Gilles Bernheim, Grand Rabbin de France on Oct 17, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/29/2015

pdf

text

original

 
Mariage homosexuel,homoparentalité et adoption :
Ce quel’on oubliesouvent de dire.
Par
Gilles Bernheim,
Grand Rabbin de France
 
MARIAGE HOMOSEXUEL, HOMOPARENTALITÉ ET ADOPTION :CE QUE L’ON OUBLIE SOUVENT DE DIRE.
2

Activity (341)

You've already reviewed this. Edit your review.
Poittevin added this note
le mariage pour tous, un danger sociétal ? ou
Poittevin liked this
jeanne493 added this note
J'ai presque honte de vivre dans un pays si peu ouvert d'esprit... Il ne devrait meme pas y avoir de debat a ce sujet. Les enfants ont bien d'autres moyens d'etre desequilibre, croyez-moi, ce n'est pas parce qu'ils auront deux peres ou deux meres. Ou alors, il faudrait sans cesse leur interdire de vivre : ne pas regarder la television, ne pas frequenter des fumeurs, etc. Acceptez le changement, qu
LAFFITTE_Jacques added this note
Lettre ouverte au Grand Rabbin Gilles Bernheim Monsieur le Grand Rabbin, Votre prise de position (à propos de la loi sur le mariage pour tous), qui engage votre communauté (et même au-delà), se doit d'être impartiale, objective, cohérente et fondée quant à ses arguments. Or il s'y trouve de nombreuses approximations ou contre-vérités qui ne peuvent être reçues comme telles, notamment quand il s'ag
Petersoli added this note
Je finirais sur « le jolie dernier paragraphe bien formulé ». Ce n’est pas parce que l’on donne le droit aux homosexuels de se marier, que l’on transforme une institution en objet, que cela saperait (Définition Larousse : Chercher à détruire quelque chose par une action progressive et secrète : Saper le moral de la population.) ou donc détruirait le mariage (civil, encore une fois). Au contraire,
Petersoli added this note
Bonjour, Bonsoir. *sourire amusé* « L’argument du mariage pour tous ceux qui s’aiment ne tient pas. » En effet, un homme qui aime une femme mariée ne peut pas se marier avec, même s’ils s’aiment. La polygamie est interdite en France. Néanmoins il me semble que le divorce existe et qu’il permettrait cette union. *sourire moqueur* Donc oui, ils peuvent se marier. L’autre exemple est aussi sur la p
Susan Beck added this note
This is so well reasoned and eloquently stated, at once both dispassionate and deeply compassionate. I wish an English translation were available so that the entire essay -- and not just the few lines quoted by Pope Benedict -- could be widely circulated and read here in the United States. If I had the time, and if my French were better, I would translate it myself as a labor of love -- but unfort
1 hundred thousand reads
Bob Duplantier added this note
AGITPROP Maybe three in a hundred are bent, And one tenth of that number intent On pretending to wed Same-sex partners instead: All this turmoil for three-tenths percent?
Bijouneuf added this note
Merci à Monsieur Berheim pour sa contribution éclairée à ce débat fondamental où, pour l'instant, les véritables enjeux semblent englués dans une bien-pensance et un "progressisme", non-dénués d'arrière-pensées politiques et militantes. Baptisé protestant, non-praticant, proche de la philosophie bouddhiste et vivant en union libre avec enfant depuis 25 ans, je souscris pleinement à votre argumenta

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->