Jean-Claude GUYARD

MANUEL PRATIQUE DE KINESIOLOGIE
Ce livre rassemble l'essentiel du programme de base de formation dispensée par l’EKMA, Ecole de Kinésiologie et Méthodes Associées
35 rue Gigot, 91250 SAINTRY Tél. 01 60 75 54 68 Fax 01 60 75 14 94 Minitel 3615KINESIO www.kinesio.com

« A Jean-Claude Guyard Merci de partager ma vision et de rendre les idées et les méthodes de Santé par le Toucher plus disponibles dans votre Manuel de Kinésiologie. J’espère que les personnes que vous atteindrez par l’intermédiaire de votre livre en recevront de l’aide et seront capables de mieux aider les autres ».
Dr John Thie 15 octobre 1997 ZURICH

L'AUTEUR
Jean-Claude Guyard, Kinésithérapeute/Kinésiologue formateur. Fondateur avec Rabia Guyard de l'École de Kinésiologie et Méthodes Associées. Étudiant passionné de la relation entre le corps et l'esprit, il utilise sa polyvalence pour ajouter des techniques inédites de gestion énergétique dans son enseignement de la Kinésiologie. Du même auteur : - (Re) Créez votre couple avec la Kinésiologie Relationnelle. - À paraître : Kinésiologie des Champs d'Energie Humaine ou Aura-Kinésiologie.

REMERCIEMENTS DE L'AUTEUR
à Rabia Guyard, mon épouse, dont les conseils sur le fond et sur la forme nous ont permis de réaliser ce CDROM qui allie les qualités techniques et esthétiques à Aurélia, notre fille, qui a eu la patience d’être dans le rôle de partenaire dans les séquences vidéo à Patrick Jouvion et à toute l’équipe de l’EKMA, avec qui je partage la passion et l’enthousiasme dans les découvertes des résultats et des nouvelles techniques, ce qui me donne de grandes joies et transforme ma vie professionnelle en une aventure quotidienne. Jean Claude Guyard

ont élaboré des lois énergétiques régissant les relations entre les systèmes biomécanique. . fondateur de la méthode Santé par le Toucher grâce à qui les bases de la kinésiologie ont essaimé hors du cadre de la chiropractie.à Mr Yves Michel. Pierre Moscovino Planches spécialisées : Gilles Poing. Dessins : Serge Kernilis. Modèles : Aurélia Guyard. qui a bien voulu éditer ce CDROM d’une méthode nouvelle en France. * Le Souffle d’Or. à partir de photos de Rachid Merzoug prises par Daniel Lifermann. qui a publié de nombreux livres sur le sujet et nous a autorisé à reprendre les éléments du Manuel Pratique de Kinésiologie.à Mr Pierre Foucault. Bernadette Régnault. directeur des éditions du Souffle d’Or*. nos sentiments de gratitude et d’admiration au Dr John Thie. Othmane et Neïla Benzaïr. nos remerciements . Tina Legros.Nous adressons nos sentiments de reconnaissance aux maîtres anonymes qui. Anne-Marie Charon. au cours des siècles et sous tous les cieux. BP 3 05300 Barret le Bas. L’équipe de l’EKMA Séquences vidéo : Philippe Macary Photos des tests : Patrick Jouvion. Kinésiologue-kinésithérapeute et Anne-Marie Charon. directeur de la société Logan. . neuro-émotionnel et organique. Valérie Féruglio.

P.SOMMAIRE DEDICACE REMERCIEMENTS INTRODUCTION & HISTORIQUE LE TEST MUSCULAIRE Le principe du test musculaire Les prétests Influence du stress sur le tonus musculaire Applications du test musculaire SANTE PAR LE TOUCHER Principe de base Concepts traditionnels Comment connaître les vides et les excès d'énergie Lois énergétiques d'équilibration Les différentes techniques d'équilibration Protocole d'équilibration énergétique d'un stress Soulagement de la douleur EXEMPLES DE PROTOCOLES P. .K.

. ceux-ci guident le praticien à chaque instant de la consultation. Les indications de la kinésiologie sont nombreuses. Si une pièce est voilée. La kinésiologie utilise pour cela des techniques qui peuvent surprendre par leur simplicité. Pourtant. sans pour cela être forcément identifiée avec précision les corrections de nature énergétique ou psycho-émotionnelle mobilisent les forces vives du corps et de l'esprit. Remonter à la cause d'un trouble sous-entend remonter au stress qui a été oublié. Il en est de même pour les psychologues négligeant l'approche corporelle. Cette programmation conditionne tous les comportements physiques et émotionnels. La souffrance est l'un de ces comportements et sa disparition.INTRODUCTION La Kinésiologie. mais dont la trace est prise en compte par la programmation de la personne. C'est pourtant ce que les thérapeutes manuels essayent de faire lorsqu'ils négligent les aspects psycho émotionnels. lui permettant de remonter en sens inverse le processus psycho-somatique jusqu'à son origine. est possible. la tranche représentant l'énergie qui relie l'ensemble. à ne pas confondre avec son déplacement. une approche globale de la santé Corps et psyché sont comparables aux côtés face et pile d'une pièce de monnaie. Lorsque la cause est trouvée. mais dont l'efficacité s'explique par la précision apportée aux modalités d'application par les tests musculaires. Outils d'une grande précision. à la façon du petit Poucet revenant à son point de départ. vous ne trouverez dans cet ouvrage aucun lexique thérapeutique parce qu'il s'agit de traiter la cause d'un trouble en fonction de la personne et non en fonction d'un diagnostic. il est difficile de la redresser en agissant sur un seul côté. et les organisent en synergie au service du bien-être de la personne. La kinésiologie est une approche corporelle qui prend en compte l'aspect psycho-émotionnel.

Comment les corrections en kinésiologie. .les fuseaux neuro-musculaires et les corpuscules de Golgi Paccini.Les moyens employés sont essentiellement des points réflexes neuro-lymphatiques et neuro-vasculaires ainsi que l'application de principes de neuro-psychologie. Les indications de la kinésiologie sont nombreuses.les trajets des méridiens et les points antiques d'acupuncture utilisés en acupressure. là où des moyens classiques ont quelquefois été insuffisants ? La réponse à la première question est donnée par deux des outils de la kinésiologie : le test musculaire et les corrections kinésiologiques.les points neuro-vasculaires.des conseils alimentaires pour renforcer les effets de la séance. 2. boulimie.les points réflexes neuro-lymphatiques. La réponse à la deuxième. insomnie.Stress sans Détresse.Comment une méthode peut-elle être employée avec succès dans des cas aussi divers que douleurs erratiques. 3. mal des transports et problèmes émotionnels ? 2. *Défuser : dissocier les éléments d’évènements que la fusion a fixé en stress.les applications pratiques résultant des concepts de l'Aire d'Intégration Commune. . algodystrophies. et à leur énoncé. on peut se poser deux questions : 1. Nous verrons dans cet ouvrage : 1. . par le principe de l'asservissement. . maux de tête.Les corrections utilisant : .Les principaux tests musculaires permettant de déceler les déséquilibres énergétiques se manifestant par des vides ou des excès d'énergie au niveau des méridiens d'acupuncture. apparemment anodines.Des défusions* de stress spécifiques à la kinésiologie : . aérophagie. peuvent-elles avoir des effets bénéfiques durables. . .

.Défusions des stress par manœuvres mettant en application des concepts de neuro-physiologie et utilisant les capteurs sensoriels suivant les principes de l'asservissement.Equilibrations énergétiques sur les bases de la médecine chinoise. Les corrections résultent d'une synergie de trois approches. Exemple : un thermostat commandant l'ouverture ou la fermeture d'une vanne de radiateur inclut beaucoup moins de procédures que le système de freinage assisté d'une voiture. .B. qui en comprend lui-même beaucoup moins que le pilotage automatique d'un avion. et répond en fonction des consignes qui la programment. Schématiquement l'asservissement est composé : . cette unité dispose d'un nombre plus ou moins grand de procédures adaptées afin de répondre à tous les cas de figures prévisibles. . Suivant la complexité de ce qu'elle gère.Coordination et synchronisation des hémisphères cérébraux droits et gauches par mouvement des membres.d'une unité qui traite les informations reçues. on retrouve le principe appelé "asservissement".S. d'une automobile.Les outils de la kinésiologie Le test musculaire concerne la qualité du verrouillage et non la force musculaire. Il permet d'entrer en relation avec les systèmes structurels. aux freins A. Le principe de l'asservissement Quittons le domaine des sciences humaines pour observer l'utilisation fréquente de mécanismes régulés s'adaptant aux changements de circonstance. .d'un capteur/transmetteur d'informations. Il est indolore et se pratique sur des muscles sains. Du thermostat de radiateur d'appartement. . bio-chimiques et psycho-émotionnels de la personne et d'y détecter les causes des troubles et leurs antidotes.

Le moindre déséquilibre de l'un de ces systèmes perturbe l'ensemble et les retentissements sur le système structurel sont immédiatement vérifiables par une modification du verrouillage musculaire. on a vu apparaître un nouveau style de conducteurs de poids lourds : de frêles femmes. qui transmet leurs ordres aux divers organes mécaniques.Ces mécaniques modernes sont des reproductions simplifiées du fonctionnement humain. Il dispose aussi de capteurs qui mettent chaque fonction et chaque organe en relation avec un "centre de gestion des informations". En restreignant son action à une approche mécanique de l'humain. les sécrétions endocrines et exocrines. Le système de thermo-régulation. il y a quelques années. le tonus musculaire. renvoyant aussitôt les réponses adéquates pour maintenir l'homéostasie (équilibre intérieur/extérieur). avec des gros bras : conduire un camion nécessitait de la force physique. le calibrage des vaisseaux.. les rythmes cardiaque et respiratoire. etc. Avec l'apparition de la direction et des freins assistés. Elles utilisent le "cerveau" du camion. il néglige l'essentiel : le cerveau centralisateur et gestionnaire d'informations. L'interaction de tous les systèmes est sans faille : ils sont solidaires et aucun d'eux n'est isolé des autres. il se place dans la situation d'un camionneur se privant de l'aide des asservissements. rappelonsnous les chauffeurs routiers qui étaient représentés. Pour mieux comprendre l'importance des effets de la programmation de notre cerveau sur notre corps. sont gérés par le Système Nerveux Central. . Ses manœuvres s'adressent à la périphérie. Lorsqu'un praticien limite sa compréhension à l'aspect physique d'un problème. L'homme dispose de capteurs qui mettent son cerveau en relation avec l'extérieur : les organes des sens. comparable à l'unité centrale d'une micro-informatique perfectionnée. c'est-à-dire aux effets et non à la cause. qui manœuvrent d'une seule main des engins de trente tonnes.

Négliger ce stress. Aussi la kinésiologie agit-elle sur ces programmations de façon ciblée. . Associée aux compétences du praticien. donc plus fragiles. Le rapprochement entre l'humain et les mécaniques modernes s'arrête là. un stress y est associé et fait partie des éléments qui constituent la programmation du cerveau. cette nouvelle méthode mise au point aux Etats-Unis au cours des 50 dernières années a pour clé de voûte le test musculaire dont le principe est d'une grande simplicité puisqu'il ne peut donner que deux types de réponses : fortes ou faibles. En conclusion. c'est négliger une cause de prolongement du problème. elles sont tributaires d'héritages génétiques et de conditionnements différents pour chaque individu.Même lorsque le problème est d'origine traumatique. Cette alternative rappelle le système binaire désormais célèbre. cette précision apporte une sécurité technique permettant au professionnel de laisser s'exprimer ses qualités humaines. Le praticien applique des corrections agissant exclusivement sur l'objectif fixé par le patient lui-même. De plus. à l'origine de l'informatique dont on retrouve la précision dans la pratique de la kinésiologie. ce qui fait de la kinésiologie une science avec conscience. Les programmations de l'individu sont beaucoup plus sophistiquées que celles de n'importe quelle merveille technologique actuellement connue.

HISTORIQUE
A LA FIN DU XIX° siècle, le Dr Palmer jette les bases d'une technique d'ajustement vertébral sous l’appellation de chiropractie, suivi par les Drs Dejarnette, Chapman et Bennett qui pratiquent des techniques réflexes permettant une action à distance d'une région du corps à une fonction. DANS LES ANNEES 60, le Dr Goodheart, chiropracteur, démontre : - l'inter-action muscles/organes/méridiens d'acupuncture, - la relation entre les stress et le tonus musculaire en utilisant le testing. DANS LES ANNEES 70, le Dr John Thie met à la portée de tous ce qui était resté jusqu'alors la pratique des chiropracteurs. Son livre «Touch For Health» d'abord destiné à un usage familial sera la base et le tremplin des diverses formes de kinésiologie qui se développeront des années 80 à ce jour. Dans ce livre remarquable, le Dr John Thie publie les relations entre certains muscles et les méridiens d'acupuncture et leurs points réflexes vasculaires et lymphatiques. Ainsi se met en place la notion d'un système d'inter-relation entre les systèmes structurel, lymphatique, neurologique, psychologique, vasculaire nutritionnel, chimique et énergétique. Il découle de cette nouvelle compréhension : - que les stress pouvant déséquilibrer l'un des systèmes et, par voie de conséquence, tous les systèmes, sont infiniment nombreux, - que la résolution d'un problème dans un système peut résoudre un problème dans un autre système.

Il s'en suit qu'en testant un muscle : - c’est l’ensemble de ces aspects qui est testé, - en restaurant sa force, chaque aspect de cet ensemble est renforcé. La guérison ou la disparition des symptômes, résulte de cette reconduction énergétique globale. DANS LES ANNEES 80, le test musculaire commence à être utilisé pour interroger le corps sur les besoins de la personne pour accéder au maximum de ses capacités. Ces nouvelles utilisations du test musculaire créent de nouvelles branches de la kinésiologie qui se démarquent de la branche chiropractique par une plus grande importance accordée aux émotions associées aux troubles traités. Cet élargissement a pour effet d'ouvrir la kinésiologie aux non médecins et aux sciences humaines non médicales. Née des travaux du Dr Dennison, l’«Edu-kinésiologie» ou « kinésiologie pour apprendre», améliore la communication entre les hémisphères gauche et droit du cerveau. L'édu-kinésiologie propose des mouvements et des positions facilitant le croisement de la ligne médiane par les bras et les jambes, recréant ainsi le schéma bi-latéral qui facilite la coordination et la synchronisation des deux hémisphères cérébraux. Depuis le début des années 80, la kinésiologie se développe dans de nombreuses directions qui appliquent le test musculaire pour rechercher les causes et les antidotes des maux dans les divers aspects de l'être humain et même de l'animal (par transfert). Citons : l'école californienne «Trois Concepts en un» qui approfondit l'intégration corps/esprit en défusant les stress émotionnels et enseigne les structures/fonctions mises au point par Daniel Whiteside.

