CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2012

Motion pour une desserte ferroviaire à grande vitesse de Strasbourg accessible à tous
Le 31 octobre 2012, le Président de la SNCF a annoncé la suppression à partir du 9 Décembre 2012 des liaisons « idTGV » reliant Strasbourg à Paris. Les trains « idTGV » offrent la possibilité aux Strasbourgeois les plus modestes, aux étudiants, aux jeunes actifs, aux retraités, de bénéficier du service TGV à un coût modéré et plus accessible. Nous, élus du Conseil Municipal, rappelons l’engagement politique et financier sans faille qu’a été celui de la Ville de Strasbourg, de la Communauté urbaine de Strasbourg, du Conseil Général du Bas-Rhin et de la Région Alsace aux côtés de RFF, de la SNCF et de l’ensemble des collectivités de l’axe TGV - Est pour la réalisation de la LGV Est- Européenne. Cet engagement a été motivé par l’objectif du renforcement du rayonnement et du dynamisme de Strasbourg et de l’Alsace mais aussi par la volonté d’offrir un service public de qualité et accessible à l’ensemble de nos concitoyens. Les tarifs très élevés pratiqués aujourd’hui par la SNCF ont un effet d’éviction pour une grande partie des habitants de notre agglomération et amènent au retour de l’usage de la voiture entre Strasbourg et Paris, ce qui est écologiquement inefficace. Alors que nous connaissons une crise de grande ampleur qui frappe nombre de nos concitoyens, le train doit rester un mode de transport populaire et accessible. Nous appelons donc la SNCF à revenir sur la suppression des «idTGV » entre Strasbourg et Paris et, de manière générale, à pratiquer une politique tarifaire en adéquation avec les capacités financières des usagers et tenant compte de la participation des Strasbourgeois et Alsaciens au financement des infrastructures via leurs contributions fiscales locales et nationales. Nous soutenons également l’association du TGV – Est dans les actions et négociations qu’elle mène en ce sens.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful