P. 1
Decentralisation Projet Au 27 Nov 2012

Decentralisation Projet Au 27 Nov 2012

|Views: 214,837|Likes:
Published by lagazettefr

More info:

Published by: lagazettefr on Dec 06, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/10/2013

pdf

text

original

I. Le premier alinéa de l’article L.2213-1 du code général des collectivités territoriales est
complété par les dispositions suivantes :

« Le maire exerce également la police de la circulation, sur les voies du domaine public
routier communal et du domaine public routier intercommunal, sur l’ensemble du territoire de
la commune, sous réserve des pouvoirs dévolus au représentant de l’Etat dans le département
sur les routes à grande circulation. ».

II. L’article L.5211-9-2 du code général des collectivités territoriales est modifié ainsi qu’il
suit.

1° Au cinquième alinéa du I, les mots « L. 2213-6 » sont remplacés par les mots « L. 2213-6-
1 » et les mots « peuvent transférer » sont remplacés par les mots « transfèrent ».

2° Les alinéas 1, 2, 3 et 5 du I deviennent les alinéas 1, 2, 3 et 4 du 1° du I.

3° Les alinéas 4 et 6 du I deviennent les alinéas 1 et 2 du 2° du I.

4° Au III, les mots « aux trois premiers alinéas du I » sont remplacés par les mots « au 1° du
I ».

5° Au IV, les mots « aux trois derniers alinéas du I » sont remplacés par les mots « au 2° du
I ».

III. Le transfert au président de l’établissement public de coopération intercommunale à
fiscalité propre des prérogatives des maires des communes membres en matière de police de
la circulation et du stationnement, prévu au quatrième alinéa du 1° du I de l'article L. 5211-9-
2 du code général des collectivités territoriales, intervient le premier jour du douzième mois
qui suit la publication de la présente loi. Toutefois, un ou plusieurs maires peuvent s'opposer
avant cette date au transfert du pouvoir de police précité. A cette fin, ils notifient leur
opposition au président de l'établissement public de coopération intercommunale à fiscalité
propre. Le transfert n'a pas lieu dans les communes dont le maire a notifié son opposition.

Si un ou plusieurs maires des communes concernées se sont opposés au transfert de leur
pouvoir de police de la circulation et du stationnement dans les conditions prévues à l’alinéa
précédent, le président de l'établissement public de coopération intercommunale à fiscalité
propre peut renoncer à ce que ce pouvoir de police lui soit transféré de plein droit. A cette fin,
il notifie son opposition à chacun des maires des communes membres dans un délai de six
mois à compter de la réception de la première notification d’opposition. Dans ce cas, le

DGCL/SDCIL/SDFLAE V. 27 nov 2012

58

transfert du pouvoir de police de la circulation et du stationnement au président de
l’établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre n’a pas lieu ou prend
fin à compter de cette notification. »

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->