Frank Mahony qui s'est intéressé à l'hypertonicité musculaire décelée avec le test musculaire et corrigée par l'alternance de légères contractions à l'expiration et de légers étirements à l'inspiration. Bruce Dewe et sa femme Joan font connaître la «Pratique Kinésiologique Professionnelle» rassemblant les divers aspects de la kinésiologie classés par modes digitaux. En France : les éditions du Souffle d'Or ont fait connaître la kinésiologie en publiant plusieurs livres sur le sujet. L'auteur du Manuel Pratique de Kinésiologie a également écrit la Kinésiologie Relationnelle* qui, initialement destinée aux couples, s'est avérée applicable à toutes les relations humaines et la Kinésiologie des Champs d'Énergie Humaine** ou Aura-Kinésiologie. Comme toutes les nouvelles méthodes, la kinésiologie évolue rapidement. Dans le monde entier, des chercheurs progressent et de nouvelles applications apparaissent.

Que chacun les utilise avec rigueur et créativité pour le bien être de tous.

* Kinésiologie Relationnelle (Re)Créez votre couple. Ed. Guy Trédaniel ** Kinésiologie des champs d’Energie Humaine. Ed. Guy Trédaniel

Sédation du muscle .Surcharge MUSCULAIRE ~ INFLUENCE DU STRESS .Champ Energétique Humain . Bergson ~ LE PRINCIPE DU TEST .Le Test Musculaire "Développez votre toucher jusqu'à ce qu'il devienne le tact.Stress de nature chimique .Stress de nature structurelle .Stress de nature psychique ~ APPLICATIONS SUR LE TONUS MUSCULAIRE DU TEST MUSCULAIRE .Comment tester le deltoïde ~ LES PRETESTS . Alors. votre intelligence remontera de vos mains jusqu'à votre cerveau".Hydratation .

Le test kinésiologique concerne uniquement ce verrouillage musculaire dont l'absence indique un stress. psychologiques/émotionnelles. demande quelques heures d'entraînement pour être opérationnel et quelques mois pour atteindre 100% de ses possibilités. - - On lui indique la direction du mouvement qui va être testé. Le muscle est en eutonie : ni contracté. Au moment du test proprement dit. ni relaxé. Le terme de partenaire est préférable à celui de sujet pour nommer le consultant. conscient ou non. etc. alimentaires. sociales. les insertions du muscle testé sont rapprochées aux trois quarts. Il s'apprend en quelques minutes. accidentelles. "le visage défait". À quelques exceptions près. L'articulation est en position normale. le sujet maintient simplement le membre testé.LE PRINCIPE DU TEST MUSCULAIRE Un test musculaire de qualité est un outil de base indispensable. posturales. décrivent bien la relation entre un état de stress et le tonus musculaire. Les expressions populaires "les bras m'en tombent". il y a modification de la réponse du système musculaire qui se traduit par une absence de verrouillage. "les jambes en coton". Le terme stress signifie ici l'ensemble des réactions de l'organisme cherchant à s'adapter à l'environnement. mais seulement maintenir. auquel il est proposé un maximum de participation. . Rappelons que les causes de stress sont illimitées et peuvent être de natures très variées : conditions climatiques. même minime. Le partenaire fait l'effort minima pour que le membre à tester ne tombe pas. GENERALITES Ce test manuel ne nécessite aucun matériel et se réalise en quelques secondes. En cas de stress. Il ne doit jamais repousser. etc. ne soutenant qu'un effort proportionnel à la pression du testeur. Son principe est simple.

levés à 45°. La qualité du verrouillage est primordiale. suivant l'expérience du testeur. bras levés à 45°.Le testeur est face au testé (Certains kinésiologues préfèrent rester en dehors de l'axe du testé). Pendant le test. plus accessible. bras vers l'avant. Au moment du test. Dans le cas d'une séance conduisant à traiter un muscle lésé. La pression ne doit pas surprendre le partenaire et se prolonge pendant deux secondes. Il indique qu'il y a homéostasie générale. il sera nécessaire de transférer sur un muscle sain. Celui-ci est indépendant de la force musculaire du sujet.Le testé est debout. Tous les muscles peuvent être testés. le partenaire maintient son bras avec un minimum d'efforts. c'est-à-dire sans blessure. . La pression est supprimée avec douceur à la même vitesse qu'elle a été émise. - . de 100 à 400 grammes. et qu'il ne doit pas résister à tout prix s'il constate une apparente faiblesse. plus la pression est douce. Un muscle fréquemment utilisé : le deltoïde antérieur Le deltoïde peut se tester dans les positions debout. Pour les premières expériences. . le testeur évite le regard du testé. on indique le test du deltoïde antérieur. ni atteinte neurologique. ou par un mouvement de poussée s'opposant à la pression émise par le testeur. après l'avoir prévenu.L'intensité de la pression varie. c'est-à-dire équilibre interne du corps. La perte de cette homéostasie se traduit par un non verrouillage. Plus un testeur est expérimenté.Le test se fait sur un muscle sain. assise ou couchée. applique une pression vers le bas. Il pose ses mains sur les poignets de son partenaire et. paumes vers le sol. Le testé est informé que son muscle doit "lâcher" normalement à certains moments. Nous parlons ci-après seulement de la position debout. .

.tester la force et non le verrouillage du muscle.oublier de s'assurer que le muscle est sain et indolore. la pression peut être différente.ne pas utiliser de contre-appui avec la main libre. en limitant votre pression à 100 ou 200 grammes.émettre trop de force en testant. vous adapterez votre pression selon votre partenaire et le muscle testé. .enclencher un rapport de force. .Entraînez-vous à tester avec un pèse lettre Appuyez avec la pulpe de vos doigts ou avec la paume de la main sur un pèse-lettre. ce qui aurait pour effet de : . Par la suite.prendre le membre du testé à pleine main au lieu d'émettre une pression. . . .oublier de prévenir le partenaire avant de le tester. À éviter… .toute position dans laquelle le testé n'est pas en face du testeur. . Pour un même muscle et en fonction des personnes. incompatible avec l'esprit même de la kinésiologie. bien dans son axe. .interrompre trop rapidement la pression émise.fatiguer inutilement le consultant. pendant plusieurs secondes. .

PRESSION Pour une pression d'environ 150 grs. souvent nommée "barrière" par les ostéopathes. C'est pourquoi nous vous conseillons de vous entraîner et d'affiner vos perceptions manuelles. DUREE Le schéma ci-contre indique qu'une pression trop forte ou insuffisante est une difficulté souvent rencontrée par le débutant dont la perception manuelle doit "écouter attentivement" la réponse musculaire afin d'y situer immédiatement la zone de verrouillage. sans que le testé augmente son effort. "déconnecté". on constate que le verrouillage est inexistant. "on" ou "off". le verrouillage du muscle apparaît au bout d'une seconde. pour rappeler l'analogie de l'influx nerveux avec l'énergie électrique. Lorsqu'il y a un "court-circuit" dans la conduction de l'influx nerveux qui part du cerveau jusqu'au muscle. . Il est votre outil de base qui vous accompagnera tout au long de votre pratique. Note : Le test kinésiologique vérifie si le muscle est "connecté". ou encore. le testeur peut alors augmenter la pression : le muscle est verrouillé. Sa maîtrise est la condition incontournable d'une pratique de qualité.

Par la suite. assurant ainsi la validité des tests. Le deltoïde antérieur étant très accessible. les prétests seront régulièrement et rapidement vérifiés en cours de séance. premier équilibrage permettant d’instaurer un dialogue avec le corps du consultant. .Champ Energétique Humain.Hydratation. Dans la pratique.I.Surcharge. un drainage supplémentaire peut être nécessaire. : "Muscle Indicateur" donnant des réponses fortes ou faibles.Croisement de la ligne médiane. Une correction énergétique ou émotionnelle libérant des toxines. et testez aussitôt. . suivant son état de santé ou son éventuel handicap.LES PRETESTS Toute séance commence par les prétests. HYDRATATION Le moindre manque d'eau dans l'organisme crée une perturbation de l'homéostasie qui se manifeste par un muscle indicateur faible. L'objectif des prétests est d'obtenir un M. La kinésiologie de base comprend quatre prétests qui se vérifient en deux minutes environ : . il est toujours possible d'adapter la technique au sujet. nous le gardons comme muscle de référence. .Sédation du muscle. excluant le doute. . Test Tirez sans douleur une mèche de cheveux ou pincez légèrement la peau. On vérifie donc ce prétest plusieurs fois en cours de séance. .

les cellules proprioceptives transmettent la réalité d'un besoin d'augmentation du tonus. étirez les fuseaux neuro-musculaires. Le cervelet rectifie en régulant comme il convient. Vérifiez que le test est devenu fort en tirant la mèche de cheveux. le verrouillage est inexistant.) .f. Ce prétest a pour but de vérifier la bonne connexion entre muscle et cervelet. Le changement (du test) est immédiat : les récepteurs sous-linguaux informent le cerveau de l'apport d'eau. La réponse immédiate est une baisse du tonus. un court instant seulement pendant lequel vous testez le muscle indicateur. SEDATION DU MUSCLE Test Pincez légèrement le ventre du muscle pour envoyer au cervelet l’information artificielle d’une trop forte élongation.F.) Au-delà de quelques secondes. afin de faciliter cette régulation. Etirement des fuseaux = test fort (T. et aussitôt après avoir vérifié l'affaiblissement provoqué. indispensable pour la fiabilité du test. Cependant.Correction Si le test est faible. artificiellement diminué. faites boire un verre d'eau. Rapprochement des fuseaux = test faible (T.

Les manœuvres de rapprochement et d'étirement des fibres du fuseau neuro-musculaire doivent être faites rapidement. faites la manipulation inverse pour restaurer le tonus normal : écartez les cellules du fuseau neuro-musculaire dans le ventre du muscle en les étirant fermement. dans le sens des fibres musculaires et de manière indolore. . Il s'agit dans ces corrections de contractions fortes qui n'ont rien à voir avec la qualité du test musculaire précédemment décrit. En position de fente avant. Il est quelquefois nécessaire de renouveler le test et la correction. Le tonus revient immédiatement. superficiellement. . ou renforcer des muscles suivant les besoins.Cette correction doit être adaptée au consultant : le schéma montre un partenaire en bonne santé. vous devez faire la double correction suivante : 1. Note : .Correction Si vous n'avez pas obtenu un affaiblissement du muscle avec le rapprochement des fuseaux neuro-musculaires. Ayant réussi à affaiblir le muscle comme décrit ci-dessus. 2. le testé maintient ses bras le long de son corps tandis que vous les tirez vers vous fortement. mais le même principe peut être appliqué sur un partenaire alité. Vous pouvez retenir les manœuvres de rapprochement et d'étirement des fuseaux neuro-musculaires comme pouvant être utilisées pour inhiber. Le partenaire prend la position pour tester le muscle. jusqu'à ce que le muscle réponde au rapprochement des fuseaux par un test faible. mais il fait l'effort de monter ses bras vers le haut le plus fortement possible tandis que vous le bloquez.

et testez aussitôt. doigts tendus vers le sujet. de la lèvre supérieure jusqu'au coccyx en passant au-dessus de la tête. qui doit être affaibli. Test du Vaisseau Gouverneur Descendez rapidement votre main. doigts tendus vers le sujet. faites la correction en balayant plusieurs fois le trajet du méridien de haut en bas et de bas en haut.). Lorsque le test est faible. Testez aussitôt le M. Le Vaisseau Gouverneur monte sur la face postérieure.C. Le Vaisseau Conception monte sur la face antérieure du pubis jusqu'à la gencive inférieure. Correction Si vous n'obtenez pas de test faible. .CHAMP ENERGETIQUE HUMAIN On vérifie la connexion entre le Champ Energétique Humain et le cerveau en testant un M. ce qui est la preuve d'une bonne connexion. renforcez en faisant la manœuvre vers le haut. en terminant par le bas.G.I. Ces deux méridiens sont placés sur la ligne médiane du corps. de la lèvre inférieure jusqu'au pubis. à une distance d'environ 5 centimètres du Vaisseau Gouverneur.) et Vaisseau Gouverneur (V. du coccyx jusqu'à la gencive supérieure.I. en passant au-dessus du crâne. à une distance d'environ 5 centimètres du Vaisseau Conception. qui doit être affaibli. Testez aussitôt le M. du pubis à la lèvre inférieure. pendant que l'on parcourt. les méridiens Vaisseau Conception (V.I. Test du Vaisseau Conception Descendez rapidement votre main. dans le sens contraire de leur circulation énergétique.

c. b. en croisant vos bras la deuxième fois sans qu'ils se touchent. ce qui est la preuve d'une reconnexion. TEST DE SURCHARGE (SWITCHING) Ce prétest vérifie la bonne connexion entre le système nerveux central et les polarités du corps qui se décomposent en : .Droite/Gauche (correction). renforcez en faisant la manœuvre vers le haut. Correction a Faites glisser la peau simultanément. S'il y a affaiblissement de la réponse musculaire au 2ème ou 3ème test. et testez aussitôt. sur les plans profonds au niveau des lèvres inférieure et supérieure (Points de terminaisons des vaisseaux Conception et Gouverneur sur les gencives inférieure et supérieure).Avant/Arrière (correction). en maintenant une main immobile sur le nombril. . ci-dessous. en terminant par le bas. Au rythme d'une pression par seconde.Correction Si vous n'obtenez pas de test faible. Variante : le testeur émet les trois pressions sur un seul bras de son partenaire. Idem en inversant les mains. . faites la correction en balayant plusieurs fois le trajet du méridien de haut en bas et de bas en haut. . Lorsque le test est faible. faire les trois corrections a. du coccyx à la lèvre supérieure.Haut/Bas (correction). testez trois fois les deux deltoïdes. Test Le partenaire a les deux bras devant lui à 45°.

Correction c Frottez énergiquement la zone sacrum-coccyx.Correction b Faites glisser la peau sur les plans profonds au niveau de l'articulation sterno-claviculaire (27R en massage chinois). pour réaliser les 4 prétests et leurs corrections. Une main immobile sur le nombril. Idem en inversant les mains. Idem en inversant les mains. Une minute environ suffira à un kinésiologue entraîné. .

.

une croix et un M. Test II : Le consultant fait successivement : . le test du M. qui suit doit montrer un muscle verrouillé.).F.). Sa correction a pour but de faciliter la coordination des dyslexique et justifie des séances d'édu-kinésiologie (voir tome II). . puis 20 homocrawl. est aussitôt testé : il doit tester faible (T.I. Chacun met la personne soit : . est aussitôt testé : il doit être faible (T.3 ou 4 cross crawl et un M. le test qui suit doit montrer un muscle déverrouillé.deux lignes parallèles verticales et un M.CROISEMENT DE LA LIGNE MEDIANE Le prétest du croisement de la ligne médiane est tiré de l'édu-kinésiologie.I. Test I : Le consultant observe successivement : . Tout autre résultat est une indication de la correction.f. Ce prétest est constitué de 4 sous-prétests.I.f.).).F. Correction Faire alternativement 20 cross crawl.en situation d'homolatéralité (regarder des parallèles et homo-crawl) et dans ce cas. . .I.I. est aussitôt testé : il doit être fort (T. .3 ou 4 homo-crawl et un M. est aussitôt testé : il doit tester fort (T.en situation de bilatéralité (regarder une croix et cross crawl) et dans ce cas.

en levant bien les genoux et en balançant les bras. Après chacun de ces deux exercices. les hémisphères cérébraux sont incomplètement intégrés. Tests/exercices de correction Cross-crawl : la personne est testée aussitôt après avoir marché une dizaine de fois sur place en levant bien les genoux qu'elle croise sur la ligne médiane avec les bras dont elle accentue le balancement. Mouvements de cross crawl et d'homo-crawl peuvent être faits par une personne alitée. doit tester fort. en veillant à ce que membres supérieurs et inférieurs se croisent sur la ligne médiane.I. Note: Les mouvements de cross crawl doivent être faits sans à coup. le M. avec des mouvements amples et coulés.puis 10 cross-crawl et 10 homo-crawl.I. Pendant et après ces deux exercices. Il est recommandé de toujours terminer par 5 ou 10 cross-crawl. Visualisation d'un X La personne est testée pendant qu'elle regarde un X. Visualisation de II La personne est testée pendant qu'elle regarde des parallèles. doit tester faible. le M. Homo-crawl : la personne est testée aussitôt après avoir marché "à l'amble" une dizaine de fois sur place. et indiquent l'utilité de la correction. S'il verrouille. en mobilisant simultanément bras et jambe. .

.

vous pouvez tenter trois expérience significatives mettant en évidence la relation entre le test musculaire et un stress. STRESS DE NATURE STRUCTURELLE Faites prendre à votre partenaire une attitude indolore. STRESS DE NATURE PSYCHIQUE Alors que vous êtes en France. sans qu'il l'ait avalé. est aussitôt testé. Affirmer une contre vérité crée un stress passager. . lui faire absorber des vitamines E.) clair. entraînant pourtant une non-fluidité énergétique dans la colonne vertébrale (hanchée.f. De même demandez-lui de penser à un souci actuel (cela peut être une souffrance physique ou morale). Le test est faible (T. Un M. demandez à votre partenaire de prononcer les mots : «nous sommes à New York» et testez : le test est faible (T.). Les trois causes de stress suivantes correspondent aux trois aspects de l'humain : biochimique. sachant que chacun de ces aspects est en inter-relation avec les deux autres. STRESS DE NATURE CHIMIQUE Un partenaire sans problème adrénalien met dans sa bouche un petit morceau de sucre blanc. Si la faiblesse se prolonge.).f. Testez : le muscle est à nouveau fort (T.INFLUENCE DU STRESS SUR LE TONUS MUSCULAIRE Lorsque vous disposez d’un Muscle Indicateur (M.). L'énergie circulant dans les méridiens fait le lien et est utilisée par la suite pour agir simultanément sur tous les aspects. L'expérience est réalisable avec les boissons sucrées gazeuses. Faites-lui prendre une attitude correcte. menton en avant). structurel ou psycho-émotionnel.) pendant quelques secondes.f.I.I.F. notamment à base de coca. tête penchée. dos voûté. Testez : le muscle est faible (T.

). vous aurez à vérifier la validité du test. à l’insu du test. qu’il pense à l’un de ses succès : les phrases correspondant à une réalité ou à quelque chose d’agréable donneront des Tests Forts. Ne pas hésiter à faire le test hydro et à faire boire un peu d’eau en cas de besoin. créant ainsi une boucle d’énergie qui. pour lesquels c’est devenu coutumier.F.) et de corriger les prétests si les réponses obtenues sont erronées. Cela se rencontre en particulier chez les pratiquants d’arts martiaux. moins» (T.) et «non.Testez : le muscle est faible (T.). puis.une cause fréquente de perturbation du test est une légère déshydratation. positif. testez aussitôt après avoir fait dire à votre partenaire «oui. voir même inconscient. taï-chi. qui s’oppose à une bonne transmission de l’influx nerveux. yoga. . . négatif.F. Lorsqu’en cours d’une séance.f. Note : .f. Dans le prolongement de ces petites expériences vous familiarisant avec le test musculaire.f. etc. il vous suffira de poser la question : qu’est-ce qu’un oui ? (T.Le test est perturbé si le partenaire pose sa langue sur le palais : ce simple contact établit une relation entre les deux méridiens d’acupuncture Conception et Gouverneur. verrouille spontanément les muscles. plus» (T..) et qu’est-ce qu’un non ? (T. Qu’il prononce maintenant une vérité incontestable relative à un détail vestimentaire ou au lieu où il se trouve.

les professionnels de la santé peuvent utiliser le test musculaire dès le début de leur formation pour interroger l' “intelligence” du corps et connaître les besoins de la personne. psycho-émotionnel et bio-chimique. Quelles que soient leurs techniques habituelles. Ils ont été adaptés à la kinésiologie par le Dr John Thie dans son livre «Touch For Health». En règle générale.Atlas. expliquant l'utilisation des tests et des points de correction. les muscles des membres inférieurs se testent plus fort que les membres supérieurs. Les méthodes kinésiologiques prises en compte dans ce livre concernent les effets des stress récents et anciens aux niveaux des différents systèmes structurel. Les principes d'équilibration de l'énergie trouvent leur origine dans la médecine Chinoise traditionnelle et la chiropractie. Ce procédé respecte l'individu qui devient le partenaire de sa propre guérison. .APPLICATION DU TEST MUSCULAIRE Le test musculaire nous mène directement aux causes et aux antidotes du mal-être. innovant une nouvelle relation consultant/consulté. Cette transformation peut concerner sa santé physique ou n'importe quel aspect de sa personnalité. s'instaure un dialogue non verbal. décrivant les tests et les points de correction.Santé par le Toucher. Dans les pages suivantes. Nota : La pression exercée lors d'un test doit être adaptée au muscle concerné. nous en reprenons certains éléments classés en deux chapitres : . A travers ce test. . et reste le maître d'œuvre de la transformation s'opérant en lui.

Techniques de soulagement de la douleur .Brossage des méridiens .Ying et Yang .Les points d’acupressure .Les points d’alarme .Fuseaux neuro-musculaires cellules de Golgi Paccini ~ PROTOCOLE D’EQUILIBRATION ENERGETIQUE D’UN STRESS .Les tests musculaires ~ LOIS ENERGETIQUES D’EQUILIBRATION .Equilibration générale .Faiblesses musculaires bilatérales .Les points neuro-lymphatiques .Toucher polarisé .Santé Par Le Toucher ~ PRINCIPES DE BASE ~ CONCEPTS TRADITIONNELS .Relations entre les 5 éléments .Les 5 mouvements.Identification du méridien concerné .Les lois basées sur les 5 éléments ~ DIFFERENTES TECHNIQUES D’EQUILIBRATION . ou 5 éléments .Equilibration spécifique d’un stress ~ SOULAGEMENT DE LA DOULEUR .Les points neuro-vasculaire .Les lois basées sur l’horloge des méridiens .Le système des méridiens ~ COMMENT CONNAÎTRE LES VIDES ET LES EXCES D’ENERGIE ? .

. Ces derniers démontrèrent la possibilité. par l'activation douce ou profonde de certaines régions de la peau. Si l'un des ressorts faiblit. En effet. neuro-psychologique. le Dr Thie résume le principe en employant l'image d'une porte maintenue en place par deux ressorts pouvant ainsi se balancer des deux côtés.PRINCIPES DE BASE Dans les années soixante. Lorsqu'un muscle est déstabilisant. c'est-à-dire une régulation du tonus musculaire. vasculaire. La solution est de renforcer le muscle affaibli et non de relâcher le muscle normal. Dans son livre Santé par le Toucher. Un des apports considérables de la méthode "Santé par le Toucher" est la mise en évidence de l'inter-relation entre les systèmes structurel. lymphatique. cérébro-spinal. chimique et énergétique. son opposé attire et maintient la porte de son côté. sur les positions osseuses. une des fonctions des muscles est le maintien en place des articulations par la tonicité des muscles agonistes et antagonistes. devaient leur état à la faiblesse des muscles antagonistes. Le renforcement des muscles faibles s'avère donc nécessaire pour retrouver une bonne posture et une eutonie. déchirures. lumbagos. Par ailleurs. Il se fait par voies réflexes. par voie de conséquence. le Dr Goodheart démontra que les muscles tendus. etc. dans le prolongement des travaux des Docteurs Bennet et Dejarnette. nutritionnel. responsables de douleurs. d'agir à distance sur les muscles et. spasmés ou contracturés. l'articulation devient un terrain propice aux accidents. Il en résulte que la résolution d'un problème dans un système peut en résoudre d'autres dans chacun des systèmes distincts. ces faiblesses musculaires favorisent les entorses.

Ainsi. La syntonisation est traitée dans le chapitre "déterminer l'objectif" de "la Kinésiologie des CEH".Réunir un maximum d'éléments en résonance avec la fréquence vibratoire émotionnelle relative au sujet abordé. est traité. même auteur. Un stress émotionnel ciblé par une syntonisation* suffisante est inclus dans la correction kinésiologique et. En restaurant sa force. 2. on agit sur l'ensemble de l'entité physiologique. La guérison ou la disparition des symptômes résulte de la reconduction énergétique globale qui permet à l'organisme de récupérer ses facultés d'auto-régulation. En le testant on vérifie l’ensemble de ces aspects. d'adaptation à l'environnement et une stimulation de ses défenses immunitaires. etc. On ajoute. Chaque muscle est un aspect d'un ensemble formé d'un organe ou d'une entraille. Celle-ci inclut toujours une charge émotionnelle chez le consultant. *Syntoniser : en aura-kinésiologie nous utilisons ce terme pour décrire deux étapes : 1. un apport nutritionnel et un relâchement de stress émotionnel. d'un vaisseau lymphatique. les muscles font partie du système structurel en interrelation avec les autres fonctions. .Sélectionner les éléments essentiels et les formuler en une phrase qui les synthétise. si les tests en montrent la nécessité. d'un méridien d'acupuncture. dont le muscle n'est qu'une facette. d'une ou de plusieurs émotions. de ce fait.

YIN ET YANG Il s'agit d'un modèle de pensée du monde dans lequel chaque partie appartient au tout et ne peut en être séparée. On parle de dynamique Yin ou de dynamique Yang. Dans ce tout. il y a de l’énergie partout dans le corps. Ces aspects Yin et Yang sont utilisés pour décrire les changements. sont richement pourvues alors que d'autres. comme les extrémités des membres. . chaque phénomène peut être classé dans l'une ou l'autre des catégories. il existe des méridiens de qualité Yang ou Yin. des trajets empruntés par l'énergie sillonnent notre corps : ce sont les méridiens décrits par la médecine chinoise traditionnelle.CONCEPTS TRADITIONNELS De même qu’il y a de l’eau partout dans l’océan. Ce classement n'est jamais définitif. les transformations de toutes choses manifestées. le sont moins. comme les hanches. Par analogie. la propriété de tout phénomène est régie par deux aspects opposés et complémentaires : l'aspect Yin et l'aspect Yang. que ce soit à l'échelle macro (univers) ou micro cosmique (humain). De même que des courants sillonnent les océans. Les méridiens sont répartis dans le corps de façon irrégulière : certaines régions. mais représente un état particulier à un moment et en un lieu donnés. De même qu'il existe des courants océaniques chauds ou froids. toujours relative à quelque chose de comparable.

Exemples dans la nature YIN nuit automne hiver le dessous l'ubac YANG jour printemps été le dessus l'adret Exemples dans le corps humain YIN YANG ventre interne veine pied chair creux sang flexion relâchement froid hypo-tendu sommeil dos externe artère tête peau bosses énergie extension contraction chaud hyper-tendu veille. etc… . Ce système de pensée se distingue du modèle occidental par sa dynamique : tout change constamment. ce que l'on est.Exemple : le jour est de nature Yang. etc. de même qu'un jeune homme a plus de vitalité qu'un vieil homme. On doit donc toujours préciser à quoi se rapporte ce dont on parle. mais le début du jour est plus Yang que la fin du jour. ce que l'on fait.

LES 5 MOUVEMENTS. Ces principes régissent encore aujourd’hui le mode de pensée et d’action de plus d’un milliard d’individus. Tout comme dans le concept Yin Yang. OU 5 ELEMENTS Notions des 5 éléments Avec le principe Yin Yang. Exemples Saison Couleur Age Saveur Climat Tissus Organes Emotions Organes Entrailles Expressions Bois printemps vert naissance acide vent muscles/tendons yeux colère foie vésicule biliaire cri Feu été rouge croissance amer chaleur vaisseaux langue joie Cœur intestin grêle rire Terre été indien jaune maturité sucré humidité chair/muscles bouche réflexion rate estomac chant Métal automne blanc déclin piquant sécheresse peau nez soucis/tristesse poumons gros intestin pleurs Eau hiver bleu fin du cycle/mort salé froid os oreilles peur reins vessie gémissements . celui des 5 éléments forme la structure de la pensée chinoise. toujours suivant le principe d’analogie. la théorie des éléments se sert des propriétés symboliques des phénomènes en les classant en cinq catégories.

De contrôle : Le fils trop fort bloque le drainage de la mère.. De l'engendrement : La mère trop faible ne nourrit pas le fils. ou trop forte. entraîne une hyperfonction du fils. qui contrôle le Feu. . qui contrôle le Métal. qui engendre la Terre.. qui contrôle l'Eau. Contrôle : le Bois contrôle la Terre. qui engendre le Métal. qui engendre l'Eau. Cycles pathologiques Exagération.RELATIONS ENTRE LES CINQ ELEMENTS Cycles physiologiques Engendrement : le Bois engendre le Feu.

relationnels) vers l'intérieur. pour permettre l'homéostasie. (fonctions organiques. la Terre contre le Bois. avec l'extérieur (la peau. porte ouverte à la pathologie. Les méridiens assurent la transmission des information énergétiques venant de l'extérieur (facteurs climatiques. etc. en particulier l'intérieur (où se trouvent les organes). le Métal contre le Feu.Inversion : on notera le sens anti-horaire qui définit l'inversion et en montre le caractère exceptionnel. La première mention de l'existence des méridiens remonte à un ouvrage. pour la distribuer dans tout le corps. ils apportent l'énergie élaborée en profondeur par les organes. relatant les entretiens avec son médecin personnel (environ 700 ans avant JC). Les méridiens forment des liens énergétiques entre l'extérieur et l'intérieur. Une mauvaise réception de ces informations entraînera une mauvaise adaptation et aura pour conséquence un déséquilibre. aux viscères et aux tissus du corps. Un méridien est un système organique complexe qui met en relation les différentes parties du corps. les cinq sens). LE SYSTEME DES MERIDIENS La médecine chinoise développe une conception cosmologique dans laquelle l'homme est construit sur le même modèle que son environnement naturel . Par contrôle inversé : le Feu se retourne contre l'Eau. sa forme correspond à la terre (attribut Yin) tandis que sa fonction (physiologie) correspond au ciel (attribut Yang). le Nei ing (classique de médecine interne) attribué à l'Empereur Jaune. hormonales). Par engendrement excessif : le fils trop faible épuise la mère. . Les influences réciproques entre ces deux pôles stimulent et modifient en permanence le fonctionnement de la forme. La théorie des méridiens prend sa source dans l'antiquité chinoise et a été élaborée progressivement au cours de siècles d'applications et d'observations. c'est-à-dire l'adaptation permanente appropriée aux changements inéluctables.

les méridiens Yin sont reliés aux organes pleins (lieux de production et de conservation de l'énergie). Les tests montrent un déséquilibre énergétique : certains sont en excès et d'autres en vide. et le Vaisseau Conception. Une situation de stress fait apparaître un "profil énergétique" propre à la personne concernée et aux circonstances particulières de son problème. par voie de conséquence.Chaque méridien est relié à un viscère : . le Vaisseau Gouverneur. En Kinésiologie de base nous nous référons aux 12 méridiens principaux bilatéraux et à 2 méridiens médians. l'efficacité immédiate des manœuvres et la fiabilité de leurs résultats dans le temps se trouvent renforcées. sur les troubles fonctionnels. et.les méridiens Yang sont reliés aux entrailles creuses (lieux de stockage. Le rétablissement de l'équilibre musculaire et énergétique agit simultanément sur tous les systèmes touchés. . . qui ne conservent pas l'énergie). Par cette approche globale. L'étude des méridiens permet de comprendre l'inter-relation des divers aspects de l'humain. Ces observations sont fréquentes chez les personnes à problèmes multiples et récidivants. Exemple : Une lésion vertébrale (structurelle) peut avoir un retentissement sur la bio-chimie du corps (brûlure gastrique) et sur les émotions (abattement).

le ou les muscles correspondant à un méridien et qui sont testés en tant que tels.le Muscle Indicateur qui peut être n'importe quel muscle que vous choisissez après avoir fait les prétests et qui vous fournit des réponses claires aux questions que vous posez au corps. . Leurs tests et corrections sont l'objet de l'ATLAS. court supinateur. petit pectoral. biceps brachial. adducteur du pouce. brachial antérieur. Distinction importante : Il est nécessaire d'éviter la confusion entre : . et . rond pronateur. angulaire de l'omoplate. Estomac : grand pectoral claviculaire. Vaisseau Gouverneur : grand rond. carré pronateur. Vaisseau Conception : sus-épineux. la deuxième partie de ce livre. muscles du cou.COMMENT CONNAÎTRE LES VIDES ET EXCES D’ENERGIE ? LES TESTS MUSCULAIRES Les tests musculaires nous permettent de connaître les perturbations dans les méridiens d'acupuncture qui leurs sont associés (excès ou vide). Correspondances entre méridiens et muscles : Dans la liste ci-dessous figurent les muscles principaux en caractères gras puis les additionnels et accessoires en caractères normaux.

sacro-spinaux. Poumon : dentelé antérieur. grand palmaire. triceps brachial. - - - - . lombricaux de la main. jumeaux. long fléchisseur propre et court fléchisseur du gros orteil. trapèze cervical. péronier antérieur. pyramidal de la fesse. extenseur propre du premier orteil. ischiojambiers. extenseur commun des doigts. coraco-brachial. cubital postérieur. carré des lombes. Triple Réchauffeur : petit rond. Intestin Grêle : quadriceps. Cœur : sous-scapulaire . Foie : grand pectoral sternal. diaphragme.- Rate Pancréas : grand dorsal. rhomboïde. iliaque. abducteur du gros orteil. opposant du pouce. long extenseur du pouce. extenseur commun des orteils. long fléchisseur commun des orteils. jambier antérieur. Vessie : péroniers latéraux. jambier postérieur. abdominaux grands droits. grand fessier. sous-clavier. couturier. court fléchisseur du pouce. pédieux. Vésicule Biliaire : deltoïde antérieur. deuxième radial. adducteur de la hanche. Rein : psoas. cubital antérieur. Gros Intestin : tenseur du fascia-lata. deltoïde postérieur. sous épineux. poplité. droit interne. Maître du Cœur : moyen fessier. deltoïde moyen. obliques. trapèze moyen et inférieur. soléaire. adducteur du gros orteil.

il n'y pas d'excès d'énergie dans le méridien.).I.).F.) sur le point d'alarme du méridien. Les points d'alarme nous permettent de déceler un excès d'énergie dans un méridien.I.F.) à "oui" et Teste faible (T. Muscle Indicateur qui Teste Fort (T. . tout en pratiquant un Toucher Localisé (T.LES POINTS D’ALARME Un méridien en excès d'énergie peut provoquer une faiblesse dans le muscle associé. on utilise les points d'alarme et un muscle indicateur.f. Test par Toucher localisé d'un point d'alarme S'il est faible (T. Testez le M. 3.) à "non". Vérifiez les prétests. Choisissez un M. Rappel : Les expressions test fort ou test faible signifient en réalité : muscle verrouillé ou muscle non verrouillé comme expliqué dans “comment tester le deltoïde”. en général le deltoïde antérieur ou le brachial antérieur.L. Protocole : Pour détecter un méridien en excès. 1. clair. 2. S'il est fort (T.f. il y a excès d'énergie dans le méridien.

Intestin Grêle : 4VC Le 4VC est le premier point audessus de 3VC.POINTS D’ALARME Poumon : 1P Sillon delto-pectoral Foie : 14F A la verticale du mamelon. Rein : 25VB Juste en avant de la pointe de la 12e côte (face postérieure du tronc). Maître du Cœur : 17VC A ¼ de la distance entre l’appendice xiphoïde et la fourchette sternale Cœur : 14VC Pointe de l’appendice xiphoïde sous le sternum. au niveau du rebord costal. en 4 points équidistants : le 3VC est le point le plus bas. face latérale du tronc). Triple Réchauffeur : 5VC Le 5VC est le premier point endessous de l’ombilic. Vésicule biliaire : 24VB Juste sous l’articulation chondro-costale (9e côte).Pancréas : 13F Juste en avant de la pointe de la 11e côte (1ère côte flottante. Estomac : 12VC A mi-chemin entre l’appendice xiphoïde et l’ombilic. Vessie : 3VC Diviser la distance entre le pubis et l’ombilic. Gros intestin : 25E Sur le méridien estomac. Rate . à l’horizontale de l’ombilic. . juste au-dessus de la symphyse pubienne.

P. (RatePancréas) passera dans les méridiens en vide. Pour équilibrer. mais étant en excès d'énergie. Ils sont donc en excès.. L'énergie en excès dans les méridiens E. .Tests des points d'alarme Les points d'alarme de l'Estomac et de la Rate/Pancréas testent faibles. Un méridien est en excès lorsque le toucher de son point d'alarme affaiblit le muscle indicateur et cela quel que soit le résultat des tests des muscles lui correspondant (fort ou faible). (Estomac) et R. Dans le cas ci-contre.P. . L’information prioritaire est celle de l’excès. et de E. Exemple : Vous avez choisi le deltoïde antérieur comme M. signalant un excès d'énergie dans le méridien.I. comme dans le principe des vases communicants. Parmi les tests faibles. vous devez renforcer les muscles qui ont testé faible alors que le toucher des points d'alarme de leurs méridiens n'a pas affaibli le muscle indicateur. .I. commencer par tonifier le cœur pour résorber l’excès d’énergie de R.= muscle testant faible PA = le toucher localisé du point d'alarme affaiblit le M. on trouve le Grand Dorsal pour la Rate/Pancréas.VIDES ET EXCES Un méridien est en vide lorsqu'un ou plusieurs muscles lui correspondant testent faible alors que son point d'alarme teste fort.. vous ne devez pas le renforcer. + = muscle testant fort .Tests musculaires Parmi les tests forts. .I. on trouve le Grand Pectoral Claviculaire pour l'Estomac : on dit qu'il est faible par excès d'énergie. Il est inutile de renforcer un muscle dont le point d'alarme a affaibli le M.Rééquilibration Le Grand Pectoral Claviculaire teste faible.

avec les heures de plénitude de chaque méridien. Pour imager ce sens de l'énergie qui sous-entend une fonction nourricière. Le schéma ci-contre résume le sens de l'énergie de surface. dans le sens des aiguilles d'une montre. on peut faire le rapprochement avec la circulation dans une grande ville : il existe des artères principales. on peut utiliser des petites rues ou des voies de dérivation. etc. Ce qui suit permet de remettre en activité des voies principales ou secondaires facilitant la fluidité de la circulation énergétique. mais en cas d'encombrements.LOIS ENERGETIQUES D’EQUILIBRATION Ces lois dites horloge des méridiens et des 5 éléments permettent de stimuler les voies principales ou accessoires que peut emprunter l’énergie pour passer d’un méridien en excès à un méridien en vide. on dit que l'Estomac est "la mère" de la Rate Pancréas qui est elle-même la "mère" du Cœur. LES LOIS BASEES SUR L’HORLOGE DES MERIDIENS -Au fur et à mesure -Loi horaire -Loi midi minuit -Loi mère fils -Loi des séquences -Loi du carré -Loi du triangle Pour simplifier. .

s'il est faible. Tous doivent tester fort. 2. S'il faiblit alors qu'un point d'alarme est touché. Les corrections au fur et à mesure sont satisfaisantes mais peu rapides. 3. 4. . Note : Ne faire aucune correction sur les méridiens en excès. même si le muscle affilié teste faible. et des moyens de renforcement. l'énergie en excès dans certains méridiens se répartira dans les méridiens en vide dès qu'ils seront tonifiés. Dans la pratique professionnelle. 1.I. Toucher chaque point d'alarme en testant le M. permet d'équilibrer au fur et à mesure. Noter les méridiens en excès : ils ne seront pas tonifiés. Tester le muscle Sus-Epineux correspondant au Vaisseau Conception et. le nombre de manœuvres peut être limité grâce à certaines lois tirées de l'énergétique chinoise traditionnelle. en commençant par le méridien Estomac. permettant d'agir sur plusieurs méridiens en n'en traitant qu'un seul. Après avoir terminé les corrections des méridiens en vide d'énergie. A la manière des vases communicants. Faire de même avec le muscle Grand Rond correspondant au Vaisseau Gouverneur. Si ce n'est pas le cas. Corriger "au fur et à mesure" chaque muscle. vérifier les résultats en testant à nouveau les 14 muscles. le corriger aussitôt avec les Points Neuro-Lymphatiques et Neuro-Vasculaires appropriés. dès qu'une faiblesse est constatée.«Au fur et à mesure» La connaissance des moyens de détection des méridiens en vide ou en excès d'énergie. recommencer le processus autant de fois que nécessaire. le méridien lui correspondant est en excès d'énergie. Tester chacun des 12 muscles indicateurs principaux correspondant aux 12 méridiens bilatéraux dans l'ordre de l'horloge des méridiens. La correction des méridiens en vide d'énergie suffit : l'énergie en excès quelque part manque ailleurs.

chacun des 12 méridiens passe par une période de deux heures pendant laquelle il est à son maximum d'énergie. S’il est 16 heures et que le consultant souffre. il est fait référence à l'heure solaire et non à l'heure administrative (décalage pour la France entre une et deux heures). La technique consiste en un renforcement du méridien en plénitude au moment de la séance. La tonification du Cœur va puiser l'énergie en excès dans la Vésicule Biliaire. . celui de la Rate-Pancréas entre 9 et 11 heures. etc.Loi horaire En 24 heures. Loi midi minuit Si un méridien est en vide alors que le méridien qui lui est diamétralement opposé est en excès. tonifier le vide et équilibrer en même temps celui qui était en excès. sinusites. tonifiez le méridien de la Vessie. Pour déterminer le méridien en plénitude. etc. L'utilisation des heures de plénitude horaire est recommandée pour des maux épisodiques tels que constipations. De même pour les troubles dus aux décalages horaires. Exemple : Le méridien de l’Estomac est en plénitude entre 7 et 9 heures. Exemple : Un excès dans le méridien Vésicule Biliaire et un vide dans le Cœur. maux de tête. puis le maximum d'énergie passe au Cœur de 11 à 13 heures. Tous les moyens indiqués plus loin peuvent être utilisés.

Vésicule Biliaire. il suffit de tonifier celui qui est en vide pour résorber l'excès. Cœur. Tonifier le premier méridien de la séquence la plus longue : il s'agit du méridien Maître du Cœur. Intestin Grêle sont en vide ainsi que le méridien Maître de Cœur. Si plusieurs méridiens en vide se succèdent. tonifier le premier méridien en vide de la série la plus longue. Exemple : Si le méridien Rate-Pancréas est en vide alors que Estomac est en excès. tonifier Rate va en même temps résorber l'excès de Estomac. tonifier le premier suffit à équilibrer l'ensemble. .Loi Mère Fils Lorsqu'un méridien en vide d'énergie est précédé d'un méridien en excès. en étant précédés d'un excès. Exemple : Rate/Pancréas. Triple Réchauffeur. Foie et Poumon. Loi des séquences S'il y a deux séries de méridiens en vide d'énergie.

Tonifier le premier vide succédant à l'excès dans le sens de la circulation dans le carré suffira à résorber l'excès. tonifier celui qui est en faiblesse suffira à résorber l'excès d'énergie des trois méridiens en excès. Vessie. Triple Réchauffeur sont en excès et Poumon est en vide : tonifier Poumon équilibre les autres méridiens. Tonifier le Cœur équilibre le tout. . Exemple : Rate-Pancréas.Loi du Carré Lorsque trois méridiens en excès et un méridien en faiblesse forment un carré comme expliqué sur le schéma. Exemple : Poumon et Maître du Cœur en excès et Cœur en vide. Loi du triangle Lorsque deux méridiens en excès et un méridien en vide ou deux méridiens en vide et un méridien en excès forment un triangle : tonifier le vide qui suit l'excès.

Les mots "vide" et "plein" sont employés ici dans le sens matériel du terme : ce que l'on constate à l'autopsie. A l'exception de l'élément Feu dans lequel figurent quatre méridiens. situé dans le schéma à l'extérieur du cercle. chaque élément comprend donc un méridien Yang.LES LOIS BASEES SUR LES 5 ELEMENTS . et un méridien Yin situé dans le schéma à l'intérieur du cercle. .Cycle SHENG . on distingue un méridien d'une entraille de caractère Yang parce que vide et un méridien d'un organe de caractère Yin parce que plein. Dans chaque élément. les fonctions principales sont associées aux cinq éléments.Cycle KÔ Notion des 5 éléments Par un principe d'analogie sur lequel repose en grande partie la médecine chinoise traditionnelle.

Bois : F = Foie. Terre : RP = Rate Pancréas.Notez dès maintenant les abréviations dans chaque élément : Feu : C = Cœur. Métal : P = Poumon. Eau : R = Rein. Le cycle SHENG ou cycle d’engendrement Le Bois "nourrit" le Feu. qui "nourrit" le Métal. Tonifier le Foie suffit pour que l'énergie du méridien Rein soit en même temps équilibrée. on tonifie en priorité un organe (situé à l'intérieur du cercle dans le schéma des cinq éléments) et le plus près possible du cœur. Il représente donc les relations entre les qualités énergétiques. E = Estomac. VB = Vésicule Biliaire. IG = Intestin Grêle. Le schéma des cinq éléments est utilisé pour déterminer d'une part le méridien sur lequel on peut intervenir de façon privilégiée et d'autre part. . qui "nourrit" la Terre. lorsque l'on a le choix entre plusieurs solutions. qui "nourrit" le Bois. Ces relations se résument en deux cycles : le cycle Sheng et le cycle Kô. GI = Gros Intestin. Exemple : Les tests des 14 muscles et des points d'alarme ont montré que le Foie est en vide d'énergie et le Rein en excès. MC = Maître du Cœur. Tonifier ce dernier résorbe en même temps l'excès qui précède. On utilise le cycle d'engendrement dans le cas où un méridien en excès est suivi par un méridien en vide. en aval dans le sens de la circulation horaire. En règle générale. qui "nourrit" l'Eau. les points de commande d'un méridien. TR = Triple Réchauffeur. V = Vessie.

Si un méridien en excès précède dans le sens de la circulation. si celui-ci est tonifié. respecter le sens de circulation de l'énergie indiqué par les flèches. utiliser le cycle de contrôle avec le système "boule de billard". Exemple : Le méridien Cœur est en vide d'énergie alors que le méridien Rein est en excès. Rappel : quelque soit le cycle utilisé. Exemple : Un excès dans le Foie et un manque dans le Rein. Le cycle KÔ ou cycle de contrôle La circulation se fait suivant un schéma en étoile dans le sens des aiguilles d'une montre. qui va se trouver provisoirement en vide artificiel. On tonifie alors la Rate afin que l'énergie en excès dans le Foie aille combler ce vide. . résorbant ainsi l'excès. tonifier le premier vide et les méridiens suivants seront renforcés. Le Bois contrôle la Terre qui contrôle l'Eau qui contrôle le Feu. Remarque : le cycle Sheng relève du même principe que la loi des séquences de l'horloge des méridiens. L'énergie Rein passera dans le Cœur. attirant dans un premier temps l'énergie de la Rate. Dans la situation d'un vide d'énergie qui précède un excès. plusieurs méridiens en vide. etc. On renforce le Rein.

Les glissements doivent être impérativement orientés de haut en bas : de la tête vers les pieds.Points Neuro-Lymphatiques .Points de commande: . Les doigts gardent le contact en remontant et le dernier mouvement est une manœuvre vers le bas. la technique de correction de la faiblesse bilatérale soit utilisée en priorité.Technique des Fuseaux Neuro-Musculaires et des cellules de Golgi FAIBLESSES BILATERALES Lorsqu’un muscle est testé faible.toucher polarisé . Ce massage consiste en une série de glissements rapides de la peau sur les plans profonds dans une amplitude d’environ 2 cm. L’ensemble ne doit pas être douloureux et dure 20/30 secondes. dans l’ordre où elles sont présentées ci-après. on utilise une ou plusieurs des techniques suivantes.Brossage des méridiens .acupressure . . La technique consiste en une excitation de réflexes par un massage actif et rapide sur les apophyses épineuses. le Dr John Thie recommande de tester le muscle de l’autre côté de façon à ce qu’en cas de besoin.Points Neuro-Vasculaires .Faiblesses Bilatérales .DIFFERENTES TECHNIQUES DE REEQUILIBRATION Lorsqu’un muscle teste faible. .

Vous pouvez utiliser le tableau indiquant les niveaux vertébraux pour chaque muscle. ♦ Vaisseau Conception : ♦ Vaisseau Gouverneur : ♦ Estomac : Sus-épineux Grand-rond Grand pectoral claviculaire Long supinateur Angulaire de l’omoplate Muscles du cou Grand dorsal Trapèze moyen Opposant du pouce Triceps Trapèze inférieur Sous-scapulaire Quadriceps Abdominaux Péroniers Sacrospinaux Jambier antérieur Jambier postérieur PSOAS Trapèze supérieur Illiaque C1-C2 D2 D5 D12 C5-D1 C2 D7 D5-D6 C4 D1 D6 D2 D10 D6 D12 D12 S1 L5 D11-D12 C7 D11 ♦ Rate : ♦ Coeur : ♦ Intestin Grêle : ♦ Vessie : ♦ Rein : .

♦ Maître du coeur : Moyen fessier Adducteurs Pyramidal du bassin Grand fessier Deltoïde antérieur Poplité Petit rond Couturier Droit interne Soléaire Jumeaux Grand pectoral sternal Rhomboïdes Grand dentelé Coraco-brachial Deltoïde Diaphragme Fascia-Lata Ischio-jambiers Carré des lombes L5 L1 S1 C2 D4 D12 D2 D11 D12 D11-D12 D11-D12 D5 D5 D3-D4 D2 D3-D4 D12 L2 L4-L5 L4-L5 ♦ Vésicule biliaire : ♦ Triple réchauffeur : ♦ Foie : ♦ Poumon : ♦ Gros intestin : .

Deltoïde antérieur D6 .Triceps D2 .Quadriceps D12 .Petit rond .Sus-épineux .D4 .Couturier D11 .Deltoïde D4 .Grand rond .Adducteurs L2 .Ischio-jambier .Péroniers .Psoas .L5 .Grand pectoral claviculaire .Sous-scapulaire .Muscles du cou C2 .Moyen fessier .Droits interne .Soléaire .Jambier postérieur .Jumeaux L1 .Grand dorsal D10 .D12 .Trapèze supérieur D1 .Coraco-brachial D5 .Grand pectoral sternal .Long supinateur .Carré des lombes C7 .Faiblesses bilatérales C1 .Angulaire de l’omoplate D3 .Fascia-Lata L4 .Grand fessier C5 .Iliaque .Diaphargme L5 .Grand dentelé .D1 .Sacrospinaux .C2 .Abdominaux D11 .Rhomboïdes D7 .

Dans son livre « Touch for Health».Thie nomme ces points "neuro-lymphatiques" et les rapproche des méridiens d'acupuncture avec tout ce que cela comprend de correspondances avec les différents systèmes (organiques. agissent en "interrupteurs" qui se ferment en cas de surcharge du système et que l'on ouvre en quelques minutes avec des manœuvres appropriées. Il y a deux fois plus de vaisseaux lymphatiques et de lymphe que de vaisseaux sanguins et de sang dans le corps humain. émotionnels. on effectue un simple contact prolongé de quelques dizaines de secondes sur ces points. le Dr J. profondes et assez rapides en faisant glisser la peau en aller-retour.N. circulatoires. Equilibration Pour renforcer un muscle ou équilibrer un méridien en vide d'énergie par le massage des points neurolymphatiques. .LES POINTS NEURO-LYMPHATIQUES (PNL) En 1965.. on effectue des pressions énergiques non douloureuses.L. Pour détendre un muscle trop tendu ou équilibrer un méridien en excès d'énergie.une stimulation de la fonction nourricière de la lymphe qui apporte des protéines.une régulation de la libération de ces hormones par les glandes concernées dont les sécrétions sont fonctions des informations apportées par la circulation générale. sans frotter la peau. .N.L.). Les P. . . légèrement spiralés sur les plans sous-jacents. le Dr Goodheart a établi les relations entre certains muscles et les points du Dr Chapman (Début du siècle).un nettoyage et une évacuation des déchets qui peuvent à la longue empoisonner le corps. Note : Dans le traitement des personnes souffrant d'un cancer (notamment pour leurs angoisses) on évitera d'utiliser les P. etc. d'où l'importance donnée en kinésiologie aux P. en privilégiant les P. Le massage d'un Point Neuro-Lymphatique obtient pour effet immédiat : le renforcement du muscle correspondant.N.une mobilisation des hormones libérées dans la circulation générale qui les véhicule là où elles sont utiles. . s'ils restent accumulés.V.N.L.

Points Neuro Lymphatiques postérieurs Fléchisseur du cou Extenseurs du cou Trapèze cervical Grand rond Petit rond Sous scapulaire Deltoïde Dentelé antérieur Coraco-brachial Grand pectoral claviculaire Long supinateur Grand Dorsal Trapèzes Triceps brachial Opposant du pouce Adducteurs Grand pectoral sternal Rhomboïde Péroniers latéraux Pyramidal du bassin Moyen fessier Grand fessier Carré des Lombes Ischio-jambiers Tenseur du fascia lata Transverse de l’abdomen Droit de l’abdomen Sacro-spinaux Jambier antérieur Jambier postérieur Quadriceps Angulaire de l’omoplate Diaphragme Couturier Droit interne Jumeaux Soléaire .

Points Neuro Lymphatiques antérieurs Grand rond Petit rond Sous scapulaire – clavier Sus-épineux Deltoïde Grand dentelé Coraco-brachial Adducteurs Grand pectoral sternal Poplité – Rhomboïde Diaphragme Quadiceps Couturier Droit interne Jumeaux Soléaire Psoas Iliaque Péroniers latéralaux Sacro-spinaux Jambier antérieur Jambier postérieur Pyramidal du bassin Moyen fessier Grand fessier Tenseur du fascia-lata Carré des lombes Ischio-jambiers Transverse de l’abdomen Droit de l’adbomen Oblique de l’abdomen Fléchisseur du cou Extenseurs du cou Angulaire de l’omoplate Trapèze cervical Cubital antérieur Brachial antérieur et scalènes Grand pectoral claviculaire Long supinateur Grand droit antérieur du cou Long du cou Grand dorsal Triceps brachial Trapèze Trapèze thoracique Opposant du pouce Obturateur interne Pectiné .

DELTOÏDE .L. . bord inférieur des côtes.SOUS-CLAVIER : 1er espace intercostal. GRAND PECTORAL STERNAL – RHOMBOÏDE : 5ème espace intercostal du côté droit. Bord supérieur du pubis de part et d’autre de la symphyse. QUADRICEPS : Sur le rebord interne du cartilage. COUTURIER . près du sternum. sous la clavicule.GRAND DENTELE – CORACO-BRACHIAL : 3ème et 4ème espace intercostal près du bord sternal. le long de la courbe.JUMEAUX – SOLEAIRE : 1er espace intercostal à 2 pouces du sternum à 4 pouces au-dessus et 2 pouces en dehors du nombril. SUS-EPINEUX : Ligne axillaire transversalement au tendon du grand pectoral. ADDUCTEURS DE LA HANCHE : 4ème espace intercostal en arrière du mamelon.5 pouces du sternum. POPLITE : 5ème espace intercostal du côté droit.ANGULAIRE DE L’OMOPLATE : 1er espace intercostal sur le bord sternal. FACE ANTERIEURE SOUS-SCAPULAIRE . sous le sein jusqu’au sternum.FLECHISSEURS ET EXTENSEURS DU COU . à 2. PETIT ROND .DESCRIPTIF DES P. GRAND ROND : 1er espace intercostal.DROIT INTERNE .N. DIAPHRAGME : Sur la face antérieure du sternum.

PSOAS : Au-dessus du nombril.LONG SUPINATEUR : 5ème espace intercostal à gauche. TRAPEZE CERVICAL : 2ème espace intercostal près du bord sternal. A l’intérieur de l’Epine-Iliaque-Antéro-Supérieure.TRAPEZES INFERIEUR ET THORACIQUE . CUBITAL ANTERIEUR : GRAND DROIT ANTERIEUR DU COU ET LONG DU COU : Sur la ligne médiane. ILIAQUE : Sur l’épaule au niveau de la gouttière bicipitale. de la hanche à la rotule en insistant sur les régions sensibles.S. OBTURATEUR INTERNE : PECTINE : 10ème espace intercostal face latérale.ISCHIO-JAMBIERS : Ligne verticale sur l’intérieur de la cuisse au niveau du tiers supérieur. bord supérieur du pubis. A l’intérieur de l’Epine-Iliaque-Antéro-Supérieure (E. A la jonction chondro-costale. à la verticale du mamelon. à un pouce de la ligne médiane. .I.). GRAND DORSAL . TENSEUR DU FASCIA-LATA : Sur la face externe de la cuisse. PERONIERS LATERAUX .A.TRICEPS BRACHIAL .OPPOSANT DU POUCE : 7ème espace intercostal à gauche. GRAND PECTORAL CLAVICULAIRE .JAMBIER ANTERIEUR ET POSTERIEUR .SACRO-SPINAUX : Sur la branche pubienne de part et d’autre de la symphyse. CARRE DES LOMBES .

L.N.N. Un muscle qui a été affaibli doit toujours être renforcé en fin de séance. et P. . modifient de façon sensible et durable les différents aspects d'une "entité énergétique" : émotionnelle. Le toucher des points de Bennet rééquilibre l'ensemble du système circulatoire. on établit un contact avec la pulpe des doigts en étirant légèrement la peau sur l'emplacement du point.N.V.N..V. Les P. on exerce des pressions spiralées sur les P. on maintient ces contacts pendant 20 secondes. il peut être utile d'affaiblir provisoirement un muscle ou de diminuer un excès d'énergie dans un méridien. (Points Neuro-Vasculaires) sont localisés sur la tête. Cette pulsation est indépendante du rythme cardiaque et correspond à celle du lit capillaire microscopique de la peau. quelles qu'en soient les causes. Dans ce cas. dans la fourchette sternale et dans le creux poplité. Après leur synchronisation. si l'on est attentif à ce qui se passe sous les doigts.) Il apparut au Dr Bennet que le toucher de certains points du crâne modifiait la circulation du sang dans certains organes.N. En cours de séance.V. toujours perturbé par les stress. et structurelle. Le renforcement des muscles avec ces points fut la découverte du Dr Goodheart. L'usage des tests musculaires permet de cibler leur emploi avec précision et certitude. P.LES POINTS NEURO-VASCULAIRES (P. Après quelques secondes. via le système neuro-végétatif. on peut percevoir une pulsation à un rythme d'environ 70/74 par minute. Equilibration Pour renforcer un muscle ou équilibrer un méridien en vide d'énergie. organique.V.

À 2 cm au-dessus de l'oreille : grand dorsal. adducteurs. À mi-distance entre PNV 10 et ligne médiane : Grand droit antérieur du cou. jumeaux. (Gros Intestin) 3. pyramidal du bassin. soléaire. (Poumon . À un demi-pouce au-dessus de la fontanelle postérieure : trapèze. carré pronateur. À 1.Gros Intestin .Cœur) 8 bis.bilatéraux : petit rond. petit pectoral. rhomboïde. opposant du pouce.5 cm à l'angle extérieur des yeux : trapèze cervical. Racine des sourcils : péroniers. grand rond. Fontanelle antérieure : deltoïde. À 2 pouces de chaque côté du PNV 10 : obturateur interne. (Gouverneur) 9. sous clavier. gracile. (Vessie) 6. et long du cou.Estomac) 10.Vésicule Biliaire) 5.Maître de Cœur . dentelé antérieur. triceps brachial. (Estomac) 7. Fontanelle postérieure (lambda) : sartorius.Localisation anatomique des Points Neuro-Vasculaires 1. quadriceps. (Rate-Pancréas . (Intestin Grêle .Cœur .Vaisseau Conception . Éminence pariétale : abdominaux. (Rein) 2. (Rein) 8. (Vaisseau Gouverneur . biceps brachial. deltoïde antérieur. Branche verticale du maxillaire inférieur dans l'alignement des dents (bilatéraux) : muscles du cou. (Rein) 4.Triple Réchauffeur . moyen fessier. susépineux. Sur la branche temporo-maxillaire en avant de l'oreille . (Rate-Pancréas) 3bis. ischio-jambiers. carré des lombes. diaphragme. coraco-brachial. sous-scapulaire.Rein) .Foie . tenseur du fascia-lata. Médian sur la protubérance occipitale (inion) : psoas et bilatérale sur les protubérances occipitales. iliaque.

Dans la fourchette sternale : petit rond. Éminences frontales : grand pectoral claviculaire. (Poumon) 11. Sur l'articulation sterno-claviculaire : poplité.Vessie) 12.Vaisseau Conception . (Triple Réchauffeur) 16. (Foie) 13.10bis. (Vésicule Biliaire) 15. du pariétal et du temporal) : adducteurs. En arrière du ptérion (point de rencontre de l'occipital. brachio-radial. grand fessier. puis les points B et C( A. sus épineux. Derrière le genou. rond pronateur. À la racine des cheveux à 2 pouces de la ligne médiane : Grand Pectoral Sternal. Tenir successivement en même temps les points A et B. À un pouce en arrière du PNV 10 : Scalènes. péroniers. (Estomac . (Vésicule Biliaire) . angulaire de l'omoplate. biceps brachial. (Maître de Cœur) 14. B centre du poplité) : poplité.C : insertions du poplité. sacro-spinaux.

.

Localisation Chaque méridien bilatéral commence ou se termine au niveau des orteils ou des doigts. on contacte en même temps les points seconds. On maintient avec une légère pression pendant trente secondes. Bois. et on attend de sentir des petites pulsations sous les doigts avant d'arrêter. Métal. Ce sont les points de même élément situés sur le méridien à corriger et sur le méridien avec lequel on le met en relation en fonction de la loi Sheng des cinq éléments. ils se répartissent toujours dans le même ordre : Bois. En partant de ces extrémités. Les points premiers diffèrent selon que l'on veuille renforcer ou affaiblir puisque l’on s’adressera soit à l’élément en amont pour nourrir. 2. Eau pour les méridiens Yin et Métal. . Terre. Eau. Les points seconds sont semblables que l'on veuille renforcer ou affaiblir puisque c'est toujours le même élément qui contrôle. Terre pour les méridiens Yang. Feu. Les points d'acupressure correspondant aux cinq éléments se situent toujours entre les articulations intermédiaires (genou et coude) et les extrémités. Ce sont les points de même élément situés sur le méridien à corriger et sur le méridien qui le contrôle en fonction de la loi Kô des cinq éléments. Equilibration Elle s'effectue en deux étapes : 1. On contacte d'abord en même temps les points premiers pour équilibrer le méridien. soit à l'élément en aval pour disperser.LES POINTS D’ACUPRESSURE C'est un moyen simple et rapide pour équilibrer les muscles et les méridiens. Puis. Feu.

.les deux points à contacter seront donc le point Eau du méridien Gros Intestin avec le point Eau du méridien Vessie. on va faire appel au méridien Yang de l'élément Eau puisque c'est l'Eau qui est en aval du Métal dans le cycle d'engendrement Sheng : . Points de Dispersion du Gros Intestin . c'est-à-dire le méridien Intestin Grêle.Exemple Le méridien Gros Intestin est le méridien Yang de l'élément Métal.les deux points seconds à contacter en même temps seront le point Feu du méridien Gros Intestin et le point Feu du méridien Intestin Grêle. Le méridien qui le contrôle selon la loi Kô est le méridien Yang de l'élément Feu.les deux points premiers à contacter en même temps seront donc le point Terre du méridien Gros Intestin et le point Terre du méridien Estomac. on va faire appel au méridien Yang de l'élément Terre puisque c'est la Terre qui est en amont du Métal dans le cycle d'engendrement Sheng : . On ne s'adresse pas au méridien Triple Réchauffeur qui correspond à une fonction. Pour disperser un excès d'énergie. Points de Tonification du Gros Intestin Pour le renforcer.

Loi KÔ = étoile. Loi SHENG = cercle.Récapitulatif des points d’acupressure Loi MIDI-MINUIT = flèches en pointillé. . Points LUO = chiffres en gras. Passages horaires = chiffres en italique.

Points d’acupressure* *Points de commande en acupuncture .

Points d’acupressure .

Points d’acupressure .

Sur la face postérieure. Les faces palmaire et dorsale sont de polarités opposées.la pulpe de l'auriculaire est -. la polarité est + du côté droit et .la pulpe du majeur est +. et l'ongle est + . Pour la main droite : .du côté droit et + du côté gauche. et l'ongle est + . et l'ongle est .la pulpe du majeur est -.la pulpe de l’annulaire est -. Les doigts sont polarisés individuellement.la pulpe de l'annulaire est +. et l'ongle est + Pour la main gauche : .TOUCHER POLARISE Cette figure présente la polarité générale du corps. et l'ongle est . Sur la face antérieure. Une ligne médiane correspondant aux méridiens Conception (antérieur) et Gouverneur (postérieur) fait la séparation énergétique entre les côtés gauche et droit du corps.l'auriculaire est +.la pulpe de l'index est -. et l'ongle est + . et l'ongle est - . et l'ongle est .la pulpe de l'index est +.du côté gauche. la polarité est .

Seule exception : le méridien Rein dont le point d'entrée est sous le pied (voir page Méridien Rein). Note : Chaque méridien bilatéral a son point d'entrée ou de sortie situé sur l'angle de la matrice d'un ongle d'un orteil ou d'un doigt. .avec la pulpe de l'index gauche (-).avec la pulpe de l'index droit (+). on touche : . le 9 du méridien Cœur sur l'ongle de l'auriculaire gauche (-).Main gauche Main droite Les polarités s'inversent sur les faces dorsales. Exemple : pour tonifier le méridien du cœur. le 9 du méridien Cœur sur l'ongle de l'auriculaire droit (+). Equilibration Principe de base : les polarités opposées se renforcent Cette propriété est utilisée pour équilibrer un méridien. .

de son point d’entrée à son point de sortie. attirer celui-ci dans un autre méridien en employant les lois des cinq éléments ou dans l’horloge des méridiens.A l’exception des vaisseaux Conception (devant) et Vaisseau Gouverneur (derrière). «brosser» le méridien dans le sens de la circulation. Le trajet se fait normalement contre la peau avec le plat de la main ou avec le bout des doigts.E. en insistant sur les points d’entrée et de sortie. c’est-à-dire de son point de sortie à son point d’entrée. tous les méridiens sont bilatéraux et doivent donc être rééquilibrés de chaque côté du corps. .Le méridien du Cœur ne doit jamais être dispersé.H. S’il présente un excès. Equilibration Pour tonifier un méridien et le muscle lui correspondant. c’est-à-dire. Note: .BROSSAGE DES MERIDIENS Chaque méridien a un point d’entrée et un point de sortie de l’énergie qui passe d’un méridien à l’autre et se trouve spécifié dans cette portion de la circulation générale en y acquérant une qualité particulière en relation avec une fonction ou un organe. Pour résorber l’excès d’énergie d’un méridien ou d’un muscle lui correspondant. «brosser» le méridien dans le sens inverse de la circulation. . Cet espace correspond à «l’épaisseur» du premier Champ d’Energie Humaine (C.). Cette technique peut être appliquée à travers les vêtements à condition que la condition que la distance entre vos doigts et la peau soit toujours inférieure à 5 centimètres.

Localisation des méridiens aux extrémités .

FUSEAUX NEURO-MUSCULAIRES CELLULES DE GOLGI PACCINI
Le système Nerveux Central est informé de l’état des muscles par deux récepteurs : les fuseaux neuromusculaires localisés dans le corps musculaire qui informent de l’élongation de la fibre musculaire et l’appareil tendineux de Golgi localisé dans les tendons qui informe de l’état de tension du muscle. Les informations sont envoyées à la moelle qui transmet au cervelet. Celui-ci aide le cerveau et la moelle à contrôler la fonction musculaire. Les difficultés de renforcement d’un muscle peuvent être dues à une perturbation dans la transmission des informations. Les manœuvres ci-dessous stimulent les deux systèmes et permettent une équilibration immédiate de la fonction d’amortissement aux élongations des neuro-musculaires et de la fonction de régulation des tensions de l’appareil de Golgi. Equilibration avec les fuseaux neuro-musculaires

Pour relâcher un muscle dans le cas de contractures ou de crampes, la manœuvre
consiste en un rapprochement des fuseaux neuro-musculaires par un pincement. Pour renforcer un muscle dans le cas d’un trop grand relâchement, pratiquer un étirement de ces mêmes fibres. Le cerveau, informé de la longueur excessive du muscle, réagit en envoyant davantage d’impulsions nerveuses. Equilibration avec les cellules de Golgi Elles se trouvent dans les tendons des origines et terminaisons des muscles. Les manœuvres se font dans le sens opposé à celui des cellules des Fuseaux NeuroMusculaires. Pour relâcher un muscle, l’étirer de sa jonction avec le ventre du muscle vers ses insertions. Pour renforcer un muscle, étirez les tendons de ses insertions vers le ventre musculaire.

CHRONOLOGIE DES TECHNIQUES DE RENFORCEMENT
Expérimenter ce qui suit avec un muscle testant faible, en sachant qu’il s’agit d’un exercice. Par la suite, une technique plus avancée permettra de renforcer un muscle à coup sûr et plus rapidement. Vérifier que le Point d’Alarme du méridien correspondant au muscle concerné n’affaiblit pas le point d’alarme. Contacter le P.N.L. correspondant et retester ce muscle. S’il est renforcé, cela indique que cette technique est appropriée pour la correction. Après avoir fait la correction du P.N.L., tester le muscle. S’il teste encore faible, contacter le P.N.V. (correction suivante) pendant qu’il est à nouveau testé. S’il se trouve renforcé par ce contact, utiliser ce point pendant 20 secondes pour le renforcer de façon durable. Tester à nouveau le muscle. S’il est encore faible, faire des touchers localisés sur les points premiers d’acupressure tout en retestant le muscle. S’il s’en trouve renforcé, utiliser la technique des points d’acupressure comme correction. Si le muscle reste faible, effectuer alors le brossage des méridiens, puis agir sur les fuseaux neuromusculaires et les corpuscules de Golgi.

-

-

-

-

Validation de la correction Un muscle est réellement renforcé s’il garde sa force quels que soient les points de correction contactés. Vérifier ensuite les autres muscles du méridien auquel il est affilié pour les renforcer s’il y a lieu.

une équilibration spécifique. Tests des 14 muscles principaux Commencer par le muscle Sus-Epineux pour le Vaisseau Conception et le muscle Grand Rond pour le Vaisseau Gouverneur. Noter les méridiens en excès.soit en employant l'équilibration "au fur et à mesure". les corriger aussitôt avec les Points Neuro-Lymphatiques et NeuroVasculaires correspondants.I. Corrections Au vu de ce qui précède. faire la correction : . EQUILIBRATION GENERALE Prétests Hydratation.) et surcharge permettent de disposer d'un M.I. S'ils sont faibles. Ne faire aucune correction sur les méridiens en excès tant que ne sont pas renforcés tous les muscles qui testaient faibles. Tests des points d’alarme Toucher chaque point d'alarme en testant un M. Noter les muscles faibles sans les corriger. S'il faiblit au moment du contact.une équilibration générale .H.E.PROTOCOLE D’EQUILIBRATION ENERGETIQUE D’UN STRESS Une équilibration énergétique d’un stress se déroule en deux étapes : . Champ Energétique Humain (C. sédation du muscle. Tester les autres muscles (voir Atlas). . (Muscle Indicateur) donnant des réponses claires. le méridien lui correspondant est en excès d'énergie.

il est possible de passer à la pratique d'équilibration spécifique d'un stress. la personne envisage l'aspect le plus négatif de la situation.I. Exemple : une souffrance moyenne s'évalue à 5/10. en inscrivant le signe + en face du méridien correspondant.I. soit en tenant compte des lois de l'horloge des méridiens ou des "cinq éléments". les tests indiquent maintenant des méridiens en vide et d'autres en excès : en se "branchant" sur sa souffrance. Physique ou moral. il en reste un qui affaiblit encore le M. Si la souffrance est émotionnelle. le problème doit être évalué par la personne qui le chiffre de 1 à 10. . Test des 14 muscles principaux Alors que tous les muscles testaient fort en fin d'équilibration générale.. EQUILIBRATION SPECIFIQUE D’UN STRESS Identification du stress Si la souffrance est physique. la personne a modifié son profil énergétique. Corriger le Sus-Epineux et le Grand Rond s'ils sont faibles. lorsque les points d'alarme sont vérifiés. affaiblir le méridien en excès correspondant avec les points de dispersion. une souffrance insupportable atteint 10/10. Les muscles et méridiens étant maintenant équilibrés. Tests des points d’alarme Noter les méridiens dont les points d’alarme affaiblissent le M. toucher la zone douloureuse en testant : le test faible est enregistré par le système nerveux central.- Si. Les corrections énergétiques apportées seront "imputées" à cette douleur et mémorisées comme telle par le Système Nerveux Central.

etc.). Cette dernière méthode est recommandée pour les stress concernant le futur (trac. soit en corrigeant au fur et à mesure.Noter sans les corriger les autres muscles faibles. phobies. Si elle est inchangée. en inscrivant le signe en face du méridien correspondant dans l'horloge des méridiens et dans le schéma des cinq éléments. demander par test s'il faut une technique de soulagement de la douleur. Evaluation Vérifier les résultats en demandant au consultant de mettre une note à la souffrance ressentie à l'instant même. . Corrections soit en appliquant les lois de l'horloge des méridiens ou des cinq éléments.

.......FAITES VOS TESTS un un + ........... Et inscrivez ci-dessous vos résultats : en face du méridien dont au moins un muscle a testé faible en face du méridien dont le point d’alarme a affaibli le M................ ..................................I...... Nom du testé : .............. Nom du testé : ..................

Quelle que soit la technique choisie.utilisation des points d’alarme.prise des pouls chinois Les points d’alarme Tapoter à 10 cm tout autour du nombril dans le sens des aiguilles d’une montre 10 à 12 fois.SOULAGEMENT DE LA DOULEUR Contre les souffrances physiques aiguës ou chroniques. la personne ou le praticien la stimule. Un affaiblissement du M. . pour en accroître la douleur..I. sa pratique nécessite l'utilisation d'une méthode pour identifier le méridien concerné par la douleur. met en Bois Vésicule Biliaire Foie évidence le méridien concerné par la douleur.tapotement du trajet du méridien – tapotement du point n°2 du méridien Vessie. la kinésiologie propose quatre moyens d’agir par voies réflexes sur la transmission de l’information de la douleur : . Elément Toucher Superficiel Toucher Profond Tester à nouveau un M. Cette manœuvre équilibre l’énergie de l’ensemble des méridiens pour le temps de la correction. Si la zone sensible est accessible.relâchement neuro-lymphatique – tapotement du point de tonification . IDENTIFICATION DU MERIDIEN CONCERNE Il existe deux méthodes possibles d’identification du méridien : . en touchant un par un les Eau Vessie Rein points d’alarme.I. Feu Intestin Grêle Coeur V–R VB – F IG – C Main gauche - .

Vous sentez alors le pouls superficiel. correspondant. Vous devez tester un muscle indicateur d'une main pendant que vous touchez un pouls de l'autre. TR – MC E – RP GI – P Main droite Elément Toucher Superficiel Toucher Profond Pratique Pour vous initier à la prise des pouls : Feu Terre Métal Triple Réchauffeur Estomac Gros intestin Maître du Coeur Rate / Pancréas Poumon Par une pression du médius. Suivant la pression des doigts du praticien.Les pouls chinois Il existe trois emplacements de pouls sur chaque poignet. Sans changement de position de part et d'autre du médius. Continuez à relâcher progressivement la pression de votre doigt jusqu'à ne percevoir le battement que très légèrement. les index et annulaire sont bien placés pour percevoir les autres pouls. La notion technique de prise de pouls chinois décrite ci-après est limitée à l’identification du méridien concerné prioritairement par le problème abordé. au maxima de la tension artérielle. en médecine moderne occidentale. comprimez l'artère au niveau de la styloïde radiale jusqu'à l'arrêt du flux sanguin. au minima de la tension artérielle. Relâchez progressivement en arrêtant dès que vous sentez le sang pulser. Vous percevez alors le pouls profond correspondant. chaque emplacement comprend un pouls superficiel correspondant à un méridien yang et pouls profond correspondant à un méridien yin. en médecine moderne occidentale. .

puis les trois profonds d'un côté puis de l'autre. . Arrêter la douleur n'est pas en guérir la cause. d'abord du côté opposé à la douleur. Estomac (n°2). 10 étant le pire.- Commencez par tester le M. il vous suffit de toucher/tester les pouls Gros Intestin (n°1).tapotement du point de tonification + contact polarisé avec le point d’association . Remarque La nature a prévu la douleur comme moyen d'attirer l'attention sur une lésion ou sur un trouble.L.Tester la technique à employer parmi : .tapotement du n°2 de la vessie . une zone douloureuse que vous utiliserez dans les techniques qui suivent.Identifier l’émotion associée en testant la roue des Emotions. Cette procédure permet à la personne de constater le changement après la séance. est affaibli par le T. Trois Réchauffeur (n°3). à l’aide d’une échelle allant de 1 à 10. Vous sélectionnez ainsi la catégorie dans laquelle se trouve le pouls recherché. . pendant que vous touchez avec les pulpes de vos trois doigts les trois pouls superficiels.I.tapotement du point de tonification .tapotement du trajet du méridien . des trois superficiels de la main droite.Faire évaluer son intensité par la personne elle-même. Exemple : Si le M.Supposons que le pouls Estomac affaiblisse le M. commencer par : .I. .relâchement neuro-lymphatique .I. TECHNIQUES DE SOULAGEMENT DE LA DOULEUR Quelle que soit la cause de la douleur. puis prenez chaque pouls de la catégorie un par un. vous pouvez en déduire que vous trouverez sur le trajet du méridien Estomac..

Principe A l’endroit où les fibres nerveuses entre dans la moelle épinière. tapoter le méridien de la zone douloureuse est une façon de court-cicuiter le message de «douleur». Si le résultat n'est pas supérieur à 50 %. Les corrections sur les points et méridiens d’acupuncture se font d'abord du côté non douloureux. On peut recommencer une deuxième fois après deux minutes de repos. Exemple pour une sciatalgie droite : tapotement du méridien de la vessie. un inter-neurone sélectionne la sensation à transmettre au cerveau. En d’autres termes. l’inter-neurone inhibe efficacement la transmission de celle-ci. d’abord à gauche puis à droite. tester pour savoir s'il est juste de traiter le côté douloureux de la même façon. pendant une minute. Un toucher judicieusement appliqué passe en priorité et intercepte la perception de la douleur. si l’un des faisceaux porte une forte stimulation par le toucher en même temps qu’un autre faisceaux transmet la douleur. .Tapotement du trajet de méridien Contre les souffrances physiques aiguës qui n’ont pas été améliorées par l’équilibration qui précède. si persistance. Maximum de la durée totale de l'intervention : deux fois une minute de tapotements de chaque côté.

d'après les planches des méridiens celui concerné par la douleur. entre le niveau douloureux et la racine du membre ou. Cheminer ainsi jusqu'à ce que votre main mobile ait rejoint la main fixe qui. Passer au prochain point douloureux trouvé sur le méridien. vérifier les prétests. Correction La correction se fait d'abord du côté non douloureux. 5. 10 étant le pire. C'est en général. Ce point est. S'assurer que le M. Toucher la zone douloureuse en même temps que le M. Maintenant que le méridien est sélectionné. Sélectionner.Préparation à la correction 1.I. . en général. pour les méridiens situés sur le tronc.I. 2. Si cette sélection est douteuse parce que plusieurs méridiens passent dans la zone douloureuse. repérer un point douloureux ou simplement d'une sensibilité différente sur son trajet. pendant ce temps. est testé. 3. L'autre main est mobile et tapote le point trouvé au n°7. 2.I. 3. Faire évaluer l'intensité de la douleur par le sujet qui met une note de 1 à 10. se reporter au paragraphe sur les pouls chinois. a gardé le contact avec l'extrémité distale du méridien. Donner plus d'amplitude à ce test pour que le cerveau enregistre bien cet affaiblissement. Rééquilibrer la personne en suivant le protocole d'équilibration générale.. 4. 6. 1. donne des réponses claires. 4. Demander au consultant de signaler l'arrêt de la douleur. Après quelques dizaines de secondes. Tapoter ce point jusqu'à l'arrêt de la douleur. en amont par rapport au sens de l'énergie circulant dans le méridien. 7. Le lieu qui doit retenir votre attention provoque un net affaiblissement du M. Sinon. Maintenir d'une main (ou faire tenir par le sujet lui même) un contact fixe avec le point de l'extrémité dis tale du méridien (entrée ou sortie). mais sur le membre opposé au membre traité. cette accentuation a une fonction d'ancrage. celui qui passe le plus près ou à travers la région qui a affaibli le test. ce point devient indolore.

Le rythme est d'environ deux tapotements par seconde. Une variante consiste à inverser les fonctions des mains. localiser son point de tonification (acupressure). chercher le point d'association du même méridien. procédez de même sur le côté douloureux.I. . Tapotement du point de tonification + contact polarisé avec le point d’association Si l'utilisation du point de tonification a été insuffisante. Tapotement du point de tonification Préparation à la correction 1. sur tous les points qui sont signalés par le consultant comme sensibles. 2. Dans ce cas. le M. Pendant que la personne maintient ce contact.Suivre les indications de 1 à 6 de préparation à la correction de "tapotement du trajet de méridien". passez à une autre correction. Si elle persiste encore à 50 % maximum de ce qui était avant le tapotement. n'insistez pas. la douleur n'est pas modifiée. Préparation à la correction Vérifier que lorsque la personne contacte la zone douloureuse. demandez au patient d'évaluer la douleur générale.Maintenant que le méridien est sélectionné. Après trois passages. la main mobile part de l'extrémité distale et remonte vers la main fixe en amont du niveau douloureux. Note : Les corrections sur les points et méridiens d'acupuncture se font d'abord du côté non douloureux. chercher le toucher polarisé sur le point d'association qui renforce le M. Si après cela.I. Maximum de la durée totale de l'intervention : deux fois une minute de chaque côté. teste faible. Correction Tapoter le point de tonification au rythme de deux tapotements/seconde pendant que la personne maintient un contact fronto-occipital.

La personne maintient un contact fronto-occipital pendant les 60 secondes que dure la correction. Liste des points d'Association Méridien Vessie 13V Poumon 14V Maître du Cœur 15V Cœur 16V Gouverneur 18V Foie 19V Vésicule Biliaire 20V Rate/Pancréas 21V Estomac 22V Triple Réchauffeur 23V Rein 25V Gros Intestin 27V Intestin Grêle 28V Vessie Vertèbre Entre D3 et D4 Entre D4 et D5 Entre D5 et D6 Entre D6 et D7 Entre D9 et D10 Entre D10 et D11 Entre D11 et D12 Entre D12 et L1 Entre L1 et L2 Entre L2 et L3 Entre L4 et L5 1er Trou sacré 2ème Trou sacré Points d'association : Ils se situent sur la branche descendante du méridien Vessie. 2. garder le contact polarisé avec le point d'association et de l'autre.D'une main. de chaque côté de la colonne vertébrale à environ 3. . tapoter le point de tonification du méridien concerné.Correction 1.5 cm de la ligne médiane.

I. reste fort. S'assurer que les points concernés sont équilibrés : tester un M.I. Évaluation Tester à nouveau le M. Rapprocher les cellules des fuseaux neuro-musculaires du muscle concerné par la zone sensible. Si le M. chercher en palpant même procédure.I. quel que soit le doigt utilisé pour le faire. le temps de quelques respirations profondes. entre les deux sourcils. teste faible à l'un de ces touchers. Le consultant évalue la douleur résiduelle. faire un contact fronto-occipital. Si elle est égale ou supérieure à 50 %. 2.Tapotement du point N°2 du méridien Vessie Recommandé dans les douleurs d'origine musculaire. Vérifier que le test du M. les points V2.I. Correction Tapoter les points V2 une douzaine de fois. reste fort pendant le toucher des deux points V2. Tester le M. puis les points V2. Un test faible indique que le circuit entre la zone douloureuse et le point V2 est bien établi.I. Préparation à la correction 1. le sujet touchant la zone sensible. puis avec un majeur. 3. Le M... situés de chaque côté de la glabelle. le consultant touchant successivement avec les index puis avec les majeurs. . pendant que le consultant touche les points V2 avec un index. La douleur peut se déplacer plusieurs fois.I.

Points d’association V13 Poumon V14 Maître du Cœur V15 Cœur V16 Gouverneur V18 Foie V19 Vésicule Biliaire V20 Rate V21 Estomac V22 Triple Réchauffeur V23 Rein V25 Gros Intestin V27 Intestin Grêle V28 Vessie .

(Pratique Professionnelle Kinésiologique) TEST DE LA DEMARCHE Situation Une perturbation dans la coordination et la synchronisation peut provoquer une fatigue apparemment injustifiée après quelques minutes de marche. les quadriceps gauche et droit.Exemples de protocoles de P. Test d’utilité de la correction • Tester les groupes musculaires concernés par la marche : • Les deltoïdes antérieurs gauche et droit.K. ils sont testés simultanément. grand pectoral claviculaire gauche et psoas droit. • Grands pectoraux claviculaires et psoas gauche et droit.P. • Adducteurs et grands dorsaux. etc. points neuro-vasculaires. • Moyens fessiers et deltoïdes moyens. etc. . par exemple : deltoïde antérieur droit et quadriceps gauche. Les muscles sont testés séparément et corrigés si besoin avec les moyens habituels : points neuro-lymphatiques. • Grands fessiers et triceps. Puis.

f. b. . Chercher l’émotion.Si cette simultanéité provoque un affaiblissement de l’un ou des deux muscles. puis de l’autre. e. et les deltoïdes moyens et sus-épineux du côté opposé d’autre part : Estomac 44 et Cœur 8. Pour les moyens fessiers d’une part. il faut alors corriger. Pour abdominaux (obliques) et adducteurs côté opposé : Vésicule Biliaire 41 et Maître du Cœur 8. Pour les psoas et grand pectoral claviculaire côté opposé : Rein 1 et Intestin Grêle 3. a. Pour adducteurs et grand dorsal : Vessie 65 et Poumon 10. c. puis en croisé. Correction 1. 2. d. Pour les triceps/deloïde postérieur et grand fessier/ischiojambiers côté opposé : Rate 3 et Triple Réchauffeur 3. Pour les deltoïdes antérieurs et quadriceps côté opposé : Foie 2 et Gros Intestin 3. Masser chacun à leur tour les groupes des points suivants d’un côté.

Un test faible indique l’utilité de la correction.Test rapide Couvrir avec la main l’ensemble des points concernés par la correction décrite plus loin et tester. . Correction rapide Couvrir d’une main et presser assez fortement d’une main et d’un pouce un pied comme pour le test rapide et de l’autre main l’ensemble des points sur la main opposée au pied (poing fermé sur le pouce). Inverser dans le sens droite/gauche puis faire pied et main d’un même côté.

Inversement. Tirer la peau dans plusieurs directions haut. 3.a On peut choisir de travailler en utilisant un M.b On peut choisir de travailler avec un muscle déjà faible qui deviendra fort dans le N°3 dans le cas d’une réponse d’étirement de la peau 2. Comme indiqué en N°1. bas. Test d’utilité de la technique 1. Cette option de travailler avec un M.I. est plus simple au début. Ainsi s’explique l’implication de la peau dans la motricité des muscles autour d’une articulation.I. intérieur. il y a peu de handicap de fonctionnement. La peau au niveau d’une articulation peut “court-circuiter” les muscles autour de l’articulation. un changement du test indique le présence d’un récepteur actif de la peau. Agripper la peau d’un côté de l’articulation entre le pouce et le majeur (faire cela sur tous les côtés de l’articulation). fort qui deviendra faible dans le N°3 dans le cas d’une réponse d’étirement de la peau. 1. extérieur en testant dans chaque direction. . des fascias et des articulations. Les récepteurs de la peau perturbés peuvent aussi déclencher des relâchements émotionnels quand ils sont testés ou corrigés.ETIREMENT DE LA PEAU Situation Certaines terminaisons nerveuses dans la peau ont pour fonction de renseigner le cervelet sur la position du corps et de répondre aux stimuli de l’environnement. Il est nécessaire qu’il y ait une bonne coordination entre les signaux qu’ils envoient et ceux envoyés par les cellules proprioceptives des muscles. si tous les autres propriocepteurs sauf ceux de la peau sont perdus. Une perturbation de ces signaux se traduit par un manque de fluidité et par certains troubles moteurs : le cervelet recevant des messages incohérents règle de façon incohérente la motricité.

ou de manipulations vertébrales. à l’usage de stéroïdes. les recherches de réponse d’étirement de la peau se font sur un sujet debout. On peut rencontrer des cas où il faut une fin d’inspiration ou une fin d’expiration. Note : L’importance de la peau dans l’intégration neuro-musculaire concerne spécialement les problèmes récurrents autour des articulations suite à des traumatismes des genoux. Si le M. Renouveler la correction 7/8 fois pendant lesquelles le testé fait des rotations oculaires et des tapotements des temporaux. En général le M. 5. Sur les personnes obèses.I. faire cela sur l’expiration. 3. Evaluation Retester l’émotion et tester l’étirement de la peau sous toutes les faces de l’articulation : il peut y avoir plusieurs zones actives autour d’une articulation. n’est pas renforcé. ou qui renforce le muscle faible. Cesser l’étirement pendant la phase respiratoire neutre. Maintenir la tension dans cette direction et tester pendant que la personne inspire fortement. . On en rencontre aussi suite à une grossesse.Correction 1. Etirer la peau fermement. 4.I. plusieurs fois dans la direction qui affaiblit le M. des coudes et des épaules. Trouver l’émotion. 2. est momentanément renforcé.I. Etirer dans la direction qui affaiblit avec la respiration qui renforce pendant la manœuvre d’étirement.

le manque d’harmonie dans l’unité stimule les propriocepteurs dans le fascia et ceux-ci court-circuitent le muscle après étirement.N.N. Cela est comparable au processus de cicatrisation sur la peau. après une blessure. fascia et muscles sont de même longueur et fonctionnent comme une unité. ce qui cause des stases sanguines et lymphatiques et une limitation dans l’amplitude du mouvement. Trouver l’émotion .si les deux sortes de fibres sont présentes.REACTION A L’ETIREMENT MUSCULAIRE Situation Se rencontre fréquemment chez les personnes qui ont des déviations posturales fixées ou qui ont subi des traumatismes sportifs.L. tester après chaque type d’étirement 3.). il peut y avoir adhérence des différentes couches. appliquer un bref mouvement d’étirement additionnel et le retester aussitôt. 2. les fascias tendent à se densifier et à se raccourcir. et P. S’il teste faible.V. Test d’utilité de la technique 1. Pendant la guérison d’une blessure. Note : Pour l’étirement.à fibre lente comme les muscles posturaux : étirer lentement . on doit tenir compte si le muscle concerné est : . Les aponévroses s’adaptent parfaitement aux modifications du muscle pendant les contractions et détentes. le renforcer par les moyens habituels (P. il y a une réaction à l’étirement musculaire.à fibre rapide comme les muscles des membres supérieurs : étirer rapidement . Par la suite. Le muscle étant à la limite de son amplitude en extension. Ainsi. Au besoin. et après guérison. Normalement. Vérifier que le test est fort.

C’est la raison pour laquelle on rencontre cette correction dans des problèmes qui semblent sans rapport avec la cicatrice elle-même. * sauf pour les muscles grand et petit pectoral sur lesquels il faut agir en direction de l’épaule dans la direction du flux veineux Repasser 4 ou 5 fois mais ne pas masser le muscle. REINTEGRATION DE CICATRICE Situation Une cicatrice est souvent un obstacle au passage de l’énergie utilisée en acupuncture.R.Correction 1. Tester en touchant les points N. B 12 avec A. cette charge émotionnelle est une cause possible du retard de guérison. Dans le cas d’une cicatrice fermée mais toujours sensible. Nutrition Vit. Utiliser de l’huile pour appliquer.N. l’émotion est toujours oubliée.L. Bien que l’énergie puisse contourner la cicatrice si celle-ci coupe un méridien d’acupuncture. Même si elle est consciemment vécue. pour déceler une éventuelle défaillance musculaire cachée. des troubles fonctionnels peuvent avoir pour origine cette discontinuité dans la circulation énergétique. dans le sens des fibres et dans la direction du cœur*. Le tissu cicatriciel mémorise l’émotion vécue au moment de l’accident ou de l’anesthésie. 3. s’il s’agit d’une intervention chirurgicale. et N. et oubliée aussitôt après. . 2. une pression glissée très douce et assez rapide : 3 secondes pour un biceps. Vérifier en testant à nouveau la réponse d’étirement musculaire et refaire la manœuvre si nécessaire.V.

tester la correction la plus appropriée : effleurage ou étirement. puis dans l’autre. Répéter la direction qui teste faible pendant une expiration puis à nouveau pendant une inspiration. L’une des directions teste fort. Si le test est fort. Si T. L’une des deux phases respiratoires renforce le test. l’autre teste faible. dans la seconde qui suit un effleurage perpendiculaire à la cicatrice avec la pulpe des doigts. Correction Chercher l’émotion • Effleurage 1. Tester un M. 2.Si le test est faible : besoin de correction. La personne fait un contact fronto-occipital et pense à l’émotion pendant la correction. faire un contact frontal et tester à nouveau.I. pendant que la pulpe des doigts touche la cicatrice. Travailler toute la longueur de la cicatrice.L. Tester un M. . D’abord dans un sens.f. et l’émotion. .Test d’utilité de la technique 1. Effleurer plusieurs fois dans la direction “faible” avec la respiration “forte”. 3. 5. la cicatrice n’a pas besoin de correction.Si le test est toujours fort. .I. 2. Vérifier le T. 4.

Parcourir le méridien dans la direction habituelle du flux. 2. 3. Correction • Trouver l’émotion. 3. le méridien est affecté. . Cicatrice et méridien spécifique La circulation de l’énergie est souvent entravée par une cicatrice. Appliquer de l’huile le long de la cicatrice.• Etirement avec huile Cette méthode ne peut être appliquée que sur des vieilles cicatrices bien guéries. Test d’utilité de la technique 1. S’il est faible. Evaluation Vérifier l’émotion et le toucher localisé de la cicatrice. au niveau du long supinateur concerne le méridien Gros Intestin. • Secouer le méridien : faire plusieurs allez-retours très rapides en effleurant la peau sur le trajet du méridien. 2. Les tests doivent être forts. • Terminer en balayant plusieurs fois dans la direction de la circulation. Faire ou faire faire à la personne plusieurs mouvements d’étirement comme pour ouvrir la cicatrice. Exemple : une cicatrice sur le bras. Toucher la cicatrice et tester le muscle. Tenir les éminences frontales et penser l’émotion pendant la correction. 1. Tester le tenseur du fascia-lata qui correspond au méridien du Gros Intestin. Tester un muscle correspondant au méridien qui passe par la cicatrice.

Evaluation Retester en touchant la cicatrice. piqûre d’insecte. Les sites d’injection et les blessures profondes peuvent avoir besoin d’être effleurées suivant plusieurs angles (comme les rayons d’une roue) pour trouver une “direction faible”. 3. etc…). Application La réintégration de cicatrice est souvent concernée lorsqu’une rééquilibration énergétique ne tient pas. . ulcère. verrues. Une cicatrice en sommeil pendant des années peut être remise en activité par un traumatisme mineur (pincement. etc…) faire un trait avec un ongle sur un avant-bras ou sur une jambe et l’utiliser comme transfert de cicatrice. 4. 2. 1. Cicatrices transferts : s’il n’y a pas d’accès à la cicatrice (épisiotomie. coups de soleil et ulcères. Cette technique peut aussi être utilisée dans le cas de morsures.

Le sacrum. Le test ci-après permet de sélectionner de façon satisfaisante des compléments alimentaires ou des aliments. Le MI reste faible tant que le circuit reste en place. il existe des moyens sûrs de tester des compléments alimentaires ou des médicaments si le kinésiologue est médecin. . un os médian peut enregistrer des informations bilatérales.TESTER DES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES A un niveau plus avancé de kinésiologie. de haut en bas. Le MI affaibli par un toucher localisé sur la zone souffrante ou par l’énoncé du problème est mis en circuit en écartant les deux pieds simultanément ou en passant rapidement un doigt sur le front du consultant. Plus l’os médian est large. l’os frontal et la mandibule (ATM) sont les trois os les plus adéquats. In ne peut être renforcé que par le contact énergétique avec un produit antidote de « problème » mis en mémoire. Sa symétrie lui permet de transmettre simultanément aux deux hémisphères cérébraux les messages qui lui parviennent par les jeux des chaînes musculaires. Explication : Seul. d’où une troisième technique consistant à ouvrir la bouche. Pour retirer le circuit : rapprocher les pieds ou faire la virgule dans l’autre sens. plus les informations sont amplifiées et plus ses capacités de transmissions sont développées.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